David et Louise Turpin rejettent les accusations de torture et de séquestration sur leurs 13 enfants.

Dans Journal 13h00 sur France 2 - le vendredi 19 janvier
David et Louise Turpin rejettent les accusations de torture et de séquestration sur leurs 13 enfants. Dans une conférence de presse, le procureur livre pourtant un aperçu glaçant du quotidien enduré par les enfants durant des années. Aucune des victimes n'a vu un médecin pendant plus de 4 ans. Aucune n'a vu un dentiste. Les parents achetaient de la nourriture pour eux, mais n'autorisaient pas les enfants à en manger.
Ils achetaient des gâteaux, des tartes aux pommes, au potiron, qu'ils laissaient en évidence sur un comptoir. Les enfants pouvaient regarder, mais ne pouvaient pas en manger. Dans le huis clos de leur pavillon californien, David et Louise avaient pris l'habitude d'enchaîner leurs enfants à des meubles et leur autorisaient une seule douche par an. Ils n'étaient pas détachés pour aller aux toilettes.
Comble de la perversité: les parents affichaient sur les réseaux sociaux de multiples photos d'une famille tout sourire. Les policiers ont découvert 13 frères et soeurs affamés, tous hospitalisés depuis dimanche. L'aînée, âgée de 29 ans, pèse 37 Certains enfants souffrent de graves déficiences cognitives. David et Louise Turpin encourent 94 ans de prison. Marie-Sophie Lacarrau: En France, E.Macron a présenté ses voeux aux armées. Le chef de l'Etat était sur la base militaire de Toulon.
Il a fait plusieurs annonces, notamment sur le service national universel, une promesse de campagne. Restaurer la confiance avec les armées, c'est le but de ces voeux très attendus. E.Macron est en opération reconquête, ce matin, sur ce porte-hélicoptères en rade de Toulon. 1re annonce pour dissiper les doutes qui concernent le service national universel d'un mois promis pendant la campagne. Je veux rassurer chacun. Il sera mené à son terme. Il entrera à bon port.
Il aura un financement ad hoc qui ne viendra en rien impacter la loi de programmation militaire.