Pyongyang envisage de tirer 4 missiles d'ici mi-août, vers l'île de Guam, une île stratégique du Pacifique pour les Etats-Unis.

Dans Journal 07h00 sur France 2 - le jeudi 10 août
Nouvelle étape, la nuit dernière, dans l'escalade verbale. Les Américains mettent en garde Kim Jong-un d'une possible fin de son régime. Pyongyang envisage de tirer 4 missiles d'ici mi-août, vers l'île de Guam, une île stratégique du Pacifique pour les Etats-Unis. A chaque jour sa nouvelle salve de provocations entre D.Trump et Kim Jong-un. Le dictateur nord-coréen qualifie le président américain de "fou", dans le langage officiel du régime.
"Un dialogue sensé n'est pas possible avec un tel gars qui a perdu la raison. Seule la force absolue fonctionne avec lui." "Force absolue", l'expression répond au feu et à la colère promis par Trump au régime nord-coréen. Si l'escalade reste verbale, les menaces se concrétisent. Pyongyang annonce de quelle manière ils comptent frapper l'île américaine de Guam, dans le Pacifique. Le plan opérationnel sera prêt mi-août, prévient la Corée du Nord, qui annonce pouvoir lancer 4 missiles.
Ils survoleront le Japon avant de s'écraser à 50 ou 40 km de Guam, là où 2 bases américaines abritent quelque 6000 soldats. E.Colin: En France, les pompiers sont toujours mobilisés dans l'Hérault pour éviter les reprises de feu. D'importants moyens sont déployés. 500 ha de pinède et de garrigue sont partis en fumée. Des centaines de personnes En pleines vacances, ces campeurs ont dû passer la nuit dans la salle des fêtes de Villeveyrac. Ils ont été évacués plus tôt dans la journée.
Vers 15h, la pinède s'est embrasée. Le feu s'est propagé rapidement, aidé par le vent. Un camping a dû être évacué ainsi que quelques habitants observant la scène, impuissants. C'est grave. On avait un joli bois. On essayait de maintenir la faune et la flore. Tout part en fumée.