Di Maria est sous contrat avec Paris jusqu'en juin 2019 et son avenir dans le club de la capitale paraît de plus en plus incertain.

Dans Stade 2 sur France 2 - le dimanche 15 avril
C'est notre entretien... Il a longtemps donné l'impression de traîner son spleen durant les premiers mois de la saison. Il est alors cantonné à un rôle de remplaçant au PSG. Puis il y a eu le déclic. Depuis janvier, l'Argentin est métamorphosé: 15 buts inscrits, il a mis ses états d'âme de côté. 2018 a très bien commencé pour moi. Je suis revenu aussi avec un état d'esprit différent. Au début de la saison, c'était très compliqué. Je ne savais pas si j'allais rester ou partir de Paris.
Ils ont voulu que je reste mais au finalje n'ai pas joué au début. L'été dernier, Neymar débarque à Paris pour 222 millions d'euros. La concurrence devient encore plus forte avec l'arrivée de Kylian Di Maria demande à partir main son transfert au Barça est avorté, le PSG doit alors faire face à des problèmes de riche. très grands joueurs. Après, c'est à l'entraîneur de former une grande équipe. C'est lui qui décide qui joue et qui ne joue pas.
Il m'a toujours donné une explication du pourquoi, j'ai toujours essayé de comprendre et j'ai continué à travailler pour gagner ma place. Dans l'esprit d'Unai Emery, le trio Mbappé, Cavani, Neymar, est indéboulonnable. Après la trêve, il pense avoir convaincu son entraîneur, mais au moment d'aborder le match face au Real Madrid, Emery laisse Di Maria sur le banc. Sa femme est furieuse... C'était censé être un grand moment, je marquais à quasiment tous les matches, mais c'est le monde du foot...
Ma fille aussi regarde tous les matches et quand je ne joue pas elle me demande pourquoi! Ce sont des choses parfois difficiles à expliquer. L'essentiel c'est que tout le monde se porte bien, que ma famille soit La blessure de Neymar lui assure une place de titulaire jusqu'à la fin de saison. Di Maria est sous contrat avec Paris jusqu'en juin 2019 et son avenir dans le club de la capitale paraît de plus en plus incertain. J'ai encore une année de contrat.
Je n'ai parlé avec personne au club et je ne négocie avec personne d'autre non plus à l'extérieur. Je vis cela tranquillement, je vis aussi de bons moments au PSG... Il y a aussi la Coupe du monde qui arrive et qui est très importante pour moi. Je suis content ici, j'ai des amis, ma famille est heureuse, on verra ce qu'il va se passer. Ça dépendra de ce que souhaite le club. De l'entraîneur aussi? Bien sûr, je ne sais pas si Unai Emery va continuer ou pas, quels joueurs vont rester aussi.
Ça a été un coup dur d'être éliminé par Madrid, il y aura forcément des changements mais on n'en sait pas plus. Ce soir le PSG retrouve l'AS Monaco, 15 jours après la finale de la Coupe de la Ligue. En cas de succès, les Parisiens seraient sacrés champions de France à 5 journées de la fin. Un 9e trophée tend les bras à Angel Di Maria, et pourtant cette saison a un goût d'inachevé après l'élimination en 8e de finale de Ligue des Champions. Faire le triplé, ce serait fantastique.
Mais il y a toujours cette frustration de ne pas pouvoir gagner la Ligue des Champions, ne pas pouvoir aller plus loin... Comme je l'ai toujours dit, la Ligue des Champions ne se gagne pas seulement avec des bon joueurs, il faut toujours un peu de chance. La chance du Real Madrid face à la Juventus en obtenant un penalty en fin de match, c'est ce qui fait la différence et permet d'aller plus Di Maria a longtemps douté cette saison, sans jamais rien lâcher.
Il est aujourd'hui récompensé, en pleine lumière. Reste à savoirjusqu'à quand... Matthieu Lartot : C'est peut-être lui, l'Argentin, qui donnera le titre ce soir au PSG face à Monaco! C'était un entretien bien cadré, et je ne parle pas que de l'image, Fabien Lévêque... Quand on rencontre des stars de la Ligue 1, il est très difficile de pouvoir obtenir des réponses...
Fabien Lévêque : La communication est extrêmement verrouillée et maîtrisée au PSG. Lorsque l'on rencontre Angel Di Maria ou une autre star du PSG, il faut envoyer ses questions à l'avance pour qu'elles soient validées par le staff. On voulait lui demander s'il regrettait de ne pas être parti à Barcelone l'été dernier, mais la question a été rayée de la liste. C'est le monde du foot aujourd'hui! dans tout le sport professionnel... Le rendez-vous à ne pas manquer... d'envoi donné par Orelsan!
Matthieu Lartot : Et l'autre demi-finale, on le rappelle, opposera Chambly aux Herbiers. Des Français ont brillé à l'étranger ce week-end...