Il est temps de reconnaître officiellement Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël.

Dans Le 6h info sur France 2 - le lundi 14 mai
La cérémonie est prévue dans l'après-midi, mais dès aujourd'hui, les supporters des 2 pays ont commencé les célébrations. Voilà le drapeau de l'ancienne ambassade à Tel Aviv. et que Dieu bénisse Israël! Dans Jérusalem, les messages de remerciement à l'attention de Donald Trump sont partout. Une place a même été rebaptisée à son nom. Il y a 6 mois, lorsqu'il se présente devant la presse, le président américain rompt avec 70 ans de diplomatie au Proche-Orient.
Donald Trump: Il est temps de reconnaître officiellement Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël. Donald Trump a depuis confirmé son alignement quasi parfait sur les positions israéliennes en annonçant le retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien. On semble désormais loin de cette image: Bill Clinton entouré du Palestinien Y.Arafat et de l'Israélien Y.Rabin, célébrant les accords de paix d'Oslo.
Les Etats-Unis jouaient alors les intermédiaires, quand Donald Trump semble aujourd'hui avoir choisi son camp. Selon cet historien, l'Amérique fait d'abord le choix de protéger Du point de vue des Etats-Unis, la véritable menace au Proche-Orient, c'est l'Iran. Or, quels sont leurs alliés régionaux face à l'Iran? Israël et l'Arabie saoudite. de l'administration Trump, ils défendent leurs intérêts en s'alignent sur Israël et l'Arabie saoudite.
Les Palestiniens se sentent trahis, comme ceux-ci, venus cet après-midi marquer leur désapprobation. Ils sont repoussés sans ménagement par la police israélienne. Ne me touche pas ou tu vas le regretter! Ils croient qu'on renoncera à nos droits, mais on ne restera pas silencieux! Donald Trump est un idiot! Il veut détruire le monde!
D'autres pays, comme le Guatemala ou le Paraguay, déménageront prochainement leur ambassade, mais la décision de Donald Trump reste contestée par une très large partie de la communauté internationale. Samuel Etienne: Heureux, vous qui retrouvez, dans un instant, l'ami Laurent Bignolas pour "Télématin".