Nos extraits de C dans l'air sur France 5

Revenir en haut
C dans l'air sur France 5
#cdanslair
Du lundi au vendredi à 17h45 et 22h25
C dans l'air est une émission télévisée française de débat consacrée à l'actualité. Ce programme est diffusé du lundi au vendredi, à 17 h 45 et en direct sur France 5 (anciennement La Cinquième jusqu'en 2002) depuis le 17 septembre 2001. Produit par Jérôme Bellay, il est présenté par Yves Calvi, remplacé parfois par Thierry Guerrier (joker de 2006 à 2010), Axel de Tarlé (joker depuis 2008) ou Laurent Bazin (joker depuis 2011).

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Caroline Roux

Bruce Toussaint

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

Donald Trump

71 fois

Emmanuel Macron

55 fois

Jean-Luc Mélenchon

30 fois

Luc Laventure

23 fois

Bruno Jeudy

23 fois

Christine Kerdellant

21 fois

Yves Thréard

19 fois

Magali Reghezza-Zitt

18 fois

Pascal Perri

17 fois

Jérôme Fourquet

16 fois

François Clemenceau

16 fois

Pierre Servent

16 fois

Brice Teinturier

15 fois

Corinne Lepage

13 fois

Claude Weill

12 fois

Pascal Perrineau

12 fois

Kim Jong-un

11 fois

Bruno Mégret

11 fois

Laurent Berger

8 fois

Annick Girardin

3 fois

Martine Aubry

3 fois

Philippe Martinez

2 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

C DANS L'AIR D'HIER

Ce qu'on a dit sur Bruno Jeudy

Bruno Jeudy C dans l'air d'hier Bruno Jeudy C dans l'air d'hier Bruno Jeudy C dans l'air d'hier
...-L.Mélenchon, qui appelle ses partisans à manifester demain. Le pouvoir a gagné cette 1re manche.

B.Jeudy

, vous êtes rédacteur en chef du service politique de Paris Match. E.Fottorino, vous êtes journaliste et écrivain, directeur et fondateur de Le1. S.Matteudi, vous travaillez à l'Institut supérieur du travail. C.Kerdellant, vous travaillez à Usine nouvelle. Nous attendons vos questions par SMS et Internet. E.Macron a mis en...
Bruno Jeudy C dans l'air d'hier Bruno Jeudy C dans l'air d'hier Bruno Jeudy C dans l'air d'hier
...- B.Toussaint: Question. - S.Matteudi: Oui... -

B.Jeudy

: J.-L.Mélenchon essaie de faire des coups de boutoir. Il essaie de réveiller un peu cet orgueil de la gauche en disant: "C'est le libéralisme..." J.-L.Mélenchon a bien vu qu'il pouvait attaquer E.Macron là-dessus. - C.Kerdellant: C'est une manière de se rapprocher de pays comme l'Allemagne. - E.Fottorino: C'es...
Bruno Jeudy C dans l'air d'hier Bruno Jeudy C dans l'air d'hier Bruno Jeudy C dans l'air d'hier
...Ce sont des manifestations, les routiers, les forains... Il y a toujours eu des manifestations. La grève en elle-même, c'est la revendication salariale. Après, ily a les manifestations d'une autre ampleur, les pétitions. (a va clairement se poursuivre. -

B.Jeudy

: Ily a un mouvement de contestation assez important, actuellement, chez les CRS, concernant les primes d'assiduité, d'heures supplémentaires. Comme elles ont été diminuées... - S.Matteudi: Défiscalisées. -

B.Jeudy

: Ils se sont mis en arrêt maladie. Du coup, les CRS n'étaient pas mobilisés là où on en avait besoin...

Ce qu'on a dit sur Christine Kerdellant

Christine Kerdellant C dans l'air d'hier Christine Kerdellant C dans l'air d'hier Christine Kerdellant C dans l'air d'hier
...rises d'ici là coincent et qu'on en voit les effets pervers, la question de confiance sera ébranlée. On ne peut pas réformer la France si on n'amène pas de la confiance. Il faudra que les premières mesures qu'il aura prises, notamment par ordonnance, aient eu des effets. Cela permettra d'en valider ou non ces mesures. -

C.Kerdellant

: Les chefs d'entreprise interrogés hier... - B.Toussaint: L'économie va mieux. -

C.Kerdellant

: La croissance va être meilleure. Les chefs d'entreprise, d'après un sondage, disent qu'à 84 %, ils ont confiance dans la santé de l'économie française, et qu'ily aura sûrement des embauches dans les 6 mois....
Christine Kerdellant C dans l'air d'hier Christine Kerdellant C dans l'air d'hier Christine Kerdellant C dans l'air d'hier
...-

C.Kerdellant

: Je dirais que oui. E.Macron n'a pas choisi au hasard M.Pénicaud. Il a mis de vrais professionnels. Elle avait une double compétence, à la fois pour travailler avec l'Etat, M.Aubry, certes, mais elle a aussi été présidente de l'Ecole des inspecteurs du travail. Elle connaît tous les rouages. Dans le privé, elle...
Christine Kerdellant C dans l'air d'hier Christine Kerdellant C dans l'air d'hier Christine Kerdellant C dans l'air d'hier
...-L.Mélenchon a bien vu qu'il pouvait attaquer E.Macron là-dessus. -

C.Kerdellant

: C'est une manière de se rapprocher de pays comme l'Allemagne. - E.Fottorino: C'est quand même un homme des start-up, de la nouvelle économie. Pour lui, le rapport de force, la lutte des classes, les syndicats... Des lors qu'il n'aime pas ça, il remet en jeu un autre modèle, qui sera plus californien, de...

Ce qu'on a dit sur Martine Aubry

Martine Aubry C dans l'air d'hier Martine Aubry C dans l'air d'hier Martine Aubry C dans l'air d'hier
...C'est important dans l'identité. - Parmi les invités, quelques amis, comme T.MarX, avec qui elle a travaillé sur l'insertion professionnelle. - T.Marx: C'est un gros travail. Elle est capable de ranger un certain nombre de dossiers très vite, de faire des synthèses efficaces. - Entre 1991 et 1993, elle travaille aux côtés de

M.Aubry

, alors ministre du Travail. Son ancienne mentor estime qu'elle a renié ses valeurs depuis. -

M.Aubry

: C'était ily a 25 ans. On peut changer. Je ne l'attaque pas personnellement. C'est triste d'entendre quelqu'un dont je connaissais les convictions dire des choses qu'elle ne peut pas partager. - C'est...
Martine Aubry C dans l'air d'hier Martine Aubry C dans l'air d'hier Martine Aubry C dans l'air d'hier
...- C.Kerdellant: Je dirais que oui. E.Macron n'a pas choisi au hasard M.Pénicaud. Il a mis de vrais professionnels. Elle avait une double compétence, à la fois pour travailler avec l'Etat,

M.Aubry

, certes, mais elle a aussi été présidente de l'Ecole des inspecteurs du travail. Elle connaît tous les rouages. Dans le privé, elle était DRH chez Danone, mais aussi DRH chez Dassault. Elle a écrit un rapport sur le bien-être au travail. - B.Toussaint: Ce profil hors politique a séduit certains partenaires soc...

Ce qu'on a dit sur Philippe Martinez

Philippe Martinez C dans l'air d'hier Philippe Martinez C dans l'air d'hier Philippe Martinez C dans l'air d'hier
...mobilisation que lors de la 1re journée de manifestation contre la loi El Khomri. La CGT seule avait pratiquement fait la même performance. Là, c'est un échec de mobilisation. On n'a pas vu le grand mécontentement social espéré La bataille sociale dans la rue a été perdue hier par la CGT. On verra si Mélenchon fait mieux que

P.Martinez

. - S.Matteudi: Le 10 octobre, c'est l'ensemble des organisations syndicales des fonctionnaires qui appellent à manifester. - B.Toussaint: On a un conflit social assez bizarre. Hier, c'était plutôt raté. Demain, J.-L.Mélenchon espère rassembler 100 000 personnes à Paris. Lundi, les transporteurs vont peut-êt...
Philippe Martinez C dans l'air d'hier Philippe Martinez C dans l'air d'hier Philippe Martinez C dans l'air d'hier
...ler le gouvernement. Les ordonnances ont été signées. Il veut capitaliser et apparaître comme l'opposant numéro 1 d'E.Macron. Il veut installer cette figure pour être celui qui sera l'opposant pendant le quinquennat, un peu comme F.Mitterrand face à Giscard dans les années 70. Il en profite car le PS est à terre. Il bat aussi

P.Martinez

et le PC. C'est ce que veut Mélenchon. Il est déjà en train de construire son opposition. - E.Fottorino: M.Le Pen ne peut pas jouer ce rôle. - B.Toussaint: M.Pénicaud a été en 1re ligne tout l'été, avec les partenaires sociaux. Premier crash-test réussi pour cette ancienne DRH, avant de s'attaquer au prochain cha...

Ce qu'on a dit sur Laurent Berger

Laurent Berger C dans l'air d'hier Laurent Berger C dans l'air d'hier Laurent Berger C dans l'air d'hier
...rs depuis. - M.Aubry: C'était ily a 25 ans. On peut changer. Je ne l'attaque pas personnellement. C'est triste d'entendre quelqu'un dont je connaissais les convictions dire des choses qu'elle ne peut pas partager. - C'est pourtant bien M.Pénicaud qui a mené cette réforme, quitte à décevoir certains partenaires sociaux -

L.Berger

: Ce n'est pas à la hauteur de la modernisation des relations sociales. - Au lieu des grands débats annoncés par le gouvernement, la méthode Pénicaud, c'est d'isoler chaque négociateur. - Les seules réunions qu'on a eues avec le ministère étaient bilatérales. Même chose avec les syndicats de salariés. On n'est...
Laurent Berger C dans l'air d'hier Laurent Berger C dans l'air d'hier Laurent Berger C dans l'air d'hier
...rs qu'il n'aime pas ça, il remet en jeu un autre modèle, qui sera plus californien, de mon point de vue. - B.Jeudy: Il avait démarré sur des bases où le paritarisme C'est seulement à la fin de la campagne qu'il a rencontré le leader de la CFDT, qui lui a sans doute conseillé de faire un effort, de préparer la loi Travail et de voir

L.Berger

. - C.Kerdellant: C'est un modèle scandinave. La flexisécurité danoise, le système de retraite par points suédois, et le système de formation continue toute la vie et d'éducation primaire finlandais. - E.Fottorino: L'Etat-providence, ça va être fini. Je ne pense pas que ce soit scandinave. C'est vraiment...

C DANS L'AIR DU 21 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Brice Teinturier

Brice Teinturier C dans l'air du 21 septembre Brice Teinturier C dans l'air du 21 septembre Brice Teinturier C dans l'air du 21 septembre
...-

B.Teinturier

: Ily a déjà beaucoup d'élus municipaux ou locaux, eX-FN, qui sont partis. On a une difficulté du Front national à sécréter un personnel politique nouveau et de qualité derrière lui. (a ne va pas provoquer une hémorragie générale. Même si F.Philippot avait des relais dans l'appareil, il était minoritaire....
Brice Teinturier C dans l'air du 21 septembre Brice Teinturier C dans l'air du 21 septembre Brice Teinturier C dans l'air du 21 septembre
...e. Ils vont occuper le terrain médiatique. - B.Toussaint: Question. - F.Fressoz: Je pense qu'il a tout à fait senti qu'il avait perdu la bataille sur l'euro. Je pense qu'il est honnête dans ses convictions. Il se dit que s'il était battu là-dessus, il fallait créer un mouvement pour continuer à exister sur ces sujets. -

B.Teinturier

: Je crois qu'il a été lui-même effondré par la prestation de M.Le Pen au moment du débat. Il s'est dit qu'elle n'arriverait jamais à dépasser cela pour pouvoir un jour être présidente. - B.Toussaint: Peut-il disparaître, comme B.Mégret? - (Barbier: Quelva être son financement? Il ne bénéficiera pas du fin...
Brice Teinturier C dans l'air du 21 septembre Brice Teinturier C dans l'air du 21 septembre Brice Teinturier C dans l'air du 21 septembre
...On en parle avec nos invités. (Barbier, vous êtes éditorialiste à L'Express. P.Perrineau, vous êtes politologue. Vous étudiez les mouvements populaires. Votre livre est disponible. F.Fressoz, vous êtes journaliste et éditorialiste au journal Le Monde.

B.Teinturier

, vous venez pour l'institut de sondages Ipsos. Bonsoir à vous 4 et merci de participer à ce programme. Nous attendons vos questions. Ce n'est pas vraiment une surprise, ce départ de F.Philippot. C'est quand même brutal. - (Barbier: Tout à fait. C'est un événement politique. Il était devenu minoritaire. Il l'était sans dou...

Ce qu'on a dit sur Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 21 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 21 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 21 septembre
...On va en parler - (Barbier: Si le FN se remet sur une ligne de droite identitaire, autoritaire, libérale, ce n'est pas une bonne nouvelle pour L.Wauquiez. L'autre interrogation, c'est l'avenir de ce que Pascal a appelé les gaucho-lepénistes. Ce sont des gens qui auraient dû voter à gauche et qui ont voté Le Pen. Pourquoi pas

Mélenchon

, le 23 avril? Est-ce que

Mélenchon

va récupérer Il flatte ces personnes.

Mélenchon

a dit ce matin: "Je demande à tous les fâchés qui ne sont pas fachos de me rejoindre." Il fait une OPA. Est-ce que ça va marcher aux européennes de 2019? Est-ce que ça va marcher samedi, - B.Toussaint: J'insi...
Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 21 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 21 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 21 septembre
...-L.Mélenchon au 1er tour, M.Le Pen aurait peut-être été devant E.Macron au 1er tour. La dynamique de

Mélenchon

, qui a beaucoup joué sur le terrain du peuple, ça a coûté 2 ou 3 points à M.Le Pen. La concurrence entre les 2 pour exprimer les protestations populaires a déjà commencé ily a 6 mois. - B.Toussaint: J.-L.Mélenchon est un adversaire idéal pour E.Macron. Ce n'est pas le cas de M.Le Pen? - F.Fressoz: Je n...
Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 21 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 21 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 21 septembre
...s et ça ne sera pas bon pour lui. Il n'y a pas une structure de mouvement propice pour avoir des élus au Sénat. - B.Teinturier: Ily a 2 différences majeures par rapport à l'avant-projet de loi El Khomri. A ce moment-là, il y avait un face-à-face entre Martinez et le pouvoir. Aujourd'hui, c'est un face-à-face entre

Mélenchon

et Macron. (a montre la difficulté du mouvement social à embrayer. La loi El Khomri, c'était la fin du quinquennat de F.Hollande. Il y avait peu de ressources politiques, une légitimité faible. Là, on est au début du quinquennat d'E.Macron. Les oppositions ont donc du mal à prendre, y compris au niveau politique....

Ce qu'on a dit sur Pascal Perrineau

Pascal Perrineau C dans l'air du 21 septembre Pascal Perrineau C dans l'air du 21 septembre Pascal Perrineau C dans l'air du 21 septembre
...On en parle avec nos invités. (Barbier, vous êtes éditorialiste à L'Express.

P.Perrineau

, vous êtes politologue. Vous étudiez les mouvements populaires. Votre livre est disponible. F.Fressoz, vous êtes journaliste et éditorialiste au journal Le Monde. B.Teinturier, vous venez pour l'institut de sondages Ipsos. Bonsoir à vous 4 et merci de participer à ce programme. Nous attendons vos questions. Ce n'est p...
Pascal Perrineau C dans l'air du 21 septembre Pascal Perrineau C dans l'air du 21 septembre Pascal Perrineau C dans l'air du 21 septembre
...-

P.Perrineau

: Bien sûr. Le FN sort d'une séquence électorale de progression comme il n'en avait jamais connu dans son histoire. C'est une défaite, oui. Il n'ont pas atteint les 50 % Néanmoins, presque 11 millions d'électeurs, c'est le double du score de J.-M.Le Pen en 2002. A l'époque, on parlait déjà de tsunami. Ily a u...
Pascal Perrineau C dans l'air du 21 septembre Pascal Perrineau C dans l'air du 21 septembre Pascal Perrineau C dans l'air du 21 septembre
...-

P.Perrineau

: Je ne crois pas. On a trop durci l'opposition. Ily aurait une ligne souverainiste et sociale, à savoir celle de F.Philippot, et une plus libérale et autoritaire, celle de M.Maréchal-Le Pen. Ce que les électeurs ont en tête, c'est plus nuancé et compliqué. On voit bien qu'à la suite de l'échec de la présidentiel...

Ce qu'on a dit sur Bruno Mégret

Bruno Mégret C dans l'air du 21 septembre Bruno Mégret C dans l'air du 21 septembre Bruno Mégret C dans l'air du 21 septembre
...- F.Fressoz: M.Le Pen fera tout pour l'éviter. - P.Perrineau: On peut avoir du lepénisme Si le parti revient aux fondamentaux, vous aurez le positionnement du parti tel qu'il était dans les années 80 et 90. - (Barbier: La force du FN, ce serait moins les idées et l'appareil que la marque Le Pen.

B.Mégret

est parti avec la moitié de l'appareil. Un mois plus tard, la justice le force à changer le nom de son mouvement. 6 mois après les européennes, J.-M.Le Pen fait un mauvais score, mais

B.Mégret

fait un score encore pire. 3 ans plus tard, il est au 2d tour de la présidentielle. La force de la marque se...
Bruno Mégret C dans l'air du 21 septembre Bruno Mégret C dans l'air du 21 septembre Bruno Mégret C dans l'air du 21 septembre
...-M.Le Pen et son ambitieux numéro 2, -

B.Mégret

: Le FN n'appartient à personne. Il appartient aux militants, à tous les militants, quelle que soit leur position dans l'appareil. Il ne s'agit ni d'un putsch ni d'une opération séditieuse, mais d'une démarche logique, naturelle et légitime. - Comme F.Philippot,

B.Mégret

ne s'en cache pas: ils veut le...
Bruno Mégret C dans l'air du 21 septembre Bruno Mégret C dans l'air du 21 septembre Bruno Mégret C dans l'air du 21 septembre
...-M.Le Pen exclut

B.Mégret

et ses lieutenants. Le FN est en ruines. Plus de la moitié des cadres quittent le parti. Si le FN s'en relèvera,

B.Mégret

tombe peu à peu dans l'anonymat. Début 2011, à Tours, M.Le Pen succède à son père à la tête du parti. Elle lance l'opération dédiabolisation, jusqu'à un nouveau dérapage, celui de trop. - J.-M.Le Pen: Les chambres à gaz sont un détail de l'histoire de la guerre. - Vous maintenez ces propos? - J.-M.Le Pen: Absolument. - Dans la conquête de pouvoir de M.Le Pen, son père est devenu un allié encombrant. En 2015, lors du traditionnel défilé du 1er mai du Front national, J.-M.Le Pen tente de voler la vedette à sa fille. Il s'invite sur scène avant son discours. Quelques mois plus tard, c'est elle qui l'écarte du parti qu'il avait fondé. Cette fois, le psychodrame du FN est une violente querelle de famille qui se règle par médias interposés. *- J....

Ce qu'on a dit sur Emmanuel Macron

Emmanuel Macron C dans l'air du 21 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 21 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 21 septembre
...-L.Mélenchon au 1er tour, M.Le Pen aurait peut-être été devant

E.Macron

au 1er tour. La dynamique de Mélenchon, qui a beaucoup joué sur le terrain du peuple, ça a coûté 2 ou 3 points à M.Le Pen. La concurrence entre les 2 pour exprimer les protestations populaires a déjà commencé ily a 6 mois. - B.Toussaint: J.-L.Mélenchon est un adversaire idéal pour

E.Macron

. Ce...
Emmanuel Macron C dans l'air du 21 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 21 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 21 septembre
...-L.Mélenchon occupe aujourd'hui la 1re place de l'opposition. C'est aussi l'objectif affiché de M.Le Pen, de devenir la 1re opposante à

E.Macron

. Elle peut déloger J.-L.Mélenchon? - F.Fressoz: (a va être compliqué parce qu'il est implanté à l'Assemblée nationale. Elle, elle n'a pas réussi à constituer un groupe et elle a du mal à exister. J'étais très intéressée par l'interview de J.-L.Mélenchon dans Marianne. Il essaie de capter autour de son nom tou...
Emmanuel Macron C dans l'air du 21 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 21 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 21 septembre
...ujets d'actualité aujourd'hui. - B.Toussaint: Sans réelle opposition politique, le gouvernement doit surtout faire face à la rue. 29 journée de mobilisation contre la réforme du Code du travail. La participation semble en légère baisse, d'après les 1ers chiffres, tout cela à la veille de la signature des ordonnances par

E.Macron

. - Comme la semaine dernière, les opposants à la réforme du Code du travail ont sorti porte-voix et banderoles. Une 29 manche dans la rue, à l'appel de la CGT, avec des revendications allant, cette fois, bien au-delà des ordonnances, des prud'hommes jusqu'aux régimes spéciaux. Le but est de mobiliser autant q...

C DANS L'AIR DU 20 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Donald Trump

Donald Trump C dans l'air du 20 septembre Donald Trump C dans l'air du 20 septembre Donald Trump C dans l'air du 20 septembre
...main... C'était assez consternant. E.Macron n'est absolument pas sincère dans sa manière d'être avec D.Trump. Il tente de le manipuler de la manière la plus utile. Il a parfaitement raison. C'est la seule chose à faire. Il lui montre d'une part qu'il n'a pas peur de lui. Vous parliez des "bullies". Dès que quelqu'un dépend de

Trump

ou a peur de lui,

Trump

les humilie et les écrase totalement. En même temps, quand E.Macron prend le contre-pied sur chaque dossier de D.Trump, il laisse toujours une porte ouverte. Il ne ditjamais "ce sera comme ça et puis voilà." Pour l'accord de Paris, il tente de ralentir la sortie américaine. Conce...
Donald Trump C dans l'air du 20 septembre Donald Trump C dans l'air du 20 septembre Donald Trump C dans l'air du 20 septembre
...défendre. Il ne s'est pas contenté de faire monter la tension avec Kim Jong-un, qu'il appelle "l'homme-fusée". Il a dénoncé les Etats voyous mais aussi l'Iran, remettant en cause l'accord de non-prolifération signé avec Téhéran. E.Macron a pris le contre-pied en défendant le dialogue comme meilleure arme pour garantir la paix.

Trump

veut-il la guerre? Pour en parler, P.Servent, expert militaire et spécialiste des questions de défense. F.Clemenceau, vous êtes rédacteur en chef au JDD, en charge de l'actualité internationale. J.Morillot, vous êtes historienne spécialiste de la Corée du Nord. N.Bacharan, vous êtes historienne, politologue et spécialiste d...
Donald Trump C dans l'air du 20 septembre Donald Trump C dans l'air du 20 septembre Donald Trump C dans l'air du 20 septembre
...- N.Bacharan: Le patron du Pentagone a toujours eu un langage très musclé. Le 1er brouillon a été écrit par S.Miller, un ultranationaliste extrêmement dur. Plusieurs autres personnes ont dû mettre leur grain de sel. Je pense que cette menace est endossée par les conseillers militaires les plus proches de

Trump

. S'ils prenaient cette décision, les choses pourraient suivre leur cours tragique, ou alors, il pourrait y avoir un coup d'Etat et un refus d'obéissance au président des Etats-Unis. - P.Servent: Ces généraux ont fait la guerre d'Irak et d'Afghanistan. Ils connaissent le prix du sang. Ils ont un rapport à la mort....

Ce qu'on a dit sur Emmanuel Macron

Emmanuel Macron C dans l'air du 20 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 20 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 20 septembre
...re pris sa décision de sortir de l'accord de Paris. S'il obtient que, par-dessus l'accord, on obtienne des garanties supplémentaires sur la période qui va de 2025 à plus tard, ou sur le balistique, peut-être qu'il est possible de trouver un accord. - P.Servent: D.Trump est un homme d'affaires. C'est un faiseur d'argent.

E.Macron

était banquier d'affaires à une période de sa vie. Il sait comment fonctionnent Les négociations, à ces niveaux, peuvent être assez rudes. Notamment pour trouver un deal. Une fois que le deal est trouvé, les gens s'embrassent sur la bouche, boivent du champagne... Dans les affaires, il ne faut jamais humilier...
Emmanuel Macron C dans l'air du 20 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 20 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 20 septembre
...Unis face aux Iraniens, et on tape fort du poing sur la table, ça lui semble... Tout ce qui est multilatéral et épidermique, ça lui déplaît. Il a dénoncé les accords commerciaux et diplomatiques passés par Obama. - P.Servent: Cela bloque la résolution du conflit syrien. (a en exclut l'Iran. C'était la proposition du président

E.Macron

: un groupe de contact dans lequel la France jouait le lien avec les Iraniens. La France étant clouée au pilori, ça bloque complètement. Sans les Iraniens sur la Syrie, il n'y a pas de solution politique. - C.Roux: Tout ce qui est multilatéralisme lui déplaît fortement. Pour

E.Macron

, c'était une première....
Emmanuel Macron C dans l'air du 20 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 20 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 20 septembre
...- N.Bacharan: La posture de D.Trump à l'égard d'E.Macron est sincère, je pense. Il apprécie chez lui un certain nombre de choses. Il se rend parfois ridicule dans la manière dont il le dit. La poignée de main avait duré un temps infini lors du 1er voyage de D.Trump en Europe. D.Trump a déclaré

qu'E.Macron

adorait lui tenir la main... C'était assez consternant.

E.Macron

n'est absolument pas sincère dans sa manière d'être avec D.Trump. Il tente de le manipuler de la manière la plus utile. Il a parfaitement raison. C'est la seule chose à faire. Il lui montre d'une part qu'il n'a pas peur de lui. Vous...

Ce qu'on a dit sur Pierre Servent

Pierre Servent C dans l'air du 20 septembre Pierre Servent C dans l'air du 20 septembre Pierre Servent C dans l'air du 20 septembre
...Pour en parler,

P.Servent

, expert militaire et spécialiste des questions de défense. F.Clemenceau, vous êtes rédacteur en chef au JDD, en charge de l'actualité internationale. J.Morillot, vous êtes historienne spécialiste de la Corée du Nord. N.Bacharan, vous êtes historienne, politologue et spécialiste des Etats-Unis. Bonsoir à tous les 4 et me...
Pierre Servent C dans l'air du 20 septembre Pierre Servent C dans l'air du 20 septembre Pierre Servent C dans l'air du 20 septembre
...La Chine et la Russie font des manoeuvres navales non loin de Vladivostok et de la Corée du Nord. -

P.Servent

: Non. Ce n'est pas normal et c'est préoccupant. Il ne faut pas qu'ily ait un dérapage ou des accidents en chaîne. En Ukraine, un avion de ligne a été abattu par des missiles sol-air servis par des miliciens ukrainiens formés par des soldats russes. Il faut se rappeler cela. - F.Clemenceau: Même chose a...
Pierre Servent C dans l'air du 20 septembre Pierre Servent C dans l'air du 20 septembre Pierre Servent C dans l'air du 20 septembre
...la Corée du Nord. - La majorité des Sud-Coréens est cependant attachée à cette défense américaine, mais avec D.Trump, le pays redoute d'être victime de jeux d'influence, d'une confrontation à l'issue incertaine. - C.Roux: Ils prennent cette situation très au sérieux. Ils sont en train de faire des simulations dans le métro. -

P.Servent

: Effectivement. Au Japon, c'est pareil. C'est traumatisant de vivre au gré de ces déclarations, des tirs... A l'époque de l'Union soviétique, les missiles étaient à l'ouest. Aujourd'hui, ils sont en Corée du Nord. (a pose des problèmes politiques par rapport aux différents gouvernements qui doivent s'ajuster rappo...

Ce qu'on a dit sur François Clemenceau

François Clemenceau C dans l'air du 20 septembre François Clemenceau C dans l'air du 20 septembre François Clemenceau C dans l'air du 20 septembre
...Pour en parler, P.Servent, expert militaire et spécialiste des questions de défense.

F.Clemenceau

, vous êtes rédacteur en chef au JDD, en charge de l'actualité internationale. J.Morillot, vous êtes historienne spécialiste de la Corée du Nord. N.Bacharan, vous êtes historienne, politologue et spécialiste des Etats-Unis. Bonsoir à tous les 4 et merci de participer à cette émission. - P.Servent: Je ne pense pas. Si...
François Clemenceau C dans l'air du 20 septembre François Clemenceau C dans l'air du 20 septembre François Clemenceau C dans l'air du 20 septembre
...-

F.Clemenceau

: Dans l'esprit d'un certain nombre de dirigeants américains, par le passé, ou comme dans l'esprit de D.Trump, les Nations unies, ça ne veut pas dire grand-chose. Le mépris qu'il affiche vis-à-vis des Nations unies Ce qui est surprenant, c'est la rhétorique. Depuis le mois de janvier, on a vu que D.Trump s'en servait pour masquer parfois une absence d'action, parce qu'il a du mal avec son Congrès, son opposition, du mal à définir une ligne diplomatique. Il parle plus fort pour masquer le vide. Quand on l'interroge sur l'Iran, il dit qu'on est encore dans un processus de révision de l'accord. (a veut dire qu'il n'a pas encore trouvé la réponse. Il est dans une forme d'incertitude et cela correspond à ce qu'il a toujours voulu mettre en avant: son imprévisibilité, qui ferait sa force, selon lui. La dissuasion nucléaire, c'est ça: "Si vous m'attaquez, sachez que ma riposte sera foudroyante."...
François Clemenceau C dans l'air du 20 septembre François Clemenceau C dans l'air du 20 septembre François Clemenceau C dans l'air du 20 septembre
...- B.Toussaint: Ily a eu provocation. A une époque, le régime nord-coréen négociait avec les Américains, les Russes, les Chinois... -

F.Clemenceau

: Dans l'entourage de D.Trump, on se dit que, la seule réponse à apporter à cela, c'est: "Si tu me cherches, tu me trouveras." - J.Morillot: Le représentant de la Corée du Nord aux Nations unies a quitté la salle au cours du discours. Il ne faut pas trop caricaturer D.Trump. Il faut le prendre au sérieux et ne pas commettre la faute que l'on a commise pendant des années en la caricaturant et en ne la prenant pas au sérieux. Là, on inverse les données. On a tendance à dire que Kim Jong-un est très rationnel alors que D.Trump, ce sont juste des tweets. - C.Roux: (a veut dire quoi, le prendre au sérieux? Quand il fait ses déclarations, est-il capable d'aller plus loin qu'une escalade verbale?...

Ce qu'on a dit sur Kim Jong-un

Kim Jong-un C dans l'air du 20 septembre Kim Jong-un C dans l'air du 20 septembre Kim Jong-un C dans l'air du 20 septembre
...n processus de révision de l'accord. (a veut dire qu'il n'a pas encore trouvé la réponse. Il est dans une forme d'incertitude et cela correspond à ce qu'il a toujours voulu mettre en avant: son imprévisibilité, qui ferait sa force, selon lui. La dissuasion nucléaire, c'est ça: "Si vous m'attaquez, sachez que ma riposte sera foudroyante."

Kim Jong

-un le dit à sa façon et D.Trump dit exactement la même chose. C'est le principe de la dissuasion. D.Trump peut-il ou veut-il faire la guerre? Je n'en suis pas certain. - C.Roux: Votre réponse est terrible. Aux Etats-Unis, les petits caïds dans les cours de récréation sont appelés "bullies". Ils passent leur temps à...
Kim Jong-un C dans l'air du 20 septembre Kim Jong-un C dans l'air du 20 septembre Kim Jong-un C dans l'air du 20 septembre
...dans la tête des autres. D.Trump a foncièrement ce comportement. C'est le sale gamin de la cour de récré qui peut être parfois violent. Il n'aime pas qu'on vienne l'humilier ou le provoquer. Kim Jong-un fait exactement cela pour vérifier la capacité des Etats-Unis à afficher un discours et une crédibilité. - C.Roux: Vous diriez que

Kim Jong

-un humilie D.Trump? - B.Toussaint: Ily a eu provocation. A une époque, le régime nord-coréen négociait avec les Américains, les Russes, les Chinois... - F.Clemenceau: Dans l'entourage de D.Trump, on se dit que, la seule réponse à apporter à cela, c'est: "Si tu me cherches, tu me trouveras." - J.Morillot: Le représentant...
Kim Jong-un C dans l'air du 20 septembre Kim Jong-un C dans l'air du 20 septembre Kim Jong-un C dans l'air du 20 septembre
...de la gesticulation humaine, des relations. Certains chefs militaires se disent peut-être que D.Trump va péter une durite s'ils ne le laissent pas s'exprimer. Derrière, ils peuvent essayer de tenir les boulons. - C.Roux: En face, ily a quelqu'un qui n'est pas non plus très sympathique et qui est difficile à gérer:

Kim Jong

-un. D.Trump a parlé des bons et des méchants. Il a dit que l'ennemi commun, c'était

Kim Jong

-un, qu'il ne respecte aucune règle depuis des années. - F.Clemenceau: On n'a pas encore de N.Haley, ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, au Conseil de sécurité. La tête qu'elle faisait pendant le discours hie...

C DANS L'AIR DU 19 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Pascal Perri

Pascal Perri C dans l'air du 19 septembre Pascal Perri C dans l'air du 19 septembre Pascal Perri C dans l'air du 19 septembre
...-

P.Perri

: Ily a des responsabilités personnelles, quand même. - C.Lepage: On peut faire des choses. Après Xynthia, on a démoli. -

P.Perri

: Ceux qui choisissent de faire une maison les pieds dans l'eau prennent un risque. Les maires délivrent des permis de construire à ces endroits-là et ont aussi une responsab...
Pascal Perri C dans l'air du 19 septembre Pascal Perri C dans l'air du 19 septembre Pascal Perri C dans l'air du 19 septembre
...Parmi les problèmes des Antilles, ily a les cyclones. Par contre, on arrive à faire de la prévision saisonnière avec les populations sous les tropiques. (a permet d'anticiper un peu ce genre de phénomène. On va être obligés de s'adapter -

P.Perri

: On a aussi un modèle alimentaire qui correspond à une saisonnalité. Si vous changez les saisons, si vous redistribuez le climat, le modèle alimentaire, on n'est plus capables de le produire. - E.Bocrie: On sait qu'on est en train de modifier le cycle de l'eau, le cycle des températures. Les animaux et les plantes v...
Pascal Perri C dans l'air du 19 septembre Pascal Perri C dans l'air du 19 septembre Pascal Perri C dans l'air du 19 septembre
...ns 100 000 véhicules anciens sur les 3 millions encore en circulation. - C.Roux: C'est difficile de faire changer les comportements. Il faut de l'incitatif. Y a-t-il un lien entre la pollution du diesel des voitures, qui fait des victimes, et le dérèglement - C.Lepage: C'est 30 % des émissions de gaz à effet de serre. -

P.Perri

: Ily a le chauffage urbain, qui représente 30 %. Ily a 30 % d'industrie et 30 % de mobilité. Ily a quand même des études sérieuses qui montrent que le diesel a fait d'immenses progrès. Aujourd'hui, avec les filtres de particules en moins. Je veux bien qu'on fasse le procès du diesel. Ily a le trucage ind...

Ce qu'on a dit sur Corinne Lepage

Corinne Lepage C dans l'air du 19 septembre Corinne Lepage C dans l'air du 19 septembre Corinne Lepage C dans l'air du 19 septembre
...en force partout dans le monde. Avec nous pour en parler, M.Reghezza-Zitt. Vous êtes géographe et spécialiste des risques naturels. Vous êtes maître de conférence. E.Bocrie, vous êtes météorologiste, prévisionniste à Météo France, directeur de la division médias. P.Perri, vous êtes économiste et auteur de "La révolution antillaise".

C.Lepage

, vous êtes ancienne ministre de l'Environnement. Nous allons parler de la spécificité de Maria, de ce qui s'est passé en Martinique et en Guadeloupe. D'abord, une phrase prononcée par E.Macron. Il ne prend pas de pincettes. Est-ce qu'il a raison? -

C.Lepage

: Je partage ce point de vue, mais je ne suis pas u...
Corinne Lepage C dans l'air du 19 septembre Corinne Lepage C dans l'air du 19 septembre Corinne Lepage C dans l'air du 19 septembre
...Objectif pour le gouvernement: remplacer des l'an prochain au moins 100 000 véhicules anciens sur les 3 millions encore en circulation. - C.Roux: C'est difficile de faire changer les comportements. Il faut de l'incitatif. Y a-t-il un lien entre la pollution du diesel des voitures, qui fait des victimes, et le dérèglement -

C.Lepage

: C'est 30 % des émissions de gaz à effet de serre. - P.Perri: Ily a le chauffage urbain, qui représente 30 %. Ily a 30 % d'industrie et 30 % de mobilité. Ily a quand même des études sérieuses qui montrent que le diesel a fait d'immenses progrès. Aujourd'hui, avec les filtres de particules en moins....
Corinne Lepage C dans l'air du 19 septembre Corinne Lepage C dans l'air du 19 septembre Corinne Lepage C dans l'air du 19 septembre
...Une partie de l'humanité ne voit pas les effets du changement climatique. - C.Roux: Peut-être que depuis les récents événements climatiques... Ils ont été très confrontés au dérèglement climatique. "La Nature nous rappelle à l'ordre", voici la réaction d'E.Macron à l'ONU. -

C.Lepage

: Bonne question. - M.Reghezza-Zitt: Une chose me gêne dans la question. Il faut responsabiliser les populations. Mais qu'est-ce que ça veut dire? Certaines personnes n'ont pas choisi d'être là. Les premières victimes du réchauffement climatique seront les populations les plus démunies, qui n'y étaient pour rien....

Ce qu'on a dit sur Emmanuel Macron

Emmanuel Macron C dans l'air du 19 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 19 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 19 septembre
...giste, prévisionniste à Météo France, directeur de la division médias. P.Perri, vous êtes économiste et auteur de "La révolution antillaise". C.Lepage, vous êtes ancienne ministre de l'Environnement. Nous allons parler de la spécificité de Maria, de ce qui s'est passé en Martinique et en Guadeloupe. D'abord, une phrase prononcée par

E.Macron

. Il ne prend pas de pincettes. Est-ce qu'il a raison? - C.Lepage: Je partage ce point de vue, mais je ne suis pas une scientifique. Je reste toujours assez prudente. On assiste à des phénomènes qu'on ne connaissait pas. (a correspond à ce qui était prévu dans les rapports du GIEC. Il n'en reste pas moins que le...
Emmanuel Macron C dans l'air du 19 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 19 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 19 septembre
...core, les 2 îles viennent d'être placées en vigilance violette, alors qu'elles amorcent à peine leur reconstruction. Maria est le 5e ouragan à frapper l'archipel depuis le début de la saison. - Sa trajectoire est assez variable. On a eu une variation conséquente. Et ce, en l'espace d'une heure. - Changer la donne, c'est ce qu'espère

E.Macron

. Le président français se veut champion du climat à New York, où il tente de convaincre D.Trump de revoir sa position sur les accords de Paris, dans un contexte où les ouragans se multiplient. -

E.Macron

: Ces ouragans sont l'une des conséquences directes du réchauffement climatique. Je l'ai évoqué avec D.Trump....
Emmanuel Macron C dans l'air du 19 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 19 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 19 septembre
...S'il fait trop chaud, les animaux vont avoir tendance à se déplacer. Les plantes, ça peut commencer. Les arbres, c'est plus difficile. (a se déplace moins vite. - P.Perri: Ily a aussi des problématiques de fourrage. - E.Bocrie: 2050, c'est demain. - C.Roux: Le gouvernement a fait de l'écologie une priorité, qui sera portée par

E.Macron

à l'ONU, ce soir. Les comportements sont difficiles à changer. N.Hulot a présenté hier un plan pour changer le parc automobile français et en finir avec l'addiction au diesel. Alors même que les scandales ont révélé que les industriels eux-mêmes étaient prêts à contourner la réglementation. - A proximité dire...

Ce qu'on a dit sur Donald Trump

Donald Trump C dans l'air du 19 septembre Donald Trump C dans l'air du 19 septembre Donald Trump C dans l'air du 19 septembre
...eur reconstruction. Maria est le 5e ouragan à frapper l'archipel depuis le début de la saison. - Sa trajectoire est assez variable. On a eu une variation conséquente. Et ce, en l'espace d'une heure. - Changer la donne, c'est ce qu'espère E.Macron. Le président français se veut champion du climat à New York, où il tente de convaincre

D.Trump

de revoir sa position sur les accords de Paris, dans un contexte où les ouragans se multiplient. - E.Macron: Ces ouragans sont l'une des conséquences directes du réchauffement climatique. Je l'ai évoqué avec

D.Trump

. Les accords de Paris sont un socle indispensable. Nous devons encore faire davantage et mieux....
Donald Trump C dans l'air du 19 septembre Donald Trump C dans l'air du 19 septembre Donald Trump C dans l'air du 19 septembre
...Certaines personnes n'ont pas choisi d'être là. Les premières victimes du réchauffement climatique seront les populations les plus démunies, qui n'y étaient pour rien.

D.Trump

, c'est aussi un effet générationnel. Il est d'une autre époque. - C.Lepage: On est arrivés à un stade où il faut reconnaître des droits et des devoirs à l'humanité. Je me bats pour ça aujourd'hui. J'espère qu'un jour, ce sera On a besoin de reconnaître de l'humanité. Si on ne le fait pas, on a un véritable ris...

C DANS L'AIR DU 18 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Yves Thréard

Yves Thréard C dans l'air du 18 septembre Yves Thréard C dans l'air du 18 septembre Yves Thréard C dans l'air du 18 septembre
...-L.Mélenchon. - C.Roux: Question. -

Y.Thréard

: C'est possible. En coulisse, en juillet, ils ont cédé des choses sur certaines dispositions de la réforme du Code du travail. Ils ont augmenté les indemnités de licenciement pour garder ce qui était "gardable" dans l'affaire des prud'hommes, en cas de licenciement abusif. Pourquoi FO s'est montrée aussi con...
Yves Thréard C dans l'air du 18 septembre Yves Thréard C dans l'air du 18 septembre Yves Thréard C dans l'air du 18 septembre
...Ils sont pour la réforme, mais pas celle-là. Ils pensent que le Code du travail n'est pas assez protecteur. Ils sont à l'opposé de Macron. - C.Roux: Revenons à ma question. Les routiers s'emparent de ce texte. On ne les a pas tellement entendus. Les ordonnances vont être présentées en Conseil des ministres, vendredi. -

Y.Thréard

: Il y a une hétérogénéité dans lé métier de routier. Il est allé plaider sa cause, E.Macron, en Europe centrale. Les Polonais ont accepté, sauf sur un point: les routiers. Le monde du transport polonais est très puissant en Europe. Ils occupent beaucoup le terrain. - C.Roux: Le sujet, ce n'est pas la loi Travail?...
Yves Thréard C dans l'air du 18 septembre Yves Thréard C dans l'air du 18 septembre Yves Thréard C dans l'air du 18 septembre
...E.Macron a dit qu'il fallait supprimer 120 000 postes dans la fonction publique. C'est la transformation qu'il souhaite. De l'autre côté, il dit qu'il faut faire un effort et qu'il augmenterait le pouvoir d'achat. -

Y.Thréard

: Je voudrais ajouter quelque chose sur le gel du point d'indice. En contrepartie, ils ont obtenu pas mal sur l'ancienneté, les grilles de parcours professionnel... - C.Roux: Ils s'y retrouvent, c'est ce que vous voulez dire? -

Y.Thréard

: Oui. Il faut aussi regarder la philosophie d'E.Macron. Il est...

Ce qu'on a dit sur Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 18 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 18 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 18 septembre
...e d'action politique contre le gouvernement. - F.Guinochet: Pour l'instant, chacun est dans son couloir. Les dates se succèdent. Il faut voir comment l'opinion publique va réagir. On sera bloqués de toute part. (a peut être contre-productif. Chacun mène sa partition. Il y a des tentatives. Ily a une tentative politique de la part de

Mélenchon

. Il essaye d'agréger tous ces mécontentements, toute cette colère pour manifester contre le coup d'Etat social d'E.Macron. La date du 23 est connue depuis longtemps. L'entrée en musique des routiers, aujourd'hui... Ils ont une grosse capacité de nuisance. Ils peuvent bloquer le pays. (a a aussi été la douche froide...
Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 18 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 18 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 18 septembre
...a France joue depuis 20 ans. Le gouvernement, avec un langage différent, dit en gros au pays que le modèle social et économique français doit s'adapter à l'ouverture des frontières, à la mondialisation. Une partie de la France préfère le modèle français. Cette grande partie-là s'incarne aujourd'hui dans un duel d'homme à homme entre

Mélenchon

et Macron. que se joue le quinquennat. Pour revenir à 95, Juppé en ressort scié. Le septennat de Chirac est fini. Ce que Macron joue aujourd'hui, c'est sa capacité à montrer qu'il peut transformer la France. Et ce là où le volontarisme de Sarkozy a échoué. Les atermoiements d'Hollande ont également échoué. - C.Roux: Ily...
Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 18 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 18 septembre Jean-Luc Mélenchon C dans l'air du 18 septembre
...En ce moment,

Mélenchon

se donne un mal fou pour que la mayonnaise prenne. Un autre essaie de faire tourner la mayonnaise, à savoir Macron. Il va récupérer J.-C.Mailly. Il fait des petites concessions aux fonctionnaires. On est dans un moment incertain. - C.Roux: Ily a un ingrédient important dans cette mayonnaise: les routiers. On en a parlé. C'est stratégique. Ils ont organisé les 1ers barrages filtrants très tôt, ce matin. Les routiers se lancent dans la contestation, menée par la CFDT et la CFTC. Ils protestent contre une loi Travail qui va dégrader leurs conditions de travail. Cela est suivi de près par le gouvernement, qui a reçu une délégation, ce matin. - Devant le ministère du Travail, il fallait un symbole pour les routiers. - C'est la mise en bière. - Tristesse ou colère?...

Ce qu'on a dit sur Emmanuel Macron

Emmanuel Macron C dans l'air du 18 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 18 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 18 septembre
...-L.Mélenchon, ce n'est pas d'entrer dans des assises de la gauche, mais de créer un pôle de gauche dont les Insoumis seraient les leaders. - C.Roux: (a, c'est donc "la tambouille". N'est-ce pas une opportunité pour

E.Macron

de voir tous ces mouvements, syndicaux et politiques, faire des mobilisations chacun dans son couloir, sur les revendications, dans son camp? - Y.Thréard:

E.Macron

a une chance folle: il n'a pas une opposition forte. Il faut remettre J.-L.Mélenchon à sa juste place. C'est un front qui se veut r...
Emmanuel Macron C dans l'air du 18 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 18 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 18 septembre
...-L.Mélenchon. Je lui demande de réviser ses propos et de rassembler toute la gauche. - Tous ensemble contre le gouvernement. C'est le discours de ce collectif d'opposition à

E.Macron

qui tracte dans les allées de la fête. - Au niveau du Front social, on appelle à une réunion de toutes les organisations politiques. On veut qu'ils se retrouvent autour d'une table. Macron ne s'amuse pas à envoyer tous ses ministres Ily a une stratégie commune. Il faut que notre camp social se dote d'un calen...
Emmanuel Macron C dans l'air du 18 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 18 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 18 septembre
...vu la colère des gens, pour le moment. On distingue 3 niveaux: le niveau syndical, politique, et celui de l'opinion publique en général. L'opinion publique est cristallisée soit pour, soit contre. Chacun est dans son jeu de rôle très particulier. Le champ politique, c'est le plus compliqué. (a peut être un avantage pour

E.Macron

. Actuellement, il n'arrive pas à se structurer. Je ne crois pas à l'idée d'une bataille Le leadership à gauche appartient à J.-L.Mélenchon. Le leader de la gauche, aujourd'hui, est J.-L.Mélenchon. La dispute entre lui et les communistes, entre autres, c'est de savoir comment tout cela s'organise. Pour f...

Ce qu'on a dit sur Claude Weill

Claude Weill C dans l'air du 18 septembre Claude Weill C dans l'air du 18 septembre Claude Weill C dans l'air du 18 septembre
...s sont pour l'instant 1/3 à soutenir le mouvement social. Avec nous, B.Vivier. Vous êtes directeur de l'Institut supérieur du travail. F.Guinochet, vous êtes journaliste à L'Opinion. Vous publiez aujourd'hui un article sur le gouvernement. Vous êtes aussi chroniqueuse sur franceinfo. Y.Thréard, vous êtes directeur adjoint du Figaro.

C.Weill

, vous êtes éditorialiste politique. Bonsoir. Je reprenais les grandes dates de l'agenda social pour les jours et les semaines à venir. Si on met bout à bout les fonctionnaires, les routiers, les retraités, les employés du privé, ça fait beaucoup. - B.Vivier: C'est un tournant dans l'inquiétude générale. Jusqu'à prése...
Claude Weill C dans l'air du 18 septembre Claude Weill C dans l'air du 18 septembre Claude Weill C dans l'air du 18 septembre
...Les Français se disent que tout a été annoncé pendant la campagne. -

C.Weill

: Les Français sont en attente, pour partie. 1/3 est partisan de J.-L.Mélenchon. (a rappelle 95. A l'époque, il y avait eu un discours formidable. Les choses ont tourné différemment. La France s'est retrouvée autour des braseros. Ce pays est fragmenté et divisé et se réconcilie sur le dos du pouvoir. Ce qui me frappe,...
Claude Weill C dans l'air du 18 septembre Claude Weill C dans l'air du 18 septembre Claude Weill C dans l'air du 18 septembre
...rac est fini. Ce que Macron joue aujourd'hui, c'est sa capacité à montrer qu'il peut transformer la France. Et ce là où le volontarisme de Sarkozy a échoué. Les atermoiements d'Hollande ont également échoué. - C.Roux: Ily a donc le rapport de force entre cette France qui doit s'adapter et celle qui ne se sent pas prête à le faire. -

C.Weill

: Ily a des arguments qui plaident pour Macron... L'élection est encore fraîche. Ily a une marge de popularité réelle. Les étudiants, l'APL, les retraités, la hausse de la CSG... Tout le monde a des raisons d'être mécontent dans ce pays. C'est normal. A partir de quel moment la mayonnaise prend-elle? En ce moment, Mél...

Ce qu'on a dit sur Laurent Berger

Laurent Berger C dans l'air du 18 septembre Laurent Berger C dans l'air du 18 septembre Laurent Berger C dans l'air du 18 septembre
...- F.Guinochet: Pas que. C'est des histoires d'hommes. A la fin du 1er tour de l'élection,

L.Berger

est le seul à appeler à voter Macron. Il n'y a pas de flou. Les autres étaient contre M.Le Pen. - C.Roux: J'essaye de comprendre. Qu'est-ce que ça change? Ily a des discussions internes au sein de FO et de la CFDT. Chacun gère comme il peut. Dans le contexte de rentrée sociale, qu'est-ce que ça change qu'on ait...
Laurent Berger C dans l'air du 18 septembre Laurent Berger C dans l'air du 18 septembre Laurent Berger C dans l'air du 18 septembre
...plus tard, des élections législatives anticipées sont organisées. Seuls 34 % des Français soutiennent un projet de manifestation Plus de la moitié des personnes interrogées estime que le Code du travail actuel a un impact négatif sur l'emploi. - C.Roux: Nous reprenons la discussion avec une question. La CFDT se mobilisait. On avait vu un

L.Berger

attentif vis-à-vis du gouvernement. - B.Vivier: Ily a 2 raisons. On peut associer CFDT et CFTC. Ce sont des organisations réformistes Ce monde du transport est un monde bousculé par les conditions sociales. Le président de la République a très bien marqué son territoire en faisant la tournée d'Europe pour convaincre l...
Laurent Berger C dans l'air du 18 septembre Laurent Berger C dans l'air du 18 septembre Laurent Berger C dans l'air du 18 septembre
...et c'est plus ennuyeux pour le gouvernement. C'est plus surprenant, d'ailleurs. La CFDT, normalement, mis à part quelques fédérations, comme celle du transport, est un syndicat bien tenu, homogène. Ily a eu le traumatisme de 2003. Des militants sont partis suite à la réforme des retraites. Aujourd'hui, ils sont derrière

L.Berger

. La semaine dernière, on a vu qu'il était grognon. Il est mécontent. Il est déçu car il voit le risque qu'ily a. En interne, ça peut pousser et chahuter. La position de ces ordonnances, où il n'a pas obtenu grand-chose... C'est difficile pour lui d'expliquer à sa base ce positionnement. Le risque pour l...

C DANS L'AIR DU 16 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Luc Laventure

Luc Laventure C dans l'air du 16 septembre Luc Laventure C dans l'air du 16 septembre Luc Laventure C dans l'air du 16 septembre
...Elle y est restée plusieurs jours. Dans le timing et la décision d'y aller, c'est plutôt bon. On se demande où commence et où s'arrête la spontanéité chez lui et dans sa communication. Mais c'était courageux d'y aller. En termes de timing, c'était le bon - B.Toussaint: Voici une question Ily a 2 questions en une.

Luc Laventure

, c'est difficile de quantifier la réaction des populations? - L.Laventure: Tout le monde était content de voir qu'il y avait un sentiment de solidarité nationale, en dehors des problèmes de communication. Il a fait le job. Annick Girardin a fait le job. Tout le monde a fait le job. Que va-t-on faire maintenant?...
Luc Laventure C dans l'air du 16 septembre Luc Laventure C dans l'air du 16 septembre Luc Laventure C dans l'air du 16 septembre
...Depuis jeudi, les colis affluents de Caracas. Mais pour la reconstruction, l'île socialiste devra faire seule, sans argent ou presque. - B.Toussaint:

Luc Laventure

, vous disiez que la reconstruction était le grand défi. C'est déjà le moment d'en parler? - L.Laventure: En outre-mer, nous avons une forme de résilience dont il faut tenir compte. C'est important. Ce ne sera pas Paris qui lancera ce défi. Tout le monde doit y participer. Il faut répondre à certaines exigences importantes. D'abord, ce doit être un travail collectif. Il faut s'appuyer sur la mémoire collective. Historiquement, nous avons des pratiques qui nous rendent armés psychologiquement, mais aussi pratiques pour ce genre d'incident. Voici un exemple. On sait très bien qu'avant, il y avait des caves à vin qui étaient en sous-sol et qui permettaient de se réfugier quand ily avait le moindre coup de vent....

Ce qu'on a dit sur Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet C dans l'air du 16 septembre Jérôme Fourquet C dans l'air du 16 septembre Jérôme Fourquet C dans l'air du 16 septembre
...police/justice. Virginie Le Guay et

Jérôme Fourquet

. Votre dernier livre: "La Nouvelle Question corse". Merci de votre participation en direct. Nous attendons vos questions par SMS et Internet. C'était ily a 10 jours. L'actualité va très vite. On nous le reproche parfois. Nous sommes préoccupés par la situation à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Je vous le rappelle, si vous avez déjà eu cette information, un concert est organisé mardi prochain par France Télévisions au Casino de Paris. Ce sera en direct Un message de soutien. Les Antillais sont-ils sensibles à ce genre d'initiative? Ont-ils le sentiment d'être soutenus par la métropole, au-delà des politiques, de l'Etat? Sont-ils compris par les habitants de la métropole?...
Jérôme Fourquet C dans l'air du 16 septembre Jérôme Fourquet C dans l'air du 16 septembre Jérôme Fourquet C dans l'air du 16 septembre
...i aura lieu car le gouvernement vient de dire qu'il était d'accord et qu'elle aurait lieu le moment venu. Lés questions qu'ils ont posées étaient prématurées, mais ily a des questions qu'il faudra étudier malgré tout dans le cadre de l'enquête - B.Toussaint: Elle a été validée tout de suite par le gouvernement. (a se fera le moment venu.

Jérôme Fourquet

, il est intéressant de comprendre l'état d'esprit de la population de ces territoires. En temps normal, hors cyclones, les Antillais ont le sentiment d'être des laissés-pour-compte. - J.Fourquet: Il y a des difficultés sociales tout à fait importantes dans la plupart de ces îles avec un taux de chômage élevé. Un p...

Ce qu'on a dit sur Emmanuel Macron

Emmanuel Macron C dans l'air du 16 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 16 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 16 septembre
...Aider les vulnérables, aider les plus faibles. Allons reconstruire. Ne faites pas le procès d'hier. - Des tensions auxquelles s'attendait

Emmanuel Macron

. Ilva être bousculé plusieurs fois Pendant plus de 2 heures, il se prête à l'exercice d'une déambulation au milieu des dégâts, à la rencontre des sinistrés, comme ici à Marigot, où des commerçants dénonceront - E.Macron: On a mis des moyens supplémentaires. Ce que vous avez subi n'a jamais existé dans les Ca...
Emmanuel Macron C dans l'air du 16 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 16 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 16 septembre
...- B.Toussaint: Sur le vote... (a a voté

Emmanuel Macron

au 2e tour de la présidentielle? - J.Fourquet: Au deuxième tour, oui, mais au premier tour,

Emmanuel Macron

n'est que 39 dans cette ville. Ily a des problématiques de sécurité. Ces îles n'étaient pas des fiefs macroniens. - B.Toussaint: Est-ce que ça comptera dans son bilan de quinquennat?...
Emmanuel Macron C dans l'air du 16 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 16 septembre Emmanuel Macron C dans l'air du 16 septembre
...Ce n'est pas une chose qu'on peut reprocher à

Emmanuel Macron

. Même avec une carrière extrêmement courte, il incarne la fonction. Même s'il y a de petits excès ou des choses que l'on peut signaler... Il incarne cette fonction, contrairement au président - B.Toussaint: Autre question. - L.Laventure: Il n'a pas le choix. Il faut qu'il aille jusqu'au bout. - L.Laventure: Ne pas reproduire l'exemple d'Haïti. Tout le monde sait que le provisoire va durer. Mettons les choses à plat pour reconstruire durablement. - B.Toussaint: Nouvelle question. La ministre elle-même a dit qu'il fallait être extrêmement prudent. - L.Laventure:

Emmanuel Macron

est venu avec un certain nombre de personnalités et des techniciens....

Ce qu'on a dit sur Annick Girardin

Annick Girardin C dans l'air du 16 septembre Annick Girardin C dans l'air du 16 septembre Annick Girardin C dans l'air du 16 septembre
...Il a envoyé déjà un précurseur, qui est

Annick Girardin

. Elle y est restée plusieurs jours. Dans le timing et la décision d'y aller, c'est plutôt bon. On se demande où commence et où s'arrête la spontanéité chez lui et dans sa communication. Mais c'était courageux d'y aller. En termes de timing, c'était le bon - B.Toussaint: Voici une question Ily a 2 questions en une. Luc Laventure, c'est difficile de quantifier la réaction des populations? - L.Laventure: Tout le monde était content de voir qu'il y avait un sentiment de solidarité nationale, en dehors des problèmes de communication. Il a fait le job.

Annick Girardin

a fait le job. Tout le monde a fait le job. Que va-t-on faire maintenant? - B.Toussaint: Sur le vote... (a a voté Emmanuel Macron au 2e tour de la présidentielle?...
Annick Girardin C dans l'air du 16 septembre Annick Girardin C dans l'air du 16 septembre Annick Girardin C dans l'air du 16 septembre
...

Annick Girardin

est partie. Avez-vous le sentiment que le gouvernement a vraiment compris tout de suite ce qui se passait? - L.Laventure: Je pense que oui. J'avais une réunion l'après-midi même avec la ministre qui était "blanche comme neige", tellement elle était choquée de ce qui se passait. Ce n'est pas une angoisse, c'est un traumatisme, d'avoir le bruit du vent, des arbres qui tombent, des vitres qui explosent. Deux choses ont manqué. Tout d'abord, une préparation et une information en amont. Grâce à la météo qui est de plus en plus précise, on savait ce qui se passerait. Ily a eu une impréparation psychologique au départ. Quand ily a un déraillement de train en métropole, ily a une cellule psychologique pour prendre les gens en charge. On ne fait pas cela lors d'une catastrophe naturelle sous les tropiques....

Ce qu'on a dit sur Donald Trump

Donald Trump C dans l'air du 16 septembre Donald Trump C dans l'air du 16 septembre Donald Trump C dans l'air du 16 septembre
...- Casquette blanche sur la tête,

Donald Trump

enfile les gants. Il serre des mains. 4jours après le passage d'Irma, il s'affiche, tout sourire, avec les sinistrés. A ses côtés, sa femme, Melania, participe à la distribution des vivres. Dans cet Etat qu'il avait gagné,

Donald Trump

est en terrain conquis. Il enchaîne les blagues et tant pis si c'est encore l'occasion de diffuser une fausse rumeur. - Iljoue au golf. - Vous êtes contents de votre vote? - Oui. - Il a dit que c'était le meilleur vote de toute sa vie. Je reviendrai plusieurs fois. C'est un Etat que je connais bien. Vous êtes extraordinaires et nous vous aimons. Merci. - Cette Floride où le président passe tant de week-end est encore marqué....