Nos extraits de C à dire ?! sur France 5

Revenir en haut
C à dire ?! sur France 5
#cadire
Du lundi au vendredi à 17 h 30
C à dire ?! est une émission présentée par Axel de Tarlé et diffusée depuis le 3 septembre 2007 du lundi au vendredi à 17 h 30 sur France 5, juste avant C dans l'air. Il s'agit d'une interview quotidienne d'une personnalité faisant l'actualité, d'une durée de 9 puis 12 minutes à partir de novembre 2007. Le 5 décembre 2007, C à dire enregistre un record d'audience en réunissant 850 200 téléspectateurs, soit une part d’audience...

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Mélanie Taravant

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

Bernard Pivot

19 fois

Isabelle de Gaulmyn

12 fois

Philippe Séguin

3 fois

Michèle Audin

3 fois

Jacques Chaban-Delmas

2 fois

Jeanne Chauvin

2 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

C à DIRE ?! DU 18 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Philippe Séguin

...rrêter d'opposer le communisme au capitalisme en proposant une 3e voie, ni à gauche ni à droite, le solidarisme. Avec notre histoire contemporaine, ça fait écho. - M.Taravant: Il y a des illustres inconnus, mais quand on lit ce livre, on se rend compte qu'il y a beaucoup de personnalités connues, comme J.Chaban-Delmas, P.Mendès-France ou

P.Séguin

. - J.-L.Debré: Ce sont des hommes exceptionnels. - M.Taravant: Ils ont raté leur rendez-vous avec l'histoire. - J.-L.Debré: Pour marquer son nom dans l'histoire, il faut un homme, une personnalité, des circonstances et de la modestie. Ces hommes avaient des idées. - M.Taravant: Vous dites qu'en parlant de

P.Séguin

, i...

Ce qu'on a dit sur Jeanne Chauvin

...-L.Debré:

Jeanne Chauvin

a voulu être avocate. - M.Taravant: On est en 1890. - J.-L.Debré: Lorsqu'elle s'est présentée devant la 2e chambre de la cour d'appel, on lui a dit qu'elle ne seraitjamais avocate. On lui a dit qu'il fallait avoir accès au raisonnementjuridique. Cette femme va voir R.Viviani qui va déposer une proposition de loi. Il va oeuvrer pour qu'elle soit votée. Dans un débat au Sénat, un sénateur se lève et dit: "Ce qui se passe est très grave. Quand nous rentrerons à la maison, si le poulet est trop cuit..." Avec la ténacité de Viviani, on est arrivé à ce que J.Chauvin devienne la 1re femme avocate en France. - M.Taravant: Ces personnalités permettent de mieux comprendre la vie politique d'aujourd'hui, notamment Léon Bourgeois. Il a inventé le "ni droite ni gauche". - J....

Ce qu'on a dit sur Jacques Chaban-Delmas

...el de la paix. Il voulait arrêter d'opposer le communisme au capitalisme en proposant une 3e voie, ni à gauche ni à droite, le solidarisme. Avec notre histoire contemporaine, ça fait écho. - M.Taravant: Il y a des illustres inconnus, mais quand on lit ce livre, on se rend compte qu'il y a beaucoup de personnalités connues, comme J.Chaban-

Delmas

, P.Mendès-France ou P.Séguin. - J.-L.Debré: Ce sont des hommes exceptionnels. - M.Taravant: Ils ont raté leur rendez-vous avec l'histoire. - J.-L.Debré: Pour marquer son nom dans l'histoire, il faut un homme, une personnalité, des circonstances et de la modestie. Ces hommes avaient des idées. - M.Taravant: Vous dites qu'en...
...-L.Debré: Ce sont des cadeaux de consolation. L'acte fort, c'est de dire que la représentation politique est composée d'hommes et de femmes, et qu'il faut désigner à la tête du parti une femme. - M.Taravant: Je voulais vous citer R.Ferrand: "J'aimerais avoir la hauteur de vue et le talent de J.Chaban-

Delmas

." Un conseil à lui donner pour qu'il y parvienne? - J.-L.Debré: Je le remercie d'avoir dit du bien de moi. C'est tellement rare! Pour être président de l'Assemblée nationale, il faut sortir de la logique des partis, ne pas être le petit télégraphiste de l'Elysée et aimer cette maison. est le théâtre où la démocratie se fait transparente. C'est fantastique de penser que la démocratie est le seul régime où on peut être face au gouvernement et où on peut le critiquer sans qu'on vous le reproche. - M.Taravant: Merci. Je rappelle votre livre. Un livre captivant. Tout de suite, "C dans l'air". L'émission est consacrée à la cacophonie...

Ce qu'on a dit sur René Viviani

...-L.Debré: Oui. Il a convaincu les milieux les plus conservateurs. - M.Taravant: Dans ceux qui ont oeuvré pour plus d'égalité hommes-femmes, ily en a un qu'on a presque tous oublié:

René Viviani

. Il a fait plein de choses pour moderniser la France. - J.-L.Debré: Jeanne Chauvin a voulu être avocate. - M.Taravant: On est en 1890. - J.-L.Debré: Lorsqu'elle s'est présentée devant la 2e chambre de la cour d'appel, on lui a dit qu'elle ne seraitjamais avocate. On lui a dit qu'il fallait avoir accès au raisonn...

Ce qu'on a dit sur Léon Bourgeois

...Avec la ténacité de Viviani, on est arrivé à ce que J.Chauvin devienne la 1re femme avocate en France. - M.Taravant: Ces personnalités permettent de mieux comprendre la vie politique d'aujourd'hui, notamment

Léon Bourgeois

. Il a inventé le "ni droite ni gauche". - J.-L.Debré: Ce personnage a été prix Nobel de la paix. Il voulait arrêter d'opposer le communisme au capitalisme en proposant une 3e voie, ni à gauche ni à droite, le solidarisme. Avec notre histoire contemporaine, ça fait écho. - M.Taravant: Il y a des illustres incon...

C à DIRE ?! DU 17 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Caroline Roux

...Le taux de chômage dépasse les 9 %.

C.Roux

et ses invités répondent à toutes vos questions. Tout de suite, "C à dire?!" - M.Taravant: Bonsoir, I.de Gaulmyn. Vous êtes rédactrice en chef au journal La Croix. Vous êtes l'auteure du livre "Histoire d'un silence". Vous allez nous aider à comprendre la crise qui secoue l'Eglise catholique après les révélations d'ab...

C à DIRE ?! DU 14 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Michèle Audin

...ans "C dans l'air". Tout de suite, "C à dire". Bonsoir, B.Stora. Vous êtes historien, spécialiste de la guerre d'Algérie et président du Musée national de l'immigration. Vous êtes l'auteur de "La Gangrène et l'oubli". On va revenir sur le geste historique d'E.Macron. Il a reconnu la responsabilité de la France dans la mort par torture de

M.Audin

. J'aimerais qu'on revienne sur cet homme. Qui était-il? - B.Stora: Il avait 25 ans quand il a disparu. Il est né en Tunisie. C'est un militant politique très engagé dans l'anticolonialisme Il est communiste. Il avait toujours mené ses activités politiques au grand jour. Il n'était pas clandestin. Il n'utilisait...
...conséquences, mais je ne pense pas qu'on puisse obtenir des "réciprocités". - M.Taravant: Il y a l'ouverture des archives. E.Macron a appelé à l'ouverture des archives concernant tous les disparus d'Algérie. Des milliers de personnes ont été torturées. - B.Stora: C'est une grande et grave question. Ily a eu le cas exemplaire de

M.Audin

. Des milliers d'Algériens ont disparu. Des milliers d'Européens d'Algérie aussi. Autour de cette question des disparus, ily a un gros problème. Comment faire le deuil d'une histoire si on ne respecte pas leurs corps? Cette question est centrale. On pourra parvenir à une sorte de paix des mémoires si on affronte...

C à DIRE ?! DU 13 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Odile Jacob

...C'est aux éditions

Odile Jacob

. En vous lisant, on apprend que notre cerveau est plus puissant que n'importe quel superordinateur. Est-ce valable pour tous? - S.Dehaene: Pour l'instant, en tout cas. C'est valable surtout dès la naissance. Le cerveau du bébé est déjà organisé de manière à apprendre de façon très efficace, plus efficace que ce que l'on sait faire dans les machines actuelles. - M.Taravant: Cela fonctionne-t-il plus tard? Peut-on apprendre plus facilement, quand on est plus âgé? - S.Dehaene: Les grands principes d'apprentissage sont valables tout au long de la vie, mais la période de la petite enfance est une période de plasticité extraordinaire Le cerveau est plus efficace, notamment dans le domaine des langues. - M.Taravant: Racontez-nous ce qui se passe. Vous dites que cette plasticité cérébrale, c'est flagrant, enfant. Que se passe-t-il après un an, sur la langue?...

C à DIRE ?! DU 12 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Bernard Pivot

...amuser, faire aimer les mots aux écoliers et aux lycéens. Quand on aime les mots, on apprend l'orthographe, le sens des mots. - M.Taravant: Vous aimez les mots et vous êtes président de l'Académie Goncourt. On attend le prix Goncourt début novembre. Vous avez dû lire des centaines de livres. Vous avez annoncé la présélection. -

B.Pivot

: Des dizaines. - M.Taravant: C'est déjà pas mal. Comment départage-t-on des dizaines de livres pour en annoncer 15? -

B.Pivot

: C'est un vote démocratique. Le lauréat n'est pas toujours celui que je préférais. Parfois, c'est celui que j'ai mis en avant. - M.Taravant: Ily a un point commun dans les 15 livres s...
...e française: la confusion. Les Belges demandent que la règle du participe passé soit changée. Demain, on demandera la suppression du futur antérieur ou de l'imparfait. Il y a des catégories sociales, sociologiques, qui demandent des modifications - M.Taravant: La langue française est une langue vivante, qui doit évoluer avec son temps. -

B.Pivot

: Oui. Souvent elle évolue, sans que nous nous en rendions compte. Si on regarde le dictionnaire, on remarque qu'ily a eu beaucoup de changements. La langue française est un corps vivant qui se repose ou bouge, mais c'est un corps fragile. On ne peut pas brutaliser ce corps selon les desiderata des uns et des autres....
...- B.Pivot: Oui, mais il peut y avoir des choses malheureuses comme "un tribun", qui donnerait "une tribune". La langue étant un peu trop masculine, c'est bien de la féminiser. - M.Taravant: C'est aussi une façon de changer les mentalités. -

B.Pivot

: En revanche, que vous avez mise sur la table, je suis contre. Vous ne pouvez pas la lire. - M.Taravant: C'est très lourd. -

B.Pivot

: C'est horrible. - M.Taravant: Parfois, le changement des règles... Je pense à l'accord du participe passé, proposé par des professeurs belges. On peut se demander si c'est nécessai...

Ce qu'on a dit sur Philippe Sollers

...de l'Education nationale propose une dictée quotidienne contre les fautes. - B.Pivot: Pas une dictée comme celle-ci. Il ne faut pas faire de la dictée quelque chose de rébarbatif et de vieillot. Même si j'adore Balzac, je ne pense pas qu'il faille aller chercher quelques lignes de Balzac pour une dictée. Il faut aller chercher

P.Sollers

, J.Echenoz et les auteurs d'aujourd'hui. Il faut faire de la dictée quelque chose de ludique. Il faut apprendre à jouer avec les mots. Dans ma jeunesse, quand vous faisiez 5 fautes, c'était zéro. Il faut s'amuser, faire aimer les mots aux écoliers et aux lycéens. Quand on aime les mots, on apprend l'orthograph...

Ce qu'on a dit sur Jean Echenoz

...tion nationale propose une dictée quotidienne contre les fautes. - B.Pivot: Pas une dictée comme celle-ci. Il ne faut pas faire de la dictée quelque chose de rébarbatif et de vieillot. Même si j'adore Balzac, je ne pense pas qu'il faille aller chercher quelques lignes de Balzac pour une dictée. Il faut aller chercher P.Sollers,

J.Echenoz

et les auteurs d'aujourd'hui. Il faut faire de la dictée quelque chose de ludique. Il faut apprendre à jouer avec les mots. Dans ma jeunesse, quand vous faisiez 5 fautes, c'était zéro. Il faut s'amuser, faire aimer les mots aux écoliers et aux lycéens. Quand on aime les mots, on apprend l'orthographe, le sens...