Emmanuel Emmanuel Macron est resté de nombreuses minutes à la fin de ce meeting avec ses militants, avec ses partisans.

Dans Le grand JT de la présidentielle sur iTélé - le mercredi 19 avril
Emmanuel Macron était à Nantes. Nicolas Dupont-Aignan était au Cirque d'hiver. Un an de prison de sursis requit contre Thomas Thevenoud. Il comparaissait avec son épouse devant le tribunal correctionnel pour ses démêlés fiscaux. Mon invité pour commenter l'actualité est toujours Jean Lassalle. On commence par cette campagne. 1-4 avant le premier tour. On va retourner à Nantes où Emmanuel Macron est en meeting ce soir. C'était un déplacement sous haute sécurité.
Oui, beaucoup de protection et de sécurité autour de ce meeting. Selon Emmanuel Macron, ce meeting n'aurait peut-être pas eu lieu sans l'intervention et la protection du Emmanuel Macron a aussi rendu hommage à l'action de Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense. Emmanuel Macron s'est affiché avec un drapeau européen, l'occasion de fustiger les propos de Marine Le Pen et son action sur le plateau de TF1.
Emmanuel Emmanuel Macron est resté de nombreuses minutes à la fin de ce meeting avec ses militants, avec ses partisans. Il faut sans doute encore convaincre quelques indécis. Caroline Delage: Merci beaucoup. Je rebondis sur l'expression "petit Emanuel". Vous mesurez combien? Jean Lassalle: 1,90 mètres. Caroline Delage: Comment jugez-vous l'expression de petit candidat qui vous est attribuée? Jean Lassalle: J'ai eu 702 parrainages.
J'ai entendu qu'il y avait un nombre incroyable de policiers pour protéger Emmanuel Macron. Vous imaginez... Caroline Delage: Il y a cette menace terroriste. Avez-vous vu votre sécurité être renforcée? Jean Lassalle: Non. On ne m'a rien proposé, je m'en réjouis beaucoup. Caroline Delage: Vous n'avez pas de protection du tout? Jean Lassalle: Non, pas vraiment. Il y a la gendarmerie, comme ça se fait dans chaque événement populaire. Certains ne savent pas s'ils vont retrouver leur travail.