Nos extraits du Grand journal, la suite sur Canal+

Revenir en haut
Le grand journal, la suite sur Canal+
#lgj
Du lundi au vendredi à 20h30
Le Grand Journal est une émission , créée en septembre 2004. Elle est diffusée sur Canal+ en clair, du lundi au vendredi de 19 h 10 à 20 h 05 puis de 20 h 35 à 20 h 55, en direct (excepté le vendredi où l'émission est enregistrée). Elle est présentée par Michel Denisot accompagné depuis la rentrée 2012 par Daphné Bürki. Ils sont épaulés par plusieurs chroniqueurs et intervenants récurrents.

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Michel Denisot

Daphné Bürki

Jean-Michel Aphatie

Mouloud Achour

Bruno Donnet

Vincent Glad

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

Victor Robert

115 fois

André Manoukian

38 fois

Marina Foïs

13 fois

Élé Asu

13 fois

Laurent Lafitte

10 fois

Augustin Trapenard

6 fois

Ornella Fleury

5 fois

Cristina Córdula

5 fois

Julien Doré

5 fois

Richard Berry

4 fois

Laurence Arné

4 fois

Zita Hanrot

3 fois

Bob Dylan

3 fois

Bérengère Krief

3 fois

Yves Saint Laurent

2 fois

Giorgio Armani

2 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

LE GRAND JOURNAL, LA SUITE D'HIER

Ce qu'on a dit sur Victor Robert

Victor Robert Le grand journal, la suite d'hier Victor Robert Le grand journal, la suite d'hier Victor Robert Le grand journal, la suite d'hier
...-C'est un excellent ami et peut-être fera qu'on fera quelque chose ensemble.

Victor Robert

: atout de suite. Musique de Noël Carillon Vrombissement Rires Musique Pop Générique.

Victor Robert

: retour sur le plateau du Grand journal. Dans cet album, ily a un single où vous abordez la question de la mort des rockstars. Ily a eu David Bowie, le chanteur des Motorhead, Prince......
Victor Robert Le grand journal, la suite d'hier Victor Robert Le grand journal, la suite d'hier Victor Robert Le grand journal, la suite d'hier
..."Love is Blindness" -Mon Paris. Le nouveau parfum féminin. Yves Saint Laurent. "(Sittin' On) The Dock of the Bay", Otis Redding (will.i.am remix) Générique.

Victor Robert

: Retour sur le plateau du Grand journal. C'est son douzième album studio. Avant cela des albums il en a vendu plus de 100 millions. (a pose un homme et surtout un artiste. Je vous demande d'accueillir Sting. Bonsoir Sting, merci d'être parmi nous ce soir. -Merci beaucoup. Acclamation. Applaudissements.

Vict...

Victor Robert Le grand journal, la suite d'hier Victor Robert Le grand journal, la suite d'hier Victor Robert Le grand journal, la suite d'hier
...-C'est une intersection tout à fait intéressante. J'ai 65 ans, je suis en bonne Je suis marié, ses six enfants et 6 petits enfants. Et les gens sont contents de me

Victor Robert

: On va en parler mais d'abord, ily a un sujet très important en France, c'est la météo. Ornella Fleury: bonsoir. Merci. Quelle ambiance. Vous devriez venir plus souvent. C'est pas les jours qu'on dit bonsoir Sting. Vous êtes à Paris quelques jours doncje vous propose de vous faire visiter la ville. Mais pas le...

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal, la suite d'hier André Manoukian Le grand journal, la suite d'hier André Manoukian Le grand journal, la suite d'hier
...-Je ne suis personne en particulier.

André Manoukian

: on a quelqu'un qui a une question à vous poser. -Tu étais capable de jouer des heures et des heures alors que mes musiciens sont épuisés au bout de quatre ou cinq fois. D'où viens ton énergie?

André Manoukian

: c'est Ibrahim Maalouf avec qui vous avezjoué. -Je ne pourrais pas être à Bercy pour le voir.

André Manoukian

: la question de répéter et de répéter... Vous êtes dans l'énergie d'aller au bout du son? -La musique est un trouble compulsif obsessionnel. Je suis très obsessionnel. -Je dis à tout le monde que tu m'avais proposé de faire une tournée avec toi. Tout le monde dit que je mens. -Je pense qu'il dit ça pour cela “se la raconter. Alice Darfeuille: alors, c'est vrai?...
André Manoukian Le grand journal, la suite d'hier André Manoukian Le grand journal, la suite d'hier André Manoukian Le grand journal, la suite d'hier
...Maaloufjoue de la trompette. Elé Asu: inch Allah, vous dites que c'est un beau mot. Vous vous êtes pris un torrent de haines. -Ça m'a surpris. Il fallait que je sois inclusif. Il fallait inclure tout le monde. C'est un très beau mot en arabe. C'est la volonté de Dieu mais c'est aussi un mot de résignation et de courage.

André Manoukian

: les musiciens ont la chance de lire l'avenir dans la Dans le jazz, la musique dont vous êtes parti, ily a des musiciens orientaux. Dans la musique, -L'optimisme a toujours été ma stratégie. Surtout maintenant. Victor Robert: ily a des tas de personnages dans cet album. A chaque fois, ce sont des parties...
André Manoukian Le grand journal, la suite d'hier André Manoukian Le grand journal, la suite d'hier André Manoukian Le grand journal, la suite d'hier
...-Je fais de la natation, de la méditation, du yoga. Elé Asu: c'est pas tout à fait comme ça qu'on imagine les rockstars. -Je ne veux pas être une rock star typique.

André Manoukian

: c'est une rockstar qui vient du jazz. Vous êtes adulé des jazzmans et du grand public. -Un de mes premiers groupes, c'était du jazz. J'ai fait du Modem jazz, du jazz C'est un parcours complexe. Victor Robert: Avant de monter sur scène, je vous propose de retrouver deux vieilles copines françaises... -Non, c'est mes vacances. -C'est pas très sympa. Please, sing Sting. -I can't stop thinking about you... Vous les inviterez à chanter avec vous à l'Olympia en avril? Avec Ibrahim également. On va vous présenter quelqu'un qui vous a peut-être aidé dans votre carrière. C'est Serge le mytho. -Tu peux faire de petits filets pour Jay-Z?...

Ce qu'on a dit sur Élé Asu

Élé Asu Le grand journal, la suite d'hier Élé Asu Le grand journal, la suite d'hier Élé Asu Le grand journal, la suite d'hier
...us inviter. Victor Robert: vous avez rejoué le premier au Bataclan. -C'est un moment particulier. J'ai demandé à réouvrir cette salle. J'y avais joué en 79. J'y célébrais la mémoire des gens qui ont trouvé la mort. On a commencé par une minute de silence. De toutes façons, c'était une très belle soirée. Mais c'était pas facile.

Elé Asu

: à un moment donné, vous avez une chanson qui s'appelle "Inch Allah". -J'aimerais que nous faisions une minute de silence. Nous ne les oublierons pas. Inch Allah... -Ibrahim Maaloufjoue de la trompette.

Elé Asu

: inch Allah, vous dites que c'est un beau mot. Vous vous êtes pris un torrent de haines. -Ça...
Élé Asu Le grand journal, la suite d'hier Élé Asu Le grand journal, la suite d'hier Élé Asu Le grand journal, la suite d'hier
...orientaux. Dans la musique, -L'optimisme a toujours été ma stratégie. Surtout maintenant. Victor Robert: ily a des tas de personnages dans cet album. A chaque fois, ce sont des parties de vous. Vous dites que vous vous énervez dans la vie. On ne se l'imagine pas. -Je parle de mon dialecte. J'ai un fort accent.

Elé Asu

: on peut savoir à quoi ça ressemble? André Manoukian: est-ce que vous regrettez de ne pas avoirjoué avec un musicien? -Louis Armstrong.... Alice Darfeuille: un petitjeune? -Je ne suis personne en particulier. André Manoukian: on a quelqu'un qui a une question à vous poser. -Tu étais capable de jouer des heures...
Élé Asu Le grand journal, la suite d'hier Élé Asu Le grand journal, la suite d'hier Élé Asu Le grand journal, la suite d'hier
...-Je fais de la natation, de la méditation, du yoga.

Elé Asu

: c'est pas tout à fait comme ça qu'on imagine les rockstars. -Je ne veux pas être une rock star typique. André Manoukian: c'est une rockstar qui vient du jazz. Vous êtes adulé des jazzmans et du grand public. -Un de mes premiers groupes, c'était du jazz. J'ai fait du Modem jazz, du jazz C'est un parcours complexe. Victor Robert: Avant de monter sur scène, je vous propose de retrouver deux vieilles copines françaises... -Non, c'est mes vacances. -C'est pas très sympa. Please, sing Sting. -I can't stop thinking about you... Vous les inviterez à chanter avec vous à l'Olympia en avril? Avec Ibrahim également. On va vous présenter quelqu'un qui vous a peut-être aidé dans votre carrière. C'est Serge le mytho. -Tu peux faire de petits filets pour Jay-Z?...

Ce qu'on a dit sur Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent Le grand journal, la suite d'hier Yves Saint Laurent Le grand journal, la suite d'hier Yves Saint Laurent Le grand journal, la suite d'hier
..."Love is Blindness" -Mon Paris. Le nouveau parfum féminin.

Yves Saint Laurent

. "(Sittin' On) The Dock of the Bay", Otis Redding (will.i.am remix) Générique. Victor Robert: Retour sur le plateau du Grand journal. C'est son douzième album studio. Avant cela des albums il en a vendu plus de 100 millions. (a pose un homme et surtout un artiste. Je vous demande d'accueillir Sting. Bonsoir Sting...
Yves Saint Laurent Le grand journal, la suite d'hier Yves Saint Laurent Le grand journal, la suite d'hier Yves Saint Laurent Le grand journal, la suite d'hier
...ane et les N'oubliez pas le cercle avec Augustin à 20h55 sur Canal+ cinéma... A lundi 19H10 tout en clair et tout en direct... Bon week-end... Sous-titrage live: BLUE ELEMENTS. Musique romantique -Si, Giorgio Armani. Propos en italien Giorgio Armani. "Love is Blindness" -Mon Paris. Le nouveau parfum féminin.

Yves Saint Laurent

....

Ce qu'on a dit sur Giorgio Armani

Giorgio Armani Le grand journal, la suite d'hier Giorgio Armani Le grand journal, la suite d'hier Giorgio Armani Le grand journal, la suite d'hier
...rance. Toute l'équipe du Grand Journal vous souhaite une belle soirée Tout de suite, le Petit Journal, Catherine, et Liliane et les N'oubliez pas le cercle avec Augustin à 20h55 sur Canal+ cinéma... A lundi 19H10 tout en clair et tout en direct... Bon week-end... Sous-titrage live: BLUE ELEMENTS. Musique romantique -Si,

Giorgio Armani

. Propos en italien

Giorgio

Armani. "Love is Blindness" -Mon Paris. Le nouveau parfum féminin. Yves Saint Laurent....

Ce qu'on a dit sur New York

New York Le grand journal, la suite d'hier New York Le grand journal, la suite d'hier New York Le grand journal, la suite d'hier
...-La journée fut longue. Je me sus réveillé à 4 h à Varsovie. Mais je suis content d'être ici. -Vous revenez avec un nouvel album, je vais prononcer le nom à la française, " 57eme et 99m9 ". Ce titre est aussi une intersection, celle que vous empruntez pour vous rendre à votre studio à

New York

, une intersection ça n'est pas anecdotique justement, vous en êtes à quelle intersection de votre vie? -C'est une intersection tout à fait intéressante. J'ai 65 ans, je suis en bonne Je suis marié, ses six enfants et 6 petits enfants. Et les gens sont contents de me Victor Robert: On va en parler mais d'abord, ily a un s...

Ce qu'on a dit sur Varsovie

Varsovie Le grand journal, la suite d'hier Varsovie Le grand journal, la suite d'hier Varsovie Le grand journal, la suite d'hier
...-La journée fut longue. Je me sus réveillé à 4 h à

Varsovie

. Mais je suis content d'être ici. -Vous revenez avec un nouvel album, je vais prononcer le nom à la française, " 57eme et 99m9 ". Ce titre est aussi une intersection, celle que vous empruntez pour vous rendre à votre studio à New York, une intersection ça n'est pas anecdotique justement, vous en êtes à quelle intersection de...

LE GRAND JOURNAL, LA SUITE DU 8 DéCEMBRE

Ce qu'on a dit sur Victor Robert

Victor Robert Le grand journal, la suite du 8 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 8 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...st un type bien élevé, bienveillant. On se retrouve tout à l'heure à Lille. -C'était assez drôle de se retrouver face à notre histoire. Baptiste, c'était la première fois qu'iljouait dans un long métrage. Il a l'habitude de la caméra et d'un scénario... Mais quand même, un peu impressionné. (a m'a rappelé des souvenirs.

Victor Robert

: On va vous en rappeler. "Pédale douce". Musique orientale. -Pourquoi tu m'as menti? -Je t'ai ménagé, c'est tout.

Victor Robert

: Jacques qui danse toujours bien. L'occasion ne s'était pas représenté? -On s'est dit, c'est dingue c'est là que ça s'est tourné.

Victor Robert

: On se retrouve...
Victor Robert Le grand journal, la suite du 8 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 8 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...-Il faut pas rigoler avec le look. C'est la pollution visuelle. Tu es top, Victor. On m'avait demandé d'imiter Cristina Cordula alors que je la connaissais pas. Je la remercie beaucoup.

Victor Robert

: Vous aimez faire des soirées tisanes avec vos copines. Les conversations devaient alimenter votre tête. -Ça fait ambiance salle de gynéco des fois chez moi.

Victor Robert

: ca fait un bon sketch après. André Manoukian: Nous, on raconte pas entre garçons.

Victor Robert

: On verbalise pas, c'est...
Victor Robert Le grand journal, la suite du 8 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 8 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...-Je suis sur tous les réseaux sociaux. Je ferai un petit selfie avec vous. André Manoukian: Vous jouez le rôle d'un salaud. Vous êtes un contre-pied. Et vous Richard, dans le rôle d'un idiot. -On a tort de refuser ces rôles. André Manoukian: C'est subtil. C'est ça qui fonctionne. (a pose des vraies questions. -On se projette un peu.

Victor Robert

: C'est un père qui a deux fils. -Je fais ça à Chamonix tous les week-ends. (a vous pose des questions? -Ça aurait été une bonne idée à l'adolescence. Alice Darfeuille: ca existe vraiment, ces thérapies?

Victor Robert

: Le réalisateur a eu l'idée en voyant un documentaire. Jacques, c'est vous qui faites le (a...

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal, la suite du 8 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 8 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...Un film qui s'appuie sur le désir universel d'être admiré par son -Papas sont des vrais qu'on mais qui peuvent avoir un peu de tendresse. Elé Asu: Ce qui est très chouette, ce sont des papas soixante-huitards contre les fils de l'ère Twitter. (a marche très bien. -Je suis sur tous les réseaux sociaux. Je ferai un petit selfie avec vous.

André Manoukian

: Vous jouez le rôle d'un salaud. Vous êtes un contre-pied. Et vous Richard, dans le rôle d'un idiot. -On a tort de refuser ces rôles.

André Manoukian

: C'est subtil. C'est ça qui fonctionne. (a pose des vraies questions. -On se projette un peu. Victor Robert: C'est un père qui a deux fils. -Je fais ça à Ch...
André Manoukian Le grand journal, la suite du 8 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 8 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...r. On m'avait demandé d'imiter Cristina Cordula alors que je la connaissais pas. Je la remercie beaucoup. Victor Robert: Vous aimez faire des soirées tisanes avec vos copines. Les conversations devaient alimenter votre tête. -Ça fait ambiance salle de gynéco des fois chez moi. Victor Robert: ca fait un bon sketch après.

André Manoukian

: Nous, on raconte pas entre garçons. Victor Robert: On verbalise pas, c'est vrai. -C'est des témoignages. Elé Asu: est-ce qu'ily en a qui sont vexées? -Les parents sont toujours flattés quand je les cite. Victor Robert: La différence entre les hommes et les femmes, c'est qu'elles verbalisent. -Les homm...
André Manoukian Le grand journal, la suite du 8 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 8 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...C'est assez incroyable car on a quelque chose de très harmonieux. On a des notes conjointes, c'est plus difficile à voir. Ce sol a une seule envie, c'est d'aller sur un do. Vous et moi, on fait la cadence parfaite de Jean-Sébastien Bach. Victor Robert: C'estjuste un truc pour choper. Mais c'est mieux qu'une phrase bidon.

André Manoukian

: La musique a toujours raison. -Je ne mange pas de ce pas là.

André Manoukian

: Chanter, c'est se mettre nu devant quelqu'un. Vous vous avez chanté il y a quelques années. Et vous allez au bout de cette définition. Vous avez un super beau cul. -Je ne veux plus te voir. Sous les lunettes noires....

Ce qu'on a dit sur Élé Asu

Élé Asu Le grand journal, la suite du 8 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 8 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...et c'est devenu le fait de société. Ily a des spectatrices qui me disent qu'elles ont dit mes phrases. Victor Robert: C'était très émouvant la sortie de ce DVD. C'est le premier point vous avez découvert les humoristes sur des -D'avoir mon propre DVD, c'est un accomplissement. J'ai toujours eu envie de faire ce métier.

Elé Asu

: Vous avez rencontré vos idoles? - (a arrive.

Elé

Asu: Je suis très inquiète pour Vous avez fait tout ce que vous vouliez faire. Ilvous reste quoi? -Je voudrais avoir un dressing. Victor Robert: Cristina Cordula. Magnifique. Alice Darfeuille: Vous voulez pas l'affaire de seconde? -Il faut pas rigoler...
Élé Asu Le grand journal, la suite du 8 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 8 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...Musique romantique Propos en italien Giorgio Armani. -Si, Giorgio Armani. Générique. Victor Robert: Retour sur le plateau.

Elé Asu

: Garde les lunettes. Victor Robert: j'avais mes petites lunettes. C'est le Canalbus. Ils sont en Alsace avec une méthode bien à eux. -Aujourd'hui, le Canalbus s'arrête à Obernai afin de sécuriser son marché de Noel. -Joyeux Noël! - Je vous arrête tout de suite, On N'est pas du tout Père Noël. -On a décidé de sécuriser les marchés de Noël plus petit. “plus petits. Déguisés, on peut repérer les terroristes. Vous nous prévenez, on arrive, on le filme. J'ai un micro très discret. Si vous voyez des rennes dans le ciel, c'est nos drones. On se tient au courant. Le Père Noël est là. -Toi, t'es gentil. -N'hésitez pas à discuter avec le Père Noël. -Les copains ont des ordinateurs?...
Élé Asu Le grand journal, la suite du 8 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 8 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...tal de se toucher. Faites-vous un câlin. -Il a glissé. (a fait 28 ans que tu as un pétard dans le caleçon. Victor Robert: C'est beau car c'est tourné dans les gorges du Verdon. Et on rit beaucoup. Un film qui s'appuie sur le désir universel d'être admiré par son -Papas sont des vrais qu'on mais qui peuvent avoir un peu de tendresse.

Elé Asu

: Ce qui est très chouette, ce sont des papas soixante-huitards contre les fils de l'ère Twitter. (a marche très bien. -Je suis sur tous les réseaux sociaux. Je ferai un petit selfie avec vous. André Manoukian: Vous jouez le rôle d'un salaud. Vous êtes un contre-pied. Et vous Richard, dans le rôle d'un idiot. -On a tort de...

Ce qu'on a dit sur Richard Berry

Richard Berry Le grand journal, la suite du 8 dcembre Richard Berry Le grand journal, la suite du 8 dcembre Richard Berry Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...Si oui, tu nous le dis. Victor Robert: Tout est sous Elle vient de cartonner dans son dernier film. Et ils jouent 2 pères dans une hilarante comédie. Je vous demande d'accueillir Bérengère Krief,

Richard Berry

et Jacques Gamblain. -Bonsoir à tous les 3. C'est plus facile de faire de la promo quand on a aimé le spectacle et le film. Tout de suite, la météo. Générique. Applaudissements. Ornella Fleury: Bonsoir. Il est quatre heures du matin, vous écoutez la libre antenne de Brigitte Lebuisson. Appelez-moi. On comm...
Richard Berry Le grand journal, la suite du 8 dcembre Richard Berry Le grand journal, la suite du 8 dcembre Richard Berry Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...la météo sensuelle de ma partenaire. Appellez-la la tigresse de l'antenne. -Demain matin, la France sera prise en tournante par cinq triangles bleus. Dans l'après-midi, c'est la péninsule bretonne qui risque d'être tout humide. Sinon, ce sera chaleur minceur. Ornella Fleury: Merci beaucoup. Victor Robert: On commence par le film de

Richard Berry

et Jacques Gamblain. Vous jouez l'avocat d'un mafieux... -C'est l'expérience d'une vie. Vous allez vibrer comme jamais. On va provoquer un puissant mouvement tectonique. Prenez une figure qui représente votre père. -Un tas de merde. -Fais-moi un beau cri primal. Il est fondamental de se toucher. Faites-vous un câlin...
Richard Berry Le grand journal, la suite du 8 dcembre Richard Berry Le grand journal, la suite du 8 dcembre Richard Berry Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...Victor Robert: Le réalisateur a eu l'idée en voyant un documentaire. Jacques, c'est vous qui faites le (a a été jouissif de vanner

Richard Berry

? -Il est très imprévisible. Le but du personnage de Richard est d'être apprivoisé par lui. De voir comment il est déstabilisé... Il doit faire l'agneau alors qu'il joue un taureau dans le film. Victor Robert: On va voir la thérapeute. -Faites-vous un câlin. -J'aime pas être touché. -Tu vas adorer le pro...

Ce qu'on a dit sur Bérengère Krief

Bérengère Krief Le grand journal, la suite du 8 dcembre Bérengère Krief Le grand journal, la suite du 8 dcembre Bérengère Krief Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...Si oui, tu nous le dis. Victor Robert: Tout est sous Elle vient de cartonner dans son dernier film. Et ils jouent 2 pères dans une hilarante comédie. Je vous demande d'accueillir

Bérengère Krief

, Richard Berry et Jacques Gamblain. -Bonsoir à tous les 3. C'est plus facile de faire de la promo quand on a aimé le spectacle et le film. Tout de suite, la météo. Générique. Applaudissements. Ornella Fleury: Bonsoir. Il est quatre heures du matin, vous écoutez la libre antenne de Brigitte Lebuisson. Appelez-...
Bérengère Krief Le grand journal, la suite du 8 dcembre Bérengère Krief Le grand journal, la suite du 8 dcembre Bérengère Krief Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...-On s'est dit, c'est dingue c'est là que ça s'est tourné. Victor Robert: On se retrouve dans un instant. "(Sittin' On) The Dock of the Bay", Otis Redding (will.i.am remix) Générique. Victor Robert: De retour sur le plateau du Grand journal. Avec

Bérengère Krief

, Richard Berry et Jacques Gamblain. On parlait de votre fils pendant la “film pendant la pub. On disait que c'était vraiment André Manoukian: Ily a une petite enquête, du thriller. -J'ai peur qu'il dise la fin. Victor Robert: C'est au tour de Bérengère. C'est Addict. -Elle chantonne. -Eh! Comment ça va? -Super. Merci pour le plan. -Je pensais que tu me parlais d'un plan cul. -On a fêté nos une semaine. Il m'a offert un sex toy connecté. -Garde du mystère. C'est connecté comment? -C'est une application. Il l'active à tout moment. Il y a une télécommande s'il n'y a pas de réseau. -Tu l'as en toi? C'est chelou comme cadeau. -Toi tu l'as offert quoi?...
Bérengère Krief Le grand journal, la suite du 8 dcembre Bérengère Krief Le grand journal, la suite du 8 dcembre Bérengère Krief Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...-Il l'a réglé un peu fort. -Je trouve pas. Tu m'excites un peu. -Prends la télécommande. -J'appuie ety a rien qui se passe. -Je vais jeter cette merde. Victor Robert: L'objet existe réellement. André Manoukian: C'était une super BD de Manara. Vous étiez pas nées. Victor Robert: Le spectacle de

Bérengère Krief

, c'est un cadeau parfait. Vous parlez des femmes, de votre pote homo... -J'adore L'amour est dans le pré. C'est comme une agence matrimoniale agricole. Une sorte de Meetic mi fumier. Quand est candidate, tu te retrouves assise à une table et tu dois choisir entre Emile Louis, Guy Georges et Michel Fourniret....

Ce qu'on a dit sur Alsace

Alsace Le grand journal, la suite du 8 dcembre Alsace Le grand journal, la suite du 8 dcembre Alsace Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...Musique romantique Propos en italien Giorgio Armani. -Si, Giorgio Armani. Générique. Victor Robert: Retour sur le plateau. Elé Asu: Garde les lunettes. Victor Robert: j'avais mes petites lunettes. C'est le Canalbus. Ils sont en

Alsace

avec une méthode bien à eux. -Aujourd'hui, le Canalbus s'arrête à Obernai afin de sécuriser son marché de Noel. -Joyeux Noël! - Je vous arrête tout de suite, On N'est pas du tout Père Noël. -On a décidé de sécuriser les marchés de Noël plus petit. “plus petits. Déguisés, on peut repérer les terroristes. Vous nous prévenez, on arrive, on le filme. J'ai un micro très discret. Si vous voyez des rennes dans le ciel, c'est nos drones. On se tient au courant. Le Père Noël est là. -Toi, t'es gentil. -N'hésitez pas à discuter avec le Père Noël. -Les copains ont des ordinateurs? Si ils regardent des trucs bizarres, tu joues au jeu de pomme C, pomme V. Est-ce que tu aimes les voitures?...

Ce qu'on a dit sur Gorges du Verdon

Gorges du Verdon Le grand journal, la suite du 8 dcembre Gorges du Verdon Le grand journal, la suite du 8 dcembre Gorges du Verdon Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...rer comme jamais. On va provoquer un puissant mouvement tectonique. Prenez une figure qui représente votre père. -Un tas de merde. -Fais-moi un beau cri primal. Il est fondamental de se toucher. Faites-vous un câlin. -Il a glissé. (a fait 28 ans que tu as un pétard dans le caleçon. Victor Robert: C'est beau car c'est tourné dans les

gorges du Verdon

. Et on rit beaucoup. Un film qui s'appuie sur le désir universel d'être admiré par son -Papas sont des vrais qu'on mais qui peuvent avoir un peu de tendresse. Elé Asu: Ce qui est très chouette, ce sont des papas soixante-huitards contre les fils de l'ère Twitter. (a marche très bien. -Je suis sur tous les réseaux...
Gorges du Verdon Le grand journal, la suite du 8 dcembre Gorges du Verdon Le grand journal, la suite du 8 dcembre Gorges du Verdon Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...-Les parents sont toujours flattés quand je les cite. Victor Robert: La différence entre les hommes et les femmes, c'est qu'elles verbalisent. -Les hommes se vantent et se mentent. Les femmes sont beaucoup plus franches. - Vous allez chialer dans les

gorges du Verdon

après. Victor Robert: Le portrait musical... André Manoukian: Il fallait que je vous réponde à ma manière. A votre déclaration. Les lettres sont transmises en notes. La mélodie de Bérengere, ça fait... C'est assez incroyable car on a quelque chose de très harmonieux. On a des notes conjointes, c'est p...

Ce qu'on a dit sur Lille

Lille Le grand journal, la suite du 8 dcembre Lille Le grand journal, la suite du 8 dcembre Lille Le grand journal, la suite du 8 dcembre
...-J'ai été très flatté car c'était un très beau gosse. Il sort du Jamel Comedy Club. J'ai trouvé que c'était un super acteur. C'est un type bien élevé, bienveillant. On se retrouve tout à l'heure à

Lille

. -C'était assez drôle de se retrouver face à notre histoire. Baptiste, c'était la première fois qu'iljouait dans un long métrage. Il a l'habitude de la caméra et d'un scénario... Mais quand même, un peu impressionné. (a m'a rappelé des souvenirs. Victor Robert: On va vous en rappeler. "Pédale douce". Musiq...

LE GRAND JOURNAL, LA SUITE DU 7 DéCEMBRE

Ce qu'on a dit sur Victor Robert

Victor Robert Le grand journal, la suite du 7 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 7 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...-Pas vraiment. Mouloud Achour a extrapolé quelque chose. Il a envoyé un truc léger... Le seul truc est prévu ce serait de faire un show de charité. C'est le seul truc que j'ai prévu de faire avec Bruno. Peut-être en mai. Rien de plus. Mais l'appétit vient en mangeant.

Victor Robert

: Tome 2. Alice Darfeuille: concert au mois de mai. -La relation passe par le live d'abord. Quand on a fait les cinq Bercy, si ça marchait pas des les premières minutes, c'est que c'est pas la peine d'y aller.

Victor Robert

: vous serez les bienvenus sur la scène du Grand journal. -Si on a envie,...
Victor Robert Le grand journal, la suite du 7 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 7 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...-C'est le spectateur qui crée l'intimité qu'ilveut.

Victor Robert

: ils font le commentaire de l'émission en même -Il ressemble à Monsieur patate.

Victor Robert

: je vais te mettre au pied du sapin. Le César, c'est un accélérateur de particules pour votre carrière? Alice Darfeuille: vous avez eu plein de propositions? -J'ai eu pas mal de propositions. Ce qui est vachement bien avec cette récompense, c'est que ça me permet de rencontrer les gens qui me donnent envie d'accéder à ça. Pouvoir choisir les projets, de se sentir légitime, d'être plus égal à égal avec un metteur en scène, ça apporte une confiance dans le travail.

Victor Robert

: une courte pause. Musique Folk -Vous avez remarqué ? Comme une rencontre peut parfois tout changer?...
Victor Robert Le grand journal, la suite du 7 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 7 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...reversent au NPA. On est des millions... A se dire que ces gens-là ne nous représentent pas. Et on continue à voter pour eux. Il faut se décider à faire quelque chose. Pas forcément de la politique mais une association, un syndicat Il y a des tas de choses à faire. Faut arrêter d'être spectateur. La politique est faite pour nous écoeurer.

Victor Robert

: on a un public de jeunes électeurs et électrices. -"Même si je suis plus porté à gauche quand je vois Ségolene Royal j'ai l'impression que son programme ce sont ses dents tellement elle sourit"? A chaque fois, c'est bien vu. On se retrouve. Sous-titrage live: BLUE ELEMENTS. "(Sittin' On) The Dock of the Bay", Otis Reddi...

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal, la suite du 7 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 7 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...si. J'avais jamais eu l'occasion de jouer un rôle aussi musclé. Une espèce de bandit sportive... D'être plongé là-dedans après "Fatima", c'était très nouveau. Le faite que ce soit un format court, ça demande d'être très réceptif. Même le décor. Faut prendre en compte, la météo, les voitures... La météo a été compliquée.

André Manoukian

: on doit voir ça sur les Smartphones, ça implique une forme? -Je m'en suis pas occupé.

André Manoukian

: comme un film normal? -C'est le spectateur qui crée l'intimité qu'ilveut. Victor Robert: ils font le commentaire de l'émission en même -Il ressemble à Monsieur patate. Victor Robert: je vais te me...
André Manoukian Le grand journal, la suite du 7 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 7 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...e pense qu'on pourrait faire un truc qui s'appellerait NTM on ice. Chaque chanson serait mise en abyme par des patineurs artistiques. Sinon, ily a la pub Cételem. C'est bien payé. Le poste de Polnareff est en train de se libérer. Je vais faire la météo. La France sera coupée en deux. Dans l'après-midi, la grisaille progresse vers le sud.

André Manoukian

: c'est parce que je suis enrhumé. Alice Darfeuille: Ornella parlait de NTM, est-ce que le retour s'organise? -Pas vraiment. Mouloud Achour a extrapolé quelque chose. Il a envoyé un truc léger... Le seul truc est prévu ce serait de faire un show de charité. C'est le seul truc que j'ai prévu de faire avec Br...
André Manoukian Le grand journal, la suite du 7 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 7 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...-Je sais pas qui tu es mais je vais te trouver. Musique de tension. -C'est une journée de merde pour tout le monde. Quand je pense qu'il est pas encore midi. -On on aurait dit qu'elle conduisait un Uber. Quand on voit ça, ça envoie plus. Victor Robert: je voulais être soft pour que ce soit une belle surprise.

André Manoukian

: on peut enfin dire que les Français savent faire des films d'action. Ily a un style hallucinant. -C'est ça qui est cool avec les nouveaux formats. On nous donne une grande liberté de C'est ça qui est très difficile en France. On nous interdit de faire de l'action car on pense que ça coûte On a une vraie lib...

Ce qu'on a dit sur Zita Hanrot

Zita Hanrot Le grand journal, la suite du 7 dcembre Zita Hanrot Le grand journal, la suite du 7 dcembre Zita Hanrot Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...fera. Victor Robert: Kool Shen qu'on avait accueilli pour le film "Réparer les vivants". Auréolée du César du meilleur espoir féminin en février dernier pour son rôle dans "Fatima", elle récolte désormais des premiers rôles au cinéma mais aussi dans une web-série, web série elle aussi déjà récompensée. Je vous demande d'accueillir

Zita Hanrot

et le réalisateur Samuel Bodin. Cette Web-série ou série courte s'appelle Tank et votre présence dedans Zita est déjà une bonne raison de la regarder... Départ de l'histoire: Samuelvous me corrigez: Alexandre, qui vient dé s'évader dé prison, doit récupérer le butin de son dernier braquage. Pour semer la p...
Zita Hanrot Le grand journal, la suite du 7 dcembre Zita Hanrot Le grand journal, la suite du 7 dcembre Zita Hanrot Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...Et là, c'est décidé. On coopère, on construit ensemble. Et les projets grandissent grâce à l'expérience que chacun peut nous apporter. C'est ce qu'il se passe au Crédit Agricole. Avec les villages by CA, Générique. Victor Robert: Retour sur le plateau du Grand journal avec

Zita Hanrot

et Samuel Bodin pour la série TANK à retrouver sur l'application Studio+. Ce soir, c'est Ligue des champions sur Canal. Lyon affronte ce soir Séville. Le match de la dernière chance pour se qualifier en 8eme de finale. On file à Lyon retrouver Hervé Mathoux et Sidney Govou à quelques minutes du coup d'envoi....
Zita Hanrot Le grand journal, la suite du 7 dcembre Zita Hanrot Le grand journal, la suite du 7 dcembre Zita Hanrot Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...-Rien du tout. Au revoir. Bien le cul. Victor Robert: on remercie tout le monde. Merci

Zita Hanrot

, merci Samuel Bodin, bonne chance pour la suite. La série Tank, c'est sur l'application Studio +. Merci Joeystarr d'avoir été parmi nous ce soir, on rappelle la sortie de votre livre: " Pensées, répliques et autres tac-tac " c'est au Cherche Midi. Et puis je rappelle aussi qu'ily a une exposition qui vous est dédiée intitulée "Punk, Funk, Hero" qui a lieu en ce moment à la galerie Art cube à Paris jusqu'au 11 décembre prochain. Et vous pouvez nous retrouver sur MyCanal, toute l'équipe du Grand Journalvous souhaite une belle soirée. Tout de suite, du foot avec la ligue des champions, Lyon-Séville Sous-titrage live: BLUE ELEMENTS. "Love is Blindness" -Mon Paris. Le nouveau parfum féminin. Yves Saint Laurent. Musique romantique -Si, Giorgio Armani....

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal, la suite du 7 dcembre Ornella Fleury Le grand journal, la suite du 7 dcembre Ornella Fleury Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...-Je suis pas prête. Noël est une tradition. -Merci beaucoup. On vous enverra un petit dossier photos. Victor Robert: on reçoit quelqu'un qui veut reprendre en main votre carrière. Générique.

Ornella Fleury

: merci beaucoup. C'est super. Je te rappelle. Salut. Bonsoir, excusez-moi, je sors de l'avion. J'étais à Bordeaux. Je suis agent de star. Je suis là pour vous, Joey. Je suis l'agent d'Elie Semoun. Je pense que vous devriez faire un one-woman-show. J'ai même fait une affiche. -Je reconnais Jean Benguigui, il...

Ce qu'on a dit sur Otis Redding

Otis Redding Le grand journal, la suite du 7 dcembre Otis Redding Le grand journal, la suite du 7 dcembre Otis Redding Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...A chaque fois, c'est bien vu. On se retrouve. Sous-titrage live: BLUE ELEMENTS. "(Sittin' On) The Dock of the Bay",

Otis Redding

(will.i.am remix) Musique rétro -La Petite Robe Noire. Mon nouveau parfum et mon rouge à lèvres. Guerlain. Générique. Victor Robert: Retour sur le plateau du Grand journal avec des amis pour la vie Joeystarr et Olivier Besancenot. J'ouvre au hasard votre livre. -Ça sous-entend que ce livre se lit dans n'importe...

Ce qu'on a dit sur Bordeaux

Bordeaux Le grand journal, la suite du 7 dcembre Bordeaux Le grand journal, la suite du 7 dcembre Bordeaux Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...-Je suis pas prête. Noël est une tradition. -Merci beaucoup. On vous enverra un petit dossier photos. Victor Robert: on reçoit quelqu'un qui veut reprendre en main votre carrière. Générique. Ornella Fleury: merci beaucoup. C'est super. Je te rappelle. Salut. Bonsoir, excusez-moi, je sors de l'avion. J'étais à

Bordeaux

. Je suis agent de star. Je suis là pour vous, Joey. Je suis l'agent d'Elie Semoun. Je pense que vous devriez faire un one-woman-show. J'ai même fait une affiche. -Je reconnais Jean Benguigui, il est capable. -Je propose que vous deveniez YouTubeur. Ce sont pas des gens bêtes. Pour le devenir, il faut trois choses: u...

Ce qu'on a dit sur Metz

Metz Le grand journal, la suite du 7 dcembre Metz Le grand journal, la suite du 7 dcembre Metz Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...ivre se lit dans n'importe quelle pièce de la maison. Lamine Lezghad: ça swingue. -Dans un instant, la météo d'Ornella Fleury, mais avant le Canal Bus du Grand journal qui fait escale ce soir en Alsace avec une solution pour mettre fin aux polémiques des crèches de Noël. -Aujourd'hui le Canalbus est à Marly petite ville de la banlieue de

Metz

proposer la crèche pour -Vous êtes adjointe au maire et vous vous occupez de la crèche. Le Canalbus Propose des initiatives locales. La crèche pour tous matérialise le vivre ensemble. -Le petit Jésus et noir. “est noir. Il a été adopté par un couple homosexuel. -C'est assez original. -Gaspard est banquier et noir. Melch...

Ce qu'on a dit sur Séville

Séville Le grand journal, la suite du 7 dcembre Séville Le grand journal, la suite du 7 dcembre Séville Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...e chacun peut nous apporter. C'est ce qu'il se passe au Crédit Agricole. Avec les villages by CA, Générique. Victor Robert: Retour sur le plateau du Grand journal avec Zita Hanrot et Samuel Bodin pour la série TANK à retrouver sur l'application Studio+. Ce soir, c'est Ligue des champions sur Canal. Lyon affronte ce soir

Séville

. Le match de la dernière chance pour se qualifier en 8eme de finale. On file à Lyon retrouver Hervé Mathoux et Sidney Govou à quelques minutes du coup d'envoi. Bonsoir à tous les deux, match couperet pour les Lyonnais ce soir qui doivent battre

Séville

par au moins deux buts d'écart pour se qualifier, l'OL est bo...
Séville Le grand journal, la suite du 7 dcembre Séville Le grand journal, la suite du 7 dcembre Séville Le grand journal, la suite du 7 dcembre
...-Rien du tout. Au revoir. Bien le cul. Victor Robert: on remercie tout le monde. Merci Zita Hanrot, merci Samuel Bodin, bonne chance pour la suite. La série Tank, c'est sur l'application Studio +. Merci Joeystarr d'avoir été parmi nous ce soir, on rappelle la sortie de votre livre: " Pensées, répliques et autres tac-tac " c'est au Cherche Midi. Et puis je rappelle aussi qu'ily a une exposition qui vous est dédiée intitulée "Punk, Funk, Hero" qui a lieu en ce moment à la galerie Art cube à Paris jusqu'au 11 décembre prochain. Et vous pouvez nous retrouver sur MyCanal, toute l'équipe du Grand Journalvous souhaite une belle soirée. Tout de suite, du foot avec la ligue des champions, Lyon-

Séville

Sous-titrage live: BLUE ELEMENTS. "Love is Blindness" -Mon Paris. Le nouveau parfum féminin. Yves Saint Laurent. Musique romantique -Si, Giorgio Armani....

LE GRAND JOURNAL, LA SUITE DU 6 DéCEMBRE

Ce qu'on a dit sur Victor Robert

Victor Robert Le grand journal, la suite du 6 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 6 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...me suis rendu compte qu'on pouvait commencer dans ce métier en se prenant des armoires sur la Si on me demande, non, c'est pas facile de faire un sketch quand on est fan de Marina Foïs. Sans transition, demain matin, le ciel sera plutôt dégagé. Dans l'après-midi, les poches de grisaille disparaissent presque entièrement. Merci beaucoup.

Victor Robert

: Bravo, Ornella. Pas mal pour se mettre à l'aise. Laurent, je vous suis aussi. Alice Darfeuille: On va poser toutes les questions à Laurent.

Victor Robert

: le film sort demain. Dans le premier film, vous divorcez. Vous faites tout pour ne pas avoir la garde des enfants. - On pense que vous devriez vous remettre...
Victor Robert Le grand journal, la suite du 6 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 6 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...Tu vois, tu cherches. - On pourraitjouer à 2. - On prend l'oseille, on est refait. - Les gens ont pas envie de nous voir ensemble. Les gens ont pas envie de te voir.

Victor Robert

: bien foutu. Ily a une scène très longue dans "Papa ou maman 2". On découvre votre nouveau compagnon. On le connaît bien ici. - Je savais pas que tu avais vécu au Japon. - J'étais parti faire un stage de shiatsu. Je suis resté deux ans. - C'est incroyable.

Victor Robert

: Votre compagne, c'...
Victor Robert Le grand journal, la suite du 6 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 6 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...ernière va avoir des sacrées séances de psy. Marina Foïs: C'est un enfant qui n'a pas été intégré au schéma familial. Ily a eu un rapprochement d'ordre sexueL J'ai gardé cet enfant. C'est trop compliqué. beaucoup de comédiens qui peuvent jouer de cet humour cynique comme Marina Foïs: parce qu'il a un esprit dégueulasse.

Victor Robert

: on va regarder vos parcours croisés. -Une séparation, une reconstruction, peut-être 2 rôles de composition. Papa et maman sont enfin séparés. Florence est avec Eouard. (a se passe bien voire un peu trop "Papa ou maman 2", c'est la suite du premier qui avait cartonné. Ily a de la baston. C'est une garde sur fo...

Ce qu'on a dit sur Marina Foïs

Marina Foïs Le grand journal, la suite du 6 dcembre Marina Foïs Le grand journal, la suite du 6 dcembre Marina Foïs Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...ue soit, je vois pas - Je sais que je suis pas ta mère mais la violence verbale, c'est pareil que la violence physique. - Vous êtes tous malades dans cette famille. Victor Robert: voilà pour la bande-annonce. J'ai pas trop l'habitude de raconter ma vie. Mais j'ai eu un message de ma soeur qui m'a dit de ne pas trop raconter le film.

Marina Foïs

: Elle a raison. Victor Robert: c'est plus une suite? Laurent Lafitte: On n'a pas essayé de pousser le concept du premier. On est moins prisonnier du pitch. Augustin Trapenard: Je crois que vous avez beaucoup participé à l'écriture.

Marina Foïs

: Sur le premier, le ton qui semble avoir plus, *plu, c'est vraiment le...
Marina Foïs Le grand journal, la suite du 6 dcembre Marina Foïs Le grand journal, la suite du 6 dcembre Marina Foïs Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...euglez. Grâce à l'écharpe, vous l'étranglez. - (a peut aider. - Cet objet est le meilleur objet disponible pour se protéger contre la menace Atmosphérique. Des migrants vous attaquent. - Merci, monsieur. Victor Robert: bien bien. On a rigolé. Le premier avait cartonné avec 3 millions de spectateurs. Je vous demande d'accueillir

Marina Foïs

et Laurent Lafitte. Merci d'être avec nous. On va parler de ce nouveau chapitre. Je vous propose de recevoir une Voici Ornella Fleury. Ornella Fleury: bonsoir. Je suis contente de vous voir. Laurent Lafitte, je vous adore. Vous êtes ma deuxième personne préférée dans lé cinéma. La première étant

Marina Foïs

....
Marina Foïs Le grand journal, la suite du 6 dcembre Marina Foïs Le grand journal, la suite du 6 dcembre Marina Foïs Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...ont l'une en face de l'autre. Il y a cette mise en espace. Laurent Lafitte: Ils veulent toujours bien faire. Ils sont pas méchants. Ils veulent bien faire. Ils sont persuadés d'avoir installé une garde alternée pour les Elé Asu: je suis pas du tout d'accord avec vous. La petite dernière va avoir des sacrées séances de psy.

Marina Foïs

: C'est un enfant qui n'a pas été intégré au schéma familial. Ily a eu un rapprochement d'ordre sexueL J'ai gardé cet enfant. C'est trop compliqué. beaucoup de comédiens qui peuvent jouer de cet humour cynique comme

Marina Foïs

: parce qu'il a un esprit dégueulasse. Victor Robert: on va regarder vos...

Ce qu'on a dit sur Laurent Lafitte

Laurent Lafitte Le grand journal, la suite du 6 dcembre Laurent Lafitte Le grand journal, la suite du 6 dcembre Laurent Lafitte Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...obert: bien foutu. Ily a une scène très longue dans "Papa ou maman 2". On découvre votre nouveau compagnon. On le connaît bien ici. - Je savais pas que tu avais vécu au Japon. - J'étais parti faire un stage de shiatsu. Je suis resté deux ans. - C'est incroyable. Victor Robert: Votre compagne, c'est Sera Giraudeau.

Laurent Lafitte

: On est un peu un trouple. On réécrivait pas mal dialogues. (a devait être un peu inconfortable pour eux. Marina Foïs: On fonctionne comme une vieille famille. On se connaît depuis Elé Asu: vous vous êtes rencontrés

Laurent Lafitte

: au cours Florent. Victor Robert: Serge le Mytho... Jonathan Cohen....
Laurent Lafitte Le grand journal, la suite du 6 dcembre Laurent Lafitte Le grand journal, la suite du 6 dcembre Laurent Lafitte Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...l'écharpe, vous l'étranglez. - (a peut aider. - Cet objet est le meilleur objet disponible pour se protéger contre la menace Atmosphérique. Des migrants vous attaquent. - Merci, monsieur. Victor Robert: bien bien. On a rigolé. Le premier avait cartonné avec 3 millions de spectateurs. Je vous demande d'accueillir Marina Foïs et

Laurent Lafitte

. Merci d'être avec nous. On va parler de ce nouveau chapitre. Je vous propose de recevoir une Voici Ornella Fleury. Ornella Fleury: bonsoir. Je suis contente de vous voir.

Laurent Lafitte

, je vous adore. Vous êtes ma deuxième personne préférée dans lé cinéma. La première étant Marina Foïs. J'ai les mains...
Laurent Lafitte Le grand journal, la suite du 6 dcembre Laurent Lafitte Le grand journal, la suite du 6 dcembre Laurent Lafitte Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...e verbale, c'est pareil que la violence physique. - Vous êtes tous malades dans cette famille. Victor Robert: voilà pour la bande-annonce. J'ai pas trop l'habitude de raconter ma vie. Mais j'ai eu un message de ma soeur qui m'a dit de ne pas trop raconter le film. Marina Foïs: Elle a raison. Victor Robert: c'est plus une suite?

Laurent Lafitte

: On n'a pas essayé de pousser le concept du premier. On est moins prisonnier du pitch. Augustin Trapenard: Je crois que vous avez beaucoup participé à l'écriture. Marina Foïs: Sur le premier, le ton qui semble avoir plus, *plu, c'est vraiment le mélange de nos univers. Martin Bourboulon a une obsession de la crédibilité....

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal, la suite du 6 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 6 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...Marina Foïs: on avait envie de Trier. On a proposé beaucoup de choses. Alice Darfeuille: Vous avez choisi Arcachon?

André Manoukian

: Ily a un plan séquence... Ils sont assez virevoltents. Laurent Lafitte: C'est un peu la signature de Martin.

André Manoukian

: Les maisons sont l'une en face de l'autre. Il y a cette mise en espace. Laurent Lafitte: Ils veulent toujours bien faire. Ils sont pas méchants. Ils veulent bien faire. Ils so...
André Manoukian Le grand journal, la suite du 6 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 6 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...-Avec les Robins des bois. On les a vus dernièrement dans des rôles plus sombres. Dans Elle et dans Irréprochable. Victor Robert: Pas mal.

André Manoukian

: 80 heures de rush. Laurent Lafitte: le film avance tout le temps. Marina Foïs: Martin Bourboulon travail le en tournant. Ily a un rythme qui marche à l'écriture. Il faut planquer les mots d'auteur. On fait beaucoup de prises. Alice Darfeuille: (a aide d'être super potes? Marina Foïs: C'est inégal. Je...

Ce qu'on a dit sur Bob Dylan

Bob Dylan Le grand journal, la suite du 6 dcembre Bob Dylan Le grand journal, la suite du 6 dcembre Bob Dylan Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...Laurent Lafitte: Si celui-ci marche et qu'on a une idée intéressante Victor Robert: donc il faut aller voir le 2. Augustin va nous donner des nouvelles du feuilleton de

Bob Dylan

et du prix Nobel. Augustin Trapenard: cette chanson de 1963 est sur toutes les playlist d'aficionados. Elle représentera

Bob Dylan

quand il recevra son prix Nobel. Après l'annonce qu'il ne viendra pas, ilvient d'infliger une nouvelle humiliation à l'Académie suédoise. Il a annoncé qu'il fallait que...
Bob Dylan Le grand journal, la suite du 6 dcembre Bob Dylan Le grand journal, la suite du 6 dcembre Bob Dylan Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...cette chanson. C'est un choix génial. Une sorte de sursaut punk. Une chanson de contestation. C'est une chanson qui résiste à la noble poésie. C'est une chanson qui se termine par: "je connaitai bien ma chanson avant de commencer à chanter". L'académie Nobel qui a toujours dit qu'elle détestait la littérature américaine l'a donné à

Bob Dylan

. Victor Robert: C'est Patti Smith qui va faire le discours. Augustin Trapenard: Non, c'est un des Nobel. Marina Foïs: pourquoi ils ont pas fait un chiffre rond? Augustin Trapenard: c'est en euros. Victor Robert: peut-ère qu'ils arrondissent. C'est le Mash Up. -Olé! cadeau. - C'est un contrat de travail....

Ce qu'on a dit sur Arcachon

Arcachon Le grand journal, la suite du 6 dcembre Arcachon Le grand journal, la suite du 6 dcembre Arcachon Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...Marina Foïs: on avait envie de Trier. On a proposé beaucoup de choses. Alice Darfeuille: Vous avez choisi

Arcachon

? André Manoukian: Ily a un plan séquence... Ils sont assez virevoltents. Laurent Lafitte: C'est un peu la signature de Martin. André Manoukian: Les maisons sont l'une en face de l'autre. Il y a cette mise en espace. Laurent Lafitte: Ils veulent toujours bien faire. Ils sont pas méchants. Ils veulent bien faire....

Ce qu'on a dit sur Damas

Damas Le grand journal, la suite du 6 dcembre Damas Le grand journal, la suite du 6 dcembre Damas Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...On a mis en place certaines techniques. - Premier accessoire, vous rentrez du marché avec un maroilles. Il exerce un amorti sur le coup de Je l'emmène je veux. - Hop, à

Damas

. - On a peur des gens comme vous. - J'ai d'autres techniques. J'ai une cassolette de moules. L'agresseur est tenu à distance. Vous saisissez une moule. Je l'emmène aux cheveux. - Vous allezjouer la compagne de notre maître. - Chérie, on a gagné. Vous vous saisissez d'une poignée de frites bien cuites. Vous l'aveuglez....

Ce qu'on a dit sur Hénin-Beaumont

Hénin-Beaumont Le grand journal, la suite du 6 dcembre Hénin-Beaumont Le grand journal, la suite du 6 dcembre Hénin-Beaumont Le grand journal, la suite du 6 dcembre
...Musique de Noël Carillon Vrombissement Rires Musique Pop Victor Robert: retour dans le Grand Journal. Mais avant, nous avons envoyé deux grands enfants dans le Canalbus. - Le Canalbus est à

Hénin-Beaumont

. Pour rassurer les habitants, on leur offre nos services. - On fait une démonstration de self défense. - Bonjour à tous. Dans un contexte difficile, de migrants, on a décidé de mettre en place des techniques de self Vous sentez-vous en danger parfois? On a mis en place certaines techniques. - Premier accessoire, vo...

LE GRAND JOURNAL, LA SUITE DU 5 DéCEMBRE

Ce qu'on a dit sur Victor Robert

Victor Robert Le grand journal, la suite du 5 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 5 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...est sexy. - (a dépend, si tu fais ça... Alice Darfeuille: C'est plutôt positif. -Ce qui va pas, c'est les ongles trop longs. C'est pas chic. C'est un livre où on mélange tous les basiques. Ily a par exemple le trench. J'explique comment s'habiller pour différentes occasions. On a le look night, escapade et urbain.

Victor Robert

: Vous avezjoué des clichés de la mode, Laurence Arné. - C'est une combi? (a lui va très bien. Le vert et le jaune se marient très Au Brésil, ils aiment pas du tout parce que ça fait drapeau.

Victor Robert

: ça, c'était Cristina Cordula. Maintenant, Laurence Arné. - J'ai clairement relancé le bonnet....
Victor Robert Le grand journal, la suite du 5 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 5 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...- Le collant couleur chair. Victor Robert: Rigole pas. - (a fait bas de contention. 29: le leggin. L'imprimé léopard... Et le 39, c'est les ongles manucurés avec des dessins.

Victor Robert

: Les petits bijoux. -Ça peut être une mauvaise assimilation de plein de trucs jolis. - Oui. (a peut être une cacophonie de vêtements. Mais si on met un collant couleur chair, des ongles manucurés et un - Et un col Mao et une chemise à carreaux...

Victor Robert

: Vous avez une sacrée personnalité....
Victor Robert Le grand journal, la suite du 5 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 5 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...du sang partout. L'hôpital, c'est un peu la mort. Vous, vous êtes Eros. C'est un drame grec. Cette pulsion de mort, on a besoin d'érotisme pour la contrer. - Tu m'as lâchée à "mort" mais tu m'as récupérée à "érotisme". Lés gens qui arrivent dans les hôpitaux sont des victimes toutes trouvées. On s'en donne à coeurjoie.

Victor Robert

: Vous êtes préparées aux gestes médicaux. Feriez-vous de bons médecins? - (a fait plaisir d'entendre les vrais termes. Elles m'ont bluffé. Elles auraient pu faire Urgence sans problème.

Victor Robert

: vous avez appris des gestes? - Je peux retourner un estomac en moins de 2! - (a donne envie d'o...

Ce qu'on a dit sur Augustin Trapenard

Augustin Trapenard Le grand journal, la suite du 5 dcembre Augustin Trapenard Le grand journal, la suite du 5 dcembre Augustin Trapenard Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...Il y a eu l'entreprise et la prison. - Il peut y avoir dans l'espace. - Le palais de justice. - La plage.

Augustin Trapenard

: L'école. -Nan, ça fait chier, les gamins. - (a peut virer au glauque. Victor Robert: On passe du toucher rectal à l'école. André Manoukian: Il n'y a plus que sur Canal qu'ily a du trasj. -C'est vrai. Il n'y a pas de limites. La seule limite, c'est que ce soit Victor Robert: C'est l'heure du point A....
Augustin Trapenard Le grand journal, la suite du 5 dcembre Augustin Trapenard Le grand journal, la suite du 5 dcembre Augustin Trapenard Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...ital. Je vous demande d'accueillir Cristina Cordula, Claude Perron, Vanessa David et Laurence Arné. Applaudissements. Merci d'êre parmi nous. Pas de fashion faux pas. - Non, vous êtes tous au top. La chemise à carreaux avec une veste, c'est assez osé. Victor Robert: J'ai fait ça pour votre venue. -Ça fait rock. (a vous va bien.

Augustin Trapenard

: Le plus triste, c'est qu'il a fait un effort. Victor Robert: la nouvelle saison de WorkinGirls dès ce soir sur CanaL Et votre Look Book, Cristina Cordula. Et d'abord le Canalbus. - Le Canalbus est à Lille. Suite à l'annulation de la grande braderie, la fondation Canalbus offre à la ville la grande braderie - L...
Augustin Trapenard Le grand journal, la suite du 5 dcembre Augustin Trapenard Le grand journal, la suite du 5 dcembre Augustin Trapenard Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...- (a existe. C'est un livre qui a des looks. Des images de la tête aux pieds. On a beaucoup parlé des basiques. Mais les gens dans la rue me disent que ça suffise pas.

Augustin Trapenard

: Je me suis demandé si ça marchait pour les hommes. -Si tu as les basiques, c'est déjà pas mal. Je pense à vous. Mais ily a du boulot, chez les garçons. J'aime bien votre chemise à carreaux. Alice Darfeuille: Mais c'est bizarre avec la veste noire. -Non, ça me dérange pas. André Manoukian: vous voyez l'aura des gens, la couleur? - Je suis pas voyant à ce point-là. Je peux essayer d'améliorer l'extérieur mais pas l'intérieur. Alice Darfeuille: Ily a un chapitre sur le vernis à ongles. -J'aime bien. Mais la vôtre est trop serrée. Alice Darfeuille: Vous avez du vernis? Cristina dit qu'il rend le corps précieux et délicat. Les mains expriment souvent le caractère de la personne. Que dit le vernis rouge?...

Ce qu'on a dit sur Cristina Córdula

Cristina Córdula Le grand journal, la suite du 5 dcembre Cristina Córdula Le grand journal, la suite du 5 dcembre Cristina Córdula Le grand journal, la suite du 5 dcembre
..."Love is Blindness" -Mon Paris. Le nouveau parfum féminin. Yves Saint Laurent. Générique. Victor Robert: De retour dans le Grand Journal. C'est devenu en 3 ans un personnage de la télévision française. Et elles se retrouvent à l'hôpital. Je vous demande d'accueillir

Cristina Cordula

, Claude Perron, Vanessa David et Laurence Arné. Applaudissements. Merci d'êre parmi nous. Pas de fashion faux pas. - Non, vous êtes tous au top. La chemise à carreaux avec une veste, c'est assez osé. Victor Robert: J'ai fait ça pour votre venue. -Ça fait rock. (a vous va bien. Augustin Trapenard: Le plus triste,...
Cristina Córdula Le grand journal, la suite du 5 dcembre Cristina Córdula Le grand journal, la suite du 5 dcembre Cristina Córdula Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...(a lui va très bien. Le vert et le jaune se marient très Au Brésil, ils aiment pas du tout parce que ça fait drapeau. Victor Robert: ça, c'était

Cristina Cordula

. Maintenant, Laurence Arné. - J'ai clairement relancé le bonnet. On sortait de l'été avec les casquettes. Je me suis dit qu'il fallait quelque chose de nouveau. J'ai pensé: bonnet. Des que je peux, je chine. Là, on a un look. Là, fashion faux pas. Il faut l'incarcérer. Victor Robert: c'est...
Cristina Córdula Le grand journal, la suite du 5 dcembre Cristina Córdula Le grand journal, la suite du 5 dcembre Cristina Córdula Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...Et là, c'est décidé. On coopère, on construit ensemble. Et les projets grandissent grâce à l'expérience que chacun peut nous apporter. C'est ce qu'il se passe au Crédit Agricole. Avec les villages by CA, Victor Robert: De retour dans le Grand Journal avec

Cristina Cordula

, Claude Perron, Vanessa David et Laurence Arné. Claude, vous jouez une chirurgienne qui opère en escarpins. Laurence, vous êtes anesthésiste. Et Vanessa, une infirmière. - Compresse. Pas sur lui, idiote, sur mon front. - Bloc opératoire, infirmière en chef Nathalié, j'écoute? Désolé, on a réservé les gants....

Ce qu'on a dit sur Laurence Arné

Laurence Arné Le grand journal, la suite du 5 dcembre Laurence Arné Le grand journal, la suite du 5 dcembre Laurence Arné Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...arfeuille: C'est plutôt positif. -Ce qui va pas, c'est les ongles trop longs. C'est pas chic. C'est un livre où on mélange tous les basiques. Ily a par exemple le trench. J'explique comment s'habiller pour différentes occasions. On a le look night, escapade et urbain. Victor Robert: Vous avezjoué des clichés de la mode,

Laurence Arné

. - C'est une combi? (a lui va très bien. Le vert et le jaune se marient très Au Brésil, ils aiment pas du tout parce que ça fait drapeau. Victor Robert: ça, c'était Cristina Cordula. Maintenant,

Laurence Arné

. - J'ai clairement relancé le bonnet. On sortait de l'été avec les casquettes. Je...
Laurence Arné Le grand journal, la suite du 5 dcembre Laurence Arné Le grand journal, la suite du 5 dcembre Laurence Arné Le grand journal, la suite du 5 dcembre
..."Love is Blindness" -Mon Paris. Le nouveau parfum féminin. Yves Saint Laurent. Générique. Victor Robert: De retour dans le Grand Journal. C'est devenu en 3 ans un personnage de la télévision française. Et elles se retrouvent à l'hôpital. Je vous demande d'accueillir Cristina Cordula, Claude Perron, Vanessa David et

Laurence Arné

. Applaudissements. Merci d'êre parmi nous. Pas de fashion faux pas. - Non, vous êtes tous au top. La chemise à carreaux avec une veste, c'est assez osé. Victor Robert: J'ai fait ça pour votre venue. -Ça fait rock. (a vous va bien. Augustin Trapenard: Le plus triste, c'est qu'il a fait un effort. Victor Robert:...
Laurence Arné Le grand journal, la suite du 5 dcembre Laurence Arné Le grand journal, la suite du 5 dcembre Laurence Arné Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...Et là, c'est décidé. On coopère, on construit ensemble. Et les projets grandissent grâce à l'expérience que chacun peut nous apporter. C'est ce qu'il se passe au Crédit Agricole. Avec les villages by CA, Victor Robert: De retour dans le Grand Journal avec Cristina Cordula, Claude Perron, Vanessa David et

Laurence Arné

. Claude, vous jouez une chirurgienne qui opère en escarpins. Laurence, vous êtes anesthésiste. Et Vanessa, une infirmière. - Compresse. Pas sur lui, idiote, sur mon front. - Bloc opératoire, infirmière en chef Nathalié, j'écoute? Désolé, on a réservé les gants. Le docteur est en pleine opération. - Qu'est-ce q...

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal, la suite du 5 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 5 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...opérer. Victor Robert: Ce formateur a empiété sur ses congés. -Pour nous conseiller. Après, il a été en hôpital psy. - On voulait un vrai réalisme. Qu'on s'amuse avec une base très juste. Victor Robert: Vous avez vraiment touché aux conditions de travail de l'hôpital. - On n'avait pas la clim. On a opéré en combinaison.

André Manoukian

: Comment ça? -On était au bloc. Vous n'avez pas regardé la saison. Victor Robert: Que retenez-vous? -Ça fait du bien d'aller à l'hôpital pour déconner. Dans les ailes d'à côté, il y avait des vrais patients. C'est très agréable d'y aller pour s'en moquer.

André Manoukian

: vous pourriez aller faire d...
André Manoukian Le grand journal, la suite du 5 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 5 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...e me disent que ça suffise pas. Augustin Trapenard: Je me suis demandé si ça marchait pour les hommes. -Si tu as les basiques, c'est déjà pas mal. Je pense à vous. Mais ily a du boulot, chez les garçons. J'aime bien votre chemise à carreaux. Alice Darfeuille: Mais c'est bizarre avec la veste noire. -Non, ça me dérange pas.

André Manoukian

: vous voyez l'aura des gens, la couleur? - Je suis pas voyant à ce point-là. Je peux essayer d'améliorer l'extérieur mais pas l'intérieur. Alice Darfeuille: Ily a un chapitre sur le vernis à ongles. -J'aime bien. Mais la vôtre est trop serrée. Alice Darfeuille: Vous avez du vernis? Cristina dit qu'il rend le corps...
André Manoukian Le grand journal, la suite du 5 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 5 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...Pas forcément. Victor Robert: C'est une petite parano.

André Manoukian

: C'est des victimes heureuses. Victor Robert: Tout de suite... A tout de suite. Musique Folk -Vous avez remarqué ? Comme une rencontre peut parfois tout changer? Et là, c'est décidé. On coopère, on construit ensemble. Et les projets grandissent grâce à l'expérience que chacun peut nous apporter. C'est ce qu'il se passe au Crédit Agricole. Avec les villages by CA, Victor Robert: De retour dans le Grand Journal avec Cristina Cordula, Claude Perron, Vanessa David et Laurence Arné. Claude, vous jouez une chirurgienne qui opère en escarpins. Laurence, vous êtes anesthésiste. Et Vanessa, une infirmière. - Compresse. Pas sur lui, idiote, sur mon front. - Bloc opératoire, infirmière en chef Nathalié, j'écoute?...

Ce qu'on a dit sur Lille

Lille Le grand journal, la suite du 5 dcembre Lille Le grand journal, la suite du 5 dcembre Lille Le grand journal, la suite du 5 dcembre
...avec une veste, c'est assez osé. Victor Robert: J'ai fait ça pour votre venue. -Ça fait rock. (a vous va bien. Augustin Trapenard: Le plus triste, c'est qu'il a fait un effort. Victor Robert: la nouvelle saison de WorkinGirls dès ce soir sur CanaL Et votre Look Book, Cristina Cordula. Et d'abord le Canalbus. - Le Canalbus est à

Lille

. Suite à l'annulation de la grande braderie, la fondation Canalbus offre à la ville la grande braderie - La grande braderie de Canal, c'est maintenant. -On négocie. - 30 ans de Canal+ sur un tréteau. Tout doit disparaître! D'ailleurs, tout va disparaître. Le téléphone d'Omar et Fred. Un souvenir? - C'est quoi? C'est la...

LE GRAND JOURNAL, LA SUITE DU 2 DéCEMBRE

Ce qu'on a dit sur Victor Robert

Victor Robert Le grand journal, la suite du 2 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 2 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...Tabac pomme coco.. Dans mon sac à dos.. Oh oh. -Bravo. Ornella Fleury: Merci beaucoup. Applaudissements. 2 choses. Déjà, je suis amoureuse. Ensuite, la météo. Demain matin, de la grisaille sur la moitié nord et quelques triangles bleus chelou. Dans l'après-midi, le ciel s'éclaircit un peu partout. Julien, merci 1000 fois.

Victor Robert

: Il n'y a pas de jingle. André Manoukian: Je peux pas lutter. -On est à l'antenne? Ily a beaucoup de silence.

Victor Robert

: On est un peu comme On n'aime pas trop le bruit. - C'est étonnant. Aucune hystérie. On s'écoute parler, on se tait, on se regarde. C'est rare. Maintenant que je sais que nous...
Victor Robert Le grand journal, la suite du 2 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 2 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...la. Et ily a quelques mois, j'avais été halluciné de ce qu'elle a pris dans la tête. (a m'avait agacé. J'étais seul chez moi sur mon canapé mais j'étais agacé. Victor Robert: Nous aussi. Mais on a fait la guerre contre l'Amérique et on a fini par gagner. - Ily a des personnages qui paraissent bienveillants et qui causent des soucis.

Victor Robert

: Retour sur votre parcours. Avec un extrait du clip. -T'aimer sur les bords du lac.. Ton coeur sur mon corps.. Qui respire.. Pourvu que les hommes nous regardent.

Victor Robert

: (a, c'était l'extrait du clip avec Pamela Anderson. C'est une histoire. Elle est venue en France en janvier contre le gavage...
Victor Robert Le grand journal, la suite du 2 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 2 dcembre Victor Robert Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...ce que je fais. Je compose des chansons. Je suis entouré de mes meilleurs J'ai pas l'impression dans ce que je propose artistiquement d'essayer de rentrer... Je m'en fous. Ce qui compte, c'est que j'injecte la chance que j'ai de faire ce que j'aime. Alice Darfeuille: Et ça marche. -Je suis un peu plus calme. C'est vrai.

Victor Robert

: On le verra après la Musique romantique Propos en italien -Si, Giorgio Armani. *Musique -On va changer. Moins de 10, c'est pas de votre âge. C'était bizarre, le garçon qui embrassait toutes les filles. -Il avait pas mal de copines. -Euh... Tu te laisserais attraper par les cheveux comme il faisait?...

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal, la suite du 2 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 2 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...aris. Le nouveau parfum féminin. Yves Saint Laurent. Générique. Victor Robert: De retour dans le Grand Journal. Mes textes parlent pour moi, aime-t-il répéter. Je vous demande d'accueillirJulien Applaudissements. Bonsoir, Julien. Et merci à André. Tout ça, c'est un peu grâce à lui. Et pourtant, ça a failli ne jamais arriver.

André Manoukian

: Les Grecs disent que la chance, c'est attraper un cheveu dans le vent avec 2 doigts. Tu as failli passer à côté parce que tu n'avais pas de 29 chanson. - J'ai prévu qu'une chanson. - Je vais vous demander de repartir. - Je peux pas chanter a cappella. Il chante en anglais.

André Manoukian

: Ily atout un psycho...
André Manoukian Le grand journal, la suite du 2 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 2 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...Merci. T'enflamme pas.

André Manoukian

: On commence par le début. -Galérer dehors.. Dans les Hauts-de-Seine.. Découvrir un mort dans une ruelle.. - C'est dégueulasse. C'est pas ton instrument.

André Manoukian

: Tu veux? Ornella Fleury: Dommage. Ah ah! Je vais tomber dans les pommes. Dans les hauts de Seine.. Coupé sport. Paris Sarcelles.....
André Manoukian Le grand journal, la suite du 2 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 2 dcembre André Manoukian Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...dre différemment. Victor Robert: Voici votre parcours. - Julien Doré, ily a plusieurs raisons si vous êtes là. La première, c'est pour vous parler de ces hommages. - La musique est un cri qui vient de l'intérieur, disait Chopin. -Dans "Le lac", c'est Pamela Anderson que vous draguez. La 2e raison de votre présence, c'est pour revoir

André Manoukian

. En 2007, il faisait partie du jury de la Nouvelle star. (a vous a permis de passer de ça à Depuis, le succès ne vous lâche Déjà 3 albums. Un album 10 fois disque d'or suivie d'une Victoire de la musique. Raflée au nez de Johnny. c'est votre désir de ciné. Vous jouez dans "Pop Redemption". Des débuts prometteu...

Ce qu'on a dit sur Julien Doré

Julien Doré Le grand journal, la suite du 2 dcembre Julien Doré Le grand journal, la suite du 2 dcembre Julien Doré Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...-Ils sont graves. Victor Robert: De retour dans le Grand Journal avec

Julien Doré

. Pendant la pub, Alice voulait offrir sa chemise à

Julien Doré

. Alice Darfeuille: C'est possible? Victor Robert: Fais-le d'ici la fin de l'émission. Sujet important: vous êtes le parrain de la 4e édition de Viva For Life. C'est en faveur des enfants vivant dans la pauvreté. Vous en parlez pendant la...
Julien Doré Le grand journal, la suite du 2 dcembre Julien Doré Le grand journal, la suite du 2 dcembre Julien Doré Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...enses.. J'ai bravé la douleur.. De miel et de violence.. Et si demain je meurs.. Dis-moi à quoi tu penses.. -DON'T BE AFRAID... Les anges ont leurs humeurs.. Lorsque l'horizon plonge. C'est pareil pour les fleurs.. Je veux t'aimer, j'y songe.. Tu sais, si je suis seul.. A quoi tu penses. Applaudissements. Victor Robert:

Julien Doré

. Vous chantez souvent avec des rugbymen? C'est une première? - On s'est rencontrés ce matin. Merci beaucoup. Victor Robert: C'est plus dur que Belle idée. A la

Julien Doré

. Nouvel album. Vous serez au Zénith du 9 au 11 mai. A lundi. Sous-titrage live: BLUE ELEMENTS. "Love is Blindness"...
Julien Doré Le grand journal, la suite du 2 dcembre Julien Doré Le grand journal, la suite du 2 dcembre Julien Doré Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...mais un jugement ne peut être définitif. Rien n'est arrêté. Les choses avancent. On change. On n'estjamais la même personne. C'est un peu mon fonctionnement avec les chansons. On a une idée reçue sur une chanson. En la reprenant sous un autre angle, on peut la comprendre différemment. Victor Robert: Voici votre parcours. -

Julien Doré

, ily a plusieurs raisons si vous êtes là. La première, c'est pour vous parler de ces hommages. - La musique est un cri qui vient de l'intérieur, disait Chopin. -Dans "Le lac", c'est Pamela Anderson que vous draguez. La 2e raison de votre présence, c'est pour revoir André Manoukian. En 2007, il faisait partie du jury de la...

Ce qu'on a dit sur Élé Asu

Élé Asu Le grand journal, la suite du 2 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 2 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 2 dcembre
.... Qui respire.. Pourvu que les hommes nous regardent. Victor Robert: (a, c'était l'extrait du clip avec Pamela Anderson. C'est une histoire. Elle est venue en France en janvier contre le gavage des oies. Et à l'Assemblée nationale, on a eu un autre gavage, les blagues salaces des députés français. - C'était extrêmement violent.

Elé Asu

: Vous dites d'elle qu'elle est très douce, très belle. Vous êtes un peu tombé amoureux. - Elle a traversé mon adolescence.

Elé Asu

: Comment ça s'est passé? Victor Robert: C'est soit silence soit on parle tous ensemble. -Dans l'idée s'est précisée dans ma tête, avoir ce moment d'errance solitaire... Quand j'ai pensé à elle,...
Élé Asu Le grand journal, la suite du 2 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 2 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...ès chaud en revoyant ces images. J'avais vraiment pensé qu'il fallait chanter une chanson. Quand je regardais l'émission, les candidats ne chantent qu'une chanson. André Manoukian: Il en fallait une en français. -Mais on me l'a pas dit. C'est ce que je dis à Virginie Efira quand elle vient me voir. Je le jure. Je le savais pas.

Elé Asu

: Qu'est-ce que vous avez fait pour la 29 chanson? Je voulais pas revenir parce que j'avais un peu honte. Etj'ai chanté un bout d'une chanson de Tété, "A la faveur de l'automne". Victor Robert: On va parler de votre 4e album après la météo. Musique rythmée. Ornella Fleury: Bonsoir. J'ai l'impression d'être un casting....
Élé Asu Le grand journal, la suite du 2 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 2 dcembre Élé Asu Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...a toujours les yeux levés. Et tout est encore possible. On est dans une époque qui verrouille la possibilité des choses. On nous explique que tout est presque déjà fini. Or aucun enfant n'accepte cette idée. Alice Darfeuille: Vous vivez toujours.. Vous ne vivez plus dans votre chalet. - J'y ai passé de longs mois.

Elé Asu

: Pour composer. -C'est un chalet familial. Je n'y étais pas allé depuis mon enfance. Et en fait, j'ai pensé à ce lieu. J'ai envie d'y retourner. Je me suis installé pour écrire, composer et enregistrer une grande partie du disque. En vivant dans ce lieu... Victor Robert: Vous allez acheter une maison isolée? -...

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal, la suite du 2 dcembre Ornella Fleury Le grand journal, la suite du 2 dcembre Ornella Fleury Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...Je voulais pas revenir parce que j'avais un peu honte. Etj'ai chanté un bout d'une chanson de Tété, "A la faveur de l'automne". Victor Robert: On va parler de votre 4e album après la météo. Musique rythmée.

Ornella Fleury

: Bonsoir. J'ai l'impression d'être un casting. Julien, je suis contente de vous Je suis une grande fan. J'ai prévu un truc. J'adore votre chanson "Paris-Seychelles". Mais ça manque un peu de vécu. Moi, j'ai un côté plus ter-ter. (a s'appelle Paris-Sarcelles. Je la chante dans les festivals. J'aurais besoin d'un peu...
Ornella Fleury Le grand journal, la suite du 2 dcembre Ornella Fleury Le grand journal, la suite du 2 dcembre Ornella Fleury Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...de Seine.. Coupé sport. Paris Sarcelles.. Et zoner à Bourg-la-Reine.. Avant que Momo propose.. D'aller à la shisha.. J'aime quand tu t'endors.. Sous mes aisselles.. Le soirje te dépose.. Dans une poubelle.. Ça me rappelle des choses.. - Ily a beaucoup d'aisselles. Tabac pomme coco.. Dans mon sac à dos.. Oh oh. -Bravo.

Ornella Fleury

: Merci beaucoup. Applaudissements. 2 choses. Déjà, je suis amoureuse. Ensuite, la météo. Demain matin, de la grisaille sur la moitié nord et quelques triangles bleus chelou. Dans l'après-midi, le ciel s'éclaircit un peu partout. Julien, merci 1000 fois. Victor Robert: Il n'y a pas de jingle. André Manoukian: J...

Ce qu'on a dit sur Angleterre

Angleterre Le grand journal, la suite du 2 dcembre Angleterre Le grand journal, la suite du 2 dcembre Angleterre Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...ès ne vous lâche Déjà 3 albums. Un album 10 fois disque d'or suivie d'une Victoire de la musique. Raflée au nez de Johnny. c'est votre désir de ciné. Vous jouez dans "Pop Redemption". Des débuts prometteurs. On vous verra dans la série "10 É'a’a". Victor Robert: Tout le monde se retrouve. André Manoukian: j'ai une théorie. En

Angleterre

, dans les années 50, c'était la crise. Les Anglais font des maisons de musique. Des art schools. 10 ans plus tard, ça donne les Beatles. Lui, il sort des Beaux-Arts. Chez nous, c'est plus difficile. Ily a Serge Gainsbourg et lui qui sortent des Beaux-Arts. Victor Robert: Mais en 4e année des Beaux-Arts, il...

Ce qu'on a dit sur Bourg-la-Reine

Bourg-la-Reine Le grand journal, la suite du 2 dcembre Bourg-la-Reine Le grand journal, la suite du 2 dcembre Bourg-la-Reine Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...Je vais tomber dans les pommes. Dans les hauts de Seine.. Coupé sport. Paris Sarcelles.. Et zoner à

Bourg-la-Reine

.. Avant que Momo propose.. D'aller à la shisha.. J'aime quand tu t'endors.. Sous mes aisselles.. Le soirje te dépose.. Dans une poubelle.. Ça me rappelle des choses.. - Ily a beaucoup d'aisselles. Tabac pomme coco.. Dans mon sac à dos.. Oh oh. -Bravo. Ornella Fleury: Merci beaucoup. Applaudissements....

Ce qu'on a dit sur Cévennes

Cévennes Le grand journal, la suite du 2 dcembre Cévennes Le grand journal, la suite du 2 dcembre Cévennes Le grand journal, la suite du 2 dcembre
...-Je vais retourner vivre dans les

Cévennes

. André Manoukian: C'est super difficile... - Tout le monde met pas des pianos à queue dans la neige. André Manoukian: C'est difficile de composer dans une tournée intense. On a besoin de se retirer du monde. - Et pendant une tournée, j'écris des choses très médiocres. J'ai besoin d'une césure. De pouvoir me nourrir de choses. A un moment donné, ily a un texte ou une mélodie dontje vais pas avoir honte. La langue française m'importe beaucoup. Victor Robert: On va retrouver un grand enfant. C'est l'un un de vos amis. Il a joué avec vous. - Qui a ramené un petit rocher pour Huguette? J'ai des fourrés à la vodka pomme. Ecoute ce que je vais te dire. Tu sais ce que c'est que le CNRS?...