Nos extraits de C à vous la suite d'hier sur France 5

Revenir en haut
C à vous la suite sur France 5
#cavous
Du lundi au vendredi à 20h25
C à vous est une émission de télévision présentée par Alessandra Sublet et diffusée sur France 5 du lundi au vendredi à 19 heures. De 230 000 téléspectateurs lors de la première diffusion le 7 septembre 2009, elle en réunit désormais 800 000 à 900 000 avec des pointes au-delà du million certains soirs. Se voulant conviviale, l'émission est tournée dans un loft.

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Pierre Lescure

Anne-Sophie Lapix

Patrick Cohen

Anne-Élisabeth Lemoine

Maxime Switek

Matthieu Noël

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

Patrick Bruel

15 fois

Sylvie Vartan

2 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

C à VOUS LA SUITE D'HIER

Ce qu'on a dit sur Patrick Bruel

Patrick Bruel C à vous la suite d'hier Patrick Bruel C à vous la suite d'hier Patrick Bruel C à vous la suite d'hier
...disait qu'on pouvait y aller. J'avais vécu cela juste à Canal Plus on allait voir le patron, Pierre, qui nous disait qu'on pouvait y aller. C'était la liberté. - Une liberté qu'on retrouve rarement dans les boîtes privées. -Pierre: Ça existe toujours sur Paris Première. -Anne-Sophie: C'est l'heure du live. Il va falloir monter sur scène,

Patrick

. L'album "

Bruel

Barbara - Live au Châtelet" est disponible. Ce soir, qu'est-ce que vous nous interprétez’! -P.Bruel: J'ai choisi "Goettingen". Barbara l'a écrite au début des années 60. Elle va chanter en Allemagne et faire un geste très citoyen. Elle est née en 1930. Elle a 10 ans quand la guerre éclate, el...

Ce qu'on a dit sur Sylvie Vartan

Sylvie Vartan C à vous la suite d'hier Sylvie Vartan C à vous la suite d'hier Sylvie Vartan C à vous la suite d'hier
...-On m'a proposé un jour de faire une imitation de

S.Vartan

. Tu l'as peut-être vue. Elle imite

S.Vartan

. - Tu te suicides ou tu te baignes? - Je me baigne. - Elle doit être froide. - Ça pue. En même temps, ça sent le verre. -Pierre: Avant de plonger, il faut demander si les gens se baignent. -P.Bruel: Surtout dans la Seine, la nuit. -Pierre: Ily a maintenant un...

Ce qu'on a dit sur Élisabeth Quin

Élisabeth Quin C à vous la suite d'hier Élisabeth Quin C à vous la suite d'hier Élisabeth Quin C à vous la suite d'hier
...Ça me fait 20 ans de Paris Première, les 10 ans de mon émission.

E.Quin

était le pilier, mais elle est partie faire d'autres choses. Du coup, elle m'a laissé sa couronne. -Pierre: Vos 1ers souvenirs en tant que spectateur? -P.Bruel: "Paris Dernière" avec F.Tadde' l'. -P.Vandel: Bien avant! "Paris Dernière" avec T.Ardisson. -Pierre: D'abord,le 1er qui l'a faite, c'est Ardisson. Ensuite, Ta...

Ce qu'on a dit sur Thierry Ardisson

Thierry Ardisson C à vous la suite d'hier Thierry Ardisson C à vous la suite d'hier Thierry Ardisson C à vous la suite d'hier
..."Paris Dernière" avec T.Ardisson. -Pierre: D'abord,le 1er qui l'a faite, c'est

Ardisson

. Ensuite, Tadde' l', puis P.Besson. On voit des images. - Tu as vu qu'il y avait une fille dans une baignoire à poil? -On m'a proposé un jour de faire une imitation de S.Vartan. Tu l'as peut-être vue. Elle imite S.Vartan. - Tu te suicides ou tu te baignes? - Je me baigne. - Elle doit être froide. - Ça pue. En même temps, ça sent le verre. -Pierre: Avant de plonger, il faut demander si les gens se baignent. -P.Bruel: Surtout dans la Seine, la nuit. -Pierre: Ily a maintenant un bouquin où tu as toutes les bonnes adresses. Les adresses impertinentes, les endroits sulfureux. On te l'offre à l'occasion des 30 ans de Paris Première. Ily a eu énormément d'émissions innovantes. On se souvient de J....

Ce qu'on a dit sur Philippe Besson

Philippe Besson C à vous la suite d'hier Philippe Besson C à vous la suite d'hier Philippe Besson C à vous la suite d'hier
..."Paris Dernière" avec T.Ardisson. -Pierre: D'abord,le 1er qui l'a faite, c'est Ardisson. Ensuite, Tadde' l', puis

P.Besson

. On voit des images. - Tu as vu qu'il y avait une fille dans une baignoire à poil? -On m'a proposé un jour de faire une imitation de S.Vartan. Tu l'as peut-être vue. Elle imite S.Vartan. - Tu te suicides ou tu te baignes? - Je me baigne. - Elle doit être froide. - Ça pue. En même temps, ça sent le verre. -Pierre: Avant de plonger, il faut demander si les gens se baignent. -P.Bruel: Surtout dans la Seine, la nuit. -Pierre: Ily a maintenant un bouquin où tu as toutes les bonnes adresses. Les adresses impertinentes, les endroits sulfureux. On te l'offre à l'occasion des 30 ans de Paris Première. Ily a eu énormément d'émissions innovantes. On se souvient de J....

Ce qu'on a dit sur Fontainebleau

Fontainebleau C à vous la suite d'hier Fontainebleau C à vous la suite d'hier Fontainebleau C à vous la suite d'hier
...-P.Bruel: Anne-Sophie a une très bonne lecture. J'ai tenté de raconter cette histoire avec beaucoup de détails supplémentaires pour que vous pensiez que j'essayais d'en rajouter pour la rendre crédible. En fait, elle était crédible. L'histoire du service militaire, c'était drôle. Je faisais mes classes à

Fontainebleau

et, en même temps, j'étais au théâtre Saint-Georges tous les soirs. Ils voulaient me remplacer. Je leur ai dit que je serais là le soir. Je partais de

Fontainebleau

C'était un cauchemar. Je jouais la pièce. Un jour, le type me dit qu'ily a 36 heures de classe à faire. Il fallait partir avec des machins,...

Ce qu'on a dit sur Vincennes

Vincennes C à vous la suite d'hier Vincennes C à vous la suite d'hier Vincennes C à vous la suite d'hier
...s frais. C'est très difficile pour elle d'entrer sur scène. Finalement, elle y va. Avec beaucoup d'émotion, elle va revenir et chanter... Ecrire cette magnifique chanson sur la réconciliation. Ça a encore de belles résonances aujourd'hui. Je suis accompagné par Agnès au piano. Bien sûr, ce n'est pas la Seine, ce n'est pas le bois de

Vincennes

, mais c'est bien joli tout de même, à Goettingen... Pas de quais et pas de rengaines qui se lamentent et se traînent, mais l'amour y fleurit quand même, à Goettingen... Ils savent mieux que nous, je pense, l'histoire de nos rois de France. Herman, Peter, Helga et Hans, à Goettingen, et que personne ne s'offense, mais le...