Revenir en haut

Suivez ce qu'on dit sur Christophe Barbier

( 51 ans )
à la télévision

Christophe Barbier dans C dans l'air du 17 avril sur France 5

...sé et l'autre non. KLM fait beaucoup plus de profits. Ça justifie mieux qu'on distribue. - C.Roux: Question. Le voilà, le sujet qui attend le gouvernement. -

C.Barbier

: Je suis très surpris que l'actualité de la semaine n'ait pas fait redoubler d'ardeur la grève des cheminots. J'avais l'impression qu'on jetait de l'es...
...st dans les urnes. Elle n'est pas dans les conflits. - S.Coignard: Pour la réforme des retraites, tous les autres sont aussi concernés. C'est un autre paradigme. -

C.Barbier

: Ils manifestent dans les sondages et dans les urnes. La hausse de la CSG n'est pas passée. - C.Roux: Les hospitaliers? On connaît leur colère....
...détermination. Il pourrait se retrouver bientôt confronté à l'impatience des Français, en attente du retour à la normale. Grèves, blocages, c'est par où la sortie?

C.Barbier

, vous êtes éditorialiste à L'Express. Citons votre dernier livre: "Les derniers jours de la gauche". R.Cayrol, vous êtes directeur du centre d'études et d'a...

Christophe Barbier dans C dans l'air du 12 avril sur France 5

...Il réaffirme son leadership. Il a cherché à éviter le "je n'en ai rien à faire de Vfiusu -

C.Barbier

: Les 100 000 retraités qui vont être remboursés de cette CSG qu'on leur a prélevée par erreur, les 80 km/h... On y va en douceur, avec cette capacité de faire marche arrière. -

C.Barbier

: Sur les hôpitaux et les retraites, on est dans une bonne volonté. -

C.Barbier

: C'est quoi, un débat face aux Français? Un référendum?...
...Ce n'est pas un cadre habituel. -

C.Barbier

: C'est sympathique et empathique en image. Ce n'est pas l'essentiel. - C.Roux: Mais la forme est importante. Ça peut abîmer le contenu ou faire tout le...
...sentiment d'être bien représentés, quand c'est un président interrogé uniquement par un journaliste. Ily a ce besoin de rapprocher le président et les Français. -

C.Barbier

: Il le fera tôt ou tard. - C.Weill: Il le fait par pastille, chaque fois qu'ilva dans la rue. -

C.Barbier

: C'est tout l'enjeu de Macron....