Marseille que Jean-Luc Mélenchon est monté au créneau, qualifiant "d'irresponsables" les frappes contre la Syrie.

Dans le Journal de 20H sur TF1 - le samedi 14 avril
Marseille que Jean-Luc Mélenchon est monté au créneau, qualifiant "d'irresponsables" les frappes contre la Syrie. J-L Mélenchon: Dans les escalades guerrières, il est toujours apparu que la situation échappait à ceux qui rajoutaient de l'huile sur le feu. C'est ce qui a été fait cette nuit. Il est temps de rétropédaler. Jean-Luc Mélenchon, qui réclame une grande conférence internationale, quand Marine Le Pen dénonce "des frappes engagées", dit-elle, "sans preuves". *-
M. Le Pen: Les enquêteurs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques arrivent aujourd'hui en Syrie pour commencer leur enquête. Par conséquent, si une action a été décidée, si le président de la République indique qu'il a des preuves, je lui demande de les rendre publiques. E. Ciotti zje me pose une question. Cette intervention va-t-elle faire reculer le terrorisme islamiste et Daesh? Je ne le crois pas.
Quant à François Hollande, il se souvient du refus de s'engager de Barack Obama en 2013 etjuge aujourd'hui les frappes françaises "justifiées". F. Hollande: Il fallait qu'il y ait une réaction.