Nos extraits du Grand journal sur Canal+

Revenir en haut
Le grand journal sur Canal+
#lgj
Du lundi au vendredi à 19h10
Le Grand Journal est une émission , créée en septembre 2004. Elle est diffusée sur Canal+ en clair, du lundi au vendredi de 19 h 10 à 20 h 05 puis de 20 h 35 à 20 h 55, en direct (excepté le vendredi où l'émission est enregistrée). Elle est présentée par Michel Denisot accompagné depuis la rentrée 2012 par Daphné Bürki. Ils sont épaulés par plusieurs chroniqueurs et intervenants récurrents. Ayant obtenu une certaine progression d'audience depuis sa création, cette émission fait partie des succès des plages en clair de la chaîne Canal+.

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Michel Denisot

Daphné Bürki

Jean-Michel Aphatie

Mouloud Achour

Bruno Donnet

Vincent Glad

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

André Manoukian

45 fois

Ornella Fleury

45 fois

Hervé Mathoux

18 fois

Donald Trump

16 fois

Clémentine Célarié

15 fois

Olivier Rabourdin

15 fois

Elsa Zylberstein

9 fois

Armelle Deutsch

8 fois

Augustin Trapenard

5 fois

Lucien Jean-Baptiste

5 fois

Élie Chouraqui

4 fois

Vincent Elbaz

4 fois

Lambert Wilson

3 fois

Kamel Ouali

3 fois

Lamine Lezghad

3 fois

Aïssa Maïga

2 fois

Gilles Lellouche

2 fois

Ahmed Sylla

2 fois

Laurent Weil

2 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

LE GRAND JOURNAL D'HIER

Ce qu'on a dit sur Hervé Mathoux

Hervé Mathoux Le grand journal d'hier Hervé Mathoux Le grand journal d'hier Hervé Mathoux Le grand journal d'hier
...On peut dire qu'a priori non. Donc ça ne se siffle pas. Sauf si l'arbitre juge que le joueur a volontairement pris une position non naturelle. Alice Darfeuille: C'est compliqué à arbitrer. Victor Robert: La position des bras est importante.

Hervé Mathoux

: Ce n'est pas un arbitre aveugle. C'est compliqué. - Même nous, on est pas tout le temps d'accord sur une situation. Imaginez un arbitre à vitesse réelle. L'arbitre a estimé que la balle aurait tapé sur le corps. S'il avait augmenté, c'était différent. Alice Darfeuille: C'est le contact avec l'autre joueur. (a...
Hervé Mathoux Le grand journal d'hier Hervé Mathoux Le grand journal d'hier Hervé Mathoux Le grand journal d'hier
...C'est un geste technique. Victor Robert: Tu te fais ton propre croc-en-jambe.

Hervé Mathoux

: Le pied d'appui passe derrière la jambe. Extrêmement difficile. Je vous montre les images de Cédric Varrault. Défenseur de Dijon. Je sais pas pourquoi il a tenté ça. - Le pauvre. Alice Darfeuille: Pourquoi "le coup du foulard"? André Manoukian: En fait, c'est le sirtaki.

Hervé Mathoux

: Parce que le coup du...
Hervé Mathoux Le grand journal d'hier Hervé Mathoux Le grand journal d'hier Hervé Mathoux Le grand journal d'hier
...des joueurs. Les gens fantasment sur des attaquants mais il faut des défenseurs. Des que le niveau augmente, Marseille ne suit plus. Regardez le bilan de Marseille contre les 5 premiers du classement. Ils ont ce problème. Victor Robert: Cet olympico était le premier match de Memphis. Il ne veut plus se faire appeler Depay.

Hervé Mathoux

: C'est un gros coup pour Lyon. Reste à voir ce qu'il va apporter. - Il a joué 2 matchs. On en attend beaucoup. Victor Robert: A Saint-Etienne, jeu de mains, jeu de vilains.

Hervé Mathoux

: Au foot, on ne joue pas avec les mains. Victor Robert: Bonne indication pour Augustin.

Hervé Mathoux

: Ceux qui pense...

Ce qu'on a dit sur Clémentine Célarié

Clémentine Célarié Le grand journal d'hier Clémentine Célarié Le grand journal d'hier Clémentine Célarié Le grand journal d'hier
...

Clémentine Célarié

: Je suis sensible au fait qu'une mère, pour faire voyager son fils qui ne peut pas bouger pour des raisons mystérieuses, fasse appel à quelqu'un pour le faire partir avec des parfums. J'étais sensible inconsciemment aux Et depuis, je le suis. Elle demande à ce parfumeur, joué par Pierre Cassignard, de recréer...
Clémentine Célarié Le grand journal d'hier Clémentine Célarié Le grand journal d'hier Clémentine Célarié Le grand journal d'hier
...Bon, bref. Victor Robert: Il lui demande l'odeur du film de Star Wars. Clémentine Célarié: Il sait pas s'il doit aller vers Chewbacca ou Yoda. On a rencontré un monsieur qui a créé un parfum qui s'appelle Darius pour la pièce. Et il est diffusé dans la salle. C'est un spectacle olfactif. Victor Robert: Ily a des produits

Clémentine Célarié

: Non. Augustin Trapenard: On pense au "Parfum" de Süskind. C'est pas écoeurant?

Clémentine Célarié

: Pas du tout. Le parfum est représenté par la musique. En dehors du fait de le sentir. La musique est très belle. Et la lumière, qui est comme si on était dans une boîte magique. C'est l'enfance pro...
Clémentine Célarié Le grand journal d'hier Clémentine Célarié Le grand journal d'hier Clémentine Célarié Le grand journal d'hier
...Les uns rigolent. Les autres pleurent. Le PS en charpie.. Je quitte le pays.. Je débarque au Chili.. Je lâche le parti.. C'est vraiment la chienlit. Je suis hollandais.. Qui face à Le Pen.. Mélenchon, Macron ou Hamon.. On nous prend pour des... Victor Robert: Il voulait faire différent pour traiter la politique.

Clémentine Célarié

: On n'a pas suivi. On répète du théâtre. Alice Darfeuille: (a vous avait intéressé, en 2012.

Clémentine Célarié

: Une autre question? Je ne renie rien. Victor Robert: Un parfum du PS? - La rose. Victor Robert: à tout de suite. -Avec Tanoshi, y a qu'à rouler, couper, Kit Sushi Tanoshi....

Ce qu'on a dit sur Olivier Rabourdin

Olivier Rabourdin Le grand journal d'hier Olivier Rabourdin Le grand journal d'hier Olivier Rabourdin Le grand journal d'hier
...qui a assisté à l'investiture d'Obama et le peu de monde qui **qu'ily a eu à la sienne. - C'était la plus grande affluence qu'il y ait eue. -Une théorie pratique Victor Robert: Et l'annonce hier soir du premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis, c'était un fait alternatif. Ce soir, nous recevons Clémentine Célarié,

Olivier Rabourdin

et Mathieu Spinosi. Musique electro. Bonsoir. Ce soir, sur Canal+, premier épisode de "Guyane" avec

Olivier Rabourdin

et Mathieu Spinosi. Vous avez tourné entre août et décembre 2015. Un tournage marquant. Mathieu Spinosi: C'est sûr.

Olivier Rabourdin

: Assez inoubliable. 5 moi...
Olivier Rabourdin Le grand journal d'hier Olivier Rabourdin Le grand journal d'hier Olivier Rabourdin Le grand journal d'hier
...j'ai fini de donner les possibilités. - Je crois que c'est clair. Ornella Fleury: On voudrait que ce Pas la Chine. Le Brésil. Augustin Trapenard: It's a game. Victor Robert: Il importe pas, il se sert, le Brésil. Ornella Fleury: Je fais les blagues, tu dis les trucs sérieux. André Manoukian: Terre des hommes courageux.

Olivier Rabourdin

: Mais on n'en sait rien. Ornella Fleury: Mais non! Des eaux abondantes. Quand vous repensez au tournage, vous trouvez ça normal.

Olivier Rabourdin

: J'ai cru voir de l'eau. Ornella Fleury: Mais ily avait des hommes courageux. André Manoukian: C! Ornella Fleury: Oui, c'est Dreyfus. Attention.....
Olivier Rabourdin Le grand journal d'hier Olivier Rabourdin Le grand journal d'hier Olivier Rabourdin Le grand journal d'hier
...

Olivier Rabourdin

: Tout le temps. Une grande partie des acteurs sont des Guyanais. Et c'est pas seulement des Guyanais. Sur le site de la mine, c'était des vrais gens. Ily en a un qui a 70 ans. 4jours avant la fin du film, il m'a dit qu'ils avaient trouvé un filon au Brésil et que le gouverneur local avait obtenu le d...

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal d'hier Ornella Fleury Le grand journal d'hier Ornella Fleury Le grand journal d'hier
...Victor Robert: De retour dans le Grand Journal. Avec Clémentine Célarié, Olivier Rabourdin et Mathieu Spinosi. Les 2 chercheurs d'or de la nouvelle série "Guyane". Nous allons accueillir

Ornella Fleury

. Musique rythmée.

Ornella

Fleury: Merci beaucoup. Bonsoir, tout le monde. Alice Darfeuille: Il est galant.

Ornella Fleury

: Il m'installe toujours ma chaise. Bonsoir à mes fans. Supen Bonsoir à tous. Clémentine... Victor Robert: c'était un fantasme aussi?

Ornella Fleury<...

Ornella Fleury Le grand journal d'hier Ornella Fleury Le grand journal d'hier Ornella Fleury Le grand journal d'hier
...t parce que tu me connais pas. Ornella Fleury: Sans transition, un quiz sur la Guyane. Victor Robert: C'est tout simple. Ornella Fleury: il faut qu'on parle de vous. Alice Darfeuille: Victor a pas de buzzer. Ornella Fleury: Première question. Attendez que j'ai fini de donner les possibilités. - Je crois que c'est clair.

Ornella Fleury

: On voudrait que ce Pas la Chine. Le Brésil. Augustin Trapenard: It's a game. Victor Robert: Il importe pas, il se sert, le Brésil.

Ornella Fleury

: Je fais les blagues, tu dis les trucs sérieux. André Manoukian: Terre des hommes courageux. Olivier Rabourdin: Mais on n'en sait rien.

Ornella...

Ornella Fleury Le grand journal d'hier Ornella Fleury Le grand journal d'hier Ornella Fleury Le grand journal d'hier
...Ornella Fleury: Oui, c'est Dreyfus. Attention... Là, c'est très difficile. La tortue luth. L'agami trompette. André Manoukian: Le poulpe.

Ornella Fleury

: Ouais. Vous voyez comme c'est intéressant? C'est culturel. Victor Robert: Et en s'amusant. C'est le but de cette émission.

Ornella Fleury

: Amusons-nous avec la vraie météo. Demain matin, quel temps fait-il? Il fait froid. Risque de verglas dans le Nord et les Pyrénées. On devrait aller à Cayenne. L'après-midi, la grisaille s'étend au centre de la France. Vous en avez rien à foutre. Victor Robert: Un petit tour au pays des Guignols. -Bonsoir, c'est Sylvestre. Voici ce qui s'est passé dans notre ch'ti monde aujourd'hui. Hier, c'était le 1er tour de la primaire de la gauche. Ils étaient plus de... Il est 20h, on n'a pas encore les chiffres. Un certain nombre à se déplacer dans le froid de l'hiver pour aller voter. -Ben t'es venu, finalement, Emmanuel!...

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal d'hier André Manoukian Le grand journal d'hier André Manoukian Le grand journal d'hier
...Ornella Fleury: Première question. Attendez que j'ai fini de donner les possibilités. - Je crois que c'est clair. Ornella Fleury: On voudrait que ce Pas la Chine. Le Brésil. Augustin Trapenard: It's a game. Victor Robert: Il importe pas, il se sert, le Brésil. Ornella Fleury: Je fais les blagues, tu dis les trucs sérieux.

André Manoukian

: Terre des hommes courageux. Olivier Rabourdin: Mais on n'en sait rien. Ornella Fleury: Mais non! Des eaux abondantes. Quand vous repensez au tournage, vous trouvez ça normal. Olivier Rabourdin: J'ai cru voir de l'eau. Ornella Fleury: Mais ily avait des hommes courageux.

André Manoukian

: C!...
André Manoukian Le grand journal d'hier André Manoukian Le grand journal d'hier André Manoukian Le grand journal d'hier
...Générique. Victor Robert: Bonsoir et bienvenue dans le Grand Journal. Avec Augustin, André, Alice Et Laurent Weil. Avec nous ce soir, Mickaël Landreau et Hervé Mathoux. Beau plateau alors que les invités sont même pas là. Vous avez passé un bon week-end?

André Manoukian

: J'ai lu un super bon bouquin sur le Duke. Victor Robert: il a pris un coup de batte dans le visage.

André Manoukian

: Oui. Et il s'est inscrit au piano. -C'est l'histoire extraordinaire d'une mère de famille qui propose tout en parfum à son enfant. Dans le rôle de la mère, Clémentine Célarié. Célal'ié. -...
André Manoukian Le grand journal d'hier André Manoukian Le grand journal d'hier André Manoukian Le grand journal d'hier
...ns leurs yeux. Victor Robert: Et des rôles féminins en or. Avec des femmes souvent décisives. Olivier Rabourdin: C'est rare de voir des rôles féminins aussi peu dans les stéréotypes. Nous, on est typés. On est des personnages d'aventures. Mais le fait que les rôles autour soient si décalés... (a nous permet de nous décaler du

André Manoukian

: Mathieu, vous êtes le fils d'un grand musicien. Ily a un oiseau qui fait une musique incroyable. La picolette. Mathieu Spinosi: C'est un picolette. Les gens les promènent pour qu'ils sentent les vibrations et qu'ils aient pas peur de chanter. Ils font des battles. Clémentine Célarié: Je connaissais pa...

Ce qu'on a dit sur Barcelone

Barcelone Le grand journal d'hier Barcelone Le grand journal d'hier Barcelone Le grand journal d'hier
...Victor Robert: Jean-Michel Aulas va être content. -Oui, c'est à l'étranger. PSG lutte un peu seul. C'est alle dans un grand club. Soit le championnat anglais soit

Barcelone

. Hervé Mathoux: Il a profité des largesses défensives de Marseille. Il reste 12 jours dirigeants marseillais pour trouver des joueurs. Les gens fantasment sur des attaquants mais il faut des défenseurs. Des que le niveau augmente, Marseille ne suit plus. Regardez le bilan de Marseille contre les 5 premiers du class...

Ce qu'on a dit sur Cayenne

Cayenne Le grand journal d'hier Cayenne Le grand journal d'hier Cayenne Le grand journal d'hier
...Il fait froid. Risque de verglas dans le Nord et les Pyrénées. On devrait aller à

Cayenne

. L'après-midi, la grisaille s'étend au centre de la France. Vous en avez rien à foutre. Victor Robert: Un petit tour au pays des Guignols. -Bonsoir, c'est Sylvestre. Voici ce qui s'est passé dans notre ch'ti monde aujourd'hui. Hier, c'était le 1er tour de la primaire de la gauche. Ils étaient plus de... Il est...

Ce qu'on a dit sur Chili

Chili Le grand journal d'hier Chili Le grand journal d'hier Chili Le grand journal d'hier
...On va se faire un résumé en musique. Maestro. Premier tour des primaires.. On pouvait lire dans ses yeux.. Ride up ion your ass. Je te l'ai mis dans le uc.. Benhammias a fait 1,5 %... Les uns rigolent. Les autres pleurent. Le PS en charpie.. Je quitte le pays.. Je débarque au

Chili

.. Je lâche le parti.. C'est vraiment la chienlit. Je suis hollandais.. Qui face à Le Pen.. Mélenchon, Macron ou Hamon.. On nous prend pour des... Victor Robert: Il voulait faire différent pour traiter la politique. Clémentine Célarié: On n'a pas suivi. On répète du théâtre. Alice Darfeuille: (a vous avait...

LE GRAND JOURNAL DU 20 JANVIER

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal du 20 janvier André Manoukian Le grand journal du 20 janvier André Manoukian Le grand journal du 20 janvier
...Ornella Fleury: Evidemment. Les Chinois ont construit la Grande muraille. Il n'y a aucun Mexicain en Chine. Autre question. Ornella Fleury: le monsieur à lunettes.

André Manoukian: André

Manoukian pour Jazz et pêche. Pensez-vous que la situation en Corée du Nord peut avoir des effets néfastes? Ornella Fleury: Recentrons le débat.

André Manoukian

: avez-vous déjà eu recours à la chirurgie esthétique? Ornella Fleury: non, je vous le jure sur ce que j'ai de plus cher. Monsieur av...
André Manoukian Le grand journal du 20 janvier André Manoukian Le grand journal du 20 janvier André Manoukian Le grand journal du 20 janvier
...sch nous parleront de "Inséparables". On parlera de l'investiture de Donald Trump. Lamine Lezghad et Ornella Fleury puis les Guignols. - Ces abrutis m'ont élu président. -Et Serge le Mytho. Victor Robert: Serge le Mytho qu'on retrouvera tout à l'heure. Accueillons Armelle Deutsch et Acclamation. Bonsoir. Merci d'être avec nous.

André Manoukian

: (a vous va bien, ce nouveau look de hipster. Titoff: C'est pour la pièce. Victor Robert: vous serez au théâtre de la Michodière avec "Inséparables". Votre frère, Titoff, a écrit cette pièce. Titoff: Je le savais pas au départ. Il me semble que c'est mon frère. Il a écrit la pièce et il a proposé à des producteurs....
André Manoukian Le grand journal du 20 janvier André Manoukian Le grand journal du 20 janvier André Manoukian Le grand journal du 20 janvier
...ral. Pour le cannabis, je pense qu'il faudrait légaliser. Je pense que oui. Victor Robert: Ily a un paradoxe avec Marseille. Les règlements de compte. Quand on va à Marseille, sans aller dans les beaux quartiers, ily a un bon vivre. Titoff: Il faut pas croire tout ce qu'on dit à la télé. Victor Robert: Je n'y crois pas.

André Manoukian

: le jour de l'élection de Trump,la Californie votait la légalisation du cannabis. Vous pensez que c'est un moyen de faire passer la pilule? Titoff: Mais ça fait un moment.

André Manoukian

: les élections aux Etats-Unis, on vote pour plein de choses en même temps. Titoff: c'est le reflet des Etats-Unis, la...

Ce qu'on a dit sur Donald Trump

Donald Trump Le grand journal du 20 janvier Donald Trump Le grand journal du 20 janvier Donald Trump Le grand journal du 20 janvier
...j'aime les Arabes. C'est très mauvais pour mon pays. Puisque je suis en France, je vais voir dire quel temps il fera demain en gage de bonne volonté. Demain matin, il fait un temps ensoleillé sur votre pays. Vous pouvez remercier mon père. Voici les températures. Merci à tous. Victor Robert: merci, Ivanka. On retrouve un autre

Donald Trump

avec les Guignols. Générique. -Ladies and gentlemen, a l'occasion dé la cérémonie d'investiture dé

Donald Trump

, l'équipe de The Guignolse a décidé de vous faire vivre l'événement comme si vous y étiez, en direct de Washington, votre présentateur, Sylvestre! -Il a pété un câble, le gars qui Je suis à B...
Donald Trump Le grand journal du 20 janvier Donald Trump Le grand journal du 20 janvier Donald Trump Le grand journal du 20 janvier
...-Pire qu'un mandat, une faute de -Raciste, sexiste, misogyne, de couleur orange, mais qui se cache réellement à l'intérieur de Donald Pour le savoir, on l'a allongé sur notre divan. -

Donald Trump

, ce touche-à-tout, surtout aux Miss Nevada, a bâti un empire médiatique grâce aux dollars de papa. Désormais maître du monde, il évoque ses grandes idées sur son compte Twitter. -

Donald Trump

, bonsoir. Merci d'avoir avoir accepté de vous allonger sur le divan. -Hi. ton canap' est assorti à ma cravate, bien joué! -Vous avez toujours rêvé d'être président des Etats-Unis? -Non, mon rêve, c'était d'être président du Mexique. Comme ça, j'aurais viré tous ces sacs à piment de leur pays pour en faire une annexe du Texas. -C'était comment, la première rencontre avec votre femme Melania? -C'était cher, très cher. -Mais pourquoi êtes-vous aussi grossier avec les femmes?...
Donald Trump Le grand journal du 20 janvier Donald Trump Le grand journal du 20 janvier Donald Trump Le grand journal du 20 janvier
...-Vous ne verrez plus jamais l'Amérique de la même façon après avoir voté. Forrest

Trump

. -Allez cours,

Donald

, cours! C'était Sylvestre, à lundi pour d'autres nouvelles de notre ch'ti monde. Victor Robert: les Guignols. Sébastian MarX, vous êtes installé en France depuis 12 ans. Et vous êtes devenu français.

Donald Trump

est une bonne nouvelle pour les humoristes. -Oui mais on préfère un président sympa. Alice Darfeuille: Vous dites que la francisation a été un chemin semé d'embûches. Victor Robert: vous êtes venu pour une Française. Lamine Lezghad: il a apprit le français avec Jane Birkin. -Mais j'ai des plus gros seins qu'elle. C'était pas évident. Je parlais pas un mot de français avant de venir. Maintenant, ça va. - Votre compagne parlait anglais?...

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal du 20 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 20 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 20 janvier
...Ornella Fleury: Evidemment. Les Chinois ont construit la Grande muraille. Il n'y a aucun Mexicain en Chine. Autre question.

Ornella Fleury

: le monsieur à lunettes. André Manoukian: André Manoukian pour Jazz et pêche. Pensez-vous que la situation en Corée du Nord peut avoir des effets néfastes?

Ornella Fleury

: Recentrons le débat. André Manoukian: avez-vous déjà eu recours à la chirurgie esthétique?

Ornella Fleury

: non, je vous...
Ornella Fleury Le grand journal du 20 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 20 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 20 janvier
...nous rejoignent. Armelle Deutsch et Titoff sont inséparables à la Michodiere. Le plus parisien des humoristes américains, Sébastian MarX. Isabelle nous a rejoints. Vous vous êtes penchée sur Donald Elle a choisi Le Grand Journal pour sa première conférence de presse, la fille de Donald Trump, Ivanka. Hymne national américain.

Ornella Fleury

: merci. Asseyez-vous, vous me verrez mieux. Bonsoir à tous. Quelle joie d'être invitée sur ce plateau. Mon père n'a pas pu être là ce Il avait un rendez-vous chez Point Soleil. Donc dommage. Je vais répondre à vos questions. Victor, oui, ce sont des vrais. Des vrais diamants. Première question. -M...
Ornella Fleury Le grand journal du 20 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 20 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 20 janvier
...Générique. Victor Robert: Bonsoir et bienvenue dans Le Grand Journal. Tout en direct et tout en clair. Avec Alice Darfeuille et André Manoukian.

Ornella Fleury

et Lamine Lezghad seront aussi avec nous. Dominique Armand et Sidney Govou. Bonsoir à tous les é. Encore de grosses affiches. Ily en a aussi au festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez. On retrouve Laurent Weil. Qui as-tu rencontré? - Je suis frigorifié. Franck Gastambide sera avec nous. Petit défi pour Sidney Govou...

Ce qu'on a dit sur Armelle Deutsch

Armelle Deutsch Le grand journal du 20 janvier Armelle Deutsch Le grand journal du 20 janvier Armelle Deutsch Le grand journal du 20 janvier
.... Franck Gastambide sera avec nous. Petit défi pour Sidney Govou. Elle est cassée. C'est raté. Victor Robert: Merci beaucoup, Laurent. Il est plutôt marathonien. On va regarder la suite du menu de ce vendredi soir. - Quand une nouvelle réalité économique inspire la fiction. Ils se séparent mais doivent vivre ensemble. Titoff et

Armelle Deutsch

nous parleront de "Inséparables". On parlera de l'investiture de Donald Trump. Lamine Lezghad et Ornella Fleury puis les Guignols. - Ces abrutis m'ont élu président. -Et Serge le Mytho. Victor Robert: Serge le Mytho qu'on retrouvera tout à l'heure. Accueillons

Armelle Deutsch

et Acclamation. Bonsoir....
Armelle Deutsch Le grand journal du 20 janvier Armelle Deutsch Le grand journal du 20 janvier Armelle Deutsch Le grand journal du 20 janvier
...La légalisation contrôlée.

Armelle Deutsch

: Il faut dire oui ou non.il n'y a pas de... Titoff: je suis pas sûr qu'au niveau du trafic... Depuis l'arrivée des armes des Balkans et des règlements de compte je suis pas sûr que ça règle ce problème. Comme beaucoup de jeunes, j'ai (a abrutit et àa rend parano.

Armelle Deutsch

: on parle que du cannabis. Je sais pas si c'est seulement ça le problème. C'est plutôt la drogue en général. Pour le cannabis, je pense qu'il faudrait légaliser. Je pense que oui. Victor Robert: Ily a un paradoxe avec Marseille. Les règlements de compte. Quand on va à Marseille, sans aller dans les beaux quartiers, ily a un bon vivre. Titoff: Il faut pas croire tout ce qu'on dit à la télé. Victor Robert: Je n'y crois pas. André Manoukian: le jour de l'élection de Trump,la Californie votait la légalisation du cannabis. Vous pensez que c'est un moyen de faire passer la pilule?...
Armelle Deutsch Le grand journal du 20 janvier Armelle Deutsch Le grand journal du 20 janvier Armelle Deutsch Le grand journal du 20 janvier
...erez au théâtre de la Michodière avec "Inséparables". Votre frère, Titoff, a écrit cette pièce. Titoff: Je le savais pas au départ. Il me semble que c'est mon frère. Il a écrit la pièce et il a proposé à des producteurs. Puis Armelle nous a rejoints. André Manoukian: vous avez piqué une histoire. Celle d'Alice et moi. Victor Robert:

Armelle Deutsch

, vous êtes née à Martigues.Titoff est né à Marseille. -Monaco a pris la tête la semaine dernière. Nice suit puis Paris et Lyon. Victor Robert: Marseille est loin. Titoff: ça va par rapport au début de saison. Victor Robert: d'où l'importance de l'olympico dimanche. -Ce joueur néerlandais vient de rejoindre Lyon....

Ce qu'on a dit sur Lamine Lezghad

Lamine Lezghad Le grand journal du 20 janvier Lamine Lezghad Le grand journal du 20 janvier Lamine Lezghad Le grand journal du 20 janvier
...Titoff: Mais ça fait un moment. André Manoukian: les élections aux Etats-Unis, on vote pour plein de choses en même temps. Titoff: c'est le reflet des Etats-Unis, la légalisation et l'élection de Trump. Victor Robert: on va parler de Trump avec

Lamine Lezghad

. Acclamation.

Lamine Lezghad

: quelle ambiance! Quel accueil! Victor Robert:

Lamine

, tu as regardé la cérémonie d'investiture, as-tu des bonnes nouvelles?

Lamine Lezghad

: J'ai une surprise pour vous. J'ai invité un ami humoriste. Il est new-yorkais. Sébastian Marx! -Bonjour....
Lamine Lezghad Le grand journal du 20 janvier Lamine Lezghad Le grand journal du 20 janvier Lamine Lezghad Le grand journal du 20 janvier
...(a va, je t'invite, c'est mon plateau et mon pays. -C'est ton pays, j'ai oublié que

Lamine Lezghad

est un nom d'origine bretonne.

Lamine

Lezghad: L'investiture du nouveau président des Etats-Unis. Là, on est d'accord tous les deux, on est fans. - Je suis pas du tout fan.

Lamine Lezghad

: arrête, tu me disais ça. Melania, tout ça. - Il traite mal les femmes et les Mexicains. La majorité a voté pour Hillary Clinton mais ily a le système des grands électeurs aux Eats-Unis et c'est eux qui ont voté pour Donald

Lamine Lezghad

: Donc c'est un système de merdes. “merde. C'est ce que tu dis. -Votre système est mieux, vos présidents sont nazes. (a sert à quoi de voter blanc?

Lamine Lezghad

: ça sert à dire: je suis pas content. Tu dis ça aux politiques. - Mais concrètement, les politiques font quoi de ton vote blanc?...
Lamine Lezghad Le grand journal du 20 janvier Lamine Lezghad Le grand journal du 20 janvier Lamine Lezghad Le grand journal du 20 janvier
...

Lamine Lezghad

: les politiques... Tu m'emmerdes! - A quoi ça sert de voter blanc et se déplacer au lieu de regarder "Plus belle la vie" à la maison?

Lamine Lezghad

: Quoi qui se passe, les Russes choisissent vos présidents. Alors autant regarder "Game Of - Tu compares "Game Of Thrones" avec "Plus belle la vie"? Victor Robert: restez avec nous sur le plateau. Les Guignols et la météo. A tout de suite. Musique asiatique -Avec le kit sushi Tanoshi, j'ajoute du poisson cru, il n'y a qu'à rouler, couper, c'est prêt. Tanoshi, le Japon vous sourit. - Ce soir, pennes au poulet et courgettes à l'italienne. Et allez, hop ! Mon petit Mélanges Parfaits. Tomates, origan, basilic... J'imagine déjà mon mec: "(a vient du petit traiteur italien d'en-bas ?"...

Ce qu'on a dit sur Boulogne-Billancourt

Boulogne-Billancourt Le grand journal du 20 janvier Boulogne-Billancourt Le grand journal du 20 janvier Boulogne-Billancourt Le grand journal du 20 janvier
...-Il a pété un câble, le gars qui Je suis à

Boulogne-Billancourt

, moi, je suis pas à Washington! Ils ont pas voulu me payer le voyage! Bon, en attendant, ça y est, Donald Trump est devenu le 45e président des Etats-Unis, après avoir prêté serment, comme le veut la tradition. -Je jure solennellement que j'exécuterai loyalement... La charge de président des Etats...

Ce qu'on a dit sur Caen

Caen Le grand journal du 20 janvier Caen Le grand journal du 20 janvier Caen Le grand journal du 20 janvier
...Merci, mec. Je fais quand même une tête de plus que lui. Victor Robert: C'est crédible. Nantes, c'est demain. Le PSG se déplace à Nantes. - Les Nantais ont rattrapé leur retard cette semaine. Ils ont gagné le match face à

Caen

. Ce joueur fait un drôle de choix technique. -C'est vrai que c'est un choix étrange. -Son meilleur pied, c'est la tête. (a fait carton plein pour les nantais qui étaient pas bien. Le nouvel entraîneur et portugais “est portugais, il a remplacé René Victor Robert: Un dernier mot sur l'olympico. -Sidney Govou a joué 19 olympic...

Ce qu'on a dit sur Californie

Californie Le grand journal du 20 janvier Californie Le grand journal du 20 janvier Californie Le grand journal du 20 janvier
...t légaliser. Je pense que oui. Victor Robert: Ily a un paradoxe avec Marseille. Les règlements de compte. Quand on va à Marseille, sans aller dans les beaux quartiers, ily a un bon vivre. Titoff: Il faut pas croire tout ce qu'on dit à la télé. Victor Robert: Je n'y crois pas. André Manoukian: le jour de l'élection de Trump,la

Californie

votait la légalisation du cannabis. Vous pensez que c'est un moyen de faire passer la pilule? Titoff: Mais ça fait un moment. André Manoukian: les élections aux Etats-Unis, on vote pour plein de choses en même temps. Titoff: c'est le reflet des Etats-Unis, la légalisation et l'élection de Trump. Victor Robert: on...

LE GRAND JOURNAL DU 19 JANVIER

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal du 19 janvier André Manoukian Le grand journal du 19 janvier André Manoukian Le grand journal du 19 janvier
...Sous-titrage live: BLUE ELEMENTS. Générique. Victor Robert: bonsoir. Bienvenue dans le Grand Journal. Alice Darfeuille: Il est très en beauté, ce soir.

André Manoukian

: c'est la journée des compliments, des câlins? Victor Robert: on va recevoir une légende. C'est Stéphane Peterhansel. Il a gagné 13 fois le Dakar. J'avais un poster de lui dans ma chambre.

André Manoukian

: Moi j'avais celui de Marilyn Monroe. Victor Robert: c'est bien toi. Alice Darfeuille: moi j'étais fan...
André Manoukian Le grand journal du 19 janvier André Manoukian Le grand journal du 19 janvier André Manoukian Le grand journal du 19 janvier
...e suis tellement contente de vous Je suis fan de ce que vous faites. Comme vous avez remarqué que je suis danseuse, scénariste et chanteuse. J'ai des idées à vous proposer. Un dealer bossu qui vit en haut d'un HLM et une danseuse. Pour les comédiens, j'ai pensé à quelque chose. Pour la musique, j'ai pas du tout pensé à André.

André Manoukian

: (a m'arrange. Ornella Fleury: je propose que vu mes talents de danseuse de hip-hop, je fasse le bossu. Et pour la danseuse, j'ai pensé à vous, Kamel. Elie Chouraqui, ça vous branche? -Pas tout de suite. Enfin, pour la mise en scène, évidemment. Ornella Fleury: Je trouve que notre rencontre se passe bien....
André Manoukian Le grand journal du 19 janvier André Manoukian Le grand journal du 19 janvier André Manoukian Le grand journal du 19 janvier
...nt de remporter son 139 Dakan Stéphane Peterhansel sera avec Le succès de "Les dix commandements". Sans oublier les nouvelles fraîches du festival de l'Alpe d'Huez. Victor Robert: dernierjour de Barack Obama à la Maison-Blanche. On accueille Stéphane Peterhansel, Kamel Ouali et Elie Chouraqui. C'est le milieu de la comédie musicale.

André Manoukian

: C'est le milieu de la musique. Victor Robert: bonsoir, messieurs. Stéphane Peterhansel vous venez de remporter le Dakar pour la 139 7 fois en catégorie auto et 6 fois en catégorie moto. Je vous ai présentés comme des sportifs de haut niveau. Elie Chouraqui vous étiez capitaines de l'équipe de France de volley-hall, da...

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal du 19 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 19 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 19 janvier
...-Pas tout de suite. Enfin, pour la mise en scène, évidemment.

Ornella Fleury

: Je trouve que notre rencontre se passe bien. J'ai une autre idée. Les frères Bogdanff sont complètement ruines et deviennent profs de mathématiques à Brest. “Bogdanoff. Ce sera la première comédie musicale sur les maths. (a vous tente? André Manoukian: Moi, j'ai des idées.

Ornella Fleury

: tu e...
Ornella Fleury Le grand journal du 19 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 19 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 19 janvier
...Victor Robert: De retour dans le Grand Journal. Avec nous, ce soir, Stéphane Peterhansel, Kamel Ouali et Elie Chouraqui. De retour avec "Les dix commandements". D'abord, la météo.

Ornella Fleury

: merci. Alice Darfeuille: Tu viens pied

Ornella

Fleury: j'ai un petit côté Esméralda qui peut jouer sur les prochains castings. Je suis tellement contente de vous Je suis fan de ce que vous faites. Comme vous avez remarqué que je suis danseuse, scénariste et chanteuse. J'ai des idées à vous proposer. Un dealer bossu qui vit en haut d'un HLM et une danseuse. Pour les comédiens, j'ai pensé à quelque chose. Pour la musique, j'ai pas du tout pensé à André. André Manoukian: (a m'arrange.

Ornella Fleury

: je propose que vu mes talents de danseuse de hip-hop, je fasse le bossu. Et pour la danseuse, j'ai pensé à vous, Kamel. Elie Chouraqui, ça vous branche?...

Ce qu'on a dit sur Élie Chouraqui

Élie Chouraqui Le grand journal du 19 janvier Élie Chouraqui Le grand journal du 19 janvier Élie Chouraqui Le grand journal du 19 janvier
...rt: il est dans le menu. - Pour commencer, une légende. Ilvient de remporter son 139 Dakan Stéphane Peterhansel sera avec Le succès de "Les dix commandements". Sans oublier les nouvelles fraîches du festival de l'Alpe d'Huez. Victor Robert: dernierjour de Barack Obama à la Maison-Blanche. On accueille Stéphane Peterhansel, Kamel Ouali et

Elie Chouraqui

. C'est le milieu de la comédie musicale. André Manoukian: C'est le milieu de la musique. Victor Robert: bonsoir, messieurs. Stéphane Peterhansel vous venez de remporter le Dakar pour la 139 7 fois en catégorie auto et 6 fois en catégorie moto. Je vous ai présentés comme des sportifs de haut niveau.

Elie Chouraq...

Élie Chouraqui Le grand journal du 19 janvier Élie Chouraqui Le grand journal du 19 janvier Élie Chouraqui Le grand journal du 19 janvier
...Victor Robert: De retour dans le Grand Journal. Avec nous, ce soir, Stéphane Peterhansel, Kamel Ouali et

Elie Chouraqui

. De retour avec "Les dix commandements". D'abord, la météo. Ornella Fleury: merci. Alice Darfeuille: Tu viens pied Ornella Fleury: j'ai un petit côté Esméralda qui peut jouer sur les prochains castings. Je suis tellement contente de vous Je suis fan de ce que vous faites. Comme vous avez remarqué que je suis danseuse, scénariste et chanteuse. J'ai des idées à vous proposer. Un dealer bossu qui vit en haut d'un HLM et une danseuse. Pour les comédiens, j'ai pensé à quelque chose. Pour la musique, j'ai pas du tout pensé à André. André Manoukian: (a m'arrange. Ornella Fleury: je propose que vu mes talents de danseuse de hip-hop, je fasse le bossu. Et pour la danseuse, j'ai pensé à vous, Kamel. Elie Chouraqui, ça vous branche?...
Élie Chouraqui Le grand journal du 19 janvier Élie Chouraqui Le grand journal du 19 janvier Élie Chouraqui Le grand journal du 19 janvier
...Un dealer bossu qui vit en haut d'un HLM et une danseuse. Pour les comédiens, j'ai pensé à quelque chose. Pour la musique, j'ai pas du tout pensé à André. André Manoukian: (a m'arrange. Ornella Fleury: je propose que vu mes talents de danseuse de hip-hop, je fasse le bossu. Et pour la danseuse, j'ai pensé à vous, Kamel.

Elie Chouraqui

, ça vous branche? -Pas tout de suite. Enfin, pour la mise en scène, évidemment. Ornella Fleury: Je trouve que notre rencontre se passe bien. J'ai une autre idée. Les frères Bogdanff sont complètement ruines et deviennent profs de mathématiques à Brest. “Bogdanoff. Ce sera la première comédie musicale su...

Ce qu'on a dit sur Kamel Ouali

Kamel Ouali Le grand journal du 19 janvier Kamel Ouali Le grand journal du 19 janvier Kamel Ouali Le grand journal du 19 janvier
...Victor Robert: on va recevoir une légende. C'est Stéphane Peterhansel. Il a gagné 13 fois le Dakar. J'avais un poster de lui dans ma chambre. André Manoukian: Moi j'avais celui de Marilyn Monroe. Victor Robert: c'est bien toi. Alice Darfeuille: moi j'étais fan de Bixente Lizarazu. Victor Robert: et

Kamel Ouali

? Alice Darfeuille: J'aimais bien. Victor Robert: il est dans le menu. - Pour commencer, une légende. Ilvient de remporter son 139 Dakan Stéphane Peterhansel sera avec Le succès de "Les dix commandements". Sans oublier les nouvelles fraîches du festival de l'Alpe d'Huez. Victor Robert: dernierjour de Barack Obama à la...
Kamel Ouali Le grand journal du 19 janvier Kamel Ouali Le grand journal du 19 janvier Kamel Ouali Le grand journal du 19 janvier
...Victor Robert: De retour dans le Grand Journal. Avec nous, ce soir, Stéphane Peterhansel,

Kamel Ouali

et Elie Chouraqui. De retour avec "Les dix commandements". D'abord, la météo. Ornella Fleury: merci. Alice Darfeuille: Tu viens pied Ornella Fleury: j'ai un petit côté Esméralda qui peut jouer sur les prochains castings. Je suis tellement contente de vous Je suis fan de ce que vous faites. Comme vous avez remarqué que je suis danseuse, scénariste et chanteuse. J'ai des idées à vous proposer. Un dealer bossu qui vit en haut d'un HLM et une danseuse. Pour les comédiens, j'ai pensé à quelque chose. Pour la musique, j'ai pas du tout pensé à André. André Manoukian: (a m'arrange. Ornella Fleury: je propose que vu mes talents de danseuse de hip-hop, je fasse le bossu. Et pour la danseuse, j'ai pensé à vous, Kamel. Elie Chouraqui, ça vous branche?...

Ce qu'on a dit sur Gilles Lellouche

Gilles Lellouche Le grand journal du 19 janvier Gilles Lellouche Le grand journal du 19 janvier Gilles Lellouche Le grand journal du 19 janvier
...-Je connaissais pas. Victor Robert: beau gosse. - Ouais, assez. Victor Robert: on va aller faire un petit tour à l'Alpes d'Huez. -Je fais la marmotte. J'attends

Gilles Lellouche

et Louise Bourgoin. Vers 20h on sera avec Omar Sy. Je suis fidèle au poste. Victor Robert: "les marmottes" c'était - On a tourné à Chamonix. J'avais une tribu d'acteurs extraordinaires. Victor Robert: dans un instant nous allons partir au bord de la mer. Armel Le Cleac'h vient d'arriver. -Petite solidarité entre...
Gilles Lellouche Le grand journal du 19 janvier Gilles Lellouche Le grand journal du 19 janvier Gilles Lellouche Le grand journal du 19 janvier
...J'ai pleuré pour ma dernière victoire en moto. Victor Robert: on retourne au festival du film de comédie. -Je suis très bien accompagné. Avec

Gilles Lellouche

. Il est en T-shirt et en blouson. - Je préfère avoir du style qu'avoir chaud. -Vous venez présenter votre nouveau Je vous ai trouvé exceptionnels. Un couple qui décide de se séparer. Comme le mari à 20 % de l'appartement, il décide de revenir y vivre. - C'est une collocation forcée. Moi, j'essaie de refaire ma vie. Mais, il débarque. C'est un vrai fait de société. -Super partition. Ça fait longtemps que je n'avais pas fait de comédie. C'est la première fois que j'ai un premier rôle de comédie. -On regarde le teaser. -Ca, tu touches pas. -C'est comme une colloque. - Le planning de la salle de bains et en ** est en fonction de mes horaires. -J'aimerais aller faire pipi. -J'étais là avant. -Le film va être présenté en compétition dans un instant. Vous êtes comment?...

Ce qu'on a dit sur Argentine

Argentine Le grand journal du 19 janvier Argentine Le grand journal du 19 janvier Argentine Le grand journal du 19 janvier
...est en colère. Il doit payer pour interpréter sur scène les chansons des Beatles qu'il a composé lui-même. Elles sont détenues par Sony. Aujourd'hui, il a porté plainte. (a fera 56 ans que les Beatles ont publié leur premier single. Ce groupe s'appelle "les bridés". Mais c'est interdit. Victor Robert: samedi 14 janvier, vous êtes arrivé en

Argentine

. 13e victoire pour le Dakar. Vous avez une pièce spéciale pour le Dakar? - On a des jolis trophées pour les Dakan J'ai de la place. Victor Robert: Vous les mettez où? -J'ai une pièce musée. Alice Darfeuille: ily en a une qui brille plus que les autres? - Là, sportivement, c'était intéressant. Ily a eu une bagarre i...

Ce qu'on a dit sur Autriche

Autriche Le grand journal du 19 janvier Autriche Le grand journal du 19 janvier Autriche Le grand journal du 19 janvier
...Vous allez rejoindre votre camp de base en

Autriche

. -Je voulais savoir si vous preniez des gens en stage? Victor Robert: voici Lamine Lamine Lezghad: je me fais plaisir. C'est chaud, ce soir. Bonne nouvelle. Robert Ménard a remporté le prix du menteur politique de l'année. Mauvaise nouvelle, il est donc considéré comme un homme politique. Ça n'a échappé à personne, la tentative de gifle sur Manuel C'est pas bien. Le mec passe pas loin de toi, tu ne la loupes pas. C'est pas possible! Gifle le mardi etjugé le mercredi. (a galope. En parlant de gifle, ManuelValls risque de s'en prendre une autre, ce soir. Ily a le 3e débat. Bonne nouvelle, c'est le dernier. Pour les cadors, ça reste cruciale. Victor Robert: qui va regarder?...

Ce qu'on a dit sur Bolivie

Bolivie Le grand journal du 19 janvier Bolivie Le grand journal du 19 janvier Bolivie Le grand journal du 19 janvier
...-Le finir oui mais pas faire des résultats sportifs. En

Bolivie

, les motards ont pris des intempéries. Les conditions étaient épouvantables en altitude. -La première fois que vous l'avez gagné à moto, c'était le premier Paris-Dakar? -Non. Le premier était en 1978. Le premier que j'ai fait c'était le 10e anniversaire etj'ai gagné que 4 ans après, en 1191. -Moi je vais qu'un rallye, le rallye des gazelles. Il est réservé aux femmes. Elles ont demandé à des artistes de venir. Je les ai réveillées à 4h du matin dans le désert. -On a eu la chance d'avoirJohnny Hallyday sur le Dakar, en 2002. Le soir, il fredonnait quelques C'était sympa. -Le soir c'est une aventure humaine ou on est solitaire? -C'était une aventure humaine en Afrique, sous les tentes. Aujourd'hui, on est plus dans son Alice Darfeuille: C'était un peu mieux avant?...

LE GRAND JOURNAL DU 18 JANVIER

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal du 18 janvier André Manoukian Le grand journal du 18 janvier André Manoukian Le grand journal du 18 janvier
...- Bah oui. Victor Robert: C'est dit.

André Manoukian

: ce qui m'intéresse,c'est sa femme parce qu'elle chante. Tony Yoka: Approfondis.

André Manoukian

: sa voix m'intéresse. Victor Robert: il est gonflé.

André Manoukian

: c'est la musique. Tony Yoka: Elle chante très bien. Victor Robert: l'objectif est de devenir la tête d'affiche mondiale? Tony Yoka: D'ab...
André Manoukian Le grand journal du 18 janvier André Manoukian Le grand journal du 18 janvier André Manoukian Le grand journal du 18 janvier
...vaut avoir tout prévu à l'avance. Mais on ne peut pas prévoir l'imprévisible comme une voiture qui ne démarre pas. C'est pourquoi GMF dépanne votre voiture 24/24h, même en bas de chez vous. En ce moment, 2 mois offerts sur votre assurance auto. Générique. Victor Robert: bonsoir. C'est le Grand Journal. Avec Alice Darfeuille et

André Manoukian

. Alice Darfeuille: On s'aime de plus en plus. Victor Robert: il est au régime.

André Manoukian

: on a un sommaire sérieux. Victor Robert: En commençant par Ornella Fleury. Nous avons une nouvelle recrue. Alice Darfeuille: Tu as travaillé? Victor Robert: Tony Yoka. Au potentiel *gros potentiel de star...
André Manoukian Le grand journal du 18 janvier André Manoukian Le grand journal du 18 janvier André Manoukian Le grand journal du 18 janvier
...Mike Tyson qui a d'ailleurs été très sympa ici. Et le mariage?

André Manoukian

: C'est une question de filles. Alice Darfeuille: on vous a beaucoup vus. Tony Yoka: on devait se marier en décembre. Mais les négociations ont pris beaucoup de temps. On s'attendait pas à avoir autant de sollicitations. Il fallait un promoteur, un sponson On voulait pas se prendre la tête. Un mariage, c'est vraiment de l'organisation. Victor Robert: le mariage sera de plus en plus grand. Tony Yoka: on a repoussé de quelques mois. Victor Robert: je voulais faire un salut général à la boxe française. Nous avons plusieurs boxeurs. Ily a un renouveau de la boxe française. Thierry Cheleman: C'est vrai. C'est dans l'ADN de Canal. C'est un sport très difficile. C'est un spectacle extraordinaire. On met des moyens incroyables. On voit des choses qu'on voit même pas à l'oeil nu. On est tellement heureux pour nos Alice Darfeuille: le premier combat pro sera quand?...

Ce qu'on a dit sur Elsa Zylberstein

Elsa Zylberstein Le grand journal du 18 janvier Elsa Zylberstein Le grand journal du 18 janvier Elsa Zylberstein Le grand journal du 18 janvier
...ts. C'est une histoire incroyable, vraie. C'est une belle leçon d'Histoire. André Manoukian: cet extrait résonne d'une manière terrible. C'est l'enfant qui nie qui va les sauven Je lisais ily a pas longtemps que dans l'Hyper Cacher, Coulibaly a demandé son nom à quelqu'un. Il était juif et il l'a descendu immédiatement.

Elsa Zylberstein

: c'est compliqué de faire des amalgames. Aujourd'hui, c'est bien de pas oublier de se rappeler. De pouvoir dire que chacun peut avoir son identité propre. Mon père s'est caché pendant la guerre. Ils se sont retrouvés sur un banc. Des gens les ont cachés. Ily a une vraie résonance pour moi. Alice Darfe...
Elsa Zylberstein Le grand journal du 18 janvier Elsa Zylberstein Le grand journal du 18 janvier Elsa Zylberstein Le grand journal du 18 janvier
...Ilvaut mieux prendre une claque qui fait mal que perdre la vie. Victor Robert: Hommage aux deux jeunes acteurs. Vous nous avez tous beaucoup émus. Je suppose que c'était émouvant de le tourner.

Elsa Zylberstein

: C'était un film important à faire. C'est un film qui a des résonances aujourd'hui. C'est une histoire vraie. C'est encore plus fort. Ces deux garçons vont traverser la France. Leurs parents vont les pousser à partir. C'est aussi le point de vue des Ils vont finalement devenir des petits adultes....
Elsa Zylberstein Le grand journal du 18 janvier Elsa Zylberstein Le grand journal du 18 janvier Elsa Zylberstein Le grand journal du 18 janvier
...

Elsa Zylberstein

: J'étais super fan de lui. J'allais à ses concerts. Alice Darfeuille: Il paraît qu'ily a une photo.

Elsa Zylberstein

: c'est dingue. J'étais complètement fan. Victor Robert: c'est l'heure du Canalbus. Ils sont en visite organisée à Marseille. -La fondation Canalbus est à On aide les touristes....

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal du 18 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 18 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 18 janvier
...Je suis

Ornella Fleury

. Un jour, tout s'est écroulé autour de moi. L'enquête que vous allez découvrir est le fruit de 3 heures de travail intensif. Vous ne regardez plus jamais le ciel du même oeil. - Météo France est financée par la CIA et Matt Pokora. - Catherine Laborde est partie en Syrie. - Ils ont filmé un anticyclone! Ovidie: Grosse prise de risque. -Je prends des risques. Tu vas regarder ça?

Ornella Fleury

: on n'y arrivera pas, tous les deux. Tony Yoka: en plus tu n'as pas de chaussures.

Ornella Fleury

: Je suis pas payée assez cher. Je suis venue vous parler de la vraie météo. Demain matin, plein soleil sur l'ensemble du pays. Dans l'après-midi, pas beaucoup de changement. Merci beaucoup. Victor Robert: je pense à San Francisco. Comment ça va se passer?...
Ornella Fleury Le grand journal du 18 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 18 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 18 janvier
...n bas de chez vous. En ce moment, 2 mois offerts sur votre assurance auto. Générique. Victor Robert: bonsoir. C'est le Grand Journal. Avec Alice Darfeuille et André Manoukian. Alice Darfeuille: On s'aime de plus en plus. Victor Robert: il est au régime. André Manoukian: on a un sommaire sérieux. Victor Robert: En commençant par

Ornella Fleury

. Nous avons une nouvelle recrue. Alice Darfeuille: Tu as travaillé? Victor Robert: Tony Yoka. Au potentiel *gros potentiel de star mondiale. Tony Yoka sera sur ce plateau dans un instant. Nous retrouverons Laurent Weil. -Je suis au-delà de la médaille d'or du vin chaud. La médaille d'or, c'est Ahmed Sylla. -L'...

Ce qu'on a dit sur Ahmed Sylla

Ahmed Sylla Le grand journal du 18 janvier Ahmed Sylla Le grand journal du 18 janvier Ahmed Sylla Le grand journal du 18 janvier
...Victor Robert: Tony Yoka. Au potentiel *gros potentiel de star mondiale. Tony Yoka sera sur ce plateau dans un instant. Nous retrouverons Laurent Weil. -Je suis au-delà de la médaille d'or du vin chaud. La médaille d'or, c'est

Ahmed Sylla

. -L'accueil m'a soufflé. Très émouvant. - On en parle dans un instant. Victor Robert: On te laisse avec tes boissons chaudes. C'est l'heure du menu. - L'adaptation d'Un sac de billes. C'est l'histoire de deux frères juifs livrés à eux-mêes. Elsa Zylberstein sera avec nous. Ovidie parle également de la jeunesse en...

Ce qu'on a dit sur Donald Trump

Donald Trump Le grand journal du 18 janvier Donald Trump Le grand journal du 18 janvier Donald Trump Le grand journal du 18 janvier
...J-2 avant le sacre de

Donald Trump

. Les organisateurs ont enfin trouvé la star qui viendra rendre hommage au plus blond des présidents. Et en exclusivité, notre antenne américaine, Thé Guignolsse, nous a envoyé dés images dés répétitions. -Un, deux... Qu'est ce que c'est que ce larsenovski? Toi pas recommencer ça l'ingé son! Sinon coucou niet! On repart: un, deux. -Côté américain, on vous confirme que Meryl Streep ne sera pas à la cérémonie, mais les époux Clinton seront bien présents. Ils sont pas rancuniers, ces -J'ai assez le trac, moi! Laquelle? -C'est la même! -Ah, non! Celle-là est plus rouge. Allez, je la mets, ça fait plus fantaisie. C'est quoi, tous ces papiers?...
Donald Trump Le grand journal du 18 janvier Donald Trump Le grand journal du 18 janvier Donald Trump Le grand journal du 18 janvier
...Angelina Jolie va aller à l'investiture de

Donald Trump

? Angie a toujours été républicaine, pour la peine de mort. C'est une vraie réac. Elle a même un gros flingue dans son sac à main. Etje vous donne un petit scoop en exclu: elle couche avec Chuck Norris. -Ah ouais? -Salaud, qu'est ce que t'as encore -Je vais bousiller ta réputation, si tu me rends pas mes gamins. -Tu peux toujours rêver, saleté! -Sac d'os! -Vieux beauf! -Les couples, c'est comme l'Amérique, ça se déchire, en ce Heureusement que Donald et Melania donnent l'exemple d'une parfaite union au sommet de l'Etat. Faut dire qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, ces deux-là. -Wahou! Trop beau! Papouchka? Melania? Sauve-toi. -Eh, nice boobs!...

Ce qu'on a dit sur Japon

Japon Le grand journal du 18 janvier Japon Le grand journal du 18 janvier Japon Le grand journal du 18 janvier
..., 2 mois offerts sur votre assurance auto. Les pires cuisiniers font parfois les meilleures rencontres aux ateliers cuisine Meetic. Découvrez nos nombreuses activités en téléchargeant notre appli. Musique asiatique -Avec le kit sushi Tanoshi, j'ajoute du poisson cru, il n'y a qu'à rouler, couper, c'est prêt. Tanoshi, le

Japon

vous sourit. Victor Robert: retour dans le Grand Journal. On est en clair et en direct de Elle aussi se lance dans l'investigation dans un style très différent du vôtre. - Bonsoir à tous. Ovidie, je suis trop contente de vous voir. J'ai vu votre documentaire. J'ai adoré. Il n'y a pas que dans le porno qu'i...

Ce qu'on a dit sur Marseille

Marseille Le grand journal du 18 janvier Marseille Le grand journal du 18 janvier Marseille Le grand journal du 18 janvier
...Elsa Zylberstein: J'étais super fan de lui. J'allais à ses concerts. Alice Darfeuille: Il paraît qu'ily a une photo. Elsa Zylberstein: c'est dingue. J'étais complètement fan. Victor Robert: c'est l'heure du Canalbus. Ils sont en visite organisée à

Marseille

. -La fondation Canalbus est à On aide les touristes. -On arrive dans le quartier du Panier. Vous habitez depuis combien de temps ici? - 5 ans. - Donc 3 ans maximum. - C'est vrai. - Il est fier. Ici, on fabrique du savon de - Jusqu'à R. Le savon de

Marseille

est un produit totalement impo...

Ce qu'on a dit sur San Francisco

San Francisco Le grand journal du 18 janvier San Francisco Le grand journal du 18 janvier San Francisco Le grand journal du 18 janvier
...boissons chaudes. C'est l'heure du menu. - L'adaptation d'Un sac de billes. C'est l'histoire de deux frères juifs livrés à eux-mêes. Elsa Zylberstein sera avec nous. Ovidie parle également de la jeunesse en danger dans Pornocratie. Pol'nocl'atie. -On leur demande même plus de rentrer leur date de naissance. -Tony Yoka part s'entraîner à

San Francisco

. Une nouvelle vie qu'ilviendra nous raconter. Sans oublier la météo et les Guignols. - Tu vas rester un monstre? -Oui, ma chérie. Victor Robert: nous accueillons le champion olympique de boxe Tony Yoka et Thierry Cheleman. Vous avez signé pour 4 ans l'exclusivité avec Canal. On fait partie de la même équipe?...
San Francisco Le grand journal du 18 janvier San Francisco Le grand journal du 18 janvier San Francisco Le grand journal du 18 janvier
...Tony Yoka: D'abord en France. Raviver ce sport en France. Et ensuite conquérir le monde. Victor Robert: vous partez début février à

San Francisco

. Tout est en place là-bas? Tony Yoka: Pas encore. Il faut que je règle... On va choisir là où j'habite. Alice Darfeuille: il faut aller aux Etats-Unis pour devenir un grand champion? Tony Yoka: Pas forcément. C'est la relation avec le coach qui est particulière. Je veux avoir la même philosophie de boxe que lui....
San Francisco Le grand journal du 18 janvier San Francisco Le grand journal du 18 janvier San Francisco Le grand journal du 18 janvier
...Fleury: on n'y arrivera pas, tous les deux. Tony Yoka: en plus tu n'as pas de chaussures. Ornella Fleury: Je suis pas payée assez cher. Je suis venue vous parler de la vraie météo. Demain matin, plein soleil sur l'ensemble du pays. Dans l'après-midi, pas beaucoup de changement. Merci beaucoup. Victor Robert: je pense à

San Francisco

. Comment ça va se passer? Quelle sera la journée type? Tony Yoka: j'ai un toc. C'est une médaille que ma fiancée m'a offerte. Derrière, ily a "ensemble à Rio". Victor Robert: Tout ça nous a André Manoukian: Les Guignols. -Bonsoir, c'est Sylvestre. Voici ce qui s'est passé dans notre ch'ti monde aujourd'h...

LE GRAND JOURNAL DU 17 JANVIER

Ce qu'on a dit sur André Manoukian

André Manoukian Le grand journal du 17 janvier André Manoukian Le grand journal du 17 janvier André Manoukian Le grand journal du 17 janvier
...-C'est très simple. Il finit par m'apprécier.

André Manoukian

: le poisson a une mémoire de 3 secondes. C'est trop bien. Un vieux couple qui ne peut plus s'entendre se dit: "je regarde ma femme et tous les 3 secondes je l'aime". -Vous m'êtes très sympathique. Ma mère est arménienne.

André Manoukian

: votre mère arménienne et votre père juif, vous faites de l'hum...
André Manoukian Le grand journal du 17 janvier André Manoukian Le grand journal du 17 janvier André Manoukian Le grand journal du 17 janvier
...Alice Darfeuille: André boit des

André Manoukian

: Ce sont des jus de légumes. -J'ai lu un livre formidable. -Du lourd ce soir avec Francis Veber. VEIJE l'. -Il s'appelle juste Leblanc. -François Pignon revient. Au théâtre dans la peau d'un poisson rouge. Nous aurons la visite de Lambert Wilson. Il s'est glissé dans la peau de Yves Montand. Deux médaillés olympiques de boxe. Ils sont de retour sur les rings. Les dernières nouvelles fraîches en direct du Festival Alpes d'Huez. La météo et les guignols. -Tu me vois où dans un an? Victor Robert: du ciné, du théâtre, Pour commencer, de la boxe avec Mathieu Bauderlique et Souleymane Cissokho. Bonsoir a tous les deux. Mathieu Bauderlique, 27 ans, médaille de bronze. Souleymane Cissokho, 25 ans, Merci d'être là à 4jours d'un gros combat. Comment ça se passe à l'entraînement?...
André Manoukian Le grand journal du 17 janvier André Manoukian Le grand journal du 17 janvier André Manoukian Le grand journal du 17 janvier
...- On est sur les derniers réglages technique et tactiques.

André Manoukian

: la visualisation comme le skieur? -On le fait beaucoup en boxe. Victor Robert: A la fin tu visualises le mec par terre. -On fait avec la vidéo. Alice Darfeuille: comment on gère l'alimentation, pour le poids? -Eviter les sauces, les sodaset le grignotage. Victor Robert: ça change quoi, ces médailles? -Ça attire les sponsors. (a change la vie. Victor Robert: vous vivez mieux qu'avant? -C'est clair. Au-delà des médailles, le public a retenu une équipe soudée. Ily a un réel engouement autour de la boxe. On a énormément de propositions. Victor Robert: bande-annonce. - 4 Français, 4 combats pour une soirée explosive. Une grande soirée de boxe à Levallois. Et le championnat du monde féminin des poids super plume. Alice Darfeuille: Maéva nous avait raconté qu'elle boxait beaucoup contre les garçons. Vous, vous boxez contre les filles?...

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal du 17 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 17 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 17 janvier
...Nouvelle Dacia Sandero, rien à ajouter. est à partir de 3 euros/jour, sans apport, soit 90 euros/mois pendant 61 mois. Victor Robert: retour sur le plateau. Bienvenue à ceux qui nous rejoignent. On retrouve Ornella qui se trouve également au Festival Alpes d'Huez.

Ornella Fleury

: je vous entends Il fait un peu froid, ici. Je suis au pied de la piste noire et Gilbert Montagnier. Jamel et Kev Adams sont en train de descendre une piste. Victor Robert: quelles stars as-tu

Ornella Fleury

: j'ai eu la chance de déjeuner avec Nabila. Lamine Lezghad à l'Alpes d'Huez. Victor Robert: tu peux...
Ornella Fleury Le grand journal du 17 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 17 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 17 janvier
...là, bonsoir. Quelle joie de vous... Y a Lambert Wilson. Je suis venue... C'était nul, là-bas. Je vais vous dire quel temps il fait demain. Du beau temps sur tout le pays. Des risques de verglas dans le Dans l'après-midi, les températures se réchauffent un peu. Je suis contente de vous voir. -Y a qu'en France qu'on a ça.

Ornella Fleury

: peut-être tant mieux pour les autres. Salut. Victor Robert: Francis Veber, vous n'avez pas ce problème. Quand il fait froid vous repartez à Los Angeles. Vous habitez près de Leonardo diCaprio. -C'est atroce. Au bord de sa piscine ily a des filles sublimes et souvent nues. Au bord de la mienne, j'ai un...
Ornella Fleury Le grand journal du 17 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 17 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 17 janvier
...

Ornella Fleury

: pardon, t'étais en train de faire ton sketch? Lamine Lezghad: J'ai envie de parler de culture. Mais, je n'y connais rien. Cultive-toi, minot! On va parler d'accessoires. Envoie le matos. J'ai envie de te gifler avec une chaise longue. "Game of Thrones". C'est quoi l'histoire? T'as une famille dans le Nord. Y a une gonzesse, une petite blonde qui veut le trône. Mais, elle est dans le désert. C'est une histoire, tu comprends Faut regardez comme ça. C'est pour te garder scotché. Ils te chopent avec du suspense. "Winter is coming". Mais il fait moins 10 depuis 3 saisons. Jon Snow, "Jean Neige", Il garde un bloc de neige. Tout le monde dit que les Américains sont forts. Mais c'est pompé de chez nous. Ils baisent en cachette, ils veulent arriver sur le trône. (a te rappelle quoi?...

Ce qu'on a dit sur Lambert Wilson

Lambert Wilson Le grand journal du 17 janvier Lambert Wilson Le grand journal du 17 janvier Lambert Wilson Le grand journal du 17 janvier
...Alice Darfeuille: André boit des André Manoukian: Ce sont des jus de légumes. -J'ai lu un livre formidable. -Du lourd ce soir avec Francis Veber. VEIJE l'. -Il s'appelle juste Leblanc. -François Pignon revient. Au théâtre dans la peau d'un poisson rouge. Nous aurons la visite de

Lambert Wilson

. Il s'est glissé dans la peau de Yves Montand. Deux médaillés olympiques de boxe. Ils sont de retour sur les rings. Les dernières nouvelles fraîches en direct du Festival Alpes d'Huez. La météo et les guignols. -Tu me vois où dans un an? Victor Robert: du ciné, du théâtre, Pour commencer, de la boxe avec Mathieu Ba...
Lambert Wilson Le grand journal du 17 janvier Lambert Wilson Le grand journal du 17 janvier Lambert Wilson Le grand journal du 17 janvier
...André Manoukian: oui. Victor Robert: vous avez forcément vu une de ses pièces ou un de ses Je vous demande d'accueillir Francis Veber, Noémie De Lettre, Stéphane Freiss et

Lambert Wilson

. Installez-vous. Bonsoir à tous les 4. Francis Veber, vous avez écrit et mis en scène "Un animal de compagnie". On y retrouve François pignon. On retrouve d'abord Laurent Weil. -Je suis en très bonne compagnie avec Jamel Debbouze. Il devrait me rejoindre dans quelques instants. Il arrive. Merci d'être avec nous. - J'ai fait une piste noire. -C'est un festival à part pour toi. -Ça été un souvenir incommensurable. On a reçu 3 prix. Le public était ravi. C'est un des rares endroits où on sublime la comédie. - Tu seras sur scène demain avec une partie de la troupe du Jamel Comedy Club. -Ça fait 10 ans. On fête ça avec le festival. La prochaine édition va être incroyable. - Merci beaucoup. -Tu mesures combien?...
Lambert Wilson Le grand journal du 17 janvier Lambert Wilson Le grand journal du 17 janvier Lambert Wilson Le grand journal du 17 janvier
...ed de la piste noire et Gilbert Montagnier. Jamel et Kev Adams sont en train de descendre une piste. Victor Robert: quelles stars as-tu Ornella Fleury: j'ai eu la chance de déjeuner avec Nabila. Lamine Lezghad à l'Alpes d'Huez. Victor Robert: tu peux venir sur le Ornella Fleury: Ouh. Voilà, bonsoir. Quelle joie de vous... Y a

Lambert Wilson

. Je suis venue... C'était nul, là-bas. Je vais vous dire quel temps il fait demain. Du beau temps sur tout le pays. Des risques de verglas dans le Dans l'après-midi, les températures se réchauffent un peu. Je suis contente de vous voir. -Y a qu'en France qu'on a ça. Ornella Fleury: peut-être tant mieux...

Ce qu'on a dit sur Donald Trump

Donald Trump Le grand journal du 17 janvier Donald Trump Le grand journal du 17 janvier Donald Trump Le grand journal du 17 janvier
...J-3 avant la cérémonie d'investiture du très bien peigné

Donald Trump

. A quoi ressemblera l'Amérique quand il sera au pouvoir? Mystère et boule de gomme. En tout cas, côté cinéma, il y aura les pro-Trump, et ils sont pas nombreux il faut bien le dire, et les anti. Woody Allen lui a déjà choisi son -Chapitre 1, il détestait New-York City. C'était devenu une ville irrespirabl...
Donald Trump Le grand journal du 17 janvier Donald Trump Le grand journal du 17 janvier Donald Trump Le grand journal du 17 janvier
...violent, dangereux, mais il continuerait de vivre à New-York, parce qu'il en a rien à foutre en fait, qu'on va tous mourir et que la vie est absurde. C'est bien, ça. -Bon, Woody Allen, je raye... Il viendra pas... Et puis... Bah c'est tout, j'avais pas d'autres noms sur la liste des invités show-biz. (a galère bien du côté de

Donald Trump

pour trouver du people. -Pas du tout. C'est faux. Ce sera une très grande et belle cérémonie. Moi, George Clooney, je serai présent à l'investiture de Donald Ilva être un très grand président des Etats-Unis. Encore plus fort que ce génie de Ronald Reagan. -Qu'est-ce qui vous arrive? Vous avez toujou...
Donald Trump Le grand journal du 17 janvier Donald Trump Le grand journal du 17 janvier Donald Trump Le grand journal du 17 janvier
...Oh oh oh... En apesanteur... Un peu de sérieux, on va parler de

Trump

, ah ben non c'est drôle C'est vendredi que

Donald

prend le monde entre ses mains. Comment ilva nous le rendre dans 4 On a bien notre petite idée nous. Regardez. -A cette élection qu'on n'est pas prêt d'oublier, mother fucker! -Bye bye, los burritos! -Nardinamouk! Tu peux pas ranger tes affaires! -Détends-toi, Bachar, enjoy life! -Hey les gars, moi perdu dent, non? -C'est à qui, ce bébé? -Euh... les gars, c'est quoi cette nouvelle carte? Y a plus de Syrie? -Ça pas être moi! (a être lui, c'est sûr! -No! Je suis juste comme ça devant le bouton nucléaire mais je ne touche pas! Sorry, Vladimir, plus de Russie non Un partout! Qu'est-ce tu fous là toi?...

Ce qu'on a dit sur Laurent Weil

Laurent Weil Le grand journal du 17 janvier Laurent Weil Le grand journal du 17 janvier Laurent Weil Le grand journal du 17 janvier
...Générique. Victor Robert: bonsoir à tous. C'est le Grand Journal. On salue le public. Ils sont nombreux, ce soir. On Salue également

Laurent Weil

au festival Alpes d'Huez. -On va prendre un vi nchaud, se réchauffer et on revient. Victor Robert: vous allez bien? Alice Darfeuille: André boit des André Manoukian: Ce sont des jus de légumes. -J'ai lu un livre formidable. -Du lourd ce soir avec Francis Veber. VEIJE l'. -Il s'appelle juste Leblanc. -François Pignon...
Laurent Weil Le grand journal du 17 janvier Laurent Weil Le grand journal du 17 janvier Laurent Weil Le grand journal du 17 janvier
...ukian: oui. Victor Robert: vous avez forcément vu une de ses pièces ou un de ses Je vous demande d'accueillir Francis Veber, Noémie De Lettre, Stéphane Freiss et Lambert Wilson. Installez-vous. Bonsoir à tous les 4. Francis Veber, vous avez écrit et mis en scène "Un animal de compagnie". On y retrouve François pignon. On retrouve d'abord

Laurent Weil

. -Je suis en très bonne compagnie avec Jamel Debbouze. Il devrait me rejoindre dans quelques instants. Il arrive. Merci d'être avec nous. - J'ai fait une piste noire. -C'est un festival à part pour toi. -Ça été un souvenir incommensurable. On a reçu 3 prix. Le public était ravi. C'est un des rares endroits où on...

Ce qu'on a dit sur New York

New York Le grand journal du 17 janvier New York Le grand journal du 17 janvier New York Le grand journal du 17 janvier
...Mystère et boule de gomme. En tout cas, côté cinéma, il y aura les pro-Trump, et ils sont pas nombreux il faut bien le dire, et les anti. Woody Allen lui a déjà choisi son -Chapitre 1, il détestait

New-York

City. C'était devenu une ville irrespirable depuis l'élection de Trop gentil.... Chapitre 1, ilvomissait

New-York

City et le président Trump marié à une femme qui pourrait être sa fille... Je peux pas dire ça, j'ai fait la même chose... Chapitre 1, il détestait Donald Trump, il le trouvait raciste,...

Ce qu'on a dit sur Syrie

Syrie Le grand journal du 17 janvier Syrie Le grand journal du 17 janvier Syrie Le grand journal du 17 janvier
...Y a plus de

Syrie

? -Ça pas être moi! (a être lui, c'est sûr! -No! Je suis juste comme ça devant le bouton nucléaire mais je ne touche pas! Sorry, Vladimir, plus de Russie non Un partout! Qu'est-ce tu fous là toi? -Yeehou! Moi aussi j'ai été élue! Je suis devenue présidente de la France! -Moi vouloir prendre air. -Mais c'est quoi ce délire? -Eh les gars, j'ai retrouvé mon appareil photo! -J'espère juste qu'on a pas spoilé la fin du monde! Allez, c'était Sylvestre, à demain pour d'autres nouvelles de notre ch'tit monde. Victor Robert: merci aux auteurs. Je vous ai vu attentif. Comment ça s'est passé dans votre voisinage? -On est très démocrates. Alice Darfeuille: (a vous pose un problème d'habiter dans l'Amérique de Trump?...

LE GRAND JOURNAL DU 16 JANVIER

Ce qu'on a dit sur Ornella Fleury

Ornella Fleury Le grand journal du 16 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 16 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 16 janvier
...elle Dacia Sandero, rien à ajouter. est à partir de 3 euros/jour, sans apport, soit 90 euros/mois pendant 61 mois. Victor Robert: De retour dans le Grand Journal. Je suis toujours avec nos invités. Ils sont venus pour leur film "il a déjà tes yeux". C'est votre femme dans le film. -Vous avez de la chance. Victor Robert: voilà

Ornella Fleury

et sa météo.

Ornella Fleury

: salut. -Pas de talons?

Ornella Fleury

: non, je suis triste. C'est la journée la plus déprimante de l'année. Si vous voulez vous pendre... C'est comme si Michel Houellebecq était un jour de la semaine. Mais j'ai lu que la luminothérapie marchait bien....
Ornella Fleury Le grand journal du 16 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 16 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 16 janvier
...it ensemble depuis 2 ans. Enfin, c'est une moyenne. Il est apparemment marié. Il est en promo pour son film. Je me disais, pour oublierje pourrais b oire. C'est sans alcool. Ça a l'air dégueulasse. Il me faudrait une plage. Non, pas Lille. Une île. C'est bon, en fait. Victor Robert: (a rappelle des bons souvenirs.

Ornella Fleury

: tiens, gouttes. (a détend le slip. Autre chose, j'ai 30 ans et je suis encore en CDD. - C'est très sucré. -Ily a l'épidémie de grippe en ce

Ornella Fleury

: j'ai un poste qui ne sert à rien. Je suis remplaçable comme dans Touche pas à mon poste. Sinon, j'ai des problèmes. C'est la soirée des Césars c...
Ornella Fleury Le grand journal du 16 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 16 janvier Ornella Fleury Le grand journal du 16 janvier
...Hollywood. Même eux, ils voyagent. Pour ne pas finir en dépression, j'ai décidé de ne pas vous faire la météo française. Je vais faire la météo de Dakar. Et celle de la Martinique. Demain matin, à Dakar. Il fera plein soleil. Et 23 degrés.. Dans l'après-midi, plein de soleil en Martinique. Il fera 25 à Fort-de-France.

Ornella Fleury

: bonne soirée. Victor Robert: merci

Ornella

. Autre remède contre la déprime, c'est les guignols. -Bonsoir c'est Sylvestre, voici ce qui s'est passé dans notre Ch'tit monde aujourd'hui. La semaine dernière c'était l'interrogatoire d'un des suspects dans l'enquête sur le Braquage de Kim Kardashian. Eh...

Ce qu'on a dit sur Augustin Trapenard

Augustin Trapenard Le grand journal du 16 janvier Augustin Trapenard Le grand journal du 16 janvier Augustin Trapenard Le grand journal du 16 janvier
...tait ce qu'ils vivaient au quotidien. André Manoukian: c'est presque impensable. On se pose une question, c'est que ça fait flipper. - C'est une femme qui est face à l'inconnu. Elle est face à des situations inédites. Quand les hommes ont donné le droit de vote aux femmes, ils ont dû se poser des questions stupides de ce genre.

Augustin Trapenard

: Au-delà du sujet social, c'est aussi une histoire d'amour. Nos parents doivent assumer leurs actes.

Augustin Trapenard

: Vous avez eu cette idée en lisant le journal en -Oui. Je cherchais une idée pour mon 39 film. Et quand ce couple de nigérian a eu un enfant blanc, ça m'a donné l'idée. Je me suis dit...
Augustin Trapenard Le grand journal du 16 janvier Augustin Trapenard Le grand journal du 16 janvier Augustin Trapenard Le grand journal du 16 janvier
...us. **week-end. -Le boulot. -Moi j'étais à Sucy-en-Brie. Hier, je suis allé à un forum qui s'appelait la France s'engage. C'était super. - Je crois que le président y était. André Manoukian: moi j'y allais juste pour draguer une copine. - C'était avant qu'il aille voir Michel Drucker. Victor Robert: qu'est-ce que t'as fait, toi Augustin?

Augustin Trapenard

: j'ai lu. Victor Robert: au menu ce soir. - Adopter, c'est aimé quelqu'un qui ne nous ressemble pas. Lucien Jean-Baptiste revient sur le thème de la différence. Aïssa Maïga et Vincent Elbaz complètent le trio et seront avec Sans oublier le débrief foot avec Hervé Mathoux et Habib Beye. Nous verrons aussi les bonnes nouvell...
Augustin Trapenard Le grand journal du 16 janvier Augustin Trapenard Le grand journal du 16 janvier Augustin Trapenard Le grand journal du 16 janvier
...est l'intérêt d'allerjouer en Chine. -Il faut accepter de vivre dans un autre pays et dans un championnat mineur. L'intérêt est surtout financier. -On parle de sommes tellement énormes, que pour certains c'est pour asseoir leur vie de famille. André Manoukian: Comme les musiciens de jazz qui vont jouer à Pékin. Ils reviennent vite.

Augustin Trapenard

: on peut asseoir sa vie de famille avec un peu moins de 50 millions. -La Chine d'ily a 4 ou 5 ans, c'était surtout des joueurs en fin de carrière. Regardez Didier Drogba. Dimanche dernier, il a expliqué qu'il était prêt à revenir à Marseille. - Ce n'est pas la première fois qu'il le livre “dit. -Mais c'est la p...

Ce qu'on a dit sur Lucien Jean-Baptiste

Lucien Jean-Baptiste Le grand journal du 16 janvier Lucien Jean-Baptiste Le grand journal du 16 janvier Lucien Jean-Baptiste Le grand journal du 16 janvier
...Victor Robert: on va parler du rôle de Vincent Elbaz. Vous aviez déjà abordé des situations comme celle-ci dans ma première étoile. Voici votre portrait. -Voilà l'ADN de Julien

Jean-Baptiste

. 20 % de Madonna. Pas la chanteuse, mais celle qui adopte ses enfants. (a s'appelle de l'humanitaire et c'est aussi la grande passion du couple B rangelina. -Il est temps de vous dire que nous sommes face a un cas particulier. - Dans le film de

Lucien Jean-Baptiste

, c'est le même principe inversé.

Lucien Jean-Baptiste

s'est ensuite 40 % de Michael Moore. Pas pour le gabarit, mais pour les qualités d'interviews. -Personne ne peut être catholique et socialiste. *- Je suis fier de recevoir Jean-Marie Le Pen. -Je suis un candide. La musique nègre est très chargée de sexualité. - On prend un gars dont les parents sont d'origine sénégalaise, il faudrait le renvoyer?...
Lucien Jean-Baptiste Le grand journal du 16 janvier Lucien Jean-Baptiste Le grand journal du 16 janvier Lucien Jean-Baptiste Le grand journal du 16 janvier
...Augustin Trapenard: j'ai lu. Victor Robert: au menu ce soir. - Adopter, c'est aimé quelqu'un qui ne nous ressemble pas.

Lucien Jean-Baptiste

revient sur le thème de la différence. Aïssa Maïga et Vincent Elbaz complètent le trio et seront avec Sans oublier le débrief foot avec Hervé Mathoux et Habib Beye. Nous verrons aussi les bonnes nouvelles de Lamine Lezghad. Victor Robert: le capitaine du CFC La Ligue 1 a a fait son grand retour après 3 semaines de pause....
Lucien Jean-Baptiste Le grand journal du 16 janvier Lucien Jean-Baptiste Le grand journal du 16 janvier Lucien Jean-Baptiste Le grand journal du 16 janvier
...- Oui. Victor Robert: tout de suite,Aïssa Maïga, Vincent Elbaz,

Lucien Jean-Baptiste

. Victor Robert: bonsoir a tous les -Vous connaissez? - On s'était déjà vu à Cannes. -Il n'y a que Vincent qu'on connaît Victor Robert: tout le monde est Il a déjà tes yeux, c'est votre Le scénario est simple. Un enfant blanc est adopté par un couple noir. -On va vous confier un petit garçon. Vous étiez plutôt ouverts. Je vous présente Benjamin. - J'aurais dû faire un mafé. Dis-moi que mon petit-fils n'est pas un congolais. - Bonjour. -C'est quoi ça? -C'est Benjamin. Victor Robert: bon film. La bande-annonce a beaucoup fait rire. Evidemment, il n'y a pas de statistiques en France sur l'adoption. Vous connaissez une famille semblable?...

Ce qu'on a dit sur Vincent Elbaz

Vincent Elbaz Le grand journal du 16 janvier Vincent Elbaz Le grand journal du 16 janvier Vincent Elbaz Le grand journal du 16 janvier
...Augustin Trapenard: j'ai lu. Victor Robert: au menu ce soir. - Adopter, c'est aimé quelqu'un qui ne nous ressemble pas. Lucien Jean-Baptiste revient sur le thème de la différence. Aïssa Maïga et

Vincent Elbaz

complètent le trio et seront avec Sans oublier le débrief foot avec Hervé Mathoux et Habib Beye. Nous verrons aussi les bonnes nouvelles de Lamine Lezghad. Victor Robert: le capitaine du CFC La Ligue 1 a a fait son grand retour après 3 semaines de pause. - Il se passe un truc incroyable dans le championnat de France. Mona...
Vincent Elbaz Le grand journal du 16 janvier Vincent Elbaz Le grand journal du 16 janvier Vincent Elbaz Le grand journal du 16 janvier
...- Oui. Victor Robert: tout de suite,Aïssa Maïga,

Vincent Elbaz

, Lucien Jean-Baptiste. Victor Robert: bonsoir a tous les -Vous connaissez? - On s'était déjà vu à Cannes. -Il n'y a que Vincent qu'on connaît Victor Robert: tout le monde est Il a déjà tes yeux, c'est votre Le scénario est simple. Un enfant blanc est adopté par un couple noir. -On va vous confier un petit garçon. Vous étiez plutôt ouverts. Je vous présente Benjamin. - J'aurais dû faire un mafé. Dis-moi que mon petit-fils n'est pas un congolais. - Bonjour. -C'est quoi ça? -C'est Benjamin. Victor Robert: bon film. La bande-annonce a beaucoup fait rire. Evidemment, il n'y a pas de statistiques en France sur l'adoption. Vous connaissez une famille semblable?...
Vincent Elbaz Le grand journal du 16 janvier Vincent Elbaz Le grand journal du 16 janvier Vincent Elbaz Le grand journal du 16 janvier
...Victor Robert: on va parler du rôle de

Vincent Elbaz

. Vous aviez déjà abordé des situations comme celle-ci dans ma première étoile. Voici votre portrait. -Voilà l'ADN de Julien Jean-Baptiste. 20 % de Madonna. Pas la chanteuse, mais celle qui adopte ses enfants. (a s'appelle de l'humanitaire et c'est aussi la grande passion du couple B rangelina. -Il est temps de vous dire que nous sommes face a un cas particulier. - Dans le film de Lucien Jean-Baptiste, c'est le même principe inversé. Lucien Jean-Baptiste s'est ensuite 40 % de Michael Moore. Pas pour le gabarit, mais pour les qualités d'interviews. -Personne ne peut être catholique et socialiste. *- Je suis fier de recevoir Jean-Marie Le Pen. -Je suis un candide. La musique nègre est très chargée de sexualité. - On prend un gars dont les parents sont d'origine sénégalaise, il faudrait le renvoyer?...

Ce qu'on a dit sur Aïssa Maïga

Aïssa Maïga Le grand journal du 16 janvier Aïssa Maïga Le grand journal du 16 janvier Aïssa Maïga Le grand journal du 16 janvier
...Augustin Trapenard: j'ai lu. Victor Robert: au menu ce soir. - Adopter, c'est aimé quelqu'un qui ne nous ressemble pas. Lucien Jean-Baptiste revient sur le thème de la différence.

Aïssa Maïga

et Vincent Elbaz complètent le trio et seront avec Sans oublier le débrief foot avec Hervé Mathoux et Habib Beye. Nous verrons aussi les bonnes nouvelles de Lamine Lezghad. Victor Robert: le capitaine du CFC La Ligue 1 a a fait son grand retour après 3 semaines de pause. - Il se passe un truc incroyable dans le championnat de Fr...
Aïssa Maïga Le grand journal du 16 janvier Aïssa Maïga Le grand journal du 16 janvier Aïssa Maïga Le grand journal du 16 janvier
...- Oui. Victor Robert: tout de suite,

Aïssa Maïga

, Vincent Elbaz, Lucien Jean-Baptiste. Victor Robert: bonsoir a tous les -Vous connaissez? - On s'était déjà vu à Cannes. -Il n'y a que Vincent qu'on connaît Victor Robert: tout le monde est Il a déjà tes yeux, c'est votre Le scénario est simple. Un enfant blanc est adopté par un couple noir. -On va vous confier un petit garçon. Vous étiez plutôt ouverts. Je vous présente Benjamin. - J'aurais dû faire un mafé. Dis-moi que mon petit-fils n'est pas un congolais. - Bonjour. -C'est quoi ça? -C'est Benjamin. Victor Robert: bon film. La bande-annonce a beaucoup fait rire. Evidemment, il n'y a pas de statistiques en France sur l'adoption. Vous connaissez une famille semblable?...

Ce qu'on a dit sur Afghanistan

Afghanistan Le grand journal du 16 janvier Afghanistan Le grand journal du 16 janvier Afghanistan Le grand journal du 16 janvier
...tout mal quand il fait froid. Victor Robert: jamais de poteau -Jamais. Victor Robert: merci à vous 2, on vous retrouve dans le CFC. Dans un instant, je recevrai mes Nous recevrons aussi notre camarade de l'effet papillon. - Aux Etats-Unis, la porte de cette maison s'ouvre et un cambrioleur entre. Le propriétaire reçoit un message en

Afghanistan

. Il assiste au cambriolage en Il entend son voisin. Les cambriolages sont courants aux Etats-Unis. Il suffitjuste d'une caméra et d'un Smartphone pour les contrer. Voici une image qui peut tout changer dans le business. Les enquêteurs sud-coréens ont demandé l'arrestation duvice-président de Samsung. En échange d'un f...

Ce qu'on a dit sur Chine

Chine Le grand journal du 16 janvier Chine Le grand journal du 16 janvier Chine Le grand journal du 16 janvier
...n parle de lui, on a appris qu'il avait une offre d'un club chinois. Il faut savoir qu'il y a quelque chose qui change dans le footbaIl mondial. Ily a quelques années, les Chinois étaient comme le Moyen-Orient. Aujourd'hui, ils proposent des sommes astronomiques pour des joueurs dans la force de l'âge. -Quel est l'intérêt d'allerjouer en

Chine

. -Il faut accepter de vivre dans un autre pays et dans un championnat mineur. L'intérêt est surtout financier. -On parle de sommes tellement énormes, que pour certains c'est pour asseoir leur vie de famille. André Manoukian: Comme les musiciens de jazz qui vont jouer à Pékin. Ils reviennent vite. Augustin Trapenard: on peut...
Chine Le grand journal du 16 janvier Chine Le grand journal du 16 janvier Chine Le grand journal du 16 janvier
...Voici une image qui peut tout changer dans le business. Les enquêteurs sud-coréens ont demandé l'arrestation duvice-président de Samsung. En échange d'un feu vert du gouvernement, il versait des pots-de-vin. Samsung, c'est 20 % du PIB du pays. Déjà ébranlé par les problèmes de son modèle récent, le constructeur est en difficulté. En

Chine

, on travaille dur pour préparer le nouvel an chinois. L'année du coq arrive. Cette usine produit donc des coqs Le problème, c'est qu'il finit par ressembler à Donald Trump. Victor Robert: ça vous a plu? - Oui. Victor Robert: tout de suite,Aïssa Maïga, Vincent Elbaz, Lucien Jean-Baptiste. Victor Robert: bonsoir a tous les -V...

Ce qu'on a dit sur Dijon

Dijon Le grand journal du 16 janvier Dijon Le grand journal du 16 janvier Dijon Le grand journal du 16 janvier
.... Il a marqué son premier but en coupe de France à son premier Ce n'est presque pas une occasion, et il s'en sert quand même. -C'est surtout la trajectoire qui est impressionnante. Le gardien ne peut rien. C'est une recrue de qualité. -Monaco en tête, Nice, Paris... Ily a un trio d'enfer. Gros suspense cette année. -Regardez ce joueur de

Dijon

. Il va tenter un geste technique. C'est la revanche du poteau. -Ça fait surtout mal quand il fait froid. Victor Robert: jamais de poteau -Jamais. Victor Robert: merci à vous 2, on vous retrouve dans le CFC. Dans un instant, je recevrai mes Nous recevrons aussi notre camarade de l'effet papillon. - Aux Etats-Unis, la porte d...