Isaac Makwala va tenter de détrôner Wayde van Niekerk, ce sera le fait le plus important de cette finale du 200m.

Dans Athlétisme sur France 3 - le jeudi 10 août
A Rio, son record du monde du 400m avait été totalement éclipsé par le titre de Bolt sur 100m. A Londres, Wayde van Niekerk atout pour devenir une star de l'athlétisme avec sa tentative de doubler 200m et 400m. Mais la star de ces Mondieux, c'est peut-être lui, Isaac Makwala... A l'origine, un virus a touché un hôtel londonien et mis K0 une bonne trentaine d'athlètes, parmi lesquels le coureur du Botswana.
Une gastro lourde de conséquences: le sprinter du Botswana est mis en quarantaine pendant 48 heures. Impossible pour lui de défendre ses chances dans les séries du 200m et surtout dans la finale du 400m. Son couloir reste désespérément vide... Le Sud-Africain est sacré sans combattre ou presque sur 400m. P. Montel : Ils lui ont brisé le coeur mais ils n'ont pas apaisé son appétit de revanche.
Isaac Makwala va tenter de détrôner Wayde van Niekerk, ce sera le fait le plus important de cette finale du 200m. La présentation des stars... Christophe Lemaitre nous a fait la gentillesse de nous rejoindre pour cette finale. Wayde van Niekerk était quand même un peu gêné aux entournures, quand on lui a posé la question sur l'interdiction de courir d'Isaac Makwala... Mais ça va se régler sur la piste. Comment vous voyez le scénario de cette course Christophe?
C. Lemaitre : Clairement, pour moi, Isaac Makwala est très en forme. Il a enchaîné une série tout seul et la demi-finale dans un couloir Il m'a fait une très forte impression. Il s'est bien positionné pour la médaille d'or. Après, il faudra faire attention à Wayde van Niekerk, s'il réitère ses chronos de la saison. Après elle, on a vu Ramil Guliyev très en forme durant les séries et les demi-finales... P. Montel : Et Stéphane croit beaucoup en Jereem Richards...
C. Lemaitre : De façon je suis d'avis qu'une fois en finale, tout le monde a sa chance. Il ne fait pas exception. P. Montel : En tout cas, Christophe croit dans les chances d'Isaac Makwala, ce serait une belle histoire s'il s'imposait. C. Aron : Il n'a pas eu la chance de se battre pour la médaille du 400m, on lui souhaite de pouvoir se rattraper. P. Montel : Wayde van Niekerk disait hier que le 200m, ce n'était pas sa spécialité, qu'il préférait le 400m...
A. Boyon : Ce n'est peut-être pas sa spécialité, mais au niveau des résultats! P. Montel : Isaac Makwala disait aussi qu'on n'aurait pas fait ce qu'on lui a fait à Mo Farah, qu'on aurait laissé courir, si jamais il avait été dans la même situation que lui. Wayde van Niekerk est rétrogradé au couloir 5, ce n'est pas celui auquel on l'attendait! C. Lemaitre : Oui, c'est une petite surprise de le voir repêché Il va devoir s'employer dans cette finale.
P. Montel : Nethaneel Mitchell-Blake le Britannique sera malheureusement pour lui au couloir 2. Ce n'est pas un avantage sur un 200m. S. Diagana : Il est le seul Britannique en finale, on attendait P. Montel : Et c'est parti pour ce rendez-vous! Isaac Makwala est parti très fort. Ramil Guliyev peut-être... Isaac Makwala a explosé! Décidément c'est le championnat de toutes les surprises! C. Aron : Une totale redistribution des cartes.
P. Montel : 20"09 pour Ramil Guliyev, je crois que c'est le plus beau jour de sa vie! C. Lemaitre : On s'est rencontrés plusieurs fois dans les grands championnats et même en meeting. Il fait toujours de grosses performance. De le voir être champion du monde, c'était une grosse cote mais il était en forme à chaque tour, ce n'est pas autant une surprise que P. Montel : Cela doit raviver des regrets chez toi, tu étais tellement près d'entrer en finale. Et on voit que toutes les cartes ont été rebattues, les favoris n'ont pas tenu jusqu'au bout...
C. Lemaitre : C'est ce que je dis, en finale, tout est possible, mais il faut y être et malheureusement, je n'y suis pas. Je n'ai pas pu me mêler à la lutte, la prochaine fois, j'essaierai d'être présent. P. Montel : Wayde van Niekerk médaille d'argent, qui bat au millième Jereem Richards... Isaac Makwala n'est que 6e. La répétition des efforts et l'émotion visiblement avec toute cette histoire... Personne n'est invincible!
C. Aron : C'est sûr qu'il a dû perdre pas mal d'énergie à régler ses histoires pour le 400m. Et il a couru deux courses hier... L'énergie n'y était pas ce soir. Ramil Guliyev a montré tout au long du championnat qu'il était bien S. Diagana : Jereem Richards termine à 2 centièmes de la première place... Il était loin à l'entrée de la ligne droite. remonté mais c'est trop tard. aura fait quand même une médaille d'or et une médaille d'argent.
Il a été le dernier repêché au temps hier mais venir chercher l'argent, c'est fort. S. Diagana : Quant à Ramil Guliyev, il pourra dire à ses enfants qu'il a succédé à Usain Bolt au titre de champion du monde P. Montel : On revoit la course... Isaac Makwala est avec Nelson, on va lui donner la priorité... Il doit être très déçu? N. Monfort : Oui, peut-être que toute la pression, tout ce qui s'est passé, les dernières 48 heures ont été trop difficiles? Oui, c'était très difficile.
Ce sont des championnats que je n'oublierai jamais de toute ma vie. N. Monfort : Tout bien considéré, qu'est-ce que vous avez à dire ce Est-ce que votre coeur est toujours brisé? Ou vous vous sentez un peu mieux?