D'un côté, le camembert de Normandie, celui qui a l'AOP, avec un cahier des charges strict, du lait cru provenant de vaches normandes.

Dans le Journal de 20H sur TF1 - le mardi 15 mai
Une subtilité de vocabulaire. Pourtant, ce sont des produits différents. D'un côté, le camembert de Normandie, celui qui a l'AOP, avec un cahier des charges strict, du lait cru provenant de vaches normandes. De l'autre, le camembert fabriqué en Normandie, moins de contraintes, fait avec n'importe quel lait, mais l'usine doit être installée en Normandie. Quand vous achetez un camembert, seul un sur 10 est fait avec du lait cru de Normandie.
Gilles Bouleau : Bientôt, des camemberts au lait cru et des camemberts industriels au lait pasteurisé bénéficieront de la même appellation? Hélène Grégoire : Oui. L'AOP camembert de Normandie a été modifiée. Après des décennies de discussions, chacun a fait un pas vers l'autre. Faire du camembert de Normandie sera un peu plus contraignant pour les industriels. Le lait devra provenir au minimum de 30% de vaches normandes, des vaches qui doivent manger de l'herbe.
Voici la concession faite par les petits producteurs : le lait utilisé sera cru ou pasteurisé. Tous les camemberts auront le prestige de l'AOP, mais ils n'auront plus forcément son goût et son caractère authentique du lait cru. Gilles Bouleau zje croyais que l'appellation d'origine contrôlée garantissait que le produit a été fabriqué en respectant certaines traditions? Hélène Grégoire : Non. En France, 45 fromages ont une appellation d'origine, comme le morbier, le cantal ou le comté.
Beaucoup ont déjà subi ce qui se passe avec le camembert. Résultat, quand vous voyez ce logo sur un fromage, 9 fois sur 10, il est industriel. Pour se démarquer, les petits producteurs fermiers au lait cru ont obtenu que soit inscrit "véritable camembert" sur leur fromage. Gilles Bouleau : Merci.