Nos extraits de C dans l'air d'hier sur France 5

Revenir en haut
C dans l'air sur France 5
#cdanslair
Du lundi au vendredi à 17h45 et 22h25
C dans l'air est une émission télévisée française de débat consacrée à l'actualité. Ce programme est diffusé du lundi au vendredi, à 17 h 45 et en direct sur France 5 (anciennement La Cinquième jusqu'en 2002) depuis le 17 septembre 2001. Produit par Jérôme Bellay, il est présenté par Yves Calvi, remplacé parfois par Thierry Guerrier (joker de 2006 à 2010), Axel de Tarlé (joker depuis 2008) ou Laurent Bazin (joker depuis 2011).

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Caroline Roux

Bruce Toussaint

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

Jean-Luc Mélenchon

54 fois

Emmanuel Macron

33 fois

Jérôme Fourquet

12 fois

Pascal Perrineau

9 fois

Marine Le Pen

8 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

C DANS L'AIR D'HIER

Ce qu'on a dit sur Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon C dans l'air d'hier Jean-Luc Mélenchon C dans l'air d'hier Jean-Luc Mélenchon C dans l'air d'hier
...Dire que la démocratie n'est pas la rue, c'est effectivement réducteur. Je prolonge l'analyse. Beaucoup pensaient que cette première manifestation globale contre la loi Travail allait être un raté car il n'y avait pas de coordination de la CGT avec

Jean-Luc Mélenchon

et avec le PCF.

Jean-Luc Mélenchon

, en son nom propre, arrive à rassembler et à faire venir des gens alors qu'il fait beau pour l'écouter. Ily a donc une forme que l'on peut voir de parallèle avec le mouvement d'Emmanuel Macron En Marche.

Jean-Luc Mélenchon

fait son mouvement et il y va, tout comme...
Jean-Luc Mélenchon C dans l'air d'hier Jean-Luc Mélenchon C dans l'air d'hier Jean-Luc Mélenchon C dans l'air d'hier
...C'est difficile de comparer la manifestation avec la mobilisation de la CGT qui était spécifiquement sur les ordonnances et les mesures de pouvoir d'achat des salariés que celle concernant

Jean-Luc Mélenchon

qui lui, a ratissé très large. Il se place en premier opposant à Emmanuel Macron. Je voudrais réagir sur la phrase de

Jean-Luc Mélenchon

sur la rue. C'est difficile d'opposer les 2. Les ordonnances, en 1982, elles ont quand même permis la 5e semaine de congés payés. Les ordonnances ont installé la sécurité...
Jean-Luc Mélenchon C dans l'air d'hier Jean-Luc Mélenchon C dans l'air d'hier Jean-Luc Mélenchon C dans l'air d'hier
...es l'ont fait, il faut que le peuple de France se leve. Il en rajoute car c'est un tribun. On voit comment il est en capacité d'utiliser cette mémoire et de fédérer des gens de la CGT. On avait entendu que Benoît Hamon avait indiqué qu'il se rendrait à cette manifestation. C'est un candidat socialiste à l'élection présidentielle. Aujourd'hui,

Jean-Luc Mélenchon

donne le tempo. On a vu des militants d'Attac, du NPA ou de ce qu'il en reste. Tout cela converge autour de lui sur un mot d'ordre anti-Macron, mais une contestation plus générale. Ils sont dans un affrontement de légitimité. Rappelez-vous la déception de

Jean-Luc Mélenchon

et de ses proches au soir du 1er...

Ce qu'on a dit sur Emmanuel Macron

Emmanuel Macron C dans l'air d'hier Emmanuel Macron C dans l'air d'hier Emmanuel Macron C dans l'air d'hier
...enez-vous des hologrammes, des réseaux sociaux avec sa chaîne YouTube pour la présentation de son programme. Il a innové et utilisé d'autres moyens d'expression qui tranchent avec ce temple du socialisme, vieux monde, au coeur de Paris, désert et avec des grilles devant. - B.Toussaint: Il a atomisé et ringardisé le PS. - T.Porcher:

Emmanuel Macron

, c'est comme la dernière étape de l'évolution de l'idéologie Entre le discours d'Epinay de Mitterrand qui était très à gauche et le tournant de la rigueur en 1983... Mitterrand a fait fait plutôt une politique libérale. Ensuite, François Hollande se fait élire sur un discours très à gauche mais fait ensuite...
Emmanuel Macron C dans l'air d'hier Emmanuel Macron C dans l'air d'hier Emmanuel Macron C dans l'air d'hier
...C'est un frein pour Jean-Luc Mélenchon. - B.Toussaint: 68% des Français le jugent agressif et 53% pas compétent. - T.Porcher: Quand on regarde du côté d'Emmanuel

Macron

, En Marche a voulu créer un média.

Emmanuel Macron

n'a pas été doux choisir les journalistes qui l'accompagnaient en campagne, comme au temps de l'ORTF. Il a fustigé les journalistes qui s'intéressaient plus à la communication qu'au fond, à l'ONU. Il a un air plus moderne, mais il n'est pas toujours tendre avec les journalistes. Je ne l'ai pas trouvé plus dur que Jean-Luc Mélenchon. Si on fait finalement une balance entre les deux,

Emmanuel Macron

, derrière des aspects plus lisses dans la façon de prendre la parole, il a également été très dur avec les médias qui ont été plutôt sympathiques avec lui. - B.Toussaint: Le sondage dit que 2 Français sur 3 ne le voient pas comme un bon président. C'est terrible pour lui. Que veut-il être, Jean-Luc Mélenchon?...
Emmanuel Macron C dans l'air d'hier Emmanuel Macron C dans l'air d'hier Emmanuel Macron C dans l'air d'hier
...Jean-Luc Mélenchon fait son mouvement et il y va, tout comme

Emmanuel Macron

. - B.Toussaint: Cette manifestation, c'est une manif ami-ordonnances ou une manif pro-Mélenchon? - F.Guinochet: C'est plus large que les ordonnances. Je tempère le succès car il faut voir que le mot d'ordre était bien plus large. C'est difficile de comparer la manifestation avec la mobilisation de la CGT qui était spéc...

Ce qu'on a dit sur Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet C dans l'air d'hier Jérôme Fourquet C dans l'air d'hier Jérôme Fourquet C dans l'air d'hier
...cause de nos institutions. Mélenchon: le pari de la rue. On en parle avec Pascal Perrineau, politologue. Thomas Porcher, vous êtes économiste. Vous êtes membre des Economistes Fanny Guinochet, vous êtes journaliste à L'Opinion, spécialiste des questions économiques et sociales. Vous êtes également chroniqueuse sur France Info.

Jérôme Fourquet

, vous êtes directeur du département à l'IFOP. Bonsoir à vous 4. Nous attendons vos questions. Visiblement, oui. La France insoumise annonce 150 000 personnes dans les rues de Paris aujourd'hui. - P.Perrineau: Il faudra attendre. On sait que de l'extrême droite à l'extrême gauche, ily a toujours une politique d'intoxica...
Jérôme Fourquet C dans l'air d'hier Jérôme Fourquet C dans l'air d'hier Jérôme Fourquet C dans l'air d'hier
...Faire un procès d'illégitimité vis-à-vis d'Emmanuel Macron, à partir de cette notion de vote par défaut, c'est ignorer l'histoire du vote. Le vote est toujours quelque chose de composite. Derrière, ressurgit quelque chose de très ancien.

Jérôme Fourquet

parlait de la mémoire révolutionnaire. On voit resurgir sur le pavé parisien Jean-Luc Mélenchon, on revoit la culture révolutionnaire. Elle charrie des moments glorieux, mais elle charrie aussi cette distinction faite dans les années 70 entre ce que l'on appelait la démocratie formelle et la démocratie réelle. On tentait de faire jouer démocratie réelle de la rue contre une démocratie formelle qui ne pèserait pas. N'oubliez pas que ce sont des millions d'électeurs qui, ily a quelques mois, ont décidé qu'Emmanuel Macron était en tête du 1er tour et que Jean-Luc Mélenchon était 4e au 1er tour. Il ne faut pas oublier les rapports de force....

Ce qu'on a dit sur Pascal Perrineau

Pascal Perrineau C dans l'air d'hier Pascal Perrineau C dans l'air d'hier Pascal Perrineau C dans l'air d'hier
...Il séduit aussi avec un discours profondément antilibéral et une remise en cause de nos institutions. Mélenchon: le pari de la rue. On en parle avec

Pascal Perrineau

, politologue. Thomas Porcher, vous êtes économiste. Vous êtes membre des Economistes Fanny Guinochet, vous êtes journaliste à L'Opinion, spécialiste des questions économiques et sociales. Vous êtes également chroniqueuse sur France Info. Jérôme Fourquet, vous êtes directeur du département à l'IFOP. Bonsoir à vous 4. Nous attendons vos questions. Visiblement, oui. La France insoumise annonce 150 000 personnes dans les rues de Paris aujourd'hui. - P.Perrineau: Il faudra attendre. On sait que de l'extrême droite à l'extrême gauche, ily a toujours une politique d'intoxication des organisations politiques et syndicales. Quant au nombre de manifestants, si on regarde les images attentivement, c'est une mobilisation qui est plus importante que la mobilisation de la CGT sur le même thème ily a quelques jours....
Pascal Perrineau C dans l'air d'hier Pascal Perrineau C dans l'air d'hier Pascal Perrineau C dans l'air d'hier
...abituer. - Faire entendre sa voix. Mobilisation après mobilisation. La semaine prochaine, des rassemblements sectoriels auront lieu. Un grand déferlement social avec un but: faire reculer Emmanuel Macron. - B.Toussaint: 150 000 personnes selon les organisateurs de la manifestation dans les rues de Paris entre Bastille et République.

Pascal Perrineau

, pouvez-vous rebondir sur ce reportage? Cette idée qui accrédite la stratégie de Jean-Luc Mélenchon selon laquelle il ne croit pas à cette France macroniste. Il ne croit pas à cette idée que tout le monde aurait adhéré subitement aux idées de ce nouveau président de la République. Vous croyez à cette thèse? - P.P...
Pascal Perrineau C dans l'air d'hier Pascal Perrineau C dans l'air d'hier Pascal Perrineau C dans l'air d'hier
...Jean-Luc Mélenchon capte cela. Sur la finalité du programme économique, on peut être dubitatif et se dire qu'il faut le regarder avec un peu de distance. - B.Toussaint:

Pascal Perrineau

, il veut changer les institutions, Jean-Luc Mélenchon. Ilveut instaurer une 69 République. Ce n'est pas un toilettage, qu'il veut faire. - P.Perrineau: Economiquement, il est dans un projet qui serait alternatif au projet que la droite et la gauche ont mis en place jusqu'à maintenant. Mais politiqueme...

Ce qu'on a dit sur Marine Le Pen

Marine Le Pen C dans l'air d'hier Marine Le Pen C dans l'air d'hier Marine Le Pen C dans l'air d'hier
...Dans tous les pays qui ne sont pas des démocraties, vous n'avez pas le droit de manifester dans la rue. Dans l'entre-deux-tours, ily avait des gens dans la rue qui ne voulaient ni

Marine Le Pen

ni Emmanuel Macron. Benjamin Griveaux disait que ce type de manifestation était autorisée avec eux, et que ça ne serait probablement pas avec

Marine Le Pen

. La rue est une partie prenante de la démocratie avec l'Assemblée et le gouvernement. Dire que la démocratie n'est pas la rue, c'est effectivement réducteur. Je prolonge l'analyse. Beaucoup pensaient que cette première manifestation globale contre la loi Travail allait être un raté car il n'y avait pas de coordination de la CGT avec Jean-Luc Mélenchon et avec le PCF. Jean-Luc Mélenchon, en son nom propre, arrive à rassembler et à faire venir des gens alors qu'il fait beau pour l'écouter. Ily a donc une forme que l'on peut voir de parallèle avec le mouvement d'Emmanuel Macron En Marche....
Marine Le Pen C dans l'air d'hier Marine Le Pen C dans l'air d'hier Marine Le Pen C dans l'air d'hier
...- B.Toussaint: Il est obligé d'être comme ça pour séduire. Mais, ça le coupe d'une partie de l'électorat. - P.Perrineau: On découvre dans l'espace de la gauche ce qui existe dans l'espace de la droite depuis très longtemps avec le Front national. Vous avez eu une dynamique électorale phénoménale autour du Front national et de

Marine Le Pen

. Et puis, il a fallu transformer cette force de protestation, de contestation du système dont était porteuse

Marine Le Pen

en force de gouvernement. C'est de là que vient l'échec. D'une certaine manière, entre ce qui se passe dans l'espace de la droite et celui de la gauche, c'est là que bute Jean-Luc...
Marine Le Pen C dans l'air d'hier Marine Le Pen C dans l'air d'hier Marine Le Pen C dans l'air d'hier
...Jean-Luc Mélenchon dit que la partie n'est pas finie. Il n'y a pas de majorité sociologique pour une politique libérale en France selon lui. Il a été élu un peu par accident avec les affaires Fillon qui l'ont plombé et un PS moribond, face à

Marine Le Pen

. Je connais le pays dans ses profondeurs. Il n'y a pas de majorité sociologique et sociale pour faire cette politique. On va donc s'organiser autour de nous et on va provoquer les événements. On ne sera pas à la remorque des organisations syndicales. Il a entête Podemos en Espagne. C'est le mouvement social de la ru...