C'est le premier arbitrage de la justice sur l'héritage de Johnny HallydaY-

Dans Soir 3 sur France 3 - le samedi 14 avril
Première décision de justice concernant l'héritage de Johnny Hallyday: le tribunal de Nanterre valide la demande des enfants aînés du chanteur en ordonnant le gel de ses biens immobiliers français et la mise sous séquestre de ses droits artistiques. En revanche, aucun droit de regard accordé sur l'album posthume. Les deux camps se disent satisfaits... C'est le premier arbitrage de la justice sur l'héritage de Johnny Hallyday-
Sa veuve Laeticia et ses deux filles recevront-elles l'intégralité de son patrimoine, ce que contestent Laura Smet et David Hauyday? En attendant de le savoir, certains de ces biens sont gelés. D'abord, les biens immobiliers en France. Interdiction pour Laeticia Hallyday de vendre la villa de Marnes-la-Coquette ou celle de Saint-Barth, dans les Antilles françaises, tant que le conflit n'est pas réglé, mais elle peut toujours s'y rendre.
Je ne vois pas en quoi cette décision peut avoir une incidence sur la vie de Laeticia, qui continuera de jouir de son pied-à-terre à Paris et de sa résidence secondaire de villégiature à Saint-Barth. Et cette décision ne concerne pas les propriétés à l'étranger, Los Angeles ou Santa Monica. Le tribunal n'a pas voulu priver Laeticia Hallyday et ses deux filles de deux sources de revenus, plusieurs millions d'euros, en cas de vente.
Autre point clé de l'arbitrage: Là aussi, c'est un gel partiel, il concerne l'argent versé par les sociétés de gestion des droits d'auteur. Ainsi, pendant tout le litige, quand une chanson de Johnny Hallyday sera jouée à la radio par exemple, la Sacem ne versera pas de revenus à Laeticia Hallyday, contrairement à ce que prévoyait le testament rédigé en Californie mais contesté. Les avocats de Laura Smet s'en félicitent.
Le tribunal a retenu d'une manière qui n'était pas nécessaire, d'ailleurs, toute notre argumentation sur la loi successorale applicable et laisse le débat sur le fond s'ouvrir avec de grandes chances de succès pour nous. Ce qui est le plus important pour David et pour Laura Smet, que je défends, c'est la préservation de l'intégrité de l'oeuvre de leur Aucun gel en revanche des revenus sur les ventes d'albums liés au contrat avec la maison de disques Warner.
La bataille judiciaire pourrait durer plusieurs années à moins que les deux camps ne soient amenés à négocier. Samedi dernier, la ville de Douma en Syrie était frappée par une attaque présumée chimique.