La phrase s'adresse aux conseillers du président, chargés de rédiger le discours d'aujourd'hui sur la politique sociale.

Dans Le 12.45 sur M6 - le mercredi 13 juin
Une vidéo coup de com. Il faut le préciser tout de suite. Il ne s'agit pas d'une gaffe ou d'une imprudence du chef de l'Etat. La vidéo a été postée sur les réseaux sociaux par la conseillère communication d'Emmanuel Macron. Les extraits diffusés ont été choisis et montés, y compris celui-ci. On met un pognon de dingue dans les minima sociaux et les gens sont quand même pauvres. Ils restent pauvres. On doit avoir un truc pour s'en sortir.
La phrase s'adresse aux conseillers du président, chargés de rédiger le discours d'aujourd'hui sur la politique sociale. Mais par sa diffusion publique, elle avait probablement aussi pour but de provoquer. Ce qui a bien fonctionné. On a vraiment le sentiment qu'il coche toutes les cases. On s'attaque aux étudiants avec les Maintenant on s'attaque aux veuves, aux orphelins. Il pense qu'en donnant moins aux pauvres, ils vont se responsabiliser. Ily a une erreur quelque part.
Alors pourquoi Emmanuel Macron a-t-il sciemment dévoilé ces propos? Il a raison. Il met beaucoup d'argent dans nos Tant mieux. C'est ce qui fait le contrat social français. Il faut que cet argent soit bien employé. Provoquer pour ensuite expliquer. Et enfin rassurer, dans son discours. C'est cela, le combat que je veux pour ce quinquennat. Une vie digne. Chaque proposition du discours sera donc scrutée à la loupe pour évaluer la réalité de sa politique sociale. D'où notre question du jour.
Vous pouvez nous répondre sur notre site M6Info. Emmanuel Macron qui, ily a quelques minutes, dans son discours sur sa politique sociale, a acté le principe du remboursement intégral, sous conditions toutefois, des prothèses auditives, dentaires et des lunettes d'ici 2020. Le "reste à charge zéro" était une promesse de campagne. Les Français ont parfaitement vu et entendu Emmanuel Macron promettre le reste à charge zéro.
En clair, des soins entièrement remboursés par la Sécurité sociale et leur mutuelle, sur les lunettes notamment. Pour les lunettes pour les enfants, C'est une bonne chose pour les familles. Ça réduirait les marges. Mais ça permettrait de s'équiper. D'ici 2020, on verra la différence. Chaque opticien proposera... Des prix plafonnés pour les prothèses dentaires également.