L'objectif est d'expliquer les raisons de la panne géante qui s'est produite hier à la gare Montparnasse.

Dans Journal 09h00 sur France 2 - le lundi 4 décembre
Le PDG de SNCF Réseau, P.Jeantet, est convoqué ce matin au ministère des Transports. L'objectif est d'expliquer les raisons de la panne géante qui s'est produite hier à la gare Montparnasse. La ministre des Transports a jugé ce nouvel incident inacceptable, quelques mois après celui qui avait déjà bloqué le trafic en juillet dernier. Justement, gare Montparnasse, le trafic est reparti progressivement ce matin. On retrouve sur place A.Ducher. Pour les usagers, est-ce la fin du cauchemar?
A.Ducher: La ministre des Transports en a marre des retards à répétition. Il y a quelques mois, un problème similaire avait paralysé tout le réseau SNCF. Résultat: des milliers de voyageurs étaient restés bloqués. Ce matin, le trafic reprend progressivement. Il y a encore quelques retards. de rembourser intégralement tous les voyageurs restés bloqués. N.Tabouri: A l'origine de cette interruption de trafic, un bug informatique qui a bloqué le système de signalisation et d'aiguillage.
Un dimanche éprouvant pour des milliers de voyageurs. D'ordinaire, ici, chaque fin de week-end, le haIl est bondé. Mais hier, ce n'était pas un dimanche soir comme les autres. Montparnasse, morne plaine. Les voyageurs, comme les trains, pour les trouver, c'est à Austerlitz qu'il faut aller. Une partie du trafic y est transférée. On doit rentrer à Nantes, mais on ne sait pas à quelle heure on va rentrer. Il y a pas mal de retard. Pas mal de retard et pas mal de monde aussi.
Peu d'informations, en revanche. Ils répètent en boucle la même chose: "départ indéterminé".