Nos extraits de Echappées belles sur France 5

Revenir en haut
Echappées belles sur France 5
#echappeesbelles
Le samedi à 20h35
Échappées belles est une émission de télévision hebdomadaire programmée le samedi à 20 h 35 sur France 5.

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Jérôme Pitorin

Tiga

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

ECHAPPéES BELLES DU 22 SEPTEMBRE

Ce qu'on a dit sur Alain Ducasse

...On aime bien mélanger la viande et le poisson dans nos assiettes. J'adore regarder la marée qui monte et qui descend. Ce spectacle m'inspire profondément. -Tofu, sésame, vinaigre de mangue, Raphaël aime associer les arômes nippons et bretons, et se décrit comme un chef français. A l'école de cuisine d'Osaka, il a vu défiler A.

Ducasse

et P. Bocuse. Formé à l'Ecole hôtelière de Lyon, il a travaillé pour O. Roellinger et Marc Veyrat. A Tokyo, avant de venir à Cancale, il a été le chef d'une table française avec laquelle il avait gagné une étoile au Michelin. -Aujourd'hui, j'utilise des algues bretonnes. Au Japon, on en mange dès le plus jeune...

Ce qu'on a dit sur Paul Bocuse

...Ducasse et

P. Bocuse

. Formé à l'Ecole hôtelière de Lyon, il a travaillé pour O. Roellinger et Marc Veyrat. A Tokyo, avant de venir à Cancale, il a été le chef d'une table française avec laquelle il avait gagné une étoile au Michelin. -Aujourd'hui, j'utilise des algues bretonnes. Au Japon, on en mange dès le plus jeune âge. Ici, ily en a partout mais les Bretons ne s'en servent pas. J'espère les familiariser avec les algues, et qui sait, un jour peut-être, en Bretagne et même en France, tout le monde en mangera à la maison ? La 1re fois que je suis venu en France, un de mes collègues m'a invité à la crêperie. Ce fut ma 1re rencontre avec la galette. Quand je l'ai goûtée, je me suis dit: "Ily a du sarrasin !"...

Ce qu'on a dit sur Olivier Roellinger

...Bocuse. Formé à l'Ecole hôtelière de Lyon, il a travaillé pour

O. Roellinger

et Marc Veyrat. A Tokyo, avant de venir à Cancale, il a été le chef d'une table française avec laquelle il avait gagné une étoile au Michelin. -Aujourd'hui, j'utilise des algues bretonnes. Au Japon, on en mange dès le plus jeune âge. Ici, ily en a partout mais les Bretons ne s'en servent pas. J'espère les familiariser avec les algues, et qui sait, un jour peut-être, en Bretagne et même en France, tout le monde en mangera à la maison ? La 1re fois que je suis venu en France, un de mes collègues m'a invité à la crêperie. Ce fut ma 1re rencontre avec la galette. Quand je l'ai goûtée, je me suis dit: "Ily a du sarrasin !" Le goût a fait ressurgir des souvenirs. Ça m'a marqué, et c'est comme ça que j'ai commencé à m'intéresser à la Bretagne....

Ce qu'on a dit sur Marc Veyrat

...Roellinger et

Marc Veyrat

. A Tokyo, avant de venir à Cancale, il a été le chef d'une table française avec laquelle il avait gagné une étoile au Michelin. -Aujourd'hui, j'utilise des algues bretonnes. Au Japon, on en mange dès le plus jeune âge. Ici, ily en a partout mais les Bretons ne s'en servent pas. J'espère les familiariser avec les algues, et qui sait, un jour peut-être, en Bretagne et même en France, tout le monde en mangera à la maison ? La 1re fois que je suis venu en France, un de mes collègues m'a invité à la crêperie. Ce fut ma 1re rencontre avec la galette. Quand je l'ai goûtée, je me suis dit: "Ily a du sarrasin !" Le goût a fait ressurgir des souvenirs. Ça m'a marqué, et c'est comme ça que j'ai commencé à m'intéresser à la Bretagne....