D'abord, l'ouragan Irma avait légèrement dévié sa route vers l'ouest, et donc Miami ne s'est pas retrouvée dans l'oeil du cyclone.

Dans Le 6h info sur France 2 - le mardi 12 septembre
Certains sont blessés ou choqués. Vous ne vous en rendez même pas compte. C'est la guerre. C'était dramatique. Je n'ai jamais vécu un truc pareil. Parmi les 278 passagers arrivés à bord d'un avion militaire hier, des rescapés fatigués et parfois en colère. La gestion de l'Etat français... Je suis vraiment désolé, mais zéro. On n'a pas du tout été soutenus. Pour l'instant, on arrive. On a sauvé nos vies. On va essayer de se poser pour mettre nos enfants en sécurité. La plupart a tout perdu.
Reste maintenant à reconstruire. M.Mercier: Le président E.Macron se rend justement ce mardi matin à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy et le ministre de l'Education. Il va se confronter à ceux qui ont tout perdu. Le gouvernement est accusé d'avoir réagi trop tard et laissé la population à l'abandon face au monstre Irma. Malgré l'installation d'un hôpital de campagne, la colère n'est pas redescendue.
J.Cardoze: Une semaine après le passage de l'ouragan Irma, E.Macron n'arrive pas dans un contexte très facile. Ici, la population est excédée. Beaucoup veulent partir, quitter l'île, alors que les évacuations sanitaires se font au compte-gouttes. Il y a des points positifs, notamment la question de la sécurité.
Les pillages semblent s'être arrêtés grâce à cette présence militaire très importante En revanche, il faudra encore patienter plusieurs semaines, plusieurs mois peut-être, avant le rétablissement de l'eau et de l'électricité, même si, d'ores et déjà, un certain nombre de foyers sont équipés en électricité. Alors, E.Macron est évidemment attendu sur les questions économiques. Comment va-t-il pouvoir repartir? Dans combien de temps? Quelles sont les garanties qu'il peut donner?
C'est, évidemment, l'attente principale de la population, ici, à Saint-Martin. M.Mercier: Irma a traversé la Floride et se trouve maintenant au sud de la Géorgie. L'ouragan gigantesque a été rétrogradé en tempête tropicale. En Floride, l'ouragan laisse C'est moins que ce que craignait les autorités. Mais la facture du matériel sera colossale. Entre 15 et 50 milliards de dollars. L'ouragan a dévasté la côte ouest et l'archipel des Keys. Miami reprend son souffle.
L.de La Mornais: Oui, 2 jours après le passage de l'ouragan, la vie a repris assez vite à Miami. Il y a bien sûr encore des dégâts et des destructions. Mais chose importante, ce mardi, l'aéroport international de Miami devrait rouvrir. Cela va permettre d'évacuer de nombreux touristes, qui avaient été bloqués et pris au piège par l'ouragan Irma. Effectivement, Miami et l'ensemble de la Floride ont poussé un ouf de soulagement pour 2 raisons.
D'abord, l'ouragan Irma avait légèrement dévié sa route vers l'ouest, et donc Miami ne s'est pas retrouvée dans l'oeil du cyclone. La 2e raison, c'est que les autorités de Floride avaient martelé des messages d'alerte en faisant procéder à des évacuations massives de plusieurs millions d'habitants. Et puis, ensuite, en disant à ceux qui avaient choisi de rester chez eux de ne surtout pas sortir, de ne pas prendre leur voiture, sinon ils seraient tués.
Visiblement, la population a entendu ces messages d'alerte et de prévention. C'est ce qui explique que le bilan humain n'ait pas été plus élevé. M.Mercier: Au total, le cyclone aura fait 27 morts dans les Antilles. En Ha'Iti, ce sont les inondations qui ont été meurtrières même si Irma est finalement passé au nord de ses côtes. Un homme est décédé, un autre est porté disparu, selon le dernier bilan des autorités. 8000 familles ont été déclarées sinistrées.
Vote à l'unanimité à l'ONU. Une 8e série de sanctions a été votée contre Pyongyang.