Martin Fourcade devient en Russie l'athlète tricolore le plus médaillé des Jeux d'hiver, de quoi entrer dans le coeur des Français.

Dans Stade 2 sur France 2 - le dimanche 3 décembre
M. Lartot : On va aller en montagne maintenant, avec la Coupe du monde de descente en ski. Et une Américaine de 22 ans qui impressionne... F. Maréchal : Elle régnait déjà sur le slalom et sur le géant et elle s'attaque à la descente... Ce n'était que sa 4e descente hier au Canada et elle réalise l'exploit de s'imposer, 5e podium en 6 courses. Du côté des hommes, c'était à Beaver Creek, il fallait un sacré C'est un Norvégien qui s'impose pour la 4e fois, un record...
M. Lartot: En général, quand la saison de ski démarre, Alexandre Pasteur pointe son nez... F. Maréchal : Effectivement parce que la Coupe du monde de ski revient en Europe et même en France. La semaine prochaine c'est le Critérium de la première neige et sur France Télévisions, on diffusera deux courses, avec Alexandre Pasteur. M. Lartot : Il y avait également du biathlon aujourd'hui en Suède avec évidemment Martin Fourcade, qui a terminé troisième jeudi sur le 20 kilomètres...
F. Maréchal: On va commencer par les femmes parce qu'on s'est intéressés à une jeune Française d'Albertville... Elle est première au classement général. Elle a fini 2e du sprint vendredi, 2e de la poursuite cet après-midi. Elle est le grand espoir du biathlon français féminin. Et Martin Fourcade a aussi le sourire, il remporte sa première course de la saison. Il a commencé avec une faute au tir couché, mais au tir debout il a vraiment assuré.
Puis il s'échappe et se retrouve seu au dernier tir, encore un sans-faute. Martin Fourcade reste en tête du classement général. M. Lartot : C'est un champion hors normes. Il est le seul biathlète de l'histoire à avoir remporté six Coupes du monde consécutivement. Alors pourquoi est-il si fort? Immersion... Son chemin vers l'or olympique est une route en asphalte. Dès les premières chaleurs de l'été et pendant près de six mois, ce champion de biathlon troque ses spatules pour des ski à roulettes.
Ce qui m'a fait passer un cap c'est justement arriver à avoir la même exigence qu'on a en course, l'avoir sur chaque entraînement. Ce niveau d'exigence sur toute la préparation, c'est ce qui conditionne en grande partie le niveau de performance l'hiver. A 29 ans, Martin Fourcade est une légende mondiale de son sport. Premier biathlète de l'histoire à remporter six fois le classement général de la Coupe du monde, sans oublier ses médailles d'or olympiques à Sochi.
Martin Fourcade devient en Russie l'athlète tricolore le plus médaillé des Jeux d'hiver, de quoi entrer dans le coeur des Français. Pour mieux s'en rendre compte, direction la Savoie. Le champion s'entraîne au milieu des écoles de ski de fond. Ces jeunes, c'est ce qu'on appelle "la génération Fourcade". C'est trop bien parce qu'on pense qu'on va devenir comme lui! S'entraîner à ses côtés, c'est génial. Après, ils ne sont pas trop concentrés...
Disponible, et pourtant son emploi du temps est calibré à la Quatre-vingt-dix heures d'entraînement par semaine, une diversité des activités: course à pied, musculation, cyclisme. Pour l'instant c'est un peu de l'usure, c'est parfois rébarbatif mais c'est une période par laquelle il faut passer et dans laquelle on se plaît aussi parce que c'est 6 mois de la saison. Martin Fourcade banalise la perfection.
95% de réussite la saison passée, derrière cette précision il y a un homme, vice-champion olympique de tir en 92 à Barcelone. Il fait toujours appel à mes yeux, à mon jugement, pour estimer sa performance. Il voit tout de suite les relations de cause à effet... Biathlète d'expérience, Martin Fourcade n'a plus le corps de ses vingt et un ans, l'âge de ses premiers Jeux olympiques. Tout petit début de tendinite, le sentiment...
Le sport, c'est très bon pour la santé, le sport de haut niveau l'est parfois un peu moins parce qu'on pousse l'organisme à l'extrême. On est habitué à vivre avec des douleurs, il faut qu'elles restent raisonnables. Au premier jour de l'automne, c'est enfin le premier dossard. Contre toute attente, Martin Fourcade passe complètement à côté Ereinté par sa préparation, 11e de l'épreuve de poursuite, Inquiétant à 100 jours des Jeux olympiques.
J'ai envie de mettre des mots quand même sur une contre-performance comme aujourd'hui que je n'explique pas et qui me ramène de longues années en arrière... Afin de trouver des réponses, Martin Fourcade va faire 5.000 kilomètres, jusqu'en Allemagne, un lieu unique en Europe, un tunnel frigorifié à moins 4 degrés. C'est le véritable point de départ de cette année olympique, le passage obligé des plus grands champions. Séance de lactique mais aussi l'ultime test grandeur nature de son matériel.
En quelques années, Martin Fourcade a changé de statut. Le double champion olympique a même été désigné porte-drapeau du clan C'est une grande fierté qu'on ait pensé à moi pour être porte-drapeau. Là où tout le monde me dit "Tu vas passer beaucoup d'énergie dans des courses", la vision que j'ai, c'est de me dire qu'une fois que j'aurais fini cette cérémonie dans le stade, une grande partie de la pression que j'aurais dans ces jeux sera retombée. Un mois après, Ostersund, en Suède.
Martin Fourcade lance sa saison comme il avait terminé la précédente, sur un podium. Avec dans un coin de sa tête, l'or olympique à Pyeongchang. M. Lartot : On pourra lui faire confiance pour aller chercher l'or! l'heure du "A part ça"... A part ça cette semaine, un point sur le mal du siècle, le mal de Certains s'appellent Justin et portent un nom de saucisson et d'autres descendent de l'Olympe du foot, comme lui, qui a à peine dix-huit ans et fait fureur...
Pendant qu'Aimé Jacquet fête ses soixante-seize ans cette semaine, bon anniversaire... Deschamps, lui, fête son heureux tirage au sort pour la Coupe du monde de football. Visiblement, ce tirage au sort chanceux, nous le devrions à l'animal fétiche de Didier Deschamps... A l'âge où certains font des pâtés de sable, d'autres font des pâtés de moto... C'est de la mini moto avec des mini motards de dix ans.
Bien sûr, à cet âge-là, ils apprennent à tomber, un gage de sécurité pour l'avenir, mais on peut aussi se demander si c'est bien raisonnable d'en faire en spectacle... Sinon, parfois, quand on est une moto, il faut vraiment se mordre les pneus pour ne pas s'étouffer de rire...