Manuel Valls était en déplacement dans le Puy-de-Dôme.

Dans Jusqu'à minuit sur iTélé - le mardi 10 janvier
Manuel Valls serait une cinquième position. systématiquement, même Manuel Valls, qui est le meilleur candidat au PS, est très loin. Arnaud Montebourg obtiendrait 5 %, Benoît Hamon, 6 %. On voit très bien cette situation inédite pour le Parti Socialiste. Le vainqueur de la primaire ne sera pas en situation de gagner la présidentielle. Soizic Boisard: Manuel Valls était en déplacement dans le Puy-de-Dôme. L'ancien Premier ministre n'aime pas les sondages et veut déjouer les pronostics.
Réveillez-vous! Armez-vous de convictions! Ne pensez pas un seul instant que La gauche doit être forte, elle doit être capable de résister à cette ambiance, où tout serait déjà On nous décrit déjà un deuxième tour entre François Fillon et Marine Le La question est simple. Voulons-nous être en mesure de compter? Voulons-nous que la gauche, celle qui assume les responsabilités, soit en mesure de proposer un chemin crédible aux Français?
Soizic Boisard: Il y avait 300 personnes à ce meeting de Manuel Il souffre de la comparaison avec Emmanuel Macron. La comparaison est bien cruelle. Il y a seulement quatre jours, ils étaient 2500 réunis pour assister au meeting d'Emmanuel Macron. Ce mardi soir, ils étaient à peine 300 pour écouter Manuel Valls, le tout dans une ambiance bien sage. L'ancien Premier ministre s'en est agacé juste après son discours. Il y a une différence de dynamique par rapport à Emmanuel Macron.
J'espère que la mayonnaise prendra. Jusqu'à présent, il a du retard. Il est parti en retard, du fait qu'il était Premier ministre. Il y a un Il y a un phénomène de rejet, de la politique en général. Il y a le côté flambeur d'Emmanuel Macron qui peut plaire. Je ne suis pas un fan des magazines people. Manuel Valls semble avoir senti que sa campagne avait du mal à décoller. Il a dit avoir besoin de la mobilisation de tout le monde.
Soizic Boisard: François Fillon recule au premier tour dans ce sondage. Le candidat de la droite à la présidentielle ne change rien. Il tape sur la gauche et veut redresser la France. Inutile de s'attarder davantage sur le bilan. François Hollande l'a jugé lui-même insuffisant. Oubliés les déficits, finis les engagements européens, aux orties la Ve République... Quel que soit le vainqueur de cette primaire, il y aura entre nous une différence de fond. Je veux redresser la France.
A gauche, on veut juste assister son Soizic Boisard: François confirmé un déjeuner fin janvier avec Angela Merkel.