Demain, l'OM affrontera l'Atlético Madrid en finale de la Ligue Europa.

Dans 12/13 : Journal national sur France 3 - le mardi 15 mai
A Marseille, on ne parle que de ça. Sur place, les précisions d'Estelle Mathieu... E. Mathieu : Les joueurs de l'olympique de Marseille sont arrivés en toute discrétion ici au stade d'entraînement Robert Louis-Dreyfus. A Marseille, la tension monte. Cette finale de l'Europa League est l'objet de toutes les conversations, la plupart des supporters sont déjà en route pour Lyon, les autres iront regarder le match demain à la fan zone organisée au Stade Vélodrome.
22.000 personnes pourront assister à cette finale entre l'olympique de Marseille et l'Atlético Madrid. Pour l'heure, les joueurs de Marseille se trouvent toujours ici, leur avion décolle à 14h30. Après une courte période de repos, les joueurs iront au stade, où un entraînement est prévu en fin d'après-midi. Un match qui fait craindre des débordements, l'OM vient sur les terres de Lyon, rival historique.
Ce matin, la préfecture a dévoilé son plan d'action et le dispositif de sécurité sera impressionnant... Un dispositif d'ampleur deux fois plus important que pour les matches de l'Euro 2016. Mercredi, tous les services de sécurité seront mobilisés. 1.250 policiers, gendarmes et CRS seront déployés dans le centre-ville de Lyon, dans les stations de métro et de tramway et même le long de l'autoroute.
Dans l'enceinte, un millier de stadiers dont 200 envoyés par l'OM et une vingtaine par l'Atlético Madrid sont aussi prévus. En raison de la menace terroriste, les mesures de vigilance sont aussi renforcées. Nous faisons également appel à des moyens nautiques de la sécurité publique et de la gendarmerie nationale pour surveiller les deux cours d'eau qui traversent Lyon. L'hélicoptère de la gendarmerie nationale, à notre demande, survolera les abords du stade.
Une sécurité maximale après les fortes tensions de ces dernières semaines entre l'Olympique de Marseille et l'Olympique Lyonnais. Le but est d'éviter tout affrontement entre supporters des deux clubs. Si le centre-ville ne leur est pas interdit, la plupart des 11.500 directement dans le stade et tout sera fait pour qu'ils ne croisent pas non plus les Espagnols.