Youssouf Fofana, l'ancien chef du gang des barbares, estjugé pour des faits antérieurs à l'assassinat d'Ilan Halimi.

Dans La nouvelle édition sur D8 - le mardi 10 janvier
Youssouf Fofana, l'ancien chef du gang des barbares, estjugé pour des faits antérieurs à l'assassinat d'Ilan Halimi. Son nouveau procès concerne des faits de chantage. Entre 2002 et 2004, Youssouf Fofana aurait fait chanter au moins 42 personnes, dont 13 sont parties civiles. Parmi les personnalités les plus connues, l'ancien président de Médecins Sans Frontières, l'ancien patron d'Arte, mais également des chefs de grandes entreprises comme les présidents des directoires de BMW ou Conforama.
Pour faire pression, le maître chanteur envoie des photos et des vidéos sur lesquelles les victimes découvrent un homme cagoulé qui pose devant leur domicile. Bien souvent, il est armé d'une grenade ou d'un lance-roquettes. Il envoie aussi des grenades trafiquées, jette des cocktails Molotov ou piège des voitures. Aucune des victimes n'a cédé malgré les lettres de relance menaçantes envoyées par l'homme. Youssouf Fofana n'est pas devenu le criminel que l'on connaît en quelques jours.
Il a décidé de dresser une liste des gens riches. C'était juste avant de s'intéresser plus particulièrement encore aux Ce qu'il voulait, c'était trouver un moyen de récupérer de l'argent pour devenir un grand bandit. Il s'est vanté pendant un temps devant les juges de ses actes de maître chanteur avant de réfuter être l'auteur de cette terrifiante série de tentatives d'extorsion de Emilie Besse: Il purge sa peine dans la prison de France la plus sécurisée. On le dit radicalisé.
Nicolas, vous craignez que le retour de cette figure maléfique fascine l'opinion publique d'une certaine façon. Nicolas Domenach: Oui, c'est ce qu'il recherche.