Et on attend dans quelques dossards le passage de Tessa Worley pour, on l'espère, un nouveau titre mondial côté français...

Dans Ski sur France 3 - le jeudi 16 février
Et on attend dans quelques dossards le passage de Tessa Worley pour, on l'espère, un nouveau titre mondial côté français... De retour à Saint-Moritz. Une Française est 5e pour l'instant et Tessa Worley va s'élancer dans quelques dossards pour aller peut-être chercher un nouveau titre mondial. Pour l'instant, c'est une Autrichienne qui est en tête, Michaela Kirchgasser... Et une autre Autrichienne est avec Claire... C. Vocquier Ficot : Je suis avec Anna Veith...
C'était un peu dur de revenir dans la compétition après votre blessure... La première manche a été difficile. J'ai retrouvé des sensations. Mais quand vous avez perdu un an, c'est compliqué de revenir au plus haut niveau. J'ai besoin de temps pour retrouver mon niveau. C. Vocquier Ficot : Vous avez un mot sur Tessa Worley, vous pensez qu'elle peut gagner? Oui, elle a déjà gagné le titre de championne du monde en 2015. C. Vocquier Ficot: La neige est différente que la manche précédente...
Oui, ce n'était pas du tout le même ski qu'on devait produire. montré beaucoup d'engagement, bravo. Je pensais que j'allais faire une plus grosse remontée. J'espère que Tessa Worley va nous ramener une médaille. Je ne lui ai pas encore remonté les infos. Les coachs ont été très clairs. Je n'ai pas grand-chose à rajouter. Carole Montillet : Juste savoir si la neige est plus facile à skier que ce matin? Je n'aime pas trop cette neige, je préfère quand c'est plus dur.
Après, je ne pense pas que ce soit plus difficile. Le tracé tourne un peu plus. Alexandre Boyon : Pendant ce temps, malheureusement pour la Slovénie, Tina Robnik est sortie... Sara Hector, qui a de bons souvenirs en Suisse... Et Claire est avec Marie-Michèle Gagnon... vous sent assez déçue... Je pense que ce matin, avec l'erreur, c'était difficile. Je n'ai pas eu une bonne approche, donc ça sort... C. Vocquier Ficot : Comment vous sentez Tessa Worley aujourd'hui?
Je pense qu'elle a la victoire, je lui souhaite. Carole Montillet : Elle s'empare de la première place, Sara Hector... Alexandre Boyon : Nous sommes en direct, il s'agit de la deuxième manche du géant féminin à Saint-Moritz. Une Française, Tessa Worley, a réussi le meilleur temps ce matin. Elle va s'élancer en 50e position. Si c'est vert à l'arrivée, elle sera championne du monde. Elle est idéalement placée. Pour l'instant, c'est la Slovaque Petra Vlhova...
Carole Montillet : C'est une excellente slalomeuse. Alexandre Boyon : Les centièmes sont très chers, elle s'empare de la première place. Luc Alphand : On en parlait tout à l'heure, Tessa Worley se met à l'ombre pour éviter que le plastique ne prenne la chaleur. Elle a encore un peu de temps. Elle est dans sa bulle. Alexandre Boyon : Elle est dans son rituel. Je suis assez perfectionniste, j'aime que tout soit organisé. Je n'aime pas me sentir un peu en retard...