Nos extraits de La grande librairie sur France 5

Revenir en haut
La grande librairie sur France 5
#lagrandelibrairie #lgl
Tous les jeudi à 20h40
La Grande Librairie est une émission littéraire présentée par François Busnel et diffusée sur France 5 depuis septembre 2008. L'émission est diffusée en direct et a lieu en public. De format 60 minutes, elle est réalisée par Adrien Soland et produite par Rosebud Productions. Le dessinateur Jul ponctue les interviews de François Busnel par des dessins humoristiques.

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

François Busnel

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

Arnaud Cathrine

14 fois

Albert Einstein

4 fois

Jean d'Ormesson

2 fois

Paul Auster

2 fois

Philip Roth

2 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

LA GRANDE LIBRAIRIE DU 8 DéCEMBRE

Ce qu'on a dit sur Arnaud Cathrine

Arnaud Cathrine La grande librairie du 8 dcembre Arnaud Cathrine La grande librairie du 8 dcembre Arnaud Cathrine La grande librairie du 8 dcembre
...Zoé, tu restes avec nous. Nous allons écouter Susie Morgenstern, Claude Ponti,

Arnaud Cathrine

parler de leurs livres. A la fin, tu nous diras ce que tu as retenu et les livres que tu vas lire en premier. Les Petits Champions de la Lecture, c'est un jeu national pour tous les enfants scolarisés en classe de CM2. Vous pouvez vous inscrire jusqu'au 4 janvier prochain. Vous retrouverez ces coordonnées...
Arnaud Cathrine La grande librairie du 8 dcembre Arnaud Cathrine La grande librairie du 8 dcembre Arnaud Cathrine La grande librairie du 8 dcembre
...Et on en parle.

Arnaud Cathrine

. J'ai beaucoup aimé ce roman, qui est publié dans une collection destinée aux ados. Ça s'appelle "A la place du coeur". Roman très ancré dans les réalités qu'affrontent les ados, un certain mal-être, la découverte de l'amour, mais aussi celle du terrorisme et de la montée du Front national. Et puis nous accueillerons une lectrice dans un instant. Pour donner envie de lire aux plus jeunes, je me suis dit qu'il fallait quelqu'un qui les représente. Elle a 11 ans, elle viendra lire un extrait d'un livre dont nous aurons parlé.

Arnaud Cathrine

, écrivez-vous différemment selon que vous vous adressez à un public ou à un autre ? -Non, car l'idée est toujours d'être libre. Disons que je ne suis pas le même. L'état de conscience n'est pas le même. J'écris assez peu pour les petits, carje me souviens peu de l'enfant que j'étais....
Arnaud Cathrine La grande librairie du 8 dcembre Arnaud Cathrine La grande librairie du 8 dcembre Arnaud Cathrine La grande librairie du 8 dcembre
...Comme chez

Arnaud Cathrine

. "La simple idée de frôler Tatiana, la foule "étant serrée, pour passer "la trique." -Ça rime. -C'est la vie. -Oui. En littérature ado, on n'a plus ce genre de problème. On a de la chance d'écrire maintenant. Il y a énormément de liberté dans ce qu'on peut dire. -L'écriture s'est libérée ?...

Ce qu'on a dit sur Philip Roth

Philip Roth La grande librairie du 8 dcembre Philip Roth La grande librairie du 8 dcembre Philip Roth La grande librairie du 8 dcembre
...-Comme

Philip Roth

et Paul Auster. -On est trois.

Philip

Roth, Paul Auster et moi. -Vous êtes l'auteur d'une oeuvre très importante. Un peu plus de 120 livres traduits dans le monde entier. Vous publiez à l'Ecole des Loisirs un roman... Je ne sais pas si c'est pour adolescents. C'est une adolescente qui en est l'héro' l'ne. Le suspense psychologique est implacable. "Espionnage intime". Votre héroïne s'appelle Angélique. Elle a 15 ans, c'est une enfant sage, presque bien dans sa peau. Tout bascule quand sa mère lui offre un journal intime. Comment est né ce roman, dont les héros, comme chez Claude Ponti, sont les mots ? Les mots avec lesquels on peutjouer. -Ça joue un rôle important dans ma vie. Je tiens un journal intime depuis l'âge de 7 ans. Chaque jour, je commence la journée en écrivant dedans. -Tous les jours ?...

Ce qu'on a dit sur Paul Auster

Paul Auster La grande librairie du 8 dcembre Paul Auster La grande librairie du 8 dcembre Paul Auster La grande librairie du 8 dcembre
...-Comme Philip Roth et

Paul Auster

. -On est trois. Philip Roth,

Paul

Auster et moi. -Vous êtes l'auteur d'une oeuvre très importante. Un peu plus de 120 livres traduits dans le monde entier. Vous publiez à l'Ecole des Loisirs un roman... Je ne sais pas si c'est pour adolescents. C'est une adolescente qui en est l'héro' l'ne. Le suspense psychologique est implacable. "Espionnage intime". Votre héroïne s'appelle Angélique. Elle a 15 ans, c'est une enfant sage, presque bien dans sa peau. Tout bascule quand sa mère lui offre un journal intime. Comment est né ce roman, dont les héros, comme chez Claude Ponti, sont les mots ? Les mots avec lesquels on peutjouer. -Ça joue un rôle important dans ma vie. Je tiens un journal intime depuis l'âge de 7 ans. Chaque jour, je commence la journée en écrivant dedans. -Tous les jours ?...

Ce qu'on a dit sur Matthew Lipman

Matthew Lipman La grande librairie du 8 dcembre Matthew Lipman La grande librairie du 8 dcembre Matthew Lipman La grande librairie du 8 dcembre
...Simplement, à côté de ça, il faut les aider à penser par eux-mêmes. Pas simplement être beaucoup dans le mimétisme. J'ai procédé par questionnements. Le fondateur de la philosophie pour enfants s'appelle

Matthew Lipman

. Dans les années 60, il a fait philosopher les enfants pour développer un esprit critique. Il partait toujours de textes. On pourrait partir de vos ouvrages, les uns et les autres. -Vous le faites, en donnant des pistes de réflexion parfois surprenantes. Ily a quelques classiques de la philo, et on voit "Léonard". C'était Formidable bande dessinée. Je ne sais pas si c'est vraiment de la philosophie. -Il y a énormément de textes... Il faut partir de ce que lisent les enfants. Il y a des films, -"Thorgal", par exemple. -C'est initiatique, c'est très profond. Il pose la question du destin en permanence. Vous demandez aux enfants "C'est quoi, "le destin ?"...

Ce qu'on a dit sur Michel Onfray

Michel Onfray La grande librairie du 8 dcembre Michel Onfray La grande librairie du 8 dcembre Michel Onfray La grande librairie du 8 dcembre
...On commence le cours sur Platon avec ça. -Exactement. -Les enfants ont une radicalité de pensée extraordinaire. -

Michel Onfray

dit: "Nous naissons tous philosophes, certains "le demeurent." -A quel âge ça se gâte ? A l'adolescence, on perd cette espèce de fraîcheur de l'enfant. Les enfants naissent avec une espèce de questionnement. Aristote dit que la philosophie commence avec l'étonnement. Le fait de poser des questions...

Ce qu'on a dit sur Abidjan

Abidjan La grande librairie du 8 dcembre Abidjan La grande librairie du 8 dcembre Abidjan La grande librairie du 8 dcembre
...Vous allez les chercher dès le primaire. -J'ai voulu voir comment faire philosopher des enfants. Donc, j'ai fait l'expérience pendant un an. J'ai travaillé avec 400 enfants dans 18 classes dans toute la francophonie. Je suis allé à Montréal, à

Abidjan

. -En Belgique. -A Molenbeek, avant qu'il y ait les attentats. Je suis allé à Paris, en Corse, à Pézenas, à Mouans-Sartoux. A chaque fois, avec des âges différents. Un atelier philo, ce n'est pas un cours Un cours de philosophie, vous enseignez des notions. On ne peut pas enseigner Kant et Schopenhauer à des enfants. -Que leur enseignez-vous ? -Rien. Je les aide à penser. Je suis un accompagnateur de leur propre pensée. Je me mets avec eux en cercle, comme on est là. Je ne suis pas dans la position du maître face à eux. Je leur pose une question et ils me disent ce qu'ils pensent. Par exemple : "Qu'est-ce qu'être heureux ?" "Mieux vaut-il être mortel ou immortel?"...

Ce qu'on a dit sur Barth

Barth La grande librairie du 8 dcembre Barth La grande librairie du 8 dcembre Barth La grande librairie du 8 dcembre
...La mythologie de

Barthes

appliquée aux enfants. Peut-on aider les enfants à maîtriser le langage quand on le déconstruit ? -Oui, car ils sont en pleine construction. Ils sont en plein apprentissage, en plein arbitraire. Nous, arrivés à un certain âge, on a une connaissance de l'histoire des mots, de la manière dont ils se transmettent, et puis du grec, du latin, du chinois. Les enfants, eux, débarquent là-dedans. On leur dit : Ça pourrait s'appeler aussi un "chmeuguel". -Comment l'écrivez-vous ? -SCHMEULEUGEULEU. Il faut bien prononcer tous les "eu". -La prononciation chez vos personnages, c'est complètement barré. Je ne sais pas sous quoi vous écrivez. -Je ne fume pas....

Ce qu'on a dit sur Belgique

Belgique La grande librairie du 8 dcembre Belgique La grande librairie du 8 dcembre Belgique La grande librairie du 8 dcembre
...Vous allez les chercher dès le primaire. -J'ai voulu voir comment faire philosopher des enfants. Donc, j'ai fait l'expérience pendant un an. J'ai travaillé avec 400 enfants dans 18 classes dans toute la francophonie. Je suis allé à Montréal, à Abidjan. -En

Belgique

. -A Molenbeek, avant qu'il y ait les attentats. Je suis allé à Paris, en Corse, à Pézenas, à Mouans-Sartoux. A chaque fois, avec des âges différents. Un atelier philo, ce n'est pas un cours Un cours de philosophie, vous enseignez des notions. On ne peut pas enseigner Kant et Schopenhauer à des enfants. -Que leur enseigne...

LA GRANDE LIBRAIRIE DU 1 DéCEMBRE

Ce qu'on a dit sur Albert Einstein

Albert Einstein La grande librairie du 1 dcembre Albert Einstein La grande librairie du 1 dcembre Albert Einstein La grande librairie du 1 dcembre
...Klein, physicien, centralien, directeur de recherches au Commissariat à l'énergie atomique et amateur de montagne, de cyclisme, d'alpinisme, des Rolling Stones. Et écrivain. Vos ouvrages réconcilient les littéraires avec la science et invitent les scientifiques à délaisser le jargon universitaire. "Le pays qu'habitait "

Albert Einstein

" vient de paraître aux éditions Actes Sud. En ces temps où on s'interroge encore sur l'identité nationale, le pays que choisit Einstein, c'est l'imagination. Ca, vous allez nous le montrer. Pour quelles raisons un livre de plus sur Einstein ? Ily en a déjà tellement. Tellement de choses ont été dites....
Albert Einstein La grande librairie du 1 dcembre Albert Einstein La grande librairie du 1 dcembre Albert Einstein La grande librairie du 1 dcembre
...C'était le pays le plus cultivé d'Occident. 10 ans après, 95% de la population étaient obligés de se soumettre, car l'arme de la dictature, ce n'est par l'armée ni la police, c'est le conformisme de la pensée. On doit tous répéter la même litanie. Ce conformisme se mue en doxa et on a des lobotomies intellectuelles ou culturelles. -La folie est "Le pays qu'habitait

Albert Einstein

", essai personnel signé Etienne Klein aux éditions Actes Sud. Merci à vous cinq d'avoir participé à l'émission. On retrouvera sur les sites Internet de l'émission tous les livres dont on a parlé. A la semaine prochaine. Je vous souhaite de très belles lectures. Tout de suite, "C dans l'air" sur France 5. Sous-titrage MFP. -Bon, allez, Tu regardes quoi, là ? -C'est une série, -C'est gore ! Moins de 16 ans, quand-même. J'ai beau savoir que c'est truqué, ça me fait bien flipper. -Ah bon ? -Ouais... Pas toi ? -Ouais, c'est chaud. -Vas-y, raconte....

Ce qu'on a dit sur Jean d'Ormesson

Jean d'Ormesson La grande librairie du 1 dcembre Jean d'Ormesson La grande librairie du 1 dcembre Jean d'Ormesson La grande librairie du 1 dcembre
...Et ce quelqu'un, votre ambassadeur, s'appelle

Jean d'Ormesson

. Il a tenu à nous dire pourquoi il faut à tout prix que vous lisiez ce livre, "Les deniers libertins". -Les personnages qui nous sont présentés par Benedetta Craveri sont des personnages étonnants. Ce sont des jeunes gens de la fin du 18e siècle qui n'ont que 2 idées en tête. La première est de faire la révolution. Et la 2e est de séduire des femmes. Je crois qu'on peut dire que, jamais, à aucune époque, des jeunes gens ont été aussi séduisants. Ils sont tous beaux. Ils sont tous brillants. Il écrivent tous des textes merveilleux. Et, surtout, il y a l'art de la conversation. est une spécialiste de la conversation française. Et on la voit dans ce livre atteindre des sommets. -Quel accueil!...
Jean d'Ormesson La grande librairie du 1 dcembre Jean d'Ormesson La grande librairie du 1 dcembre Jean d'Ormesson La grande librairie du 1 dcembre
.... -Je suis très émue, parce que, pour moi, est l'emblème même du 18e siècle. Il possède l'art du bonheur et de la séduction. Et donc, quand je pense à une incarnation vivante de cette civilisation, je pense toujours à lui. Et le fait que mon livre l'ait intéressé, ça me touche profondément pour plusieurs raisons. -

Jean d'Ormesson

a raison, est un livre passionnant. On y trouve la chronique d'une civilisation du raffinement que la Révolution française fera disparaître. Vous avez choisi 7 destins de séducteurs, qui ont aussi été fiers, courageux, parfois un peu fous. Vous enseignez la littérature française à l'université de Naple...

Ce qu'on a dit sur Charles Darwin

Charles Darwin La grande librairie du 1 dcembre Charles Darwin La grande librairie du 1 dcembre Charles Darwin La grande librairie du 1 dcembre
...-C'est un peu pareil lorsque

Charles Darwin

commence à s'intéresser à cette nouvelle vision des choses. Plein de personnes observaient de nouvelles espèces, de nouveaux faits géologiques. Mais Darwin commence à comprendre les choses différemment. Un peu comme Einstein, il est en dehors du système universitaire. Mais il n'est pas déconnecté du mon...

Ce qu'on a dit sur Philippe Brenot

Philippe Brenot La grande librairie du 1 dcembre Philippe Brenot La grande librairie du 1 dcembre Philippe Brenot La grande librairie du 1 dcembre
...Je reviens à cet ouvrage collectif. Il n'y a pas que des psychiatres, ily a des hématologues, des gens de toutes origines. Ily a votre ami

Philippe Brenot

avec qui vous avez publié un livre, Pascal Picq. Il s'intéresse à la haine du sexe que les psychiatres manifesteraient. Comment expliquez-vous ces idées, la trépanation, la lobotomie, les volontés de soigner par la torture, toutes ces idées folles ? Comment expliquez-vous que les psychiatres en soient venus à ça ? -Ce n'était pas des psychiatres, la psychiatrie n'était pas née. Par exemple, l'épilepsie est une maladie facile à constater. Depuis Hippocrate, on la décrit très bien. Mais on l'explique trop bien : "Je l'ai vu, il est normal, "il parle et, soudain, "il perd connaissance et il revient à lui. "j'ai vu de mes Yeux "qu'il était possédé. Donc il a pactisé avec le diable."...

Ce qu'on a dit sur Patrick Clervoy

Patrick Clervoy La grande librairie du 1 dcembre Patrick Clervoy La grande librairie du 1 dcembre Patrick Clervoy La grande librairie du 1 dcembre
...le renaît dans les pays en guerre, où la violence des garçons est encouragée par la société. Quand on voit quelqu'un qui sort de l'autoroute, il est vécu comme un traître. Donc le traitement ne peut être que violent, c'est-à-dire un électrochoc, un choc électrique sur les cuisses. Un professeur militaire en psychiatrie,

Patrick Clervoy

... -Les soldats de la Grande Guerre. -Pendant la Grande Guerre, on ne pouvait pas penser que le choc psychique pouvait hébéter un cerveau. Le langage courant disait: "il est groggy, il est K0, "knock-out." C'est exactement ça. La neuro-imagerie photographie un cerveau déconnecté de son milieu. Il ne traite p...

Ce qu'on a dit sur Angleterre

Angleterre La grande librairie du 1 dcembre Angleterre La grande librairie du 1 dcembre Angleterre La grande librairie du 1 dcembre
...L'anthropologie française, avec Drumont et Lapouge, a fondé le racisme, qui a très bien vécu dans les pays allemands, mais aussi en

Angleterre

et dans l'Europe du Nord. C'était une biologie imaginaire qui décrétait, en observant que les animaux étaient plus beaux et plus forts à chaque génération, que les blancs aux yeux bleus étaient les humains les plus beaux et les plus forts. Moi, je considère que la race supérieure, c'est les chauves. V...
Angleterre La grande librairie du 1 dcembre Angleterre La grande librairie du 1 dcembre Angleterre La grande librairie du 1 dcembre
...Ça a été publié. Il n'est pas venu notamment parce que la presse française a écrit des articles contre lui et il est parti aux Etats-Unis. Et il considérait que l'endroit où l'on habite, pour quelqu'un comme lui, ce n'est pas très important. En

Angleterre

, il a dîné avec Lloyd George, l'ancien Premier ministre. Après, Lloyd George lui a demandé de signer le livre d'or. Einstein a signé. Il fallait mettre son adresse. Einstein a mis "No address", "pas d'adresse". C'était vrai, car il était alors sans domicile fixe. Ça symbolisait son rapport à l'espace-temps....

Ce qu'on a dit sur Antarctique

Antarctique La grande librairie du 1 dcembre Antarctique La grande librairie du 1 dcembre Antarctique La grande librairie du 1 dcembre
...-On appelle ça "la grande coupure". L'Australie, l'Amérique du Sud et

l'Antarctique

étaient reliées.

L'Antarctique

va se détacher. A partir de là, des courants marins se mettent autour, en plus des 40es rugissants et de 50es hurlants, dont on entend parler avec les courses autour du globe. Un immense réfrigérateur se met en place et la température mondiale chute de 15 degrés en moyen...

Ce qu'on a dit sur Australie

Australie La grande librairie du 1 dcembre Australie La grande librairie du 1 dcembre Australie La grande librairie du 1 dcembre
...-On appelle ça "la grande coupure".

L'Australie

, l'Amérique du Sud et l'Antarctique étaient reliées. L'Antarctique va se détacher. A partir de là, des courants marins se mettent autour, en plus des 40es rugissants et de 50es hurlants, dont on entend parler avec les courses autour du globe. Un immense réfrigérateur se met en place et la température mondiale...