C'était il y a 10 Yann : Bienvenue à tous les deux.

Dans Quotidien sur TMC - le lundi 17 avril
Gilles Lellouche :Je ne l'avais pas vue. Louise Bourgoin : Il se trouve très Yann : Tu t'es plus cogné de promotion que Gilles. Gilles Lellouche :Je réalise mon film. C'est pour cela que je n'ai pas pu être aussi présent. Yann : C'est une bonne idée, oui ou non, de vivre sous le même toit quand on est divorcés ? Louise Bourgoin : C'est un cauchemar. C'est mon 3e enfant.
C'est un ado Gilles Lellouche : C'est un ado attardé pas très élégant et qui n'a pas beaucoup d'argent, donc il va s'accrocher... Louise Bourgoin : C'est vrai qu'il est à ma charge depuis 15 ans. Gilles Lellouche : Il est pénible mais amoureux d'elle. Louise Bourgoin : C'est très bien fait. On le voit dans la bande-annonce. Yann : Arrêtez de me bouffer toutes mes questions. Il y a un grand débat dans la rédaction au sujet de la scène dite du cul de Gilles Lellouche.
Une scène de selfie de cul avec Nicole Calfan. Bon. Voilà. 50 % de la rédaction pense que c'est vraiment votre cul. Dont 30 % des 50 % qui déclarent : "Pour un mec de 44 ans, quel cul !" Mais 50 % pensent que c'est une doublure cul. Dont moi. Réponse ? Gilles Lellouche : Ecoutez, Yann La France a besoin de savoir. Louise Bourgoin : Montre-nous ! Gilles Lellouche : Ce n'est pas moi. Je suis extrêmement pudique. Je ne veux montrer ni mon cul-cul ni mon kiki.