Mahiedine Merabet aurait lui tenté d'entrer en contact avec le groupe Etat islamique pour prêter allégeance.

Dans 12/13 : Journal national sur France 3 - le mercredi 19 avril
Clément Baur, Mahiedine Merabet... Les services terroristes ont empêché un attentat jugé imminent. Les deux hommes ont été interpellés hier à Marseille, ils occupaient depuis peu un appartement dans cette résidence. Le responsable du syndic décrit deux hommes discrets... Bonjour et bonsoir... Cela ne fait pas longtemps qu'ils sont là, 20 jours maximum. Dans l'appartement perquisitionné hier, les policiers ont découvert un véritable arsenal.
Ça me surprend et cela me fait très peur parce que cela aurait pu sauter ici... Les deux hommes étaient dans dans la ligne de mire des services de renseignement. Originaires du nord de la France, ils ont occupé la même cellule. Clément Baur se serait radicalisé au contact de la communauté tchétchène à Nice. Mahiedine Merabet aurait lui tenté d'entrer en contact avec le groupe Etat islamique pour prêter allégeance.
Dans une vidéo, on voit le drapeau de l'Etat islamique et des dizaines de munitions, la une d'un quotidien avec en couverture un candidat aux élections présidentielles... A ce stade, aucune cible précise n'a été identifiée par les enquêteurs. Josselin Debraux, vous êtes en direct de Marseille. Ces deux suspects, on l'a vu, présentent un profil inquiétant. La menace était donc sérieuse?
J. Debraux : Oui, Clément Baur et deux délinquants multirécidivistés qui s'étaient connus en détention et qui étaient suivis de très près par les services de Le domicile de Mahiedine Merabet avait été perquisitionné en décembre 2016, de la propagande jihadiste avait été découverte. Clément Baur est lui radicalisé depuis 2007. Il a tenté de changer d'identité à plusieurs reprises. Les deux hommes ont tenté de transmettre leur vidéo de revendication.
Avaient-ils des complices et comment ont-ils pu obtenir des Ces deux questions restent en suspens ce midi. La menace terroriste qui bien sûr pèse sur la campagne électorale. La sécurité des candidats a été renforcée, tout comme celle des C'était le cas hier soir au Zénith de Toulouse, où Benoît Hamon avait 6.000 personnes... Fouille en bonne et due forme et vigilance maximale hier à l'entrée du Zénith de Toulouse.
Plusieurs milliers de militants et sympathisants sont attendus pour l'un des derniers grands meetings de Benoît Hamon. Les mesures de sécurité sont bien accueillies.