A 50 ans, l'acteur sera à l'affiche mercredi de la comédie "Les ex", un film réalisé par son complice Maurice Barthélémy.

Dans 50mn Inside sur TF1 - le samedi 17 juin
Jean-Paul Rouve. A 50 ans, l'acteur sera à l'affiche mercredi de la comédie "Les ex", un film réalisé par son complice Maurice Barthélémy. l'amour, où il incarne un psy qui vient de se séparer de sa femme. Jean-Paul Rouve, c'est un acteur drôle, touchant. De ses débuts difficiles à son Portrait. C'est à Paris, dans le théâtre où tout a commencé pour lui, que Jean-Paul Rouve nous a donné rendez-vous. Vous revenez sur les lieux du crime, Monsieur Rouve? Salut, Jean-Paul. Ça va?
Merci de me recevoir. Avec plaisir. Je vous laisse montrer le chemin. Ouais, je connais. Vous connaissez mieux la maison. C'est ici, au théâtre de la Gaîté-Montparnasse, que l'acteur a fait ses premiers pas sur scène il y a 20 ans, avec la troupe des Robins des bois. C'est vrai que c'est très émouvant de revenir ici. Je suis pas revenu depuis. Vraiment? Ah non, je suis pas revenu. C'est la première fois que je remonte sur cette scène.
Mercredi, l'acteur sera à Excuse-moi, ça doit être les services secrets. Non, c'est mon ex, c'est pire. Un film choral sur l'amour et la séparation. Grosse pute. Gros porc. Je peux dire quelque chose? Comme il y avait un silence... Bah non. En fait, c'est la quête de "c'était mieux "avec la fiancée C'est pas que c'était mieux Mais qu'est-ce qu'elles nous ont On l'a aimé, il s'est passé des choses. Et après, quand il y a la rupture, on se dit que tout était C'est classique.
Et avec le temps, on grandit de ses expériences. Ça peut résonner en tout le monde. Forcément, t'en as un peu moins. Acteur populaire, humoriste sensible, à 50 ans, Jean-Paul Rouve compte déjà 25 ans de carrière et près de 50 films. De ses débuts difficiles à ses On cogne à la porte. 9 juin 1994, Jean-Paul Rouve a 26 ans et décroche son premier rôle à la télévision dans le feuilleton Julie Lescaut. On arrive. Laissez-moi entrer, je vous en suppüe. Calmez-vous, calmez-vous.
Léveil, je m'appelais Léveil. Asseyez-vous là, je vais appeler le SAMU. Un rôle qu'il tiendra pendant 6 ans aux côtés de Véronique Genest. Je pense qu'il va se passer un Je le fais bien, le mec qui se prend la matraque. Sans déconner, je le fais bien. Je savais pas ce qui allait se passer, j'étais un peu dedans. On peut pas le regarderjusqu'au C'est intéressant. Après l'émission. Enfant du Nord, Jean-Paul Rouve grandit à Dunkerque, dans un milieu ouvrier et modeste. que comédien.
Est-ce que vos parents, à l'époque, qui vous ont laissé faire ce que vous vouliez... Ils vous ont soutenu. Ouais, je viens d'une famille modeste.
Le fait de dire: "Je veux aller à Paris, faire du théâtre, c'est compliqué. Pas seulement dans l'idée de: est-ce qu'il va réussir? Mais dans l'idée de ça. Est-ce qu'il va s'en sortir? Il va habiter où? province. Vous pouvez parler? J'ai la tête comme un ballon de moment pour eux? Les voisins, la famille. Tout le monde devant la télé. C'est une finale de Coupe du monde. 2 minutes par épisode. Ils se tapaient tous les épisodes. J'avais un petit rôle. C'est très agréable. C'est un excellent souvenir. Pourtant, ses premières années à Paris sont difficiles. Car même son rôle dans Julie Lescaut ne lui permet pas de subvenir à ses besoins. Le jeune homme enchaîne alors les petits boulots et réussit à intégrer le Cours Florent, prestigieuse école de théâtre, dans laquelle il va faire des rencontres déterminantes. Surveille le coeur. Robin, Robin! Il nous lâche! Octobre 1997, Jean-Paul Rouve se produit sur scène avec sa troupe les Robins des bois. On a joué 500 fois. Un groupe formé de jeunes comédiens en devenir, dont Marina Foïs, Maurice Barthélémy et PEF, entre autres. Les Robins des bois, c'est une Exactement. On était potes. On était tous au Cours Florent. Quand on est sortis du cours Florent, on n'avait pas de travail comme tous les acteurs. Et voilà, on a décidé...
C'est PEF qui a décidé de peu près Alexandre Dumas". Sans argent ni relation dans le milieu, les Robins des bois décident de se produire dans des l'espoir de se faire remarquer. Un pari gagnant puisqu'un jour, dans la salle, Dominique Farrugia les repère et décide de produire leur spectacle ici à Paris, au théâtre de la Gaieté-Montparnasse. rideau était fermé. On regardait par le rideau. Et là, on a vu la salle qui était Mais surtout qui était remplie...
Il y avait Alain Chabat, Jean-Pierre Bacri, Thierry Des stars. Ouah. Là, tu te dis: "Ah, la vache, ils sont là. Donc il faut y aller". Il faut pas se planter. bois vont se faire connaître au théâtre mais aussi à la télévision, avec leurs sketches loufoques et décalés. Rouve, qui bientôt, va se voir offrir un premier grand rôle au cinéma dans le film "Monsieur Batignole" de Gérard Jugnot. Un rôle qui marquera les esprits. Bah le César est attribué à Jean-Paul Rouve.
22 février 2003, au théâtre du Châtelet. Devant un parterre de stars, meilleur espoir masculin pour son rôle de collabo dans "Monsieur Batignole". Ca, je peux le donner direct à mes parents, leur dire que je les aime. Les parents. J'étais ému, là. Et voilà, ce sont mes meilleurs amis depuis toujours. C'est pas une vanne, ça. Ils vous ont appris quoi comme valeurs, vos parents? L'honnêteté, le travail, le respect des autres. C'est assez bizarre.
Je décide de faire un métier où il y a pas de sécurité. Et je fais ça alors que je grandis dans un milieu où mon père, qui est ouvrier, qui travaille aux chantiers de France, se retrouve à Au chômage. Tu te dis: "La vache"... Tu grandis avec ça. C'est compliqué. Je voulais sortir de ce milieu. Je parle d'où j'ai grandi. Ils voulaient la même chose. Mais c'est pas parce que je voulais en sortir que c'est un endroit que je rejette. Je me suis construit avec.
Je suis toujours un mec de là-bas, quoi qu'il arrive. C'est comme ça. Et donc je veux pas l'oublier, ça. Je l'j'ozuzbligzgaslj'ç'gst Qn ADN. S'il fait la fierté de ses parents, Jean-Paul Rouve se fait surtout ce soir-là un nom dans la profession. De plus en plus sollicité, il enchaîne les rôles dans des films à succès, jusqu'à bientôt collaborer avec un monstre sacré du cinéma français. Tu disais? une partie de poker. Moi, on m'a distribué les mauvaises cartes. C'est des conneries, tout ça.
Tu sais, ça fait 5 ans que j'ai pas eu une aventure sérieuse. Qu'est-ce qu'il est beau, Gérard. Moi, seulement 2 ans. donne la réplique à Gérard Depardieu dans "Je préfère qu'on reste amis". Tu veux pas que je te fasse à manger? Qu'est-ce qu'il joue bien. Je te remercie, j'ai pas très chercher ensemble leurs âmes C'est un mec en or. Je peux parler des heures de Je me suis retrouvé... Des scènes comme ça... Là, c'est un champ-contrechamp.
Quand on est sur lui, moi, je suis entouré de feuilles, il y a que ma tête qui dépasse. Des feuilles avec son texte parce qu'il apprend pas. Ou alors, tu sais ce qu'il fait? Il est dingue. Je vais te le faire. T'es en train de tourner, ça Il y a son téléphone qui sonne.
Il fait: "Coupez pas, coupez pas. Tu continues. Il décroche, il fait: "Oui, quoi, oui, tu prends 4 kilos, je tourne, Oui, je tourne, à plus tard". Et il enchaîne. Alors qu'aux côtés de Gérard Depardieu, Jean-Paul Rouve campe l'acteur va se métamorphoser pour incarner le personnage le plus excentrique et populaire de sa carrière. Bon. J'ai quelque chose d'important à vous dire. T'as gagné au Loto? mais il y a aussi un temps pour dire les choses. Joli look, au passage. Nous allons vivre à Monaco. Mais attention. A quoi? Nous ne sommes pas encore de vrais Monte-Carlins. Monégasques. 1erjuillet 2011. Aux côtés d'Isabelle Nanty, Jean-Paul Rouve campe le personnage haut en couleur de Jeff Tuche, le père d'une famille de nouveaux riches pas très discrets mais terriblement drôles et attachants. Nous allons vivre sur ce petit bout de rocher...
Pas plus gros qu'un rocher. D'où son nom, Rocher. Ca, c'est clément. Ca, à la base, c'est un personnage que je faisais un peu dans les Robins des bois. C'est des accents que j'ai dans la C'est l'accent de Dunkerque, quand j'étais petit. Peut-être des gens de ma famille, des gens que je connaissais. Je le connais, Jeff Tuche. Des fois, quand tu fais un film sont méprisantes.