D'après les 1ers témoignages, il a déclaré: posez vos armes, mains sur la tête, je suis là pour mourir pour Allah.

Dans Le 12.45 sur M6 - le dimanche 19 mars
Mais il est vrai qu'il était surtout connu pour des faits de délinquance. De la cocaïne a été retrouvée à son domicile. Est-ce un terroriste ou un délinquant qui devient de plus en plus dangereux? Il est encore trop tôt pour le dire, au lendemain de l'attaque de Ziyed Ben Belgacem à Orly. Son père, à qui il a téléphoné justement hier matin, assure que son fils n'est pas un terroriste. *-Jamais il a fait la prière. Il boit. Il prenait du cannabis. Il m'a appelé hier matin.
Il était énervé à l'extrême. Je lui ai demandé où il était. Il m'a dit qu'il était sur l'autoroute. Il est à ce moment-là près de 8h et son fils, Ziyed Ben Belgacem, a déjà blessé un policier lors d'un contrôle routier à Garges-lès-Gonesse, puis s'est rendu à Vitry, dans un bar où il a ses habitudes, et a tiré 4 coups sans faire de blessé. Il s'empare d'une C4 Picasso et se dirige vers l'aéroport d'Orly.
Arrivé au terminal sud, il braque son revolver contre une militaire d'une patrouille de l'opération Sentinelle. Il réussit à s'emparer de son fusil d'assaut, un Famas, et se met à crier en direction des 2 autres militaires de la patrouille. D'après les 1ers témoignages, il a déclaré: posez vos armes, mains sur la tête, je suis là pour mourir pour Allah. Dans un mouvement de recul, la militaire tombe, et ses 2 collègues en profitent pour abattre l'assaillant. L'attaque a duré 2 minutes.
Dans le sac de Ziyed Ben Belgacem est retrouvé un bidon d'hydrocarbure, un Coran et 750 euros. L'homme de 39 ans était bien connu de la police, avec plusieurs condamnations pour vol avec violences et trafic de stupéfiants. Il était détecté comme radicalisé depuis un séjour en prison en 2011. Le parquet anti-terroriste de Paris est chargé de l'enquête. Le père de l'assaillant entendu par la police a été relâché, son frère et son cousin sont eux toujours en garde à vue.
A Orly, le trafic est presque revenu à la normale ce matin, même si des retards sont encore Reportage dans le 2e aéroport français au lendemain de l'attaque. Au terminal sud de l'aéroport d'Orly, plus aucune trace de l'attaque perpétrée hier. Mais dans l'esprit des voyageurs, toujours un peu d'inquiétude. *Certains se plaignent d'un manque Aucune information. On s'est déplacés de notre propre initiative. On sait pas si notre vol sera maintenu. On est désespérés. Hier, 178 vols ont été annulés.
Des centaines de personnes n'avaient pas pu prendre leur vol. Elles ont dû dormir à l'aéroport. Le trafic reprend progressivement ce matin, mais des retards de 20 minutes en moyenne sont à prévoir. Les vols moyen-courriers d'hier soir sont partis à l'heure ce matin. Les vols sont un peu décalés. Pour orienter les voyageurs, une vingtaine de volontaires salariés de l'aéroport prêtent main forte. Côté sécurité, la préfecture n'a pas ordonné de mesures supplémentaires.
Mais les agents font preuve d'une vigilance accrue. Depuis 1975, c'est la 6e fois que l'aéroport d'Orly est pris pour cible. La Course du Run à Marseille, un trail urbain, a vu son départ retardé de quelques minutes en raison de coups de feu dans le centre. C'est un étudiant en état d'ébriété qui a fait usage d'une carabine à plomb depuis un immeuble. Il a été arrêté, placé en cellule de dégrisement et il a reconnu les Les 13 000 participants ont ensuite pu s'élancer.
Benoît Hamon peine à exister depuis sa victoire à la primaire socialiste. Il espère que son grand meeting du jour, à l'AccorHotels Arena de Paris, relancera une campagne en demi-teinte. Ilva prendre la parole seul à la tribune pour tenter d'imposer une stature de chef d'Etat. Marie, vous suivez le candidat Beaucoup d'enjeux donc aujourd'hui pour Benoît Hamon? Oui.