Nos extraits de C à vous la suite sur France 5

Revenir en haut
C à vous la suite sur France 5
#cavous
Du lundi au vendredi à 20h25
C à vous est une émission de télévision présentée par Alessandra Sublet et diffusée sur France 5 du lundi au vendredi à 19 heures. De 230 000 téléspectateurs lors de la première diffusion le 7 septembre 2009, elle en réunit désormais 800 000 à 900 000 avec des pointes au-delà du million certains soirs. Se voulant conviviale, l'émission est tournée dans un loft.

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Pierre Lescure

Patrick Cohen

Anne-Élisabeth Lemoine

Maxime Switek

Samuel Laurent

Anne-Laure Bonnet

Marion Ruggiéri

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

Amélie Nothomb

27 fois

Kendji Girac

27 fois

Stéphane Plaza

21 fois

Julie Ferrier

20 fois

Gilles Lellouche

19 fois

Guillaume Canet

15 fois

Pauline Lefèvre

11 fois

Antoine Genton

9 fois

Jessica Lucas

4 fois

Arik Einstein

4 fois

Xavier Beauvois

2 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

C à VOUS LA SUITE D'HIER

Ce qu'on a dit sur Antoine Genton

...-E.Lemoine: On est ravis de vous suivre depuis vos débuts. On vous a vue rencontrer le succès au fil de vos albums. On a été les premiers à entendre ces titres qui sont devenus de tel succès que ce sont maintenant des hymnes. -

A.Genton

: Ce titre est utilisé par une marque de jeans, Levis, pour sa campagne. Vous succédez à d'autres artistes qui ont prêté certains de leurs morceaux à la marque. C'est pas mal. - Jain: C'était une bonne opportunité. La publicité dans le monde de la musique, ça sert à s'exporter. Ça m'a beaucoup aidée à remplir les salles de concert et à faire une tournée américaine. -

A.Genton

: Vous avez eu beaucoup d'offres de marques? - Jain: Pas mal. On a eu des marques pour le jambon, des choses comme ça... - A.-E.Lemoine: Comme le 1er titre qu'on a entendu, celui-ci, vous l'aviez déjà écrit à 16 ans? - Jain: Oui. Il était une guitare-voix, mais c'était les mêmes accords, paroles et mélodie. - A....
...-

A.Genton

: Vous avez fait des centaines de dates de concerts dans le monde entier. Quel est le public qui vous a le plus marquée? Quel est votre meilleur souvenir de concert? - Jain: J'ai eu la chance d'avoir fait de gros festivals, notamment en France. Les Vieilles Charrues, de grandes scènes comme ça... -

A.Genton

: Avec une audience et une foule importantes. Vous avez défendu ces albums Ça n'a pas toujours été simple. C'est ce qu'ont remarqué les journalistes de notre équipe. - Pour votre venue, on a regardé les dizaines d'interviews que vous avez données depuis la sortie de votre 1er album. Vous en avez donné beaucoup, partout, y compris en extérieur, malgré les bruits de vent. - Jain: J'avais l'impression de revenir... - Malgré les bruits de camions... Camion. - Et malgré les bruits non identifiés. - Qu'est-ce que tu penses de l'album de Jain?...
...- Jain: Euh... -

A.Genton

: Alors? - Jain: J'habite déjà à Paris. C'est une ville qui change. J'ai l'impression qu'elle a beaucoup changé. Depuis cette année, j'ai vécu... Plus ça va, plus je l'aime. -

A.Genton

: C'est agréable de se promener dans Paris. Vous n'avez toujours pas fait de titre en français. Vous allez quand même vous y essayer? Vous avez déjà essayé de composer - Jain: J'ai déjà essayé. Ily en a qui sont quasiment finis. J'ai du mal avec le franglais. Ce sont des cultures et des langues différentes. Je ne sais pas quand, mais ily aura des chansons seulement en français. - A.-E.Lemoine: D'ici là, on se régale avec votre album et le titre "Alright". "Souldier" est le titre du nouvel album de Jain. Elle sera en tournée au Canada, aux Etats-Unis, en Europe... Elle sera en France à partir Ce soir, elle nous interprète Elle chante en anglais....

Ce qu'on a dit sur Véronique Sanson

...ect "ni trop ni pas assez". J'ai la chance de sortir un 2e album et d'être invitée à votre table. En même temps, j'essaie d'avoir la tête sur les épaules. - M.Ruggieri: Vous avez reçu la Victoire de la musique de l'artiste féminine de l'année. - Jain: Je n'ai rien préparé. Je ne pensais pas gagner_ Je pensais que ce serait la grande

Véronique Sanson

. Merci beaucoup. Merci pour cette année incroyable. Merci aux Victoires, qui m'ont fait découvrir au grand public l'année dernière et qui m'ont beaucoup aidée. Je ne pensais pas qu'un album aussi multiculturel allait plaire en France. Merci. - M.Ruggieri: Vous n'aviez pas revu ces images? - Jain: Non. -...

C à VOUS LA SUITE DU 18 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Kendji Girac

...Il y avait une tournée marathon, 175 concerts. -

K.Girac

: Il fallait souffler, prendre le temps de s'inspirer d'autres choses. Je suis parti voyager dans l'Europe et un peu à l'étranger. Je suis parti aux Etats-Unis travailler avec des producteurs. - A.-E.Lemoine: Ce n'était pas que des vacances. -

K.Girac

: C'est même moi qui ai demandé. Après la tournée de concerts, je me suis senti vide. Je commençais à m'ennuyer. - P.Lescure: On espère que ça a été profitable, que vous vous êtes bien reposé. La tranquillité, c'est terminé. Cet album est d'ores et déjà numéro - Depuis quand vous suivez

K.Girac

? - Depuis "The Voice". - Depuis qu'on a 4 ans. - Qu'est-ce que vous aimez chez

K.Girac

? - Ses chansons. - Sa coiffure. - Qu'est-ce ça vous a fait de rencontrer K.Girac?...
...- Ses chansons. - Sa coiffure. - Qu'est-ce ça vous a fait de rencontrer

K.Girac

? - On a le coeur qui palpite. - Il est comment? - Gentil. - Il est même sur votre pochette - Oui, mais aussi sur les tasses, - Merci d'exister et de faire de belles chansons. - P.Lescure: Les jumelles, si vous nous regardez,

K.Girac

se souvient de vous. -

K.Girac

: Elles étaient trop mignonnes, les petite...
...-E.Lemoine: A notre table, ce soir, un chanteur qui veut faire la fête. -

K.Girac

: Salut, tout le monde. - A.-E.Lemoine: Bonsoir. Merci d'accepter de dîner avec nous. Ily a de quoi faire la fête. -

K.Girac

: Oui, ily a une chose à fêter. - A.-E.Lemoine: Il y a surtout cet album. Il est déjà disque d'or, tout va bien. -

K.Girac

: Je ne peux pas espérer mieux, c'est parfait. Etre à table avec vous, c'est une soirée merveilleuse. - A.-E.Lemoine: Et on peut fêter l'anniversaire de Fatoumata Kouyate. Vous ne saviez pas quoi faire à votre anniversaire et vous êtes venue dîner avec nous. Merci d'être venue. - Fatoumata: Merci. Il y a plusieurs variantes de ce plat. Ça peut être au poulet, au boeuf ou même végétarien. Vous me retrouverez au Village international de la gastronomie. - A....

Ce qu'on a dit sur Maître Gims

...Quand vous avez un petit trou de mémoire, même les grands-mères connaissent les paroles par coeur. - K.Girac: Je trouve ça rigolo. Il y a des chansons avec beaucoup de débit. Ily a par exemple "Bella", avec

Maître Gims

. Je vois les mamies en train de chanter. Je suis obligé de m'éclater de rire. - M.Ruggieri: On vous voit habitué à ce succès, mais au début, ça a été difficile à vivre. A 17 ans, vous ne compreniez pas pourquoi les gens vous aimaient autant. - K.Girac: J'avais du mal à comprendre. Je venais d'arriver, je ne...

Ce qu'on a dit sur Claude Lelouch

...en nous de Johnny". Vous avez interprété "L'Envie". - K.Girac: Depuis tout petit, j'ai toujours chanté cette chanson. J'ai eu l'occasion de pouvoir la faire sur cet album. C'est soi-disant Johnny qui a demandé à ce que je chante cette chanson. Il était fier de m'avoir aussi sur son album. - P.Lescure: Vous avez même joué dans le film de

C.Lelouch

"Chacun sa vie". Vous allez en faire d'autres? - K.Girac: Si je peux. J'aimerais avoir le temps de le faire. - P.Lescure: Vous prenez un an entre chaque album. - M.Ruggieri: "The Voice", c'est l'émission qui vous a fait connaître. Ily a eu un changement récemment, dans le jury. Ily a le retour de Jenifer. Sopr...

Ce qu'on a dit sur Mika

...-E.Lemoine: Encore

Mika

? - K.Girac: Oui. Sinon, Soprano. - M.Ruggieri: On va peut-être vous voir dans l'émission de C.Cordula. Il paraît que vous avez lancé une ligne de vêtements. - K.Girac: J'ai lancé ça en rigolant, la dernière fois. Sortir une marque, avec plaisir, mais j'ai encore envie de grandir. C'est une très belle idée à exploiter pl...

C à VOUS LA SUITE DU 17 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Gilles Lellouche

...-E.Lemoine: Par rapport à la beauté... -

G.Lellouche

: Il serait érotique, et moi pornographique. - M.Ruggieri: A l'époque, tout le monde était nu sur les tournages pour faciliter les scènes. -

G.Lellouche

: Trop de pudeur... Nous, on n'avait pas de scènes nues. - A.-E.Lemoine: Vous êtes les producteurs. -

G.Lellouche

: Les faux producteurs. - P.Lescure: Ily a une méthode, paraît-il, pour ceux qui sont à l'aise avec le porno, pour se trouver son pseudo d'acteur porno. Il faut prendre son 2e prénom et le nom qu'on a donné à son animal de compagnie quand on était petit. Moi, c'est François. Ma mère avait une chatte qui s'appelait Bergerette. François Bergerette, ça fait acteur porno. -

G.Lellouche

: Moi, c'était Claude Maou. - A....
...-E.Lemoine: Vous vous êtes déjà dirigés mutuellement. C8 va recommencer. -

G.Lellouche

: On s'est déjà Ce sont des raccourcis. Quand on voit l'autre prendre des pincettes avec certains acteurs alors qu'avec vous, c'est... C'est assez directif, ça peut être une espèce de jalousie. - A.-E.Lemoine: "S'il te plaît, prends des pincettes aussi avec moi." -

G.Lellouche

: Exactement. En ce qui concerne le fil...
...-E.Lemoine: Finalement, carrière... - M.Ruggieri: Gabrielle Bulle. -

G.Lellouche

: C'est érotique. - P.Lescure: Vous aviez un animal qui s'appelait Gros bec. - M.Ruggieri: C'était celui de ma mère, si je peux me permettre! -

G.Lellouche

: La sauterelle, personne... - P.Cohen: Moi, j'ai tout mangé. - P.Lescure: Il y avait des titres C'était humoristique. Il y avait toujours ce second degré. Ils prenaient des titres qui avaient marché et les détournaient. -

G.Lellouche

: C'est magnifique. - A.-E.Lemoine: Voilà. Un peu de musique pour conclure. - P.Lescure: Avec une bande originale extraordinaire. - A.-E.Lemoine: De G.Hetzel. On en reparlera. C'est l'heure du live. C'est la pépite disco funk de la rentrée. Jungle, 4 ans après. Le groupe londonien est de retour avec "Forever". Ils seront en tournée en France cette année. Ce soir, ils nous interprètent un de leurs titres....

Ce qu'on a dit sur Guillaume Canet

...-

G.Canet

: Non. Au contraire, on le connaît bien. Je le connais en tant qu'ami, mais aussi en tant qu'acteur. Je connais son rythme, son phrasé, sa façon de parler. On a improvisé un peu. C'est agréable. Ily a une vraie complicité qui émanait. Dans la scène de la bagnole, tous les deux... - A.-E.Lemoine: C'est une scène de ménage. Vous vivez ensemble parce que vous êtes infiltrés. Guillaume, vous êtes vous n'êtes pas content... -

G.Canet

: Mon personnage est un peu arrêté sur certaines hY9Îènes.__ - A.-E.Lemoine: Ça sent le vécu ou pas? -

G.Canet

: Un peu. C'est plutôt l'inverse, dans la vie. Il est plutôt psychorigide. - A.-E.Lemoine: Vous dites qu'il y a moins de délicatesse, quand VOUS VOUS engueulez. - G.Canet: Ca, c'était par rapport à notre complicité en tant qu'acteurs et metteurs en scène. Et sur son film "Le grand bain", qui est un très bon film... On a tendance à faire moins d'efforts l'un et l'autre. - A....
...-E.Lemoine: Etj'ai dit pendant la pub que j'avais envie d'être avec vous. Cela a fait bondir Patrick, mais c'est ce que l'on ressent. Ce n'est pas ce à quoi on s'attend quand on connaît le sujet du film. On l'a vu sur votre compte Instagram. -

G.Canet

: C'est vrai. - A.-E.Lemoine: Gilles, un commentaire? - G.Lellouche: Est-ce qu'il y a quelque chose à ajouter? -

G.Canet

: J'aime beaucoup la tête du technicien derrière. Il est atterré. Il me regarde faire. - P.Lescure: Atterré, mais en même temps, "chapeau bas". - M.Ruggieri: Il paraît que vous avez pensé à un fi...
...-E.Lemoine: De là à ce que ça impacte le scénario, je comprends que ça soit frustrant. - G.Lellouche: Si les créateurs mêmes des scénarios sont bridés, par les productions, les paliers successifs qui rabotent la subversivité, l'audace, on se doit d'être garants d'un certain culot. -

G.Canet

: C'est le choix d'aller dans plusieurs genres. Ce n'est pas une comédie, ni un policier... Je comprends que ça puisse susciter des interrogations. - M.Ruggieri: Votre réalisateur lui-même a dit qu'il n'avait pas voulu le présenter à Cannes pour éviter d'arriver à ce moment-là, dans cette période-là. -

G.Canet

: Ce...

Ce qu'on a dit sur Xavier Beauvois

...M.Fau vous appelle les Stone et Charden... C'est drôle, la façon dont il vous présente. Il est exceptionnel.

X.Beauvois

aussi. On va en reparler dans un instant. Tout d'abord, le plat mexicain imaginé par M.Ahumada. Vous avez de quoi surprendre nos invités. - M.Ahumada: Dans cette assiette, nous avons une galette de ma' l's bleu et une autre jaune. Nous avons aussi la langue de boeuf. Aujourd'hui, elle est sublimée. C'est un ingrédient mal-aimé. Aujourd'hui, je l'ai préparé pour vous. - A.-E.Lemoine: Et vous l'avez sublimé avec des sauterelles. - G.Lellouche: Ce n'était pas forcément une bonne idée! - A.-E.Lemoine: Il faut goûter les sauterelles. Ce serait une première? - G.Lellouche: Je ne vais pas la goûter! - A.-E.Lemoine: Pour accompagner le plat, ily a... - M.Ahumada: Une boisson typique. Du guajaca. Anne-Elisabeth tente de répéter le mot. - G.Lellouche: Tu as dit quoi?...
...tes. - M.Ruggieri: Vous dites très bien que c'est un film d'époque, restant fidèle aux canons de beauté de l'époque. Il a fallu 3 mois de tournage pour trouver des filles pas tatouées avec de vrais seins. Il y a des répliques assez drôles, dans le film. Une jeune actrice s'est fait ce qu'on appelle un ticket Le réalisateur, joué par

X.Beauvois

, est horrifié. Ily a aussi une autre réplique: un acteur laid, c'est pornographique." Vous diriez que vous feriez de bons acteurs X? - A.-E.Lemoine: C'est délicatement - G.Canet: J'en serais incapable. - A.-E.Lemoine: Par rapport à la beauté... - G.Lellouche: Il serait érotique, et moi pornographique. - M.Ruggieri: A l...

Ce qu'on a dit sur Michel Fau

...-E.Lemoine: Vous aviez tiré au sort: qui aura les rouflaquettes?

M.Fau

vous appelle les Stone et Charden... C'est drôle, la façon dont il vous présente. Il est exceptionnel. X.Beauvois aussi. On va en reparler dans un instant. Tout d'abord, le plat mexicain imaginé par M.Ahumada. Vous avez de quoi surprendre nos invités. - M.Ahumada: Dans cette assiette, nous avons une galette de ma' l's bleu et une autre jaune. Nous avons aussi la langue de boeuf. Aujourd'hui, elle est sublimée. C'est un ingrédient mal-aimé. Aujourd'hui, je l'ai préparé pour vous. - A.-E.Lemoine: Et vous l'avez sublimé avec des sauterelles. - G.Lellouche: Ce n'était pas forcément une bonne idée! - A.-E.Lemoine: Il faut goûter les sauterelles. Ce serait une première?...

Ce qu'on a dit sur Brigitte Lahaie

...-E.Lemoine: C'était extrêmement - P.Lescure: On voit dans la bande Alban Sauret, un énorme acteur de films X, au même titre que

B.Lahaie

pour les femmes dans les films français. - G.Lellouche: Ily a une anecdote très mignonne. A l'époque, ils avaient tous le désir un peu na' l'f de rejoindre le cinéma traditionnel. A la fin de la journée de tournage, à sa 1re fois, à 70 et quelques années, il s'est retrouvé à jouer dans un cinéma traditionnel. C'était touchant. Les récits de ces acteurs de l'époque sont très beaux et na' l'fs. Dire "film d'amour" au lieu de "film porno", ça explique tout ça. - G.Canet: Ce sont des gens qui sentent que cette époque est en train de basculer. On arrive bientôt à la période du sida, de la vidéo. C'est post-68 et avant le sida. Ils sont encore dans une période d'inconscience et de libéralisation. Ils sentent que cette période est en train de se terminer. Ça montre des personnages très touchants. - A....

C à VOUS LA SUITE DU 14 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Pauline Lefèvre

...- Ça commence par un gros roulage de pelles. - Je ne cautionne pas. - Pauline est une vieille. Elle boit du thé. On va bientôt la retrouver dans un club de bridge. -

P.Lefèvre

: On n'est pas du tout c'est un rituel d'avant-scène? -

P.Lefèvre

: Quand je ne suis pas sur scène, je fais des mots fléchés entre les 2. - P.Mille: On continue? Je vais rester tout seul. - A.-E.Lemoine: Ily a le rituel de la moustache Ily en a un autre? -

P.Lefèvre

: Ily a un petit chant de guerre. Un auteur a été G0 au Club Med. - P.Mille: On a commencé à la première. Ça a bien pris. On est obligés de continuer. -

P.Lefèvre

: Heureusement, la reporter a eu un problème de caméra à ce moment-là. - P.Mille: Comme une équipe de foot avant un match... Il vaut mieux ne pas savoir. - P.Lescure: Vous vous souvenez de vos 54 cris de guerre? C'est votre 54e année de théâtre....
...-

P.Lefèvre

: Ça fait tout de suite renfrogné. - J.Benguigui: Ily a un côté N.Mamère très en colère. -

P.Lefèvre

: J'ai remarqué qu'avec la moustache, sur l'affiche, je me transformais en Gaulois. Sur certaines photos, j'ai l'air d'un Gaulois. - P.Lescure: Là, on est d'accord avec Macron. On est d'accord d'être gaulois. - A.-E.Lemoine: Vous êtes partis pour un succès. Tous les soirs, au théâtre... On touche du bois. -

P.Lefèvre

: Ce n'est pas vraiment du bois. - A.-E.Lemoine: Le plaisir est-il difficile à trouver tous les soirs? - J.Benguigui: Le plaisir, assez régulièrement. - P.Mille: Quand les gens rient autant et que chaque soir, on trouve de nouvelles choses... Un succès, c'est rare. Comme disait M.Serrault: "Ça se joue longtemps."...
...- P.Mille: Non. -

P.Lefèvre

: Parfois, on ne s'entend plus jouer. Ily a trop de rires. - A.-E.Lemoine: Les auteurs vous ont proposé la pièce en disant qu'ils ont pensé à vous tout de suite, Patrick. Ce n'est pas inquiétant? - P.Mille: Je suis assez extrême dans mes choix de rôle. Je fais parfois des choses osées. Ils se sont dit que je pouvais alle...

Ce qu'on a dit sur Jessica Lucas

...une joyeuse bande, P.Lefèvre, P.Mille et J.Benguigui. On est ravis de vous recevoir après vous avoir applaudis à la Gaîté-Montparnasse. Nous avons été parmi les premiers à découvrir "La Moustache". On parle, dans un instant, de cette valse burlesque qui va très loin. D'abord, le menu de Julien. Merci de nous avoir régalés toute la semaine. -

J.Lucas

: Merci. Je vous propose de l'omble chevalier avec un poireau légèrement fumé et un yaourt à la sarriette et des oeufs de brochet. Je vous souhaite de passer un agréable moment. - P.Lescure: Jean est en train de chercher le poireau. -

J.Lucas

: Il est ici et en émulsion, à côté. - J.Benguigui: C'est de l'omble chevalier du...

Ce qu'on a dit sur Antoine Genton

...- P.Lefèvre: Non, mais on peut perdre. -

A.Genton

: Vous disiez que vous aviez des regards dans la rue quand vous sortez - P.Mille: Lors des répétitions. -

A.Genton

: Vous en avez aussi eu cet été sur la plage? - P.Mille: J'étais sur la plage avec la biographie de I.Kershaw, la meilleure sur Hitler. J'étais sur la plage du Grau-du-Roi. Les gens passaient... On trouve toujours quelque chose. A la fin, ily a une transformation du personnage. J'ai regardé beaucoup de documentaires. Avec les mimiques et les photos, j'ai travaillé. - J.Benguigui: Quand il parle à son voisin, c'est du très grand travail d'acteur. - A.-E.Lemoine: Je vous ai tous trouvés très convaincants Pauline, c'est toujours un plaisir de vous applaudir. Cette moustache vous va objectivement très bien, mieux qu'à d'autres, Patrick. Ily a un petit truc avec la moustache... - P.Mille: Je suis un acteur à poils. Le bouc, c'était "Les Vivants et les morts". Je faisais un DRH dépressif. - A....
...C'est le seul mec au monde qui a maigri pourjouer Obélix. -

A.Genton

: Pauline, vous avez fait vos débuts à la télévision dans "Le Grand Journal" entre 2008 et 2010, avec des séquences qui restent. - P.Lefèvre: A tout à l'heure. Je suis en retard! Michel! J'arrive!...

Ce qu'on a dit sur Paul Lefèvre

...- Ça commence par un gros roulage de pelles. - Je ne cautionne pas. - Pauline est une vieille. Elle boit du thé. On va bientôt la retrouver dans un club de bridge. -

P.Lefèvre

: On n'est pas du tout c'est un rituel d'avant-scène? -

P.Lefèvre

: Quand je ne suis pas sur scène, je fais des mots fléchés entre les 2. - P.Mille: On continue? Je vais rester tout seul. - A.-E.Lemoine: Ily a le rituel de la moustache Ily en a un autre? -

P.Lefèvre

: Ily a un petit chant de guerre. Un auteur a été G0 au Club Med. - P.Mille: On a commencé à la première. Ça a bien pris. On est obligés de continuer. -

P.Lefèvre

: Heureusement, la reporter a eu un problème de caméra à ce moment-là. - P.Mille: Comme une équipe de foot avant un match... Il vaut mieux ne pas savoir. - P.Lescure: Vous vous souvenez de vos 54 cris de guerre? C'est votre 54e année de théâtre....
...-

P.Lefèvre

: Ça fait tout de suite renfrogné. - J.Benguigui: Ily a un côté N.Mamère très en colère. -

P.Lefèvre

: J'ai remarqué qu'avec la moustache, sur l'affiche, je me transformais en Gaulois. Sur certaines photos, j'ai l'air d'un Gaulois. - P.Lescure: Là, on est d'accord avec Macron. On est d'accord d'être gaulois. - A.-E.Lemoine: Vous êtes partis pour un succès. Tous les soirs, au théâtre... On touche du bois. -

P.Lefèvre

: Ce n'est pas vraiment du bois. - A.-E.Lemoine: Le plaisir est-il difficile à trouver tous les soirs? - J.Benguigui: Le plaisir, assez régulièrement. - P.Mille: Quand les gens rient autant et que chaque soir, on trouve de nouvelles choses... Un succès, c'est rare. Comme disait M.Serrault: "Ça se joue longtemps."...
...- P.Mille: Non. -

P.Lefèvre

: Parfois, on ne s'entend plus jouer. Ily a trop de rires. - A.-E.Lemoine: Les auteurs vous ont proposé la pièce en disant qu'ils ont pensé à vous tout de suite, Patrick. Ce n'est pas inquiétant? - P.Mille: Je suis assez extrême dans mes choix de rôle. Je fais parfois des choses osées. Ils se sont dit que je pouvais alle...

Ce qu'on a dit sur Noël Mamère

...- P.Lefèvre: Ça fait tout de suite renfrogné. - J.Benguigui: Ily a un côté

N.Mamère

très en colère. - P.Lefèvre: J'ai remarqué qu'avec la moustache, sur l'affiche, je me transformais en Gaulois. Sur certaines photos, j'ai l'air d'un Gaulois. - P.Lescure: Là, on est d'accord avec Macron. On est d'accord d'être gaulois. - A.-E.Lemoine: Vous êtes partis pour un succès. Tous les soirs, au théâtre... On touche du bois. - P.Lefèvre: Ce n'est pas vraiment du bois. - A.-E.Lemoine: Le plaisir est-il difficile à trouver tous les soirs? - J.Benguigui: Le plaisir, assez régulièrement. - P.Mille: Quand les gens rient autant et que chaque soir, on trouve de nouvelles choses... Un succès, c'est rare. Comme disait M.Serrault: "Ça se joue longtemps." - A....

C à VOUS LA SUITE DU 13 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Amélie Nothomb

...scent. Je me suis demandé s'il n'y avait pas de passerelle entre cette adolescente et vous-même. Etantjeune, vous imaginiez des histoires horribles, la nuit. - A.Nothomb: C'était la bonne partie. Je me suis mise en état de mort clinique - M.Ruggieri: On ne dévoilera pas la fin, mais c'est haletant. C'est un roman merveilleux. -

A.Nothomb

: Merci. - A.-E.Lemoine: Est-ce qu'un jour, vous nous montrerez votre collection de chapeaux? Vous en avez beaucoup? -

A.Nothomb

: Pas tellement. Ils sont assez volumineux. Ce qui prend le plus de place dans le chapeau, c'est le carton à chapeaux. J'en ai 15 à tout casser. - A.-E.Lemoine: C'est déjà pas mal. On v...
...-E.Lemoine: A notre table, une romancière qui fête avec nous et avec une coupe de champagne sa 26e rentrée littéraire. -

A.Nothomb

: A votre santé! - A.-E.Lemoine: Merci d'avoir accepté notre invitation. On parle des prénoms épicènes, le sujet de ce nouveau roman. Mon 2e prénom est un prénom épicène: Claude. -

A.Nothomb

: Tout comme Anne. Le duc de Montmorency s'appelait Anne. - M.Ruggieri: Dans les pays anglo-saxons, Marion est un prénom de garçon. -

A.Nothomb

: Ily a une mode. C'est très fascinant, ces prénoms qui ne sont pas situables sexuellement. Je ne sais pas si c'est une grâce ou un handicap. - A.-E.Lemoine: C'est un sujet terriblement d'actualité. Un couple de femmes se bat en France pour appeler son fils Ambre. C'était très masculin au début du siècle dernier. Le parquet de Lorient s'y oppose. - A.Nothomb: Ça ne me choque pas. C'est une très belle idée. - A....
...-E.Lemoine: C'est un sujet terriblement d'actualité. Un couple de femmes se bat en France pour appeler son fils Ambre. C'était très masculin au début du siècle dernier. Le parquet de Lorient s'y oppose. -

A.Nothomb

: Ça ne me choque pas. C'est une très belle idée. - A.-E.Lemoine: Le parquet estime qu'ily a un risque de confusion des sexes. -

A.Nothomb

: C'est ce qui est intéressant. - A.-E.Lemoine: Vos personnages s'appellent Claude, Dominique. Ils ont appelé leur fille Epicène. -

A.Nothomb

: Quel est le prénom C'est Epicène. Un contemporain de Shakespeare avait utilisé ce terme pour un titre de livre. - A.-E.Lemoine: On parle de ce roman, mais d'abord, au menu? - J.Lucas: Bonsoir. Du filet de chevreuil avec un jus légèrement corsé. On a cuit un butternut en croûte de sel, sans rien dessus. C'est composé de sucre, de farine et de sel. On a ajouté un peu de beurre pour le côté gourmand. Bon appétit!...

C à VOUS LA SUITE DU 12 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Stéphane Plaza

...-E.Lemoine: Le film de D.van Cauwelaert est sorti aujourd'hui. Un premier rôle au cinéma pour Stéphane. Pas tout à fait le premier pour vous. Ily en a au moins 35. - J.Ferrier: Oui. Il a une partition où il passe par tous les états. C'était assez costaud. On a beaucoup travaillé en amont. -

S.Plaza

: Enormément. - J.Ferrier: Peut-être pas. -

S.Plaza

: Il a fallu que je m'investisse dans un personnage. Je me suis isolé du monde de la télé et de l'immobilier. - A.-E.Lemoine: Le film est sorti aujourd'hui. C'est un jour à part? -

S.Plaza

: Oui. C'est l'anniversaire de ma maman, mais ça parle d'A.Einstein....
...-E.Lemoine:

S.Plaza

dans son 1er grand rôle au cinéma. Vous avez bossé comme un fou. Vous êtes hyper bosseur. Julie aussi. 2 mois avec un coach pour travailler et ne pas trop bouger les mains. C'est votre grand défaut à la télé. -

S.Plaza

: Dans le rôle, on est tout en émotion. Il ne faut pas parasiter l'émotion. Bouger les mains, ça...
...act direct avec Albert. Elle nous a parlé de chacun de vous. - Pour S.Plaza, son prénom commence par C'est un succès. Il va se mettre à étudier mieux l'anglais et il va peut-être faire un petit tour aux Etats-Unis. J.Ferrier a le "J", qui est la joie. Je vois de nouveaux projets à l'avenir et un achat immobilier. Il est possible que

S.Plaza

puisse lui vendre un appartement. Il est de bon conseil. C'est un tandem qui fonctionne. Einstein aimait être aimé. Il dit qu'il est très content que le film se fasse. Un petit "V", c'est le symbole de la victoire. - P.Lescure: Les initiales, je ne sais pas trop... -

S.Plaza

: Elle voit quand même Los Angeles....

Ce qu'on a dit sur Julie Ferrier

...-

J.Ferrier

: C'est drôle, pour commencer. - A.-E.Lemoine: Merci d'avoir accepté notre invitation à dîner. C'est dingue. Vous avez eu 1000 vies avant d'enfin vous croiser. Il était temps. -

J.Ferrier

: J'étais très contente de partager ce film avec lui. - A.-E.Lemoine: Le film de D.van Cauwelaert est sorti aujourd'hui. Un premier rôle au cinéma pour Stéphane. Pas tout à fait le premier pour vous. Ily en a au moins 35. -

J.Ferrier

: Oui. Il a une partition où il passe par tous les états. C'était assez costaud. On a beaucoup travaillé en amont. - S.Plaza: Enormément. -

J.Ferrier

: Peut-être pas. - S.Plaza: Il a fallu que je m'investisse dans un personnage. Je me suis isolé du monde de la télé et de l'immobilier. - A....
...a choisi parce qu'ilvous a vu Il a dit que vous ne trichiez pas. Vous êtes vous-même. - S.Plaza: Je joue avec mes émotions etje me mets en danger. Je ne fabrique pas. Quand je dois me mettre en danger, Je ne cherche pas à faire une mécanique. Je sors mes vrais sentiments. Je suis allé chercher quelque chose que j'ai sorti en moi. -

J.Ferrier

: Pour la scène d'amour, on a vraiment fait l'amour. - M.Ruggieri: C'était très bien. - A.-E.Lemoine: Il n'est pas maladroit? -

J.Ferrier

: Il est très pro. - P.Lescure: Il est resté manchot? -

J.Ferrier

: Non... Pierre! - A.-E.Lemoine: Il dit qu'il vous a séduite tout de suite parce qu'il est prévenant e...
...on seulement il est maladroit, mais il est aussi contagieux. - S.Plaza: Ça reste positif. Ça nous fait des histoires à raconter pour plus tard. Il a gardé sa jambe donc tout va bien. - M.Ruggieri: Je me suis laissé dire que vous n'étiez pas en reste. Vous êtes folle de cette chanson. - Tout le monde s'éclate, à la queue leu leu... -

J.Ferrier

: Je suis aussi folle de.. Mets tes 2 pieds en canard... J'ai failli l'utiliser pour mon dernier spectacle. - S.Plaza: Je suis plutôt canard. -

J.Ferrier

: Demain, j'arrête. - M.Ruggieri: Il paraît que vous en avez enregistré une version avec votre cousin. -

J.Ferrier

: En choeur, avec des harmonies un peu zouk....

Ce qu'on a dit sur Arik Einstein

...par C'est un succès. Il va se mettre à étudier mieux l'anglais et il va peut-être faire un petit tour aux Etats-Unis. J.Ferrier a le "J", qui est la joie. Je vois de nouveaux projets à l'avenir et un achat immobilier. Il est possible que S.Plaza puisse lui vendre un appartement. Il est de bon conseil. C'est un tandem qui fonctionne.

Einstein

aimait être aimé. Il dit qu'il est très content que le film se fasse. Un petit "V", c'est le symbole de la victoire. - P.Lescure: Les initiales, je ne sais pas trop... - S.Plaza: Elle voit quand même Los Angeles. - A.-E.Lemoine: Elle vous prédit une carrière à Hollywood. Le film va marcher. - M.Ruggieri: Le réalisateur...

Ce qu'on a dit sur Josiane Balasko

...- M.Ruggieri: Vous savez qu'on attend votre performance, mais vous ne l'appréhendez pas. - S.Plaza: Les gens peuvent toujours juger quand ils ont vu. Quand on est un peu connu, on est vite classé etjugé. On a beaucoup travaillé. J'ai donné ce que j'avais à donner. Ily a aussi B.Le Coq et

J.Balasko

. On est très bien entourés. Je m'attends à tout et à rien. - A.-E.Lemoine: On va en parler. D'abord, le menu imaginé par notre chef étoilé de la semaine. Ily a des champignons. J'espère que vous aimez. - J.Ferrier: Ce sont des champignons de Paris. - J.Lucas: Je vous propose une darne de sandre avec des champignons...

Ce qu'on a dit sur Jessica Lucas

...-E.Lemoine: On va en parler. D'abord, le menu imaginé par notre chef étoilé de la semaine. Ily a des champignons. J'espère que vous aimez. - J.Ferrier: Ce sont des champignons de Paris. -

J.Lucas

: Je vous propose une darne de sandre avec des champignons. Ily a aussi le jus d'arêtes des poissons relevé avec un peu de whisky. - A.-E.Lemoine: Vous abritez en vous depuis l'enfance l'esprit d'Einstein. - Vous êtes un canal par lequel s'exprimerait le monde des esprits. - Vous avez déjà permis d'éviter 14 attentats. - Vous désirez? J'entends une voix, toujours la même, qui me dit tout ce qui se passe autour de moi. - J'ai perdu Albert. Pourquoi tu ne me parles plus? - Un vieux avec une voix douce et un accent. - Comment il l'a deviné? - J'ai pris votre commande mais je n'ai pas pris que votre commande. - C'est une entité qui m'a quitté pour venir chez vous. - C'est qui, cet esprit?...