Nos extraits du Journal de 20h d'hier sur TF1

Revenir en haut
Le Journal de 20h sur TF1
Tous les jours à 20h
Le Journal de la rédaction de TF1.

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Anne-Claire Coudray

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

Nicolas Dupont-Aignan

4 fois

Donald Trump

3 fois

Emmanuel Macron

3 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

JOURNAL D'HIER

Ce qu'on a dit sur Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan Journal d'hier Nicolas Dupont-Aignan Journal d'hier Nicolas Dupont-Aignan Journal d'hier
...La tentation du pouvoir pour

Nicolas Dupont-Aignan

. - M. Le Pen : Présidente, je nommerai

Nicolas Dupont-Aignan

Premier ministre de la France, appuyés par une majorité présidentielle cohérente. - Marine Le Pen fait des concessions sur son programme, notamment sur la sortie de l'euro.

Nicolas Dupont-Aignan

obtient la reconnaissance du vote blanc, des mesures pour les handicapés ou sur l'immigration. - N.

Dupont-Aignan

: La scolarisation des enfants étrangers... J'ai demandé qu'il y ait une totale scolarisation et qu'il n'y ait aucune discrimination. Il y a eu des points... On a évolué. - Ils présentent l'Alliance patriote républicaine, mais ce n'est pas une union pour les législatives. - N.

Dupont-Aignan

: Nous nous respectons, dans notre indépendance....
Nicolas Dupont-Aignan Journal d'hier Nicolas Dupont-Aignan Journal d'hier Nicolas Dupont-Aignan Journal d'hier
...Ce matin, Alain Juppé a écrit ces quelques - Au sein même de Debout La France,

Nicolas Dupont-Aignan

est depuis hier lâché par une bonne partie de son bureau politique. - D. Jamet : Si j'étais méchant, je dirais que

Nicolas Dupont-Aignan

a troqué son indépendance pour un plat de lentilles. Il a voulu prendre un raccourci vers le pouvoir. Je pense aussi qu'il a fait une faute morale, et une erreur politique. - Appât du pouvoir ou réel changement de ligne politique ? Une seule certitude :

Nicolas Dupont-Aignan

n'est plus le gaulliste solitaire de la droite française. - A-C Coudray : Emmanuel Macron a dénoncé des "combines". Il a choisi de faire campagne sur des terres acquises à Marine Le Pen. - Autant dire qu'Emmanuel Macron ne rechigne pas à répondre, ce matin, ravi de planter 2 banderilles. - E....
Nicolas Dupont-Aignan Journal d'hier Nicolas Dupont-Aignan Journal d'hier Nicolas Dupont-Aignan Journal d'hier
...Et c'est précisément sur ces faits que la justice a décidé d'enquêter. Revenons au ralliement de

Nicolas Dupont-Aignan

, qui n'a pas fait l'unanimité autour de lui. 3 des 4 vice-présidents de son parti Debout La France ont démissionné. A droite, beaucoup parlent de trahison pour celui qui s'est tant de fois réclamé du général De Gaulle. Mais les plus virulents sont encore les habitants de la commune de Yerres, dans l'Essonne. - Ce matin, face à la mairie d'Yerres, un buste du général De Gaulle, et des habitants de la ville en colère. - Je suis désolé, mais le général De Gaulle n'était pas à l'extrême droite. - J'ai honte pour la ville. - Qu'est-ce qui lui prend ? Il se dit gaulliste ? Non. - Elu RPR puis UMP,

Nicolas Dupont-Aignan

a conquis les habitants d'Yerres en 1995....

Ce qu'on a dit sur Emmanuel Macron

Emmanuel Macron Journal d'hier Emmanuel Macron Journal d'hier Emmanuel Macron Journal d'hier
...Une seule certitude : Nicolas Dupont-Aignan n'est plus le gaulliste solitaire de la droite française. - A-C Coudray :

Emmanuel Macron

a dénoncé des "combines". Il a choisi de faire campagne sur des terres acquises à Marine Le Pen. - Autant dire

qu'Emmanuel Macron

ne rechigne pas à répondre, ce matin, ravi de planter 2 banderilles. - E. Macron : Mme Le Pen n'a pas d'équipe autour d'elle. Les problèmes de financement de Dupont-Aignan sont prégnants. - Le voici dans une commune de la Vienne, où le FN a obtenu plus de 33% des voix. Avec cette visite dans une ferme, il s'adresse à un électorat qui lui fait défaut en France. Et il tacle Marine Le Pen qui renvoie à plus tard la sortie de l'euro. - E. Macron : Mentirait-elle déjà, ou trahirait-elle sa promesse de 1ertour 1er tour ? Je ne veux pas le croire. - Pour transformer le monde agricole, il promet un plan de 5 milliards d'euros....

Ce qu'on a dit sur Donald Trump

Donald Trump Journal d'hier Donald Trump Journal d'hier Donald Trump Journal d'hier
...Il aura aussi montré, comme il l'a déjà fait par le passé, qu'il ne recule pas devant la menace. - A-C Coudray : Aux Etats-Unis, c'est aujourd'hui que

Donald Trump

fête son 100e jour à la Maison-Blanche. Hasard du calendrier, c'est aussi la journée de la Grande marche pour le climat à Washington. Bonjour, Jocelyn Huchet. On parlait de hasard, mais comme

Donald Trump

s'est rapidement mis à dos les écologistes, cette manifestation a tourné à la protestation politique... - J....
Donald Trump Journal d'hier Donald Trump Journal d'hier Donald Trump Journal d'hier
...arack Obama. Aujourd'hui, ils sont des milliers dans la rue, ici à Washington, pour manifester contre la reprise de la construction de ce pipeline géant qui vient du Canada, et contre la nomination au ministère de l'Environnement d'un climato-sceptique notoire. Seulement 40% des Américains lui font confiance aujourd'hui. - A-C Coudray :

Donald Trump

se heurte aussi à la résistance de certains maires. Face aux mesures anti-immigration du président, certains ont fait de leur ville des sanctuaires. Ils sont plusieurs dizaines à refuser d'expulser les sans-papiers comme le leur demande pourtant l'administration républicaine. - C'est une ville entrée en résista...
Donald Trump Journal d'hier Donald Trump Journal d'hier Donald Trump Journal d'hier
...armée de volontaires, militants anti-Trump qui tentent de bloquer les services d'immigration, alors que les expulsions se sont multipliées ces dernières semaines. - Notre président a de la haine. On sait que ça va être dur, alors nous nous préparons à combattre cette haine en défendant ceux qui en ont besoin. - L'administration de

Donald Trump

n'a pas encore réussi à affaiblir les villes sanctuaires. Le président veut maintenant diminuer les aides dont ces territoires bénéficient, afin de réaliser sa politique anti-immigration. - A-C Coudray : Dans notre quotidien, certains gestes ordinaires peuvent avoir un impact insoupçonné en termes de pollution....

Ce qu'on a dit sur Marine Le Pen

Marine Le Pen Journal d'hier Marine Le Pen Journal d'hier Marine Le Pen Journal d'hier
...Au travail, car lundi, au grand meeting de

Marine Le Pen

, Nicolas Dupont-Aignan dira le discours d'introduction auprès de ses nouveaux alliés du FN. - A-C Coudray :

Marine Le Pen

accorde donc des concessions à son nouvel allié, et revient sur ce qui était pourtant un des points principaux de son discours de campagne : la sortie de l'euro et le retour à une monnaie national...
Marine Le Pen Journal d'hier Marine Le Pen Journal d'hier Marine Le Pen Journal d'hier
...Un coup politique et médiatique pour

Marine Le Pen

. La tentation du pouvoir pour Nicolas Dupont-Aignan. - M. Le Pen : Présidente, je nommerai Nicolas Dupont-Aignan Premier ministre de la France, appuyés par une majorité présidentielle cohérente. -

Marine Le Pen

fait des concessions sur son programme, notamment sur la sortie de l'euro. Nicolas Dupont-Aignan obtient la reconnaissance du vote blanc, des mesures pour les handicapés ou sur l'immigration. - N. Dupont-Aignan : La scolarisation des enfants étrangers... J'ai demandé qu'il y ait une totale scolarisation et qu'il n'y ait aucune discrimination. Il y a eu des points... On a évolué. - Ils présentent l'Alliance patriote républicaine, mais ce n'est pas une union pour les législatives. - N....
Marine Le Pen Journal d'hier Marine Le Pen Journal d'hier Marine Le Pen Journal d'hier
...Il a choisi de faire campagne sur des terres acquises à

Marine Le Pen

. - Autant dire qu'Emmanuel Macron ne rechigne pas à répondre, ce matin, ravi de planter 2 banderilles. - E. Macron : Mme Le Pen n'a pas d'équipe autour d'elle. Les problèmes de financement de Dupont-Aignan sont prégnants. - Le voici dans une commune de la Vienne, où le FN a obtenu plus de 33% des voix. Avec cette visite dans une ferme, il s'adresse à un électorat qui lui fait défaut en France. Et il tacle

Marine Le Pen

qui renvoie à plus tard la sortie de l'euro. - E. Macron : Mentirait-elle déjà, ou trahirait-elle sa promesse de 1ertour 1er tour ? Je ne veux pas le croire. - Pour transformer le monde agricole, il promet un plan de 5 milliards d'euros. Pour les campagnes, il voudrait doubler le nombre de maisons de santé ou développer la fibre et la téléphonie mobile en 18 mois. - Il y en a gros sur les épaules. - E....

Ce qu'on a dit sur Florian Philippot

Florian Philippot Journal d'hier Florian Philippot Journal d'hier Florian Philippot Journal d'hier
..."Bon débarras", m'a même confié un de ses proches, tant la question de la sortie de l'euro était devenu conflictuelle au FN, avec les partisans d'une sortie, comme

Florian Philippot

, et de l'autre, ceux plus critiques, comme Marion Maréchal-Le Pen, qui pensaient que cette position était un repoussoir pour beaucoup d'électeurs, notamment chez les retraités. Consciente de cette difficulté et soucieuse de vouloir rassembler, Marine Le Pen a saisi l'occasion de cet entre-deux-tours pour mettre un sérieux...

Ce qu'on a dit sur Canada

Canada Journal d'hier Canada Journal d'hier Canada Journal d'hier
...Son bilan en 100 jours est plutôt maigre, mais il a tout de même détricoté méthodiquement toutes les lois pro-environnementales voulues par son prédécesseur Barack Obama. Aujourd'hui, ils sont des milliers dans la rue, ici à Washington, pour manifester contre la reprise de la construction de ce pipeline géant qui vient du

Canada

, et contre la nomination au ministère de l'Environnement d'un climato-sceptique notoire. Seulement 40% des Américains lui font confiance aujourd'hui. - A-C Coudray : Donald Trump se heurte aussi à la résistance de certains maires. Face aux mesures anti-immigration du président, certains ont fait de leur ville des san...

Ce qu'on a dit sur Caraïbes

Caraïbes Journal d'hier Caraïbes Journal d'hier Caraïbes Journal d'hier
...L'ancien champion olympique s'offre une campagne rythmée au coeur des

Caraïbes

. Ça raïb es . - T. Estanguet : Quand on entre dans l'école, on sent la joie, les sourires et l'envie de se rencontrer et de discuter. Ils ont tous la patate. C'est énorme ! - Dans cette école de Port-au-Prince, la capitale, Paris, souhaite marquer les esprits. - C'est important de montrer que l'on a envie de laisse...
Caraïbes Journal d'hier Caraïbes Journal d'hier Caraïbes Journal d'hier
...Sur les 95 membres du CIO qui voteront en septembre, 4 sont issus de la zone

Caraïbe

. Ça raïb e. Haïti n'a plus de membre au CIO, mais Paris compte sur son pouvoir d'influence dans la région. - T. Estanguet : On n'est pas naïfs, on sait qu'une candidature, ça se gagne d'abord sur du relationnel et du lobbying. Mais quand j'interagis avec les membres du CIO, j'ai besoin d'arguments. - Car l'élection se gagnera aussi sur l'héritage que la candidature pourrait laisser. Paris 2024 s'est engagé, même en cas de défaite, à poursuivre ses projets éducatifs. Comme ici, dans ce centre sportif financé par le CIO. En Haïti, le sport est un refuge, parfois même le seul moyen d'échapper à la pauvreté. Dans une campagne électorale, certaines images sont plus fortes que de longs - A-C Coudray : On va maintenant reposer son corps et privilégier la concentration, condition principale pour s'adonner à l'art de la calligraphie....

Ce qu'on a dit sur Essonne

Essonne  Journal d'hier Essonne  Journal d'hier Essonne  Journal d'hier
...Mais les plus virulents sont encore les habitants de la commune de Yerres, dans

l'Essonne

. - Ce matin, face à la mairie d'Yerres, un buste du général De Gaulle, et des habitants de la ville en colère. - Je suis désolé, mais le général De Gaulle n'était pas à l'extrême droite. - J'ai honte pour la ville. - Qu'est-ce qui lui prend ? Il se dit gaulliste ? Non. - Elu RPR puis UMP, Nicolas Dupont-Aignan a conquis les habitants d'Yerres en 1995. Il y a 3 ans, il écrivait... - Le gaullisme, une certaine idée de la France et de l'Europe. - C. De Gaulle : C'est cela, l'Europe. Ce sont ces pays-là qu'il faut mettre ensemble, et ce sont ces pays-là qu'il faut habituer, progressivement, à vivre ensemble et à agir ensemble. - Des mots bien loin de l'euroscepticisme du Front national....