Nos extraits du Grand journal sur Canal+

Revenir en haut
Le grand journal sur Canal+
#lgj
Du lundi au vendredi à 19h10
Le Grand Journal est une émission , créée en septembre 2004. Elle est diffusée sur Canal+ en clair, du lundi au vendredi de 19 h 10 à 20 h 05 puis de 20 h 35 à 20 h 55, en direct (excepté le vendredi où l'émission est enregistrée). Elle est présentée par Michel Denisot accompagné depuis la rentrée 2012 par Daphné Bürki. Ils sont épaulés par plusieurs chroniqueurs et intervenants récurrents. Ayant obtenu une certaine progression d'audience depuis sa création, cette émission fait partie des succès des plages en clair de la chaîne Canal+.

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Michel Denisot

Daphné Bürki

Jean-Michel Aphatie

Mouloud Achour

Bruno Donnet

Vincent Glad

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

Ornella Fleury

51 fois

André Manoukian

31 fois

Ary Abittan

28 fois

Laurent Weil

23 fois

Aure Atika

18 fois

Stéphane De Groodt

18 fois

Hervé Mathoux

13 fois

Samuel Le Bihan

12 fois

Simon Abkarian

10 fois

Augustin Trapenard

10 fois

Slimane Dazi

6 fois

George Clooney

6 fois

Lamine Lezghad

5 fois

Olivier Babinet

5 fois

Emmanuel Macron

3 fois

Niels Schneider

3 fois

Élé Asu

3 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

LE GRAND JOURNAL DU 24 FéVRIER

Ce qu'on a dit sur Laurent Weil

Laurent Weil Le grand journal du 24 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 24 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 24 fvrier
...Alice Darfeuille: Il faut combien Claude Barras: une équipe de 6 personnes pendant un an. Céline Sciamma: C'est la beauté du métier de scénariste, c'est qu'on peut embrasser tous les gens. Le cinéma d'animation me ravit. Enorme claque. J'ai écrit le scénario il y a 4 C'est comme recevoir une lettre du Victor Robert: On va rejoindre

Laurent Weil

. Il est avec Noémie Merlant. C'est notre chouchoute.

Laurent Weil

: De nombreuses plaintes. Pourquoi André Manoukian n'a pas de cravate? Victor Robert: C'est un artiste. Il est libre.

Laurent Weil

: Noémie est magnifique. Tu savais pas que ça se passait comme ça? - C'est la première...
Laurent Weil Le grand journal du 24 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 24 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 24 fvrier
...rnal. C'est une spéciale, nous lancerons le coup d'envoi de la 429 cérémonie des César. Ils ont mis leurs habits du dimanche. Nos chroniqueurs sont là. André Manoukian: elle était belle, la musique. Victor Robert: c'est la nôtre. Pas la musique officielle. C'est celle que j'ai composée. André Manoukian: Bravo, Victor. Victor Robert:

Laurent Weil

et Laurie Cholewa sont salle Pleyel.

Laurent

, tu occupes le bâtiment depuis hier.

Laurent Weil

: On règle un petit différend. -Tu t'agrippes à ce tapis rouge.

Laurent Weil

: l'année prochaine, je le loue. - Et pour ce soir?

Laurent Weil

: Laurie sera dans l'espace cocktail. Victor Rob...
Laurent Weil Le grand journal du 24 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 24 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 24 fvrier
...Céline Sciamma: On prend un avion à 13h demain. Victor Robert: vous serez dans le même avion que Jérôme Commandeur et

Laurent Weil

. Ily aura beaucoup de Français. Audrey Azoulay: Il y a Isabelle Huppert. "la tortue rouge". C'est une très belle moisson. On a des talents extra ordinaires dans le film d'animation. On a une filière avec des écoles qui est formidable. Des talents dans la durée. On a un des meilleurs cinémas d'animation au...

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal du 24 fvrier André Manoukian Le grand journal du 24 fvrier André Manoukian Le grand journal du 24 fvrier
...Victor Robert: On y est. C'est le Grand Journal. C'est une spéciale, nous lancerons le coup d'envoi de la 429 cérémonie des César. Ils ont mis leurs habits du dimanche. Nos chroniqueurs sont là.

André Manoukian

: elle était belle, la musique. Victor Robert: c'est la nôtre. Pas la musique officielle. C'est celle que j'ai composée.

André Manoukian

: Bravo, Victor. Victor Robert: Laurent Weil et Laurie Cholewa sont salle Pleyel. Laurent, tu occupes le bâtiment depuis hier. Laurent Weil: On règle un petit différend. -...
André Manoukian Le grand journal du 24 fvrier André Manoukian Le grand journal du 24 fvrier André Manoukian Le grand journal du 24 fvrier
...André Dussolier: Non. C'est rare qu'il y ait des films politiques en France. C'est bien de participer à une histoire qui touche les gens. C'est le désarroi des gens qui ne savent plus très bien où mettre leurs voix. On est à la place des électeurs. On vit leur vie.

André Manoukian

: A qui s'adresse le Les gens convaincus vont venir? André Dussolier: Le Front national, ça interpelle, depuis longtemps. C'est pas un hasard s'il est à 26 Les salles sont pleines. On essaye de comprendre.

André Manoukian

: C'est pas caricaturé. On voit Emilie qui est à contre-pied par rapport à ses p...
André Manoukian Le grand journal du 24 fvrier André Manoukian Le grand journal du 24 fvrier André Manoukian Le grand journal du 24 fvrier
...Audrey Azoulay: On n'en a pas

André Manoukian

: on ressort avec la On se dit qu'ily a une vitalité. Ily a de la joie. De la créativité. Audrey Azoulay: ily a beaucoup d'énergie, d'espoir, de créativité. On peut le dire sans se tromper. C'est aussi mon défi. J'étais à Sevran ily a pas longtemps. On a installé une maison de la culture numérique. Il y a cette vit...

Ce qu'on a dit sur Augustin Trapenard

Augustin Trapenard Le grand journal du 24 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 24 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 24 fvrier
...Audrey Azoulay: C'est un très bon Victor Robert: vous connaissez tout le monde.

Augustin Trapenard

: il y a toujours une vanne sur la ministre de la Culture. Audrey Azoulay: Souvent, c'est sur les intermittents. Cette année, ça s'est bien passé. Alice Darfeuille: il n'y a pas de dossier sensible. Audrey Azoulay: Il y en a toujours Victor Robert: bonsoir, Olivier Babinet. Vous avez réalisé "Swagger". Bonsoir, Régis N'Kissi. Le reste de la bande est dans le C'est la troisième fois qu'on vous reçoit. On s'est pas trompés. "Swagger", c'est le témoignage d'adolescents d'Aulnay-sous-Bois et de Sevran. - Tout le monde s'habillant *en jogging-basket. Il a un charisme fou. François Hollande, quand il marche, c'est pas trop ça. Victor Robert: on n'a pas choisi l'extrait par hasard. Vous l'avez vu?...
Augustin Trapenard Le grand journal du 24 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 24 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 24 fvrier
...Audrey Azoulay: oui.

Augustin Trapenard

: Ils ont pas la même démarche. Audrey Azoulay: Barack Obama a une démarche comparable. * Incomparable. Victor Robert: C'est une belle image du 93. Vous le recommanderiez aux candidats à l'élection présidentielle? Audrey Azoulay: Beaucoup de policiers connaissent la réalité de ce qui se passe en Seine-Saint-Denis. Dans ce film, on est avec vous. Victor Robert: Ily a une super réalisation. Alice Darfeuille: Vous savez si François Hollande l'a vu? Audrey Azoulay: On n'en a pas André Manoukian: on ressort avec la On se dit qu'ily a une vitalité. Ily a de la joie. De la créativité. Audrey Azoulay: ily a beaucoup d'énergie, d'espoir, de créativité. On peut le dire sans se tromper. C'est aussi mon défi. J'étais à Sevran ily a pas longtemps. On a installé une maison de la culture numérique. Il y a cette vitalité qui s'exprime aussi dans le cinéma. Augustin Trapenard: l'enjeu était aussi de montrer cette vitalité?...
Augustin Trapenard Le grand journal du 24 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 24 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 24 fvrier
...se dit qu'ily a une vitalité. Ily a de la joie. De la créativité. Audrey Azoulay: ily a beaucoup d'énergie, d'espoir, de créativité. On peut le dire sans se tromper. C'est aussi mon défi. J'étais à Sevran ily a pas longtemps. On a installé une maison de la culture numérique. Il y a cette vitalité qui s'exprime aussi dans le cinéma.

Augustin Trapenard

: l'enjeu était aussi de montrer cette vitalité? Olivier Babinet: Je vous les montrais surtout *voulais montrer ce que j'avais observé en passant deux ans là-bas. Je voulais montrer les timides. (a provoque des réactions. Les timides se mettent à parler. Victor Robert: il arrive dans une conjoncture C'est incroyable....

Ce qu'on a dit sur George Clooney

George Clooney Le grand journal du 24 fvrier George Clooney Le grand journal du 24 fvrier George Clooney Le grand journal du 24 fvrier
...Régis N'Kissi: Plusieurs personnes.

George Clooney

. Victor Robert: Il sera dans l'émission tout à l'heure. Parmi les invités,

George Clooney

. Audrey Azoulay: Je le connais pas. C'est quelqu'un qui s'est engagé. Alice Darfeuille: Vous serez assise Victor Robert: Ily a du piston. Alice Darfeuille: vous pourriez lui présenter Régis. Victor Robert: il a participé aux répétitions. Il ne lui manquait qu'un César. Nos conseils. -C'est le grand soir pour

George Clooney

. -Profil idéal. Il est la parfaite incarnation du glamour hollywoodien. -Comme Clint Eastwood, il a une carrière presque parfaite. Acteur fétiche pour les plus grands metteurs en scène, réalisateur reconnu, son talent et son charisme ont conquit la planète. Le CV et le sourire ne suffisent -George Clooney est-il au point?...
George Clooney Le grand journal du 24 fvrier George Clooney Le grand journal du 24 fvrier George Clooney Le grand journal du 24 fvrier
.... -C'est le grand soir pour George Clooney. -Profil idéal. Il est la parfaite incarnation du glamour hollywoodien. -Comme Clint Eastwood, il a une carrière presque parfaite. Acteur fétiche pour les plus grands metteurs en scène, réalisateur reconnu, son talent et son charisme ont conquit la planète. Le CV et le sourire ne suffisent -

George Clooney

est-il au point? - A tout à l'heure. - Pas SÙ l'. Johnny Depp a sorti le pense-bête. - Je vous remercie. Nous sommes tous différents. - Aujourd'hui, le dictaphone c'est César d'honneur en 2005, WiIl Smith a bien retenu la leçon. - J'avais deux invitations. -Avec

George Clooney

, on aura sans doute l'embarras du...
George Clooney Le grand journal du 24 fvrier George Clooney Le grand journal du 24 fvrier George Clooney Le grand journal du 24 fvrier
...dans l'actualité. - C'est un film très important, nécessaire. C'est un très beau film qui parle de quelque chose d'important, qui donne de l'espoir et permet de rappeler qu'il faut être ensemble et que le dialogue est important. Laurent Weil: On te souhaitant de bonnes choses pour la soirée. On a vu arriver Rosi de Palma. J'attends

George Clooney

. Audrey Azoulay: Message reçu. Victor Robert: c'est accepté. A tout à l'heure. Rosi de Palma va remettre le César du meilleur film étranger. Tout le monde a vu le film? Emilie Dequenne: J'ai pleuré. Petit dernier de la famille est prêt à le revoir. Audrey Azoulay: C'est un sujet difficile. Victor Robert...

Ce qu'on a dit sur Olivier Babinet

Olivier Babinet Le grand journal du 24 fvrier Olivier Babinet Le grand journal du 24 fvrier Olivier Babinet Le grand journal du 24 fvrier
...Audrey Azoulay: ily a beaucoup d'énergie, d'espoir, de créativité. On peut le dire sans se tromper. C'est aussi mon défi. J'étais à Sevran ily a pas longtemps. On a installé une maison de la culture numérique. Il y a cette vitalité qui s'exprime aussi dans le cinéma. Augustin Trapenard: l'enjeu était aussi de montrer cette vitalité?

Olivier Babinet

: Je vous les montrais surtout *voulais montrer ce que j'avais observé en passant deux ans là-bas. Je voulais montrer les timides. (a provoque des réactions. Les timides se mettent à parler. Victor Robert: il arrive dans une conjoncture C'est incroyable.

Olivier Babinet

: C'est assez incroyable. C'est aussi...
Olivier Babinet Le grand journal du 24 fvrier Olivier Babinet Le grand journal du 24 fvrier Olivier Babinet Le grand journal du 24 fvrier
...jeunes. On arrive aujourd'hui avec Théo. C'est terrible d'avoir créé un fossé entre la population et la police. Je connais les parents là-bas. Ils disent à leur fille de se méfier de la police. On a un gros problème. Alice Darfeuille: Vous serez tous les deux à la cérémonie. Un mot sur cette tenue. Victor Robert: Tu es fan de mode.

Olivier Babinet

: tu te fais contrôler? Régis N'Kissi: non, ça va. Alice Darfeuille: c'est une cape? Régis N'Kissi: c'est un manteau. C'est une collection Jean-Paul Gaultier. Le look, c'est un miX du Prince de New York et de moi. Alice Darfeuille: tu as conseillé Olivier pour le noeud papillon? Régis N'Kissi: Pas du tout.

Oliv...

Olivier Babinet Le grand journal du 24 fvrier Olivier Babinet Le grand journal du 24 fvrier Olivier Babinet Le grand journal du 24 fvrier
...Laurent Weil: Laurie sera dans l'espace cocktail. Victor Robert: a tout à l'heure. Le menu complet de ce vendredi - Ce soir, le cinéma français désigne ses nouveaux champions. Nous recevons le réalisateur de "Ma vie de Courgette". Il pourrait recevoir le César du meilleur film documentaire,

Olivier Babinet

fera un crochet sur notre plateau. En compagnie de Régis N'Kissi. Lui, il collectionne les César sur sa cheminée. André Dussolier. Avec la participation exceptionnelle d'Audrey Azoulay, la ministre de la Culture. Sans oublier le Mash Up. La météo et les Guignols. - La vie est belle! Victor Robert: pour commen...

Ce qu'on a dit sur Alsace

Alsace Le grand journal du 24 fvrier Alsace Le grand journal du 24 fvrier Alsace Le grand journal du 24 fvrier
...Je vais faire vite fait la météo. De la grisaille en

Alsace

et en Bretagne. Dans l'après-midi, seuls les côtes de la Manche et le Nord restent sous un ciel gris. Je vais récupérer les 50 euros. Victor Robert: On se retrouve. Générique. -Bonsoir, c'est Sylvestre. Voilà ce qui s'est passé dans notre monde. Dans une heure, c'est la grande fête du cinéma français. C'est en direct sur Canal+. Une soirée à ne pas manquer. Nous aussi, on a notre petit On reçoit pour la première fois l'immense, l'incontournable Omar Je suis trop content! La vie est belle! - (a fait plaisir de rencontrer quelqu'un d'optimiste. - Faut rester positif. Je veux te voir sourire. C'est pas gagné. Mais c'est un début. Balance extrait avec le sourire. -Smile!...

Ce qu'on a dit sur Annecy

Annecy Le grand journal du 24 fvrier Annecy Le grand journal du 24 fvrier Annecy Le grand journal du 24 fvrier
...pressionnant comment ce film a pu voyager depuis Cannes et émouvoir dans le monde entier. - "Ma vie de Courgette" ou l'histoire d'un petit garçon qui se retrouve en foyer après avoir tué sa mère. - Des années de travail. -On pensait qu'on pouvait toucher un public familial. Mais aussi un public cinéphile. -Le triomphe se poursuit à

Annecy

. Il récolte le Grand prix. Sa réalisation image par image enchante le public. Notamment le papa de Wallace et Gromit. -C'est un moment d'émotion très J'adore leur travail. J'étais très content que ça leur plaise. -La suite, 800000 entrées en France. Il s'apprête à conquérir le territoire américain....

Ce qu'on a dit sur Aulnay-sous-Bois

Aulnay-sous-Bois Le grand journal du 24 fvrier Aulnay-sous-Bois Le grand journal du 24 fvrier Aulnay-sous-Bois Le grand journal du 24 fvrier
.... Alice Darfeuille: il n'y a pas de dossier sensible. Audrey Azoulay: Il y en a toujours Victor Robert: bonsoir, Olivier Babinet. Vous avez réalisé "Swagger". Bonsoir, Régis N'Kissi. Le reste de la bande est dans le C'est la troisième fois qu'on vous reçoit. On s'est pas trompés. "Swagger", c'est le témoignage d'adolescents d'Aulnay-

sous-Bois

et de Sevran. - Tout le monde s'habillant *en jogging-basket. Il a un charisme fou. François Hollande, quand il marche, c'est pas trop ça. Victor Robert: on n'a pas choisi l'extrait par hasard. Vous l'avez vu? Audrey Azoulay: oui. Augustin Trapenard: Ils ont pas la même démarche. Audrey Azoulay: Barack Obama a une...

LE GRAND JOURNAL DU 23 FéVRIER

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal du 23 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 23 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 23 fvrier
...beaux moments. Victor Robert: On sait jamais s'il est sérieux. -Ça fait 40 jours. Victor Robert: Vous dormez pas non -On est potes tous les 3. - On est devenus potes. Victor Robert: Ily a eu une petite - On est potes jusqu'à demain. Victor Robert: On va accueillir quelqu'un qui voudrait décerner un prix dès ce soir. J'appelle

Ornella Fleury

.

Ornella Fleury

: bonsoir. Victor Robert: (a vous va très

Ornella Fleury

: comment allez-vous? C'est un très joli plateau. Il en manque un, un espoir. Dans la catégorie meilleure miss météo... Francesca. On peut rentrer à 2. (a va? - Je suis super contente d'être là.

Ornella Fleury
Ornella Fleury Le grand journal du 23 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 23 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 23 fvrier
...(a donne pas envie d'y aller. Ornella Fleury: Tu as raison. Victor Robert: vous me faites rire. Ornella Fleury: dans la catégorie on saitjamais si on est en été ou en hiver, voici les nommés. - Brest, Rouen, Limoges et Grenoble. on recrute des candidats de télé réalité, voici les nommés. -Je préfère pas aller sur ce terrain.

Ornella Fleury

: Ah oui, d'accord. Elle a raison. Si on est en guerre dans quelques On peut faire Secret Story. Vous faites des cachotteries sans - Il reçoit des SMS. Antoine de Caunes regrette. Victor Robert: Ilva peut-être revenir.

Ornella Fleury

: pour clore cette cérémonie, il est temps de passer à la vraie météo...
Ornella Fleury Le grand journal du 23 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 23 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 23 fvrier
...-Ce sont des lunettes magiques. "Glitter and Gold" (Barns Courtney) - La vie est faite d'opportunités. La vie avec passion. Réservez votre essai sur renault.fr Victor Robert: bonsoir à tous. C'est le Grand Journal. Encore 6 émissions.

Ornella Fleury

sera avec nous tout à l'heure. Très belle coupe de cheveux. Alice Darfeuille: Faites-moi des compliments. André Manoukian: elle ressemble à Audrey Hepburn. Victor Robert: Laurent Weil est déjà salle Pleyel. Laurent Weil: Excusez-moi. (a va? Bonsoir à tous. Avec Julie Ferrier. Tu fais les cocktails? - Le c...

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal du 23 fvrier André Manoukian Le grand journal du 23 fvrier André Manoukian Le grand journal du 23 fvrier
...- J'ai pas eu le temps.

André Manoukian

: vous recevez la boîte? Victor Robert: Vous avez revu ces films-là? Quand on est nommé, on se Lors des tournages, vous avez senti qu'il y avait un truc particulier? - On a commencé le tournage 3 jours après les attentats du Bataclan. Il y avait une ambiance très particulière. Alice Darfeuille: Votre film traite de la r...
André Manoukian Le grand journal du 23 fvrier André Manoukian Le grand journal du 23 fvrier André Manoukian Le grand journal du 23 fvrier
...magiques. "Glitter and Gold" (Barns Courtney) - La vie est faite d'opportunités. La vie avec passion. Réservez votre essai sur renault.fr Victor Robert: bonsoir à tous. C'est le Grand Journal. Encore 6 émissions. Ornella Fleury sera avec nous tout à l'heure. Très belle coupe de cheveux. Alice Darfeuille: Faites-moi des compliments.

André Manoukian

: elle ressemble à Audrey Hepburn. Victor Robert: Laurent Weil est déjà salle Pleyel. Laurent Weil: Excusez-moi. (a va? Bonsoir à tous. Avec Julie Ferrier. Tu fais les cocktails? - Le cocktail César. Il donne vraiment une prospérité. Sans alcool. Laurent Weil: Ton actu. Au théâtre de la Madeleine. Dans le...
André Manoukian Le grand journal du 23 fvrier André Manoukian Le grand journal du 23 fvrier André Manoukian Le grand journal du 23 fvrier
...-Bonus. - Pas de stress. Un peu ce matin. (a va. Victor Robert: c'est la petite coupe dans les loges. - C'est plus ce qu'ily a autour qui me stresse.

André Manoukian

: je vous ai dit que vous étiez mon actrice préférée. Si vous l'avez pas demain, j'immole mon chien. Victor Robert: Pas facile à immoler. Vous êtes nommée pour votre rôle dans Le ciel attendra. Jones, 24 ans. dans Elle. Vous jouez le rôle principal dans le film "Rester vertical". -C'est bien. - Un peu trop, même. - Ily a la place pour mettre un - Tu voulais nous acheter un micro-ondes. - Vous avez pas plus besoin d'un - A deux, on est plus forts. (a fout vachement la trouille. Avec elle, je me sentais en confiance. Et je me retrouve tout seul. - Laisse-moi partir, maman. Sinon on est tous perdus. - On dirait une folle. - C'est toi la folle! Tu comprends rien!...

Ce qu'on a dit sur Laurent Weil

Laurent Weil Le grand journal du 23 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 23 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 23 fvrier
...te d'opportunités. La vie avec passion. Réservez votre essai sur renault.fr Victor Robert: bonsoir à tous. C'est le Grand Journal. Encore 6 émissions. Ornella Fleury sera avec nous tout à l'heure. Très belle coupe de cheveux. Alice Darfeuille: Faites-moi des compliments. André Manoukian: elle ressemble à Audrey Hepburn. Victor Robert:

Laurent Weil

est déjà salle Pleyel.

Laurent

Weil: Excusez-moi. (a va? Bonsoir à tous. Avec Julie Ferrier. Tu fais les cocktails? - Le cocktail César. Il donne vraiment une prospérité. Sans alcool.

Laurent Weil

: Ton actu. Au théâtre de la Madeleine. Dans le prochain Claude Lelouch. -" Chacun sa vie". 24...

Ce qu'on a dit sur Augustin Trapenard

Augustin Trapenard Le grand journal du 23 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 23 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 23 fvrier
...-On ramènera tout le monde.

Augustin Trapenard

: Niels Schneider. On vous a vu chez Xavier Dolan. Vous avez très récemment dans Dalida. Et dans ce film dans lequel vous êtes nommé. C'est un film qui connaît une grande reconnaissance puisqu'il a été sacré par le syndicat français de la critique, le prix Jacques-Deray et le festival du film policier de Bonn. -Tu comptes toutes les figurations... C'est mon premier rôle principal. Je porte pas le film. Victor Robert: Si, quand même.

Augustin Trapenard

: c'est formidable, ce film. Il connaît une vraie reconnaissance. André Manoukian: C'est une vraie performance d'acteur. Vous avez pu incarner ce mec un peu trouble. - C'est très loin de ce que j'ai fait avant. Victor Robert: Tu as déjà parlé de la coiffure. On se retrouve dans un instant....
Augustin Trapenard Le grand journal du 23 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 23 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 23 fvrier
...-J'avais besoin que ça fasse sens. Pour moi, elle jouait ma mère dans ce film, c'est une femme incroyable.

Augustin Trapenard

: Une actrice qu'on a vue très jeune au cinéma. - Thomas Caillet. Je ne connaissais pas. J'avais envie de rencontrer quelqu'un. Alice Darfeuille: Il donne des petits conseils? - On se marre. -Mathieu Amalric. Acteur et réalisateur que je respecte pour sa manière d'être, son rapport au métier. Victor Robert: Lui se rêve en espoir du cinéma. Mustapha El Atrassi demande de l'aide à Franck Dubosc. - Toi, tu oses. C'est ça que j'aime bien. - Je vais te proposer un film. - (a parle pas de ta vie? - Tu es un peu le Frank Michael de l'humour. Je me suis dit que tu pouvais m'aider. Si tu pouvais me glisser un petit - Je l'ai pas annoncé. J'arrête. Game over. - Pourquoi?...
Augustin Trapenard Le grand journal du 23 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 23 fvrier Augustin Trapenard Le grand journal du 23 fvrier
...

Augustin Trapenard

: On connaissait Alain Giraudie pour l'Inconnu du Il faut absolument voir "Rester vertical". - Je cherche des cinéastes ou ils Je cherche l'art, la poésie, la Victor Robert: voici le Mash Up. -Le César est attribué à Nicolas Sarkozy. - Merci beaucoup. Je la refais. Vous avez pas honte? -Le César du p...

Ce qu'on a dit sur Niels Schneider

Niels Schneider Le grand journal du 23 fvrier Niels Schneider Le grand journal du 23 fvrier Niels Schneider Le grand journal du 23 fvrier
...e pour demain. Une courte pause et on se retrouve. Avec 3 autres espoirs. "Glitter and Gold" (Barns Courtney) - La vie est faite d'opportunités. La vie avec passion. Réservez votre essai sur renault.fr Victor Robert: retour dans le Grand Journal. Nous sommes à 25 heures de la cérémonie des Césars. Je vous demande d'accueillir

Niels Schneider

, Corentin Fila. Et Kacey Mottet Klein. Ravi de vous retrouver. On avait déjà passé un moment sur ce plateau. Alice Darfeuille: (a vous avait traumatisé? -C'est grisant. C'est des beaux moments. Victor Robert: On sait jamais s'il est sérieux. -Ça fait 40 jours. Victor Robert: Vous dormez pas non...
Niels Schneider Le grand journal du 23 fvrier Niels Schneider Le grand journal du 23 fvrier Niels Schneider Le grand journal du 23 fvrier
...- (a m'énerve. -A demain. Victor Robert: merci aux Guignols.

Niels Schneider

. Corentin Fila et Kacey Mottet Klein. Vous êtes tous les 3 nommés pour le César du meilleur espoir. On regarde des extraits de vos - Je peux te demander un truc? Pourquoi tu m'as fait tomber la première fois? - C'est vieux, arrête. - Ça m'aiderait de connaître la raison. - Je sais pas. Je te trou...
Niels Schneider Le grand journal du 23 fvrier Niels Schneider Le grand journal du 23 fvrier Niels Schneider Le grand journal du 23 fvrier
...-On ramènera tout le monde. Augustin Trapenard:

Niels Schneider

. On vous a vu chez Xavier Dolan. Vous avez très récemment dans Dalida. Et dans ce film dans lequel vous êtes nommé. C'est un film qui connaît une grande reconnaissance puisqu'il a été sacré par le syndicat français de la critique, le prix Jacques-Deray et le festival du film policier de Bonn. -Tu comptes toutes les figurations... C'est mon premier rôle principal. Je porte pas le film. Victor Robert: Si, quand même. Augustin Trapenard: c'est formidable, ce film. Il connaît une vraie reconnaissance. André Manoukian: C'est une vraie performance d'acteur. Vous avez pu incarner ce mec un peu trouble. - C'est très loin de ce que j'ai fait avant. Victor Robert: Tu as déjà parlé de la coiffure. On se retrouve dans un instant....

Ce qu'on a dit sur Algérie

Algérie Le grand journal du 23 fvrier Algérie Le grand journal du 23 fvrier Algérie Le grand journal du 23 fvrier
...l américain, c'est une belle récompense. - Le casting s'est bien rattrapé à la cérémonie des Lumières. Victor Robert: Damien, vous êtes l'aîné dans la catégorie. C'est pas votre premier rôle. Alice Darfeuille: Vous êtes le doyen des nommés. Vous avez une vie déjà très bien remplie. Vous avez été pizzaiolo. Vous avez voyagé en

Algérie

parce que vous aimez Albert Camus. Dans le film d'Alain Giraudie, vous interprétez le rôle de Léo. - Il se passe beaucoup de choses dans le film. C'est un film qui parle de la façon dont on rencontre les gens. C'est une espèce d'errance, de fuite. Avec beaucoup de vagues. Alice Darfeuille: Vous jouez aussi dan...

Ce qu'on a dit sur Bonn

Bonn Le grand journal du 23 fvrier Bonn Le grand journal du 23 fvrier Bonn Le grand journal du 23 fvrier
...-On ramènera tout le monde. Augustin Trapenard: Niels Schneider. On vous a vu chez Xavier Dolan. Vous avez très récemment dans Dalida. Et dans ce film dans lequel vous êtes nommé. C'est un film qui connaît une grande reconnaissance puisqu'il a été sacré par le syndicat français de la critique, le prix Jacques-Deray et le festival du film policier de

Bonn

. -Tu comptes toutes les figurations... C'est mon premier rôle principal. Je porte pas le film. Victor Robert: Si, quand même. Augustin Trapenard: c'est formidable, ce film. Il connaît une vraie reconnaissance. André Manoukian: C'est une vraie performance d'acteur. Vous avez pu incarner ce mec un peu trouble. - C'est très loin de ce que j'ai fait avant. Victor Robert: Tu as déjà parlé de la coiffure. On se retrouve dans un instant....

Ce qu'on a dit sur Grande-Bretagne

Grande-Bretagne Le grand journal du 23 fvrier Grande-Bretagne Le grand journal du 23 fvrier Grande-Bretagne Le grand journal du 23 fvrier
...nal. Ils les pressent de résister aux différents décrets de Donald Trump. Donald Trump vient de déclarer que le mur arrêtera la drogue venue du Mexique. C'est un poste-frontière qui se situe là où ily a déjà un mur. C'est un lot normal, dit le policier. Le plus gros de la drogue passe par ces postes-frontières. C'est les vacances en

Grande-Bretagne

. Ces enfants viennent pour un repas chaud gratuit. La cantine scolaire est en vacances. Beaucoup de parents ont du mal à nourrir leurs enfants. Ce phénomène révolte les Anglais. Victor Robert: je le disais tout à l'heure, espoir ne veut pas dire débutant. - On va faire des petits CV express. Marie-Castille Me...

LE GRAND JOURNAL DU 22 FéVRIER

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal du 22 fvrier André Manoukian Le grand journal du 22 fvrier André Manoukian Le grand journal du 22 fvrier
...a vie est une compétition. On n'échappe pas à la règle. Mais c'est pareil que dans le monde des journalistes, des sportifs. Et on vient d'un mouvement où les premiers acteurs sont des supers héros. On décide pas se laisser faire et d'être vivants dans un monde de mort-vivants. Victor Robert: moi, je suis en compétition avec Laurent Weil.

André Manoukian

: c'est un peu comme dans la boxe. On se clashe et on se respecte. -Des fois, on se respecte pas. Ily a l'oseille derrière. On le voit en politique. Les gens sans foi ni loi, si ça doit passer, ça doit passer. Victor Robert: qui ily avait comme -Un public familial. Elé Asu: vous avez fait un concert de fou. -Ça a d...
André Manoukian Le grand journal du 22 fvrier André Manoukian Le grand journal du 22 fvrier André Manoukian Le grand journal du 22 fvrier
...-Il faut de la place pour la jeunesse mais il faut pas oublier les fondations. Les médias disaient que la musique urbaine allait être un phénomène de mode. On va fêter nos 40 ans, on est plus dans une mode. Ily a de la place pour la jeunesse et pour les anciens.

André Manoukian

: ce que vous disiez en citant les précurseurs de cette musique, vous nous replacez dans les fondations du rap. Ce qui me fascine, c'est que dans les tribus premières, le seul gars qui avait le droit de se servir des instruments de musique, c'était le sorcier. Les instruments étaient tabou. Les maîtres de cérémonie...
André Manoukian Le grand journal du 22 fvrier André Manoukian Le grand journal du 22 fvrier André Manoukian Le grand journal du 22 fvrier
...

André Manoukian

: une de mes copines rêvait d'avoir un zizi. -Je pense que ça traverse la tête à un moment ou à un autre. Je me demande comment ça se passe.

André Manoukian

: Vous avez relu un peu Freud? -J'ai même appris par coeur. On se demande. J'ai jamais eu envie d'être un homme. Mais avoir un pénis 24 heures,...

Ce qu'on a dit sur Élé Asu

Élé Asu Le grand journal du 22 fvrier Élé Asu Le grand journal du 22 fvrier Élé Asu Le grand journal du 22 fvrier
...-On la connaît, c'est une amie. C'est une des protagonistes de ce On sait qu'il est important de rendre à cette musique ce qu'elle nous a apporté.

Elé Asu

: vous continuez à tourner. Qu'est-ce que vous répondez à ceux qui disent que vous faites votre retour? -C'est plus une grande fête. De se retrouver avec tous les collègues, on se connaît depuis des années. Dans le milieu, on sait que tout le monde tourne un peu de son côté. Pour nous, c'est plus une grosse retrouvai...
Élé Asu Le grand journal du 22 fvrier Élé Asu Le grand journal du 22 fvrier Élé Asu Le grand journal du 22 fvrier
...tor Robert: moi, je suis en compétition avec Laurent Weil. André Manoukian: c'est un peu comme dans la boxe. On se clashe et on se respecte. -Des fois, on se respecte pas. Ily a l'oseille derrière. On le voit en politique. Les gens sans foi ni loi, si ça doit passer, ça doit passer. Victor Robert: qui ily avait comme -Un public familial.

Elé Asu

: vous avez fait un concert de fou. -Ça a duré six heures. C'est chronologique. Je mets en scène l'histoire du rap. Alice Darfeuille: vous avez l'impression que les jeunes ne connaissent pas l'histoire du rap -Oui. André Manoukian: Sydney Hop est toujours dans la boucle? -Valérie ramène une part de l'histoire. Po...

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal du 22 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 22 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 22 fvrier
...vous proposer la chance de votre vie. Faire partie du club. Je viens à vous directement. Victor Robert: ça vous va vachement -On est une belle équipe. Jurez sur cette autobiographie de Steevy Boulay. Je jure sur l'honneur d'être une chagasse. For ever. Je vous aime vraiment très fort. Victor Robert: ily a la météo

Ornella Fleury

: je suis trop contente. Quelle est votre partie préférée? -Mon dos. -Les mains.

Ornella Fleury

: dans l'après-midi, une bonne dose de chagasserie arrive. Victor Robert: on parle de votre film dans un instant. Générique. -Bonsoir, C'est Sylvestre. Voilà ce qui s'est passé dans notre petit m...
Ornella Fleury Le grand journal du 22 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 22 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 22 fvrier
...rtais ce sujet en moi depuis longtemps. Apparemment, je ne suis pas la seule. On serait une femme sur 3 à en (a a commencé par un rêve ily a 20 C'était très concret. André Manoukian: moi, ily a 20 ans, je rêvais que j'étais enceinte. Victor Robert: on va parler du film mais d'abord, on va accueillir des Musique rythmée.

Ornella Fleury

: bonsoir tout le monde. Merci de m'inviter. Je m'appelle Jennifer. Je suis la carje trouve que les scouts souffrent d'une image qui ne correspond pas à la réalité. C'est un vrai problème. Tu penses aussi que les scouts c'est ringard alors rejoins mon équipe: les Chagasses. Pour en faire partie, il suffit de...

Ce qu'on a dit sur Laurent Weil

Laurent Weil Le grand journal du 22 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 22 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 22 fvrier
...-La vie est une compétition. On n'échappe pas à la règle. Mais c'est pareil que dans le monde des journalistes, des sportifs. Et on vient d'un mouvement où les premiers acteurs sont des supers héros. On décide pas se laisser faire et d'être vivants dans un monde de mort-vivants. Victor Robert: moi, je suis en compétition avec

Laurent Weil

. André Manoukian: c'est un peu comme dans la boxe. On se clashe et on se respecte. -Des fois, on se respecte pas. Ily a l'oseille derrière. On le voit en politique. Les gens sans foi ni loi, si ça doit passer, ça doit passer. Victor Robert: qui ily avait comme -Un public familial. Elé Asu: vous avez fait un concert d...
Laurent Weil Le grand journal du 22 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 22 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 22 fvrier
...us pensez qu'ils ne se posent pas la -Si mais j'ai envie de comprendre pourquoi ils sont mieux payés... Surtout quand le constat est que la Terre va si mal. On n'a pas essayé les femmes au pouvoir. Ce film traite de l'équilibre. C'est un pas vers l'homme. Tout est très déséquilibré. Victor Robert: J -4 avant les Oscars.

Laurent Weil

: on va voir les enjeux de la cérémonie. Avec notamment un chef-d'oeuvre. 2 millions d'entrées. Regardez bien le puIl de Ryan Gosling. -On se demande qui seront les vainqueurs aux Oscars. Qui sont les favoris? Utiliser le pluriel, ce n'est pas "Premier contact" devrait faire de la figuration. Même chose po...

Ce qu'on a dit sur Lamine Lezghad

Lamine Lezghad Le grand journal du 22 fvrier Lamine Lezghad Le grand journal du 22 fvrier Lamine Lezghad Le grand journal du 22 fvrier
...Victor Robert: on ne vend pas que du rêve, c'est pour ça qu'on invite des gens comme vous. Ce soir,

Lamine Lezghad

est allé à la rencontre des Français. -Vous pensez que Marine Le Pen peut devenir présidente? -Il faut qu'elle passe. Il y a trop d'étrangers. J'étais obligé de passer le paquet de chips à 15 euros. -Il faut pas. Je suis raciste mais pas une bonne femme. -Marine... c'est qui? -Je vais te répondre direct...

Ce qu'on a dit sur Aubervilliers

Aubervilliers Le grand journal du 22 fvrier Aubervilliers Le grand journal du 22 fvrier Aubervilliers Le grand journal du 22 fvrier
...-On a eu envie de se faire un peu de caillasse. -Ily a eu des coups de feu, on se serait cru à

Aubervilliers

. -C'était que de chi. -Pas de quoi caguer. -C'est la bouillabaisse. -Ça repart les coups de gue-flin. -Vendredi, c'est la cérémonie des On honorera tous ceux qui brillent par leur talent et par leur humilité. Chants de supporter. -Et le meilleur acteur sur un terrain de footbaIl est Zlatan Ibrahimovic....

Ce qu'on a dit sur Paraguay

Paraguay Le grand journal du 22 fvrier Paraguay Le grand journal du 22 fvrier Paraguay Le grand journal du 22 fvrier
...t tous ensemble pour ce selfie. Ils se débattent. Les 7 jeune gens s'en sortent. Voici les images qui ont choqué les Britanniques. Le système de la prison est au bord de la rupture. En Hollande, c'est très différent. 19 prisons ont fermé, faute de Le pays a compris que la prison facilitait la récidive. Filmée sur une quatre voies du

Paraguay

, cette moto C'est un couple. La police recherche activement ces gens car ils ne portaient pas de casques. Victor Robert: l'âge d'or du rap français, c'est à partir du 3 mars. On va regarder un petit Medley. Musique rap. -A l'époque, les grands frères étaient gamins. La 3, la 4... -On est sérieux quand on parle à not...

LE GRAND JOURNAL DU 21 FéVRIER

Ce qu'on a dit sur Aure Atika

Aure Atika Le grand journal du 21 fvrier Aure Atika Le grand journal du 21 fvrier Aure Atika Le grand journal du 21 fvrier
...Qu'est-ce que c'est que cette On ne met pas une cravate comme Laurent Weil: C'est la cravate de chez Castel. -Des enfants des rues de Paris, ceux de Pigalle d'abord avec le groupe la Rumeur. Et leur long-métrage "Les Derniers Parisiens". Slimane Dazi les accompagnera ce Et une autre enfant, mais de Saint-Germain-des-Prés. La comédienne

Aure Atika

raconte Aude, sa mère, dans son premier roman. Sans oublier le Fratpack de Mustapha El Atrassi. Les bonnes nouvelles de Lamine Lezghad. La météo et les Guignols. Des femmes et des hommes libres ce Voici

Aure Atika

, la Rumeur et Slimane Dazi. Applaudissements. Bonsoir à tous les 4.

Aure Atika

, vou...
Aure Atika Le grand journal du 21 fvrier Aure Atika Le grand journal du 21 fvrier Aure Atika Le grand journal du 21 fvrier
...nd vous écrivez en tant qu'adulte. Quand vous parlez comme un C'est une écriture plus corsée quand vous êtes adulte. J'aime bien quand vous jouez avec le style d'écriture. "J'ai mis David Bowie encore plus fort, on ne pouvait plus se parler. David Bowie était à table avec nous etje ne le ferai pas taire. faire taire ma mère".

Aure Atika

: Ily a eu un moment où je m'embourgeoisais. Je voulais me redéfinir. Victor Robert: Il faut pas vous inviter un dimanche pour un déj tranquille?

Aure Atika

: Si! Alice Darfeuille: La tranquillité vous ennuie?

Aure

Atika: J'ai eu peur de l'embourgeoisement. Victor Robert: "Mon ciel et ma Gén...
Aure Atika Le grand journal du 21 fvrier Aure Atika Le grand journal du 21 fvrier Aure Atika Le grand journal du 21 fvrier
...l savait qu'elle serait là. Ils font de l'amour après avoir pris de la mescaline. Et 9 mois plus tard, je suis là. André Manoukian: C'est beau. Victor Robert: vous en parlez de On apprend que vous avez grandi sans votre père. Vous avez fini par le rencontrer à l'adolescence. Et votre mère vous l'avait vendu comme une légende.

Aure Atika

: Elle voulait que je puisse me construire avec une image positive. Alice Darfeuille: Quand vous le rencontrez, c'est la claque?

Aure Atika

: Non, c'estjuste un être humain. A 15 ans, on ne voit plus ses parents comme des dieux. André Manoukian: Faulkner dit que les écrivains écrivent pour ceux qui n'ont p...

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal du 21 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 21 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 21 fvrier
...and-chose. A demain pour de meilleures nouvelles. Victor Robert: A tout de suite. Victor Robert: De retour dans le Grand Journal avec Aure Atika, Slimane Dazi. Aure Atika: premier roman. Et "Les Derniers Parisiens", en salle des demain. Ce soir, après 111 tentatives, elle va peut-être nous présenter une Musique rythmée.

Ornella Fleury

: Bonsoir! Ily a du monde. C'est déjà un peu les César. (a me fait plaisir de vous voir. Mais vous tombez mal. J'ai obtenu mon diplôme de météorologue. Il est évidemment vrai. Alice Darfeuille: C'était qui, le Jury?

Ornella Fleury

: Des gens plutôt sympas. Il y avait évidemment Catherine La...
Ornella Fleury Le grand journal du 21 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 21 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 21 fvrier
...Je suis contente de te voir. Victor Robert: On dirait un vrai.

Ornella Fleury

: puisque j'ai mon diplôme officiel, je vais vous faire une météo sérieuse. Fond vert, s'il vous plaît. On peut les applaudir. Victor Robert: Tu peux faire la jambe à la Catherine Laborde.

Ornella Fleury

: non, c'est très sérieux, là, Victor. Au lever du jour, le temps reste malheureusement gris sur une bonne partie du pays avec des petites ondées locales. Les Pyrénées, Rhône-Alpes et le Languedoc-Roussillon bénéficient d'un ciel dégagé avec un soleil Il fera 9 à Cherbourg et 8 à la Rochelle. Dans l'après-midi, les éclaircies gagnent le pays. Le vent souffle sur les côtes de la Manche. Avec des rafales à 70 km/h. Voire 80 localement. Alice Darfeuille: Je préférais quand tu faisais des blagues. C'est chiant!...
Ornella Fleury Le grand journal du 21 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 21 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 21 fvrier
...Bénédicte. Catherine: Non mais je leur ai dit. Par contre, pas de garde. Victor Robert: Bonsoir et bienvenue dans le Grand Journal, tout en clair et en direct, jusqu'au 3 Laurent Weil a besoin d'eau. Ce soir, Alice Darfeuille, André Manoukian, Laurent Weil. Tiens, mon ami. Alice Darfeuille: La solidarité sera toujours là. Victor Robert:

Ornella Fleury

et Lamine Lezghad seront avec nous tout à l'heure. Qu'est-ce que c'est que cette On ne met pas une cravate comme Laurent Weil: C'est la cravate de chez Castel. -Des enfants des rues de Paris, ceux de Pigalle d'abord avec le groupe la Rumeur. Et leur long-métrage "Les Derniers Parisiens". Slimane Dazi les accompagne...

Ce qu'on a dit sur Slimane Dazi

Slimane Dazi Le grand journal du 21 fvrier Slimane Dazi Le grand journal du 21 fvrier Slimane Dazi Le grand journal du 21 fvrier
...ra toujours là. Victor Robert: Ornella Fleury et Lamine Lezghad seront avec nous tout à l'heure. Qu'est-ce que c'est que cette On ne met pas une cravate comme Laurent Weil: C'est la cravate de chez Castel. -Des enfants des rues de Paris, ceux de Pigalle d'abord avec le groupe la Rumeur. Et leur long-métrage "Les Derniers Parisiens".

Slimane Dazi

les accompagnera ce Et une autre enfant, mais de Saint-Germain-des-Prés. La comédienne Aure Atika raconte Aude, sa mère, dans son premier roman. Sans oublier le Fratpack de Mustapha El Atrassi. Les bonnes nouvelles de Lamine Lezghad. La météo et les Guignols. Des femmes et des hommes libres ce Voici Aure Atika, la Ru...
Slimane Dazi Le grand journal du 21 fvrier Slimane Dazi Le grand journal du 21 fvrier Slimane Dazi Le grand journal du 21 fvrier
...ituellement font consensus dans le cliché. Victor Robert: On va pas tout raconter mais ça s'installe très vite. Laurent Weil: c'est un film remarquable parce que vous laissez le temps aux personnages de s'installer, aux situations d'évoluer. - Avec Ekoué et Hamé, on a travaillé de cette manière-là. Alice Darfeuille: C'est une bande.

Slimane Dazi

: On se connaissait avant de faire du cinéma. Ily a un lien d'amitié très fort. Et pour ce qui est du travail, la rencontre avec les auteurs et les réalisateurs, c'était d'abord un capital de confiance qu'ils nous transmettaient. Je connais Reda pour avoir travaillé avec lui 3 fois sur les projets des garçons. J'ai travail...
Slimane Dazi Le grand journal du 21 fvrier Slimane Dazi Le grand journal du 21 fvrier Slimane Dazi Le grand journal du 21 fvrier
...Il faut questionner. La police est un instrument qui obéit à une hiérarchie politique. Elle se voit confier des missions. Il faut questionner l'édifice. Si on se cantonne à des mesurettes ou à des façons de noyer le poisson... On nous parlé dés récépissés ou dés recours à des grands frères... Alice Darfeuille: C'est cosmétique.

Slimane Dazi

: Je voulais rebondir. Les médiateurs, c'est pas leur métier. Ils ne sont pas formés pour cela. Un agent de police, il doit être formé pour tous les droits civiques de tous les citoyens. Là, en l'occurrence, ils ont été un petit peu violés. - Le problème, c'est le travail. On parle de ce type d'exactions impunie...

Ce qu'on a dit sur Laurent Weil

Laurent Weil Le grand journal du 21 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 21 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 21 fvrier
...Ils chantent alléluia. Pas à chaque fois que je trouve un truc, c'est pénible. Ils chantent "Joyeux anniversaire". Liliane: C'est l'anniversaire de Bénédicte. Catherine: Non mais je leur ai dit. Par contre, pas de garde. Victor Robert: Bonsoir et bienvenue dans le Grand Journal, tout en clair et en direct, jusqu'au 3

Laurent Weil

a besoin d'eau. Ce soir, Alice Darfeuille, André Manoukian,

Laurent Weil

. Tiens, mon ami. Alice Darfeuille: La solidarité sera toujours là. Victor Robert: Ornella Fleury et Lamine Lezghad seront avec nous tout à l'heure. Qu'est-ce que c'est que cette On ne met pas une cravate comme

Laurent Weil

: C'est la...
Laurent Weil Le grand journal du 21 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 21 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 21 fvrier
...montre sous leurs aspects les moins reluisants. Ce qui m'intéresse, c'est quand les relations entre les gens sont bien campées. On s'est appliqués à capter l'humanité et la vie et la complexité chez des personnages qui habituellement font consensus dans le cliché. Victor Robert: On va pas tout raconter mais ça s'installe très vite.

Laurent Weil

: c'est un film remarquable parce que vous laissez le temps aux personnages de s'installer, aux situations d'évoluer. - Avec Ekoué et Hamé, on a travaillé de cette manière-là. Alice Darfeuille: C'est une bande. Slimane Dazi: On se connaissait avant de faire du cinéma. Ily a un lien d'amitié très fort. Et pour ce qui est du...
Laurent Weil Le grand journal du 21 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 21 fvrier Laurent Weil Le grand journal du 21 fvrier
...Aure Atika: J'ai eu peur de l'embourgeoisement. Victor Robert: "Mon ciel et ma Générique. Victor Robert: De retour dans le Grand Journal. Avec nos invités, Aure Atika, Slimane Dazi, Ekoué et Hamé de la Rumeur pour "Les Derniers Parisiens" qui sort demain. Et voici le Mash Up.

Laurent Weil

: Jordi et Martin. -Coucou, les petits Français. C'est Manu, le banquier anti-système. Mais je suis pas anti-argent....

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal du 21 fvrier André Manoukian Le grand journal du 21 fvrier André Manoukian Le grand journal du 21 fvrier
...ait bien les belles histoires, les belles légendes. Elle m'a raconté cette histoire. Elle était amoureuse de mon père. Elle va chez lui, il était pas là, ily a la clé sous le paillasson, il rentre une heure plus tard. Il savait qu'elle serait là. Ils font de l'amour après avoir pris de la mescaline. Et 9 mois plus tard, je suis là.

André Manoukian

: C'est beau. Victor Robert: vous en parlez de On apprend que vous avez grandi sans votre père. Vous avez fini par le rencontrer à l'adolescence. Et votre mère vous l'avait vendu comme une légende. Aure Atika: Elle voulait que je puisse me construire avec une image positive. Alice Darfeuille: Quand vous le...
André Manoukian Le grand journal du 21 fvrier André Manoukian Le grand journal du 21 fvrier André Manoukian Le grand journal du 21 fvrier
...as à chaque fois que je trouve un truc, c'est pénible. Ils chantent "Joyeux anniversaire". Liliane: C'est l'anniversaire de Bénédicte. Catherine: Non mais je leur ai dit. Par contre, pas de garde. Victor Robert: Bonsoir et bienvenue dans le Grand Journal, tout en clair et en direct, jusqu'au 3 Laurent Weil a besoin d'eau. Ce soir, Alice Darfeuille,

André Manoukian

, Laurent Weil. Tiens, mon ami. Alice Darfeuille: La solidarité sera toujours là. Victor Robert: Ornella Fleury et Lamine Lezghad seront avec nous tout à l'heure. Qu'est-ce que c'est que cette On ne met pas une cravate comme Laurent Weil: C'est la cravate de chez Castel. -Des enfants des rues de Paris, ceux de...
André Manoukian Le grand journal du 21 fvrier André Manoukian Le grand journal du 21 fvrier André Manoukian Le grand journal du 21 fvrier
...'interrompt et lui dit qu'il a eu la première guitare à son âge. Il lui dit qu'il faut la bonne attitude. Springsteen lui montre comment se tenir. - Et quand tu trouves la bonne position, ça sonne comme ça. -Dans la vie, tout est une histoire de position. Victor Robert: Pas mal, la petite leçon. Ce qui compte, c'est l'attitude.

André Manoukian

: Vous êtes d'accord avec ça? C'est important dans la musique que vous défendez. - S'ily a la conviction et l'âme... L'attitude, c'est un récipient. -Considére-moi comme une bombe. -Dont tu as allumé la mèche. - Et qui égrène les secondes... - D'une saison blanche et sèche. Victor Robert: C'était en 2002. Et ce soi...

Ce qu'on a dit sur Bordeaux

Bordeaux Le grand journal du 21 fvrier Bordeaux Le grand journal du 21 fvrier Bordeaux Le grand journal du 21 fvrier
...avait fait une fiction en 2012 qui s'appelait "De l'encre" sur Pour notre premier long, on voulait le faire à la maison, à Pigalle, avec nos pâtes. “potes. Alice Darfeuille: Ce qui m'a plu, c'est que vous êtes la preuve qu'on n'a pas besoin d'une histoire extraordinaire pour faire un grand J'ai vu votre film au festival du film indépendant de

Bordeaux

. Et on ne sort pas indemne de la projection. On se souvient de ce film. Mais on ne sait pas pourquoi. Victor Robert: Parce que t'es à

Bordeaux

. Alice Darfeuille: C'est un très bon festival. Quelle empreinte vous voulez laisser avec ce premier film? - Découvrir des gens. Même si on les montre sous leurs aspe...

Ce qu'on a dit sur Canada

Canada Le grand journal du 21 fvrier Canada Le grand journal du 21 fvrier Canada Le grand journal du 21 fvrier
...is eu d'attaque, contrairement à ce qui est dit. C'est une fausse information destinée à semer la peur. Les autorités ont élaboré une loi - On va forcer Facebook à vérifier les informations. -Ce qui se joue ici, c'est l'avenir de la démocratie en Europe. Là-bas, dans la neige, ce sont des migrants qui fuient les Etats-Unis pour se réfugier au

Canada

. Des familles entières avec tous leurs biens. Ils passent la frontière illégalement. Ils demandent l'asile. Donald Trump et ses décrets ont déclenché cette vague. Le Premier ministre canadien a répété que son pays était toujours un pays d'accueil. - Tu connais la chanson? -Bruce Springsteen demande à un adolescent aus...

Ce qu'on a dit sur La Rochelle

La Rochelle Le grand journal du 21 fvrier La Rochelle Le grand journal du 21 fvrier La Rochelle Le grand journal du 21 fvrier
...jambe à la Catherine Laborde. Ornella Fleury: non, c'est très sérieux, là, Victor. Au lever du jour, le temps reste malheureusement gris sur une bonne partie du pays avec des petites ondées locales. Les Pyrénées, Rhône-Alpes et le Languedoc-Roussillon bénéficient d'un ciel dégagé avec un soleil Il fera 9 à Cherbourg et 8 à la

Rochelle

. Dans l'après-midi, les éclaircies gagnent le pays. Le vent souffle sur les côtes de la Manche. Avec des rafales à 70 km/h. Voire 80 localement. Alice Darfeuille: Je préférais quand tu faisais des blagues. C'est chiant! Ornella Fleury: De toute façon, les gens intelligents sont chiants. Victor Robert: A demai...

LE GRAND JOURNAL DU 20 FéVRIER

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal du 20 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 20 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 20 fvrier
...Alice Darfeuille: Stéphane, vous avez la réponse. Stéphane De Groodt: Donc c'est pas la peine de... Sinon, c'est de la redite. Ornella Fleury: C'est le président, évidemment. 39 question. Quel écrivain a visité Jules Verne.. Joseph Kessel... Pierre Loti... Ou Julien Lepers. André Manoukian: Joseph Kessel.

Ornella Fleury

: Quel est le nom du premier ministre afghan? Simon Abkarian: (a change beaucoup. Alice Darfeuille: A.

Ornella Fleury

: Abdullah Abdullah. Victor Robert: Ancien bras droit de Massoud. C'était un grand guerrier. Stéphane De Groodt: Massoud Simon Abkarian: Mon frère s'appelle Abkar Abkarian.

Ornella...

Ornella Fleury Le grand journal du 20 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 20 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 20 fvrier
...Victor Robert: C'est pas très compliqué. Musique rythmée. Applaudissements. C'est pas vraiment une tenue légale en Afghanistan.

Ornella Fleury

: Bonsoir, tout le monde. (a va? Simon Abkarian: Pour l'instant, oui.

Ornella Fleury

: J'ai mis un truc afghan pour être dans le thème. Je suis contente de vous voir tous Des fois, on a des invités... Et des fois, il y a vous. Simon Abkarian: Je suis pas cool.

Ornella Fleury

: On m'aurait menti...
Ornella Fleury Le grand journal du 20 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 20 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 20 fvrier
...

Ornella Fleury

: (a n'a rien à voir avec rien. Stéphane De Groodt: C'est une émission pour récolter de l'argent.

Ornella Fleury

: J'aime tout ce que tu dis. Stéphane De Groodt: (a ne m'étonne

Ornella Fleury

: J'ai pas envie de partir. Alice Darfeuille: Parlons de ta copine Catherine Laborde. Elle va être remp...

Ce qu'on a dit sur Stéphane De Groodt

Stéphane De Groodt Le grand journal du 20 fvrier Stéphane De Groodt Le grand journal du 20 fvrier Stéphane De Groodt Le grand journal du 20 fvrier
...n roi d'Afghanistan. Alice Darfeuille: Augustin a fait une super blague. Ornella Fleury: Dommage, on n'a pas entendu. Augustin Trapenard: Si le frère de Victor s'appelait Robert, ça ferait Robert Robert. Ornella Fleury: Demain matin, le quart nord-est de la France sera sous la pluie. Il fera 4 à Qui n'est pas en France.

Stéphane De Groodt

: Kandahar. André Manoukian: C'est chez moi.

Stéphane

De Groodt: C'est toujours comme ça? Ornella Fleury: (a n'a rien à voir avec rien.

Stéphane De Groodt

: C'est une émission pour récolter de l'argent. Ornella Fleury: J'aime tout ce que tu dis.

Stéphane De Groodt

: (a ne m'étonne...
Stéphane De Groodt Le grand journal du 20 fvrier Stéphane De Groodt Le grand journal du 20 fvrier Stéphane De Groodt Le grand journal du 20 fvrier
...- Mais il ne s'est rien passé en Suède. -C'est un reportage que j'ai vu à -Et on a retrouvé ces images qui parlent de délinquance sans donner de chiffres. Le président des Etats-Unis préfère s'informer en regardant la télé même si elle donne des fausses nouvelles. Victor Robert: 3 comédiens. Je vous propose d'accueillir

Stéphane De Groodt

, Simon Abkarian et Samuel Le Bihan. Applaudissements. Bonsoir à tous les 3. Acclamation. C'est fou, la dernière de Donald Simon Abkarian: "Sweden"!

Stéphane De Groodt

: Il a dit qu'il allait y avoir un attentat. Victor Robert: Kaboul Kitchen est de retour. Les 3 premiers épisodes de la 39 sa...
Stéphane De Groodt Le grand journal du 20 fvrier Stéphane De Groodt Le grand journal du 20 fvrier Stéphane De Groodt Le grand journal du 20 fvrier
...Tout le monde le craint. Stéphane De Groodt: Non, au contraire. C'est un plaisir. André Manoukian: Ce qui est impressionnant chez Simon, c'est son savoir-faire. Vous l'avez hérité d'Ariane Mnouchkine.

Stéphane De Groodt

: Pardon, je ris. André Manoukian: Vous êtes le plus technique des acteurs. Simon Abkarian: Ce que j'ai appris chez Ariane, c'est travailler avec Si l'autre ne croit pas à mon colonel afghan déluré, j'existe

Stéphane De Groodt

: C'est pour ça qu'on a créé un duo. C'est 2 acteurs qui faisaient une partiti...

Ce qu'on a dit sur Hervé Mathoux

Hervé Mathoux Le grand journal du 20 fvrier Hervé Mathoux Le grand journal du 20 fvrier Hervé Mathoux Le grand journal du 20 fvrier
...escend. Hervé Mathoux: 29 carton rouge pour Balotelli depuis son arrivée en France. Il a été pris dans un imbroglio lexicologie. Il a dit "fuck off". En anglais, c'est une forme de ponctuation. Mais l'arbitre l'a pris pour lui. C'est l'un des arbitres les plus tatillons. Alice Darfeuille: Mais il l'a dit en regardant l'arbitre?

Hervé Mathoux

: Il l'a dit dans l'énervement et l'arbitre a dégaine un carton rouge. Victor Robert: C'est pas une première pour Balotelli.

Hervé Mathoux

: Et une autre image de ce match. Lucien Favre s'en est pris de manière spectaculaire à l'un de ses C'est l'entraîneur des gardiens de C'était un conflit tactique. L'autre avai...
Hervé Mathoux Le grand journal du 20 fvrier Hervé Mathoux Le grand journal du 20 fvrier Hervé Mathoux Le grand journal du 20 fvrier
...e clauses. C'est un habitué des renversements de décision. En 97, au Mexique, il arrive et il repart le même jour. A Marseille, on se souvient, première journée de Ligue 1 ily a 2 saisons. Le soir même, il démissionne. Et cet été, il devait aller à la Lazio de Rome et la veille il a Victor Robert: Ily a une glacière dans le contrat?

Hervé Mathoux

: C'est quand même une super nouvelle. C'est un intello du foot. Victor Robert: C'est une bonne nouvelle pour les médias. Thomas Lombard: S'il reste. Alice Darfeuille: Intello du foot?

Hervé Mathoux

: Il conceptualise le Il a inspiré les grands entraîneurs de foot comme Guardiola. Il a pensé le foot. Thomas Lombar...
Hervé Mathoux Le grand journal du 20 fvrier Hervé Mathoux Le grand journal du 20 fvrier Hervé Mathoux Le grand journal du 20 fvrier
...Catherine: Elles pesaient 2 kg chacune, ces baskets. Elles étaient déconseillées par les médecins pour le sport. Victor Robert: Bonsoir et bienvenue dans le Grand Journal. C'estjusqu'au 3 mars. Avec Alice Darfeuille, André Manoukian, Augustin Trapenard, Laurent Weil,

Hervé Mathoux

et Thomas Lombard. Grosse équipe, le lundi soir. Ornella Fleury et Lamine Lezghad seront avec nous.

Hervé Mathoux

: Augustin a mis le maillot du Racing. Augustin Trapenard: Si c'est pour faire du racisme antijeunes, c'est pas la peine. Victor Robert: au menu de ce lundi C'est le bistrot le plus célèbre de la télé française: le Kaboul Kitchen. Simon Abkarian interprète le colonel Amanullah. Avec un nouveau client interprété par Stéphane De Groodt. Les 2 acteurs seront avec nous. Pour le meilleur ou pour le pire, c'est l'occasion de faire des discours. Samuel Le Bihan sera avec nous pour parler d'une pièce sur les discours de Laurent Chalumeau. -Salomon, vous êtes juif?...

Ce qu'on a dit sur Samuel Le Bihan

Samuel Le Bihan Le grand journal du 20 fvrier Samuel Le Bihan Le grand journal du 20 fvrier Samuel Le Bihan Le grand journal du 20 fvrier
...temps d'une soirée, être nous-mêmes, à visage découvert sans devoir nous censurer, faire semblant, réprimer nos élans. (a fait du bien d'être entre hommes. Entre entrepreneurs. Victor Robert: C'est une idée géniale. Les discours d'une vie de 2 potes qui se croisent. (a vous a fait réfléchir aux discours de votre vie.

Samuel Le Bihan

: là, c'est particulier. On est entre le one-man et le Et c'est pas que drôle. C'est émouvant. On suit 30 ans d'amitié. Alice Darfeuille: Comment vous le définiriez?

Samuel Le Bihan

: C'est une expérience hybride. On vit les émotions presque beaucoup plus fort. C'est très drôle parce que c'est...
Samuel Le Bihan Le grand journal du 20 fvrier Samuel Le Bihan Le grand journal du 20 fvrier Samuel Le Bihan Le grand journal du 20 fvrier
...Suède. -C'est un reportage que j'ai vu à -Et on a retrouvé ces images qui parlent de délinquance sans donner de chiffres. Le président des Etats-Unis préfère s'informer en regardant la télé même si elle donne des fausses nouvelles. Victor Robert: 3 comédiens. Je vous propose d'accueillir Stéphane De Groodt, Simon Abkarian et

Samuel Le Bihan

. Applaudissements. Bonsoir à tous les 3. Acclamation. C'est fou, la dernière de Donald Simon Abkarian: "Sweden"! Stéphane De Groodt: Il a dit qu'il allait y avoir un attentat. Victor Robert: Kaboul Kitchen est de retour. Les 3 premiers épisodes de la 39 saison, c'est ce soir. Stéphane, vous êtes le nou...
Samuel Le Bihan Le grand journal du 20 fvrier Samuel Le Bihan Le grand journal du 20 fvrier Samuel Le Bihan Le grand journal du 20 fvrier
...urs qu'on a envie de dire. Alice Darfeuille: Ce qu'on peut voir dans les films. Victor Robert: (a arrive dans la réalité. Samuel Le Bihan: Le prof de français qui terrorise les élèves. Les enterrements... Les moments de vie importants. A un moment, j'ai un énorme succès à aller “dans les affaires et je rate ma vie de famille.

Samuel Le Bihan

: Pascal Demolon est prodigieux. Victor Robert: Tout le monde a fait un discours dans sa vie? Alice Darfeuille: Les seuls discours que j'ai prononcés, c'est à des enterrements. Augustin Trapenard: Les mariages, Alice Darfeuille: On me l'a jamais proposé.

Samuel Le Bihan

: Mon plus beau discours, c'est...

Ce qu'on a dit sur Simon Abkarian

Simon Abkarian Le grand journal du 20 fvrier Simon Abkarian Le grand journal du 20 fvrier Simon Abkarian Le grand journal du 20 fvrier
...'est rien passé en Suède. -C'est un reportage que j'ai vu à -Et on a retrouvé ces images qui parlent de délinquance sans donner de chiffres. Le président des Etats-Unis préfère s'informer en regardant la télé même si elle donne des fausses nouvelles. Victor Robert: 3 comédiens. Je vous propose d'accueillir Stéphane De Groodt,

Simon Abkarian

et Samuel Le Bihan. Applaudissements. Bonsoir à tous les 3. Acclamation. C'est fou, la dernière de Donald

Simon Abkarian

: "Sweden"! Stéphane De Groodt: Il a dit qu'il allait y avoir un attentat. Victor Robert: Kaboul Kitchen est de retour. Les 3 premiers épisodes de la 39 saison, c'est ce soir....
Simon Abkarian Le grand journal du 20 fvrier Simon Abkarian Le grand journal du 20 fvrier Simon Abkarian Le grand journal du 20 fvrier
...au personnage. Il est assez barré et opportuniste. Ce personnage devait démarrer de nulle part. Augustin Trapenard: Ily a carrément une langue à apprendre. Le colonel Amanullah parle le Victor Robert: Vous dites à votre fille: "tu as une grosse taille de testicules". André Manoukian: Et "ils ont retrouvé l'arme de mon crime".

Simon Abkarian

: C'est imagé. Il essaye de bien parler français. André Manoukian: Ce qui est réjouissant, c'est qu'on est dans une situation chaotique, dans un pays en état de guerre, et on regarde ça de manière joyeuse. Dans les années 70, on disait "danser sur les ruines de l'Empire". (a nous réjouit. Simon, vous avez conn...
Simon Abkarian Le grand journal du 20 fvrier Simon Abkarian Le grand journal du 20 fvrier Simon Abkarian Le grand journal du 20 fvrier
...

Simon Abkarian

: Pour l'instant, oui. Ornella Fleury: J'ai mis un truc afghan pour être dans le thème. Je suis contente de vous voir tous Des fois, on a des invités... Et des fois, il y a vous.

Simon Abkarian

: Je suis pas cool. Ornella Fleury: On m'aurait menti. La moustache, ça fait cool. J'ai fait une météo sur Kaboul Kitchen. Simon, Stéphane, vous êtes là pour la série. On connaît peu de choses sur l'Afghanistan. Stéphane De Groodt: Pas assez. Ornella Fleury: on va faire un questionnaire. Un peu d'enthousiasme, s'ilvous Il fallait réviser. C'est très intéressant. Vous ne jouez pour rien. Si vous perdez, on s'en fout. Première question. Simon Abkarian: Tu peux passer à la seconde. Ornella Fleury: quel est le principal importateur d'héroïne afghane?...

Ce qu'on a dit sur Afghanistan

Afghanistan Le grand journal du 20 fvrier Afghanistan Le grand journal du 20 fvrier Afghanistan Le grand journal du 20 fvrier
...- Tranquille, oui. - Salut. Victor Robert: A tout de suite. Victor Robert: De retour dans le Grand Journal avec Samuel Le Bihan pour "Les discours d'une vie" au théâtre de l'oeuvre. Nous allons tester vos connaissances sur

l'Afghanistan

. Stéphane De Groodt: On peut faire équipe? Victor Robert: C'est pas très compliqué. Musique rythmée. Applaudissements. C'est pas vraiment une tenue légale en

Afghanistan

. Ornella Fleury: Bonsoir, tout le monde. (a va? Simon Abkarian: Pour l'instant, oui. Ornella Fleury: J'ai mis un t...
Afghanistan Le grand journal du 20 fvrier Afghanistan Le grand journal du 20 fvrier Afghanistan Le grand journal du 20 fvrier
...pour être dans le thème. Je suis contente de vous voir tous Des fois, on a des invités... Et des fois, il y a vous. Simon Abkarian: Je suis pas cool. Ornella Fleury: On m'aurait menti. La moustache, ça fait cool. J'ai fait une météo sur Kaboul Kitchen. Simon, Stéphane, vous êtes là pour la série. On connaît peu de choses sur

l'Afghanistan

. Stéphane De Groodt: Pas assez. Ornella Fleury: on va faire un questionnaire. Un peu d'enthousiasme, s'ilvous Il fallait réviser. C'est très intéressant. Vous ne jouez pour rien. Si vous perdez, on s'en fout. Première question. Simon Abkarian: Tu peux passer à la seconde. Ornella Fleury: quel est le...
Afghanistan Le grand journal du 20 fvrier Afghanistan Le grand journal du 20 fvrier Afghanistan Le grand journal du 20 fvrier
...-Création originale Canal+. Nouvelle saison inédite. Victor Robert: Cette série s'inspire de la vie de Marc Victor, un ancien journaliste qui a débarqué en

Afghanistan

et qui avait monté un bar. Ça s'appelait L'atmosphère. Vous n'aviez pas vu la série? Je voulais arriver vierge de tout. Avec ce Michel Caulaincourt, je voulais découvrir qui étais le colonel “était le colonel une fois que j'étais confronté à lui. On vit le truc. Alice Darfeuille: (a pourrait être compliqué de fa...

Ce qu'on a dit sur Belgique

Belgique Le grand journal du 20 fvrier Belgique Le grand journal du 20 fvrier Belgique Le grand journal du 20 fvrier
...Ornella Fleury: (a n'a rien à voir avec rien. Stéphane De Groodt: C'est une émission pour récolter de l'argent. Ornella Fleury: J'aime tout ce que tu dis. Stéphane De Groodt: (a ne m'étonne Ornella Fleury: J'ai pas envie de partir. Alice Darfeuille: Parlons de ta copine Catherine Laborde. Elle va être remplacée par l'ex-Miss

Belgique

. Stéphane De Groodt: Vous me regardiez... Moi, je ne remplace personne. Ah oui, Tatiana Silva. Ornella Fleury: Je n'ai pas préparé cette émission. Victor Robert: on va faire un questionnaire

Belgique

. Tu le prépares pendant les Guignols. Générique. -Bonsoir, c'est Sylvestre. Voilà ce qui s'est...

Ce qu'on a dit sur Bordeaux

Bordeaux Le grand journal du 20 fvrier Bordeaux Le grand journal du 20 fvrier Bordeaux Le grand journal du 20 fvrier
...s hommes de charismatiques de Clermont. Il reçoit une passe de Damien Penaud, le fils d'un international français. On a le sens de la hiérarchie à travers sa passe. Victor Robert: Penaud n'était pas un joueur comme les autres. Thomas Lombard: Un grand monsieur du rugby français. Victor Robert: Et une mise au point entre un joueur de

Bordeaux

et l'arbitre. Thomas Lombard: c'est un ancien policier qui aime se faire respecter. C'est l'un des meilleurs arbitres Il sait se faire respecter quand il y a des discussions. Avec le mot qui va bien. C'est lui le patron. Victor Robert: Tout ça sans matraque. -Venez, venez. Est-ce que vous connaissez le décompte...

LE GRAND JOURNAL DU 17 FéVRIER

Ce qu'on a dit sur Ary Abittan

Ary Abittan Le grand journal du 17 fvrier Ary Abittan Le grand journal du 17 fvrier Ary Abittan Le grand journal du 17 fvrier
...r. Elle est disponible en replay. Ornella Fleury et Lamine Lezghad seront avec nous. On peut faire un plan sur les chaussures... André Manoukian: Plein d'agents veulent Alice et moi pour un duo. Pour un remake de "50 nuances". Victor Robert: Voici le menu. 12 millions d'entrées avec le carton de "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu".

Ary Abittan

sera là. Et Liane Foly également. Sans oublier les bonnes nouvelles de Lamine Lezghad, la météo et les Guignols. -AutoZladab! Victor Robert: 1500 meufs, ça te paraît possible? André Manoukian: J'ai un copain qui est arrivé. Victor Robert: Et voici

Ary Abittan

et Liane Foly. Musique rythmée. Bonsoir à tou...
Ary Abittan Le grand journal du 17 fvrier Ary Abittan Le grand journal du 17 fvrier Ary Abittan Le grand journal du 17 fvrier
...Et comme il n'y a pas d'intermédiaires, nous poissonniers peuvent vous proposer chaque semaine un filet de poisson sauvage à moins de 10 euros. Et ça, nous sommes les seuls à le faire. Victor Robert: De retour dans le Grand Journal. Bienvenue à ceux qui nous rejoignent. Ils sont sur scène et en tournée. Liane Foly et

Ary Abittan

.

Ary

Abittan: Je pensais au Grand Journal. Quand je travaillais au marché, il fallait liquider... Allons-y dans le Grand Journal! Victor Robert: Il reste des places au marché de Sarcelles? Elle est avec nous tous les soirs. Ornella Fleury. Musique rythmée. Acclamation. Ornella Fleury: Bonsoir....
Ary Abittan Le grand journal du 17 fvrier Ary Abittan Le grand journal du 17 fvrier Ary Abittan Le grand journal du 17 fvrier
...éjouis. C'est complet. On a rajouté des dates. Victor Robert: 2 voix capables de nous faire rire. Liane Foly: J'ai fait 2 spectacles. La folle parenthèse et La folle part en cure. Et La folle part en couille serait Chantal Lauby adorait l'idée. Alice Darfeuille: "La folle part en vrille". Victor Robert: Ary, vous savez chanter?

Ary Abittan

: J'aime beaucoup Liane. C'est votre eX-mari en face de Je lui avais dit bonjour. ** Tu lui as pas dit bonjour. Les gens ont besoin de savoir. Liane Foly: Il était dans la loge. Il est resté pendant que je m'habillais. Ily a un moment où je vais le Sur le plateau. C'est du direct. Victor Robert: Vous êtes également 2 s...

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal du 17 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 17 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 17 fvrier
...Elle est avec nous tous les soirs.

Ornella Fleury

. Musique rythmée. Acclamation.

Ornella

Fleury: Bonsoir. Ary Abittan: La voix de Barry White.

Ornella Fleury

: Je suis malade. Liane Foly: Vous êtes aphone.

Ornella

Fleury: Je suis contente de vous voir. Si j'avais décidé d'avoir une voix, j'aurais pris la vôtre, pas cette merde...
Ornella Fleury Le grand journal du 17 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 17 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 17 fvrier
...d plaisir. Ornella Fleury: On va commencer par Ary. Je suis fan de Michel Varuck... Tu peux expliquer aux gens qui Ary Abittan: C'est un personnage de dramaturge qui fait du name dropping de gens qu'on ne connaît C'est à l'époque où j'ai commencé à faire du théâtre. Les gens te racontent des anecdotes que tu ne comprends pas.

Ornella Fleury

: J'avais prévu un extrait. Mais du coup, on a vu qui c'était. Je l'aime. C'est avec Michaël Youn chez Arthur. Ary Abittan: C'était ily a 10 ans. -MichelVaruck, dramaturge de la Comédie-Française. Arthur, je vous aime. - Tu fais peur au chien. - Il a chié sur ma main. Vous voulez un canapé? C'est t...
Ornella Fleury Le grand journal du 17 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 17 fvrier Ornella Fleury Le grand journal du 17 fvrier
...Victor Robert: Et Alice et Ele Ary Abittan: C'était pour pas couper la chronique. Alice Darfeuille: Je veux bien faire France 2 s'il fait TF1.

Ornella Fleury

: Je vais crever. Je vais parler de Liane. Je vous adore. Je ne vous tutoie pas, on ne se connaît pas assez. Liane Foly: Au début, ça m'a fait bizarre. J'ai toujours aimé lés Miss météo. Mais vous étés ma préférée.

Ornella Fleury

: Merci beaucoup. Je peux pleurer. Victor Robert: Le temps qu'on se...

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal du 17 fvrier André Manoukian Le grand journal du 17 fvrier André Manoukian Le grand journal du 17 fvrier
...eux de mots. - Si, tu as dit train-train. - Non, j'ai pas fait de jeux de - Pour une fois que j'ai pris le train en marche. - Voilà, c'est ça, un jeu de mots. - Je suis contente. Générique. Victor Robert: Bonsoir et bienvenue dans le Grand Journal. C'est tous les soirs, en direct et en clairjusqu'au 3 mars. Avec Alice Darfeuille, Elé Asu,

André Manoukian

, Dominique Armand, Isabelle Ithurburu. Elle était bien, la spéciale Belmondo hier soir. Elle est disponible en replay. Ornella Fleury et Lamine Lezghad seront avec nous. On peut faire un plan sur les chaussures...

André Manoukian

: Plein d'agents veulent Alice et moi pour un duo. Pour un remake de "50 nuances"....
André Manoukian Le grand journal du 17 fvrier André Manoukian Le grand journal du 17 fvrier André Manoukian Le grand journal du 17 fvrier
...Liane Foly: On verra. Je ne fais pas de politique. François Mitterrand avait une passion pour André.

André Manoukian

: Non, c'est l'inverse. Liane Foly: Il t'aimait beaucoup. Il avait une tendresse pour toi. Pour moi aussi. Alice Darfeuille: Vous avez envoyé un album à François Hollande. Liane Foly: Que voulez-vous savoir? Oui, je l'ai envoyé. Je vais chanter dans le monde un peu partout avec l'Alliance française. On va voir les Français à l'étranger, on les divertit. C'est normal d'avoir des liens avec les politiques. Nous sommes des gens... Des personnalités. Victor Robert: Vous auriez pu dire les "Poulitiques". Vous faites bien Ségolène Royal. Liane Foly: Alors là, Victor... Vous allez avoir 3h30 de show. Alice Darfeuille: J'ai eu ma réponse. André Manoukian: Quand on a commencé le Grand Journal, Liane m'a dit que Alice ressemblait à elle quand j'étais jeune. Liane Foly: Tu trouves pas?...
André Manoukian Le grand journal du 17 fvrier André Manoukian Le grand journal du 17 fvrier André Manoukian Le grand journal du 17 fvrier
...rançais à l'étranger, on les divertit. C'est normal d'avoir des liens avec les politiques. Nous sommes des gens... Des personnalités. Victor Robert: Vous auriez pu dire les "Poulitiques". Vous faites bien Ségolène Royal. Liane Foly: Alors là, Victor... Vous allez avoir 3h30 de show. Alice Darfeuille: J'ai eu ma réponse.

André Manoukian

: Quand on a commencé le Grand Journal, Liane m'a dit que Alice ressemblait à elle quand j'étais jeune. Liane Foly: Tu trouves pas? Ily a vraiment une ressemblance avec moi. Victor Robert: Pourquoi on n'a pas fait ça en début d'année? (a aurait marché. Ary Abittan: J'ai entendu que le Grand Journal s'arrêtait...

Ce qu'on a dit sur Lamine Lezghad

Lamine Lezghad Le grand journal du 17 fvrier Lamine Lezghad Le grand journal du 17 fvrier Lamine Lezghad Le grand journal du 17 fvrier
...- Je suis contente. Générique. Victor Robert: Bonsoir et bienvenue dans le Grand Journal. C'est tous les soirs, en direct et en clairjusqu'au 3 mars. Avec Alice Darfeuille, Elé Asu, André Manoukian, Dominique Armand, Isabelle Ithurburu. Elle était bien, la spéciale Belmondo hier soir. Elle est disponible en replay. Ornella Fleury et

Lamine Lezghad

seront avec nous. On peut faire un plan sur les chaussures... André Manoukian: Plein d'agents veulent Alice et moi pour un duo. Pour un remake de "50 nuances". Victor Robert: Voici le menu. 12 millions d'entrées avec le carton de "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu". Ary Abittan sera là. Et Liane Foly également....
Lamine Lezghad Le grand journal du 17 fvrier Lamine Lezghad Le grand journal du 17 fvrier Lamine Lezghad Le grand journal du 17 fvrier
...Dans la région, le foot et le rugby cohabitent très bien. Voici un entraînement commun. Les rugbymen s'en sortent pas si - Forcément. -Ca, ce sont les joueurs de foot en violet. Le spot est un sport universel. - Les rugbymen adorent le foot. Victor Robert: Gros week-end sport sur Canal. Il aime rire de l'actualité. C'est

Lamine Lezghad

. Applaudissements.

Lamine

Lezghad: Merci, bon week-end à tous! C'est toujours un petit peu chaud. Mais c'est vendredi, j'ai envie de me détendre. On va se décontracter. La colonisation est-elle un crime contre l'humanité? La définition, c'est: je viens chez toi etje te pète la gueule. Selon la...

Ce qu'on a dit sur Emmanuel Macron

Emmanuel Macron Le grand journal du 17 fvrier Emmanuel Macron Le grand journal du 17 fvrier Emmanuel Macron Le grand journal du 17 fvrier
...La définition, c'est: je viens chez toi etje te pète la gueule. Selon la loi, c'est pas un crime Je reviens là-dessus parce que

Emmanuel Macron

a abordé le sujet en Algérie. Et ensuite, il a fait ça. C'est pas lui qui est enterré. C'est la tombe de Roger Hanin. Macron a déposé une gerbe et son Il aurait eu la place, il aurait mis: votez pour moi! La semaine prochaine, je me fais circoncire, ça va leur plaire. Il faut récupérer les jeunes. Les jeunes cons. Tu félicites Jul pour sa Victoire de la musique. Tu m'abonnes à la chaîne YouTube de Norman. Et pour les femmes, je vais enlever la TVA sur les cocottes-minute. Je suis un génie. Les nains. Tu me fais inviter sur le tournage de Joséphine ange gardien. Je sais que c'est naze mais ça fait 10 millions, connard! Vous imaginez si les autres candidats faisaient vraiment pareil?...
Emmanuel Macron Le grand journal du 17 fvrier Emmanuel Macron Le grand journal du 17 fvrier Emmanuel Macron Le grand journal du 17 fvrier
...(a a commencé sous Giscard. Alice Darfeuille: Vous aimeriez être reçue par

Emmanuel Macron

à l'Elysée? Liane Foly: On verra. Je ne fais pas de politique. François Mitterrand avait une passion pour André. André Manoukian: Non, c'est l'inverse. Liane Foly: Il t'aimait beaucoup. Il avait une tendresse pour toi. Pour moi aussi. Alice Darfeuille: Vous avez envoyé un album à François Hollande....

Ce qu'on a dit sur Afrique du Sud

Afrique du Sud Le grand journal du 17 fvrier Afrique du Sud Le grand journal du 17 fvrier Afrique du Sud Le grand journal du 17 fvrier
...est plutôt passeur. C'est un petit format. Ilvoit très bien le jeu. Voici une de ses passes décisives à Lille. Ballon déposé sur la tête de Gomis. Ary Abittan: Sur le pied. -Il est comme Samir Nasri. Victor Robert: Merci beaucoup, Dominique. Dans le CRC, des nouvelles de Clément Poitrenaud. -Qui n'a connu qu'un club. Il est parti en

Afrique du Sud

. Très peu de Français ont eu le privilège de jouer en Super Rugby. Il a débarqué à Durban chez les On l'a suivi pour les derniers préparatifs. Nos équipes étaient sur place pour la première convocation pour le premier match. Le Super Rugby, c'est ce qui se fait de mieux dans le rugby. -Après 2 mois d'une longue pré...

Ce qu'on a dit sur Algérie

Algérie Le grand journal du 17 fvrier Algérie Le grand journal du 17 fvrier Algérie Le grand journal du 17 fvrier
...La définition, c'est: je viens chez toi etje te pète la gueule. Selon la loi, c'est pas un crime Je reviens là-dessus parce que Emmanuel Macron a abordé le sujet en

Algérie

. Et ensuite, il a fait ça. C'est pas lui qui est enterré. C'est la tombe de Roger Hanin. Macron a déposé une gerbe et son Il aurait eu la place, il aurait mis: votez pour moi! La semaine prochaine, je me fais circoncire, ça va leur plaire. Il faut récupérer les jeunes. Les jeunes cons. Tu félicites Jul pour sa Victoire de la musique. Tu m'abonnes à la chaîne YouTube de Norman. Et pour les femmes, je vais enlever la TVA sur les cocottes-minute. Je suis un génie. Les nains. Tu me fais inviter sur le tournage de Joséphine ange gardien. Je sais que c'est naze mais ça fait 10 millions, connard! Vous imaginez si les autres candidats faisaient vraiment pareil?...

Ce qu'on a dit sur Angleterre

Angleterre Le grand journal du 17 fvrier Angleterre Le grand journal du 17 fvrier Angleterre Le grand journal du 17 fvrier
...-J'ai faim, j'ai froid et avec ma famille, on veut aller en

Angleterre

mais on peut pas. -Pourquoi partir? T'es pas bien, à Calais? -Ben non. Mon papa, il est syrien, il a pas de papiers, il a pas de travail. -Y a un rat! C'était Sylvestre. A lundi pour d'autres nouvelles de notre ch'ti monde. Victor Robert: Merci aux Guignols. Et vous connaissez un des auteurs. Ary Abittan: A...