Vous êtes co-présidente avec Teddy Riner du Comité des athlètes pour la candidature de Paris.

Dans Grand Soir 3 sur France 3 - le lundi 10 juillet
Seule adversaire: Los Angeles. A l'arrivée, les deux villes pourraient monter sur le podium en Pour en parler, Marie-Amélie Le Fur, championne olympique et co-présidente du Comité des athlètes. Le gouvernement revoit sa copie, les baisses d'impôts seront bien Il s'agit de la taxe d'habitation et de l'ISF. Devant les critiques qu'a suscité un possible report, le président de la République a préféré respecter sa promesse de campagne.
A 4 jours des commémorations de l'attentat de Nice le 14 juillet 2016, des familles de victimes ont été reçues aujourd'hui par les Un an après, nous reviendrons sur cet attentat qui a fait 86 morts et plus de 450 blessés. faire régner l'ordre fasciste. Des affiches à la gloire de Mussolini, des images de saluts Une affaire qui provoque la colère des citoyens, la police est intervenue. La tension monte à Lausanne...
Demain Paris défendra sa candidature devant le CIO, le Comité international olympique, pour les Jeux de 2024. Emmanuel Macron est arrivé ce soir sur place. A la fin, peut-être deux gagnants, le CIO pourrait choisir d'attribuer les Jeux de 2024 et 2028 en septembre prochain... Macron a fait une entrée presque triomphale au siège du Comité international olympique à Lausanne. Un soutien de poids pour la candidature de Paris.
Je viens là pour porter une candidature Paris 2024 qui a été construite avec beaucoup d'ardeur, beaucoup d'envie, par une équipe de France remarquablement unie. Rien n'a été laissé au hasard pour le grand oral demain, 45 minutes de présentation que la délégation parisienne a peaufinée jusqu'au bout. après-midi dans les conditions, dans la salle, ça va être important pour nous de prendre nos marques avant le grand show de demain.
En face, la délégation américaine n'est pas venue pour faire de la On a deux missions: la première est de ramener l'Amérique vers les JO et les JO vers l'Amérique, et la deuxième de ramener les Jeux vers Los Angeles et Los Angeles vers les Jeux! La décision appartiendra aux membres du CIO, qui devraient choisir demain le double vote pour les deux prochaines Olympiades. Il n'y aurait donc pas de perdant en septembre prochain.
Pour l'heure, Paris semble avoir une longueur d'avance pour 2024 et Sur place, nous retrouvons Céline Cabral. Bonsoir, les deux délégations évitent pour l'instant de se C. Cabral: La tension est palpable ici à Lausanne, où le président Macron est arrivé en début d'après-midi pour soutenir la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024. On ressent un certain esprit de compétition entre les deux villes elles ont d'ailleurs visité chacune leur tour le musée olympique où je me trouve.
Demain, le Comité international olympique devrait s'orienter vers et Los Angeles ceux de 2028. Mais pas question pour la délégation française de crier victoire trop rapidement, elle aura 45 minutes demain matin pour convaincre les membres du Comité international olympique. Pour aller plus loin, avec nous en direct d'Orléans, Marie-Amélie Athlète handisport, championne olympique avec 8 médailles. Vous êtes co-présidente avec Teddy Riner du Comité des athlètes pour la candidature de Paris.
Ce scénario des JO attribués à Paris en 2024 et à Los Angeles en 2028 vous paraît-il crédible? Après, demain se jouent forcément les deux grands oraux des villes candidates et la question d'accepter ou non une double candidature 2024 et 2028. Ay retour de Lausanne, nous ne saurons toujours pas, il faudra attendre le 15 septembre pour le résultat.
A. Bourse : Ce serait une déception pour vous si vous La réalité économique sur laquelle s'est construite le projet et notamment l'utilisation des terrains correspond à un besoin A. Bourse : En quelques mots-clés, quels sont les points forts de la candidature de Paris? compacité de notre dispositif, puisqu'on a la plupart des sites de sports qui sont dans un rayon de 10 kilomètres.
Et le deuxième grand argument de la candidature: c'est la passion, la ferveur française, la capacité à organiser de beaux événements, Cette passion du sport qu'on a envie de transmettre. A. Bourse : Vous êtes une athlète handisport, ce serait aussi l'occasion de faire avancer l'accessibilité des sites? les Jeux olympiques ou les Jeux paralympiques, sont très importants.
fort, avec la mise en accessibilité de structures d'entraînement et de compétition, la mise en accessibilité de certaines lignes du métro parisien, la culture du handisport pour favoriser la mentalité et le regard sur le handicap... Ce sont beaucoup d'héritages qu'on attend de l'organisation de ces ne serez plus sur la piste. Cela représenterait quoi pour vous, ces JO à Paris? M-A. Le Fur : A titre personnel, Ça fera 100 ans en 2024...