Nos extraits de C dans l'air d'hier sur France 5

Revenir en haut
C dans l'air sur France 5
#cdanslair
Du lundi au vendredi à 17h45 et 22h25
C dans l'air est une émission télévisée française de débat consacrée à l'actualité. Ce programme est diffusé du lundi au vendredi, à 17 h 45 et en direct sur France 5 (anciennement La Cinquième jusqu'en 2002) depuis le 17 septembre 2001. Produit par Jérôme Bellay, il est présenté par Yves Calvi, remplacé parfois par Thierry Guerrier (joker de 2006 à 2010), Axel de Tarlé (joker depuis 2008) ou Laurent Bazin (joker depuis 2011).

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Caroline Roux

Bruce Toussaint

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

Matthieu Croissandeau

16 fois

Patrice Duhamel

11 fois

François Fillon

7 fois

Jean-Marie Le Pen

6 fois

François Bayrou

2 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

C DANS L'AIR D'HIER

Ce qu'on a dit sur Matthieu Croissandeau

Matthieu Croissandeau C dans l'air d'hier Matthieu Croissandeau C dans l'air d'hier Matthieu Croissandeau C dans l'air d'hier
...On en parle de soir avec Bernard Sananès, politologue et président d'Elabe.

Matthieu Croissandeau

, vous êtes directeur de la rédaction de L'Obs. Patrice Duhamel, votre livre "L'Elysée : Histoire, secrets, mystères" est publié chez Plon. Virginie Le Guay, vous êtes directrice de la rédaction de Paris-Match. Nous attendons vos questions par SMS et Internet. Marine Le Pen occupe le terrain, Emmanuel Macron multiplie les déplacements. - B. Sananès : Si on regarde les sondages, on peut considérer qu'on était au-dessus de 60% pour Emmanuel Macron au lendemain du premier tour. Incontestablement, les écarts se resserrent. Ça traduit le fait que cette dynamique de cette campagne d'entre-deux-tours est à mettre au crédit de Marine Le Pen. - B. Toussaint: Ce mot de "dynamique" est à prendre avec précaution....
Matthieu Croissandeau C dans l'air d'hier Matthieu Croissandeau C dans l'air d'hier Matthieu Croissandeau C dans l'air d'hier
...Ce que disait

Matthieu Croissandeau

, c'était une évidence. - B. Toussaint : Il a dit: "Ily a un risque." Le risque est limité, pour vous ? C'est improbable ? Vous ne dites pas la même chose que lundi dernier. - P. Duhamel : Je pense que le risque est improbable, mais il existe. Sauf coup de théâtre pendant le débat. C'est un débat inédit. On compare avec le débat précédent, mais on oublie que c'est la première fois qu'ily le Front national, puisque Jacques Chirac n'avait pas voulu débattre avec Jean-Marie Le Pen. Sauf un coup de théâtre avec Marine Le Pen qui dominerait nettement Emmanuel Macron, ce qui me paraît peu probable, mais dire que le risque n'existe pas serait absurde. - B. Toussaint : Virginie Le Guay, votre sentiment sur la possibilité d'une victoire de Marine Le Pen ?...
Matthieu Croissandeau C dans l'air d'hier Matthieu Croissandeau C dans l'air d'hier Matthieu Croissandeau C dans l'air d'hier
...Toussaint:

Matthieu Croissandeau

, vous pensez qu'il y aura un lendemain difficile ? - M. Croissandeau : Ça dépend du score qu'il fera. Si on est élu par plus de 6 Français sur 10, ce sera autre chose. Ily a un effet de souffle. C'est un homme qui s'est lancé en politique ily a un an, qui se sera hissé au second tour... Ça va avoir un effet de souffle énorme. On regardera moins les soucis d'entre-deux-tours que cette rupture fondamentale dans notre essor politique et l'arrivée d'un homme dit neuf. En tout cas avec un parcours qui n'est pas classique. - P. Duhamel : Giscard m'avait dit, une fois : "Ily a une chose que vous les journalistes ne mesurez pas. Quand ily a une élection présidentielle, à 20h01, la situation politique a complètement changé"....

Ce qu'on a dit sur Patrice Duhamel

Patrice Duhamel C dans l'air d'hier Patrice Duhamel C dans l'air d'hier Patrice Duhamel C dans l'air d'hier
...On en parle de soir avec Bernard Sananès, politologue et président d'Elabe. Matthieu Croissandeau, vous êtes directeur de la rédaction de L'Obs.

Patrice Duhamel

, votre livre "L'Elysée : Histoire, secrets, mystères" est publié chez Plon. Virginie Le Guay, vous êtes directrice de la rédaction de Paris-Match. Nous attendons vos questions par SMS et Internet. Marine Le Pen occupe le terrain, Emmanuel Macron multiplie les déplacements. - B. Sananès : Si on regarde les sondages, on peut considérer qu'on était au-dessus de 60% pour Emmanuel Macron au lendemain du premier tour. Incontestablement, les écarts se resserrent. Ça traduit le fait que cette dynamique de cette campagne d'entre-deux-tours est à mettre au crédit de Marine Le Pen. - B. Toussaint: Ce mot de "dynamique" est à prendre avec précaution. Mais là, vous assumez. Ily a une dynamique sur la cote de Marine Le Pen ?...
Patrice Duhamel C dans l'air d'hier Patrice Duhamel C dans l'air d'hier Patrice Duhamel C dans l'air d'hier
...Vous l'avait ressenti,

Patrice Duhamel

? - P. Duhamel : Je ressens que les gens se disputent, parlent dans la rue. Pour l'abstention, il faudrait demander à Bernard. Dimanche, c'était 78% de participation. Là, on est autour de 72. Ily a a pflofl priori 6 points de moins. Ce que disait Matthieu Croissandeau, c'était une évidence. - B. Toussaint : Il a dit: "Ily a un risque." Le risque est limité, pour vous ? C'est improbable ? Vous ne dites pas la même chose que lundi dernier. - P. Duhamel : Je pense que le risque est improbable, mais il existe. Sauf coup de théâtre pendant le débat. C'est un débat inédit. On compare avec le débat précédent, mais on oublie que c'est la première fois qu'ily le Front national, puisque Jacques Chirac n'avait pas voulu débattre avec Jean-Marie Le Pen. Sauf un coup de théâtre avec Marine Le Pen qui dominerait nettement Emmanuel Macron, ce qui me paraît peu probable, mais dire que le risque n'existe pas serait absurde. - B....
Patrice Duhamel C dans l'air d'hier Patrice Duhamel C dans l'air d'hier Patrice Duhamel C dans l'air d'hier
...Toussaint: Au-delà du paradoxe pointé par

Patrice Duhamel

, est-ce que c'est une digue qui saute ? - B. Sananès : C'est une digue qui saute, dans le sens qu'en 2002, aucun responsable de parti politique n'avait appelé à voter Jean-Marie Le Pen. C'est une première. Ça peut avoir un impact. Nicolas Dupont-Aignan espérait passer la barre des 5% pour des raisons financières, mais aussi parce qu'il espérait occuper un espace situé entre Marine Le Pen et François Fillon. Nicolas Dupont-Aignan a un électorat qui vient plutôt de la droite, d'une droite souverainiste, un peu moins aisée que les électeurs de François Fillon. Ce qui est intéressant, c'est de voir ce qui se passe aujourd'hui. C'est le renoncement de Marine Le Pen sur la sortie de l'euro. - B....

Ce qu'on a dit sur François Fillon

François Fillon C dans l'air d'hier François Fillon C dans l'air d'hier François Fillon C dans l'air d'hier
...Ça peut avoir un impact. Nicolas Dupont-Aignan espérait passer la barre des 5% pour des raisons financières, mais aussi parce qu'il espérait occuper un espace situé entre Marine Le Pen et

François Fillon

. Nicolas Dupont-Aignan a un électorat qui vient plutôt de la droite, d'une droite souverainiste, un peu moins aisée que les électeurs de

François Fillon

. Ce qui est intéressant, c'est de voir ce qui se passe aujourd'hui. C'est le renoncement de Marine Le Pen sur la sortie de l'euro. - B. Toussaint: Dans s...
François Fillon C dans l'air d'hier François Fillon C dans l'air d'hier François Fillon C dans l'air d'hier
...La dynamique s'observe notamment par le fait qu'il y a plus d'électeurs de

François Fillon

ou Jean-Luc Mélenchon qui en début de semaine ont indiqué qu'ils étaient prêts à voter pour Macron et qui aujourd'hui se décalent vers l'abstention. C'est le fait marquant de la première semaine, avec le son soutien de Nicolas Dupont-Aignan. - B. Toussaint: Marine Le Pen peut-elle gagner dimanche 7 mai? - M. Croissandeau : Ily a toujours un risque. C'est une élection ouverte. On sait que du côté des électeurs de Marine Le Pen, les électeurs sont très motivés. Du côté de ceux d'Emmanuel Macron, ceux du premier tour ne suffisent pas à lui faire remporter la mise et il aura nécessairement des voix qui viendront de la droite. Aura-t-il nécessairement des voix de ceux qui ont voté socialiste et de Jean-Luc Mélenchon, c'est la grande question....
François Fillon C dans l'air d'hier François Fillon C dans l'air d'hier François Fillon C dans l'air d'hier
...Il a condamné la xénophobie du Front national, il a parlé des affaires en disant qu'il y avait celles de

François Fillon

, mais aussi celles de Marine Le Pen, etc. Il fait une espèce de coup de poker en imaginant peut-être que Marine Le Pen peut être élue. Et si elle est battue, elle sera l'une des patronnes de l'opposition. Il peut éventuellement à ce moment-là, avec un arrangement électoral, se retrouver dans un groupe. Je voudrais dire une chose sur lui. Ce responsable politique, qui n'est pas non plus dans le premier cercle... Mais c'est un élu respectable. Il a été rocardien. Quand il était adolescent, il collait même les affiches pour Chaban-Delmas. C'était un Européen convaincu et un gaulliste social. Plusieurs années après, il a été dans le cabinet de François Bayrou et Michel Barnier, deux Européens convaincus....

Ce qu'on a dit sur Jean-Marie Le Pen

Jean-Marie Le Pen C dans l'air d'hier Jean-Marie Le Pen C dans l'air d'hier Jean-Marie Le Pen C dans l'air d'hier
...On compare avec le débat précédent, mais on oublie que c'est la première fois qu'ily le Front national, puisque Jacques Chirac n'avait pas voulu débattre avec

Jean-Marie Le Pen

. Sauf un coup de théâtre avec Marine Le Pen qui dominerait nettement Emmanuel Macron, ce qui me paraît peu probable, mais dire que le risque n'existe pas serait absurde. - B. Toussaint : Virginie Le Guay, votre sentiment sur la possibilité d'une victoire de Marine Le Pen ? - V. Le Guay : Ce qui semblait invraisemblable en 2002... On se rappelle de la manifestation qui avait suivi l'accession de

Jean-Marie Le Pen

au second tour. Aujourd'hui, ça paraît tout à fait possible. Cette première semaine de l'entre-deux-tours a montré que Marine Le Pen mettait en place une série d'éléments dé campagne qui travaillent à sa respectabilité et à amener Emmanuel Macron sur un terrain où il n'avait pas forcément envie d'aller....
Jean-Marie Le Pen C dans l'air d'hier Jean-Marie Le Pen C dans l'air d'hier Jean-Marie Le Pen C dans l'air d'hier
...J'ai plusieurs témoignages sur ce qui s'est passé en 2002.

Jean-Marie Le Pen

a appris qu'il était au second tour et il était furieux. Pourquoi ? Parce que ce que son objectif était d'éliminer Chirac de la scène politique. Il espérait que Jospin allait l'emporter. Il a tout de suite compris qu'il allait se faire écraser par Chirac. Il n'était pas dans la peau du vainqueur potentiel. Aujourd'hui, Marine pense qu'elle peut gagner. En 2002,

Jean-Marie Le Pen

avait fait une campagne extrêmement banale entre les 2 tours. Il n'avait quasiment pas fait campagne. C'est une vraie différence. Ce matin, dans le Figaro, quand une question lui est posée sur une coalition entre Emmanuel Macron et le PS, par exemple, il répond assez sèchement. Je ne comprends pas pourquoi....
Jean-Marie Le Pen C dans l'air d'hier Jean-Marie Le Pen C dans l'air d'hier Jean-Marie Le Pen C dans l'air d'hier
...Sananès : C'est une digue qui saute, dans le sens qu'en 2002, aucun responsable de parti politique n'avait appelé à voter

Jean-Marie Le Pen

. C'est une première. Ça peut avoir un impact. Nicolas Dupont-Aignan espérait passer la barre des 5% pour des raisons financières, mais aussi parce qu'il espérait occuper un espace situé entre Marine Le Pen et François Fillon. Nicolas Dupont-Aignan a un électorat qui vient plutôt de la droite, d'une droite souverainiste, un peu moins aisée que les électeurs de François Fillon. Ce qui est intéressant, c'est de voir ce qui se passe aujourd'hui. C'est le renoncement de Marine Le Pen sur la sortie de l'euro. - B. Toussaint: Dans sa profession de foi, elle dit que ce n'est plus un préalable. - B. Sananès : Dans l'électorat de droite, on sait que la sortie de l'euro, les Français y sont majoritairement défavorables....

Ce qu'on a dit sur François Bayrou

François Bayrou C dans l'air d'hier François Bayrou C dans l'air d'hier François Bayrou C dans l'air d'hier
...C'était un Européen convaincu et un gaulliste social. Plusieurs années après, il a été dans le cabinet de

François Bayrou

et Michel Barnier, deux Européens convaincus. C'est son droit de rejoindre Marine Le Pen. Mais ce que je trouve problématique, c'est qu'il affiche ça au nom du gaullisme humaniste. J'aimerais qu'il puisse dire un jour, si vous l'invitez, ce qu'ily a de commun entre le Front national d'aujourd'hui, et accessoirement d'hier, et le gaullisme. C'est exactement le contraire sur tous les sujets. J'en prends un seul: les relations avec l'Allemagne. Marine Le Pen polémique avec Angela Merkel du matin au soir. Hier encore, elle a dit: "On ne doit pas être à côté d'Angela Merkel, on doit être face à elle." Le général de Gaulle, qui n'était pas un fervent fédéraliste, mais qui était pour l'Europe des nations, la première chose qu'il a faite en 1959, c'est qu'il s'est mis d'accord avec Adenauer sur la construction européenne....
François Bayrou C dans l'air d'hier François Bayrou C dans l'air d'hier François Bayrou C dans l'air d'hier
...Il sait qu'il doit d'abord se tourner vers les électeurs de

François Bayrou

. A l'inverse, en 2012, Sarkozy n'y arrive pas. Il se tourne plutôt vers les électeurs de Marine Le Pen. Pour Emmanuel Macron, c'est compliqué de savoir s'il doit plutôt parler à l'électorat de droite, du centre, aux électeurs de François Fillon, notamment sur l'économie. Ou faut-il plutôt aller parler aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon pour les mobiliser sur des questions sociales et d'éducation ? Macron fait donc cette première de campagne plutôt sur la défensive que l'offensive. - B. Toussaint: Hier, il a rencontré Jean-Pierre Raffarin dans la Vienne. Ensuite, Edith Cresson était au 1er rang de son meeting. Est-ce la bonne stratégie, ce rassemblement hétéroclite ?...

Ce qu'on a dit sur Châtellerault

Châtellerault C dans l'air d'hier Châtellerault C dans l'air d'hier Châtellerault C dans l'air d'hier
...Ça va créer une pagaille inouïe dans ce pays. - Renvoyer dos à dos les deux finalistes, une attitude grave et une faute, dénoncée par Emmanuel Macron, en meeting à

Châtellerault

. - E. Macron : Quand j'entends certains nous comparer au Front national, c'est un affaiblissement moral et une perte profonde. Nous ne pouvons pas nous y résoudre. - Pour le candidat, c'est la fin d'une mauvaise campagne. On lui reproche un discours triomphaliste au soir du premier tour, suivi d'une fête malvenue dans une brasserie parisienne. Deuxjours plus tard, sa rencontre chaotique avec les salariés de Whirlpool a aussi laissé des traces. Une fin de campagne en demi-teinte et des soutiens parfois du bout des lèvres. Martine Aubry a attendu jusqu'à hier soir pour afficher son choix. - Je n'ai jamais pensé un seul instant qu'il y ait un doute sur le choix de mon bulletin de vote....