Mais plus que ce 6/5, 6/0, c'est surtout une belle histoire, une belle résurrection, que l'on retient de cet US Open.

Dans Tout le sport sur France 3 - le dimanche 10 septembre
C'est la première fois que Sloane Stephens remporte un tournoi du Grand Chelem. Vous allez voir qu'elle et Madison Keys, l'autre finaliste américaine, font souffler un vent de fraîcheur sur les On n'a vraiment pas l'habitude de voir ça: 2 adversaires qui partagent les pleurs, les rires, aussi, juste après une balle de match. Mais pour partager le chèque de la victoire, plus de 3 millions de dollars, il y a encore match.
Il faut que les deux Américaines soient amies dans la vie pour savourer l'instant avec humour. Vivre ça ensemble, c'est très spécial. Bien sûr, j'aurais préféré que ce soit un match nul pour gagner toutes les deux. Une façon de fêter l'incroyable come-back de Stephens. Comme Madison Keys, elle revient de blessure, mais à la voir dominer sa finale, difficile de croire qu'elle a dû s'arrêter 11 mois pour soigner son pied.
En juillet, à son retour, elle n'était que 957e mondial, sa victoire la porte à la 17e place. Si on m'avait dit alors que je remporterais l'US Open, j'aurais dit que c'était impossible. Face à une Madison Keys stressée, 50 fautes directes contre 6 pour Stephens, la finale a été expéditive. Mais plus que ce 6/5, 6/0, c'est surtout une belle histoire, une belle résurrection, que l'on retient de cet US Open. Je pourrais prendre ma retraite maintenant, je ne vivrai plus un moment aussi fort!
A 24 ans, la reine de New York a tout de même un bel avenir devant elle, à partager si possible avec sa meilleure amie du circuit. Et cette nuit chez les hommes, c'est le Sud-Africain Kevin Anderson qui tentera de créer la surprise en finale face à Rafael Nadal. On ouvre une page nautique avec des médailles françaises dans plein de disciplines différentes. D'abord aux Championnats du monde de ski nautique... Le monde entier a les yeux rivés sur le Val-de-Marne.
La France du ski nautique compte sur Thibaut Dailland. Au programme: un véritable triathlon. Du saut, des figures et pour finir un slalom. Dans cette discipline, le Français nourrit des ambitions légitimes mais échoue à la bouée de 10m75.