Un couple de Français apparemment sans histoire, qui employait Sophie Lionnet comme jeune fille au pair depuis 5 mois.

Dans Le 12.45 sur M6 - le lundi 19 mars
Sophie Lionnet, dont le corps calciné avait été retrouvé en septembre dernier, dans le jardin de la maison où elle travaillait comme jeune fille au pair, à Londres. C'est un couple de Français qui l'employait, Sabrina Kouider et Ouissem Medouni. Ils comparaissent pour meurtre. Wimbledon, l'un des quartiers les plus chics de Londres.
C'est dans cette maison que le calvaire de Sophie Lionnet a connu son épilogue sordide le 20 septembre Ce jour-là, vers 17h, Stuart, 9 ans, qui habite la maison mitoyenne, est intrigué par l'épaisse fumée qui envahit le voisinage. Alertée, la police arrive sur place et découvre le corps calciné de la jeune Française de 20 ans. Les propriétaires des lieux sont interpellés: Ouissem Medouni, 40 ans, et Sabrina Kouider, 34 ans.
Un couple de Français apparemment sans histoire, qui employait Sophie Lionnet comme jeune fille au pair depuis 5 mois. Pourtant, l'enquête démontre que la jeune femme est réduite à l'état d'esclave, exploitée, sous-alimentée et même battue, comme le montre cette photo. Sophie garde pourtant le silence lorsque ses proches lui demandent des nouvelles. Elle vous a dit qu'il y avait des tensions? Rien du tout, elle n'en a absolument pas parlé.
Sa maman l'a eue au téléphone mais elle n'a pas voulu lui en parler. La Haute cour criminelle de Londres a désormais 5 semaines pourjuger le couple d'employeurs, qui nie toujours les accusations. Ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité. La vie ne s'arrête pas avec le diagnostic de la maladie d'Alzheimer. C'est le thème de la campagne de sensibilisation lancée par France Le message se veut positif. Cette maladie change peu à peu le quotidien.
Si les mots peuvent manquer, les émotions restent vivaces. En France, 900 000 personnes sont touchées par une dégénérescence du cerveau.