Le Stade de France est archicomble, 80 000 spectateurs pour assister à ce France-Pays-Bas.

Dans Football sur M6 - le dimanche 9 septembre
Pays-Bas. Très peu d'espace. Denis Balbir: La touche pour Benjamin Pavard. C'était bien tenté, l'extérieur, pour trouver le soutien de Griezmann. Ça repart. Frenkie de Jong a servi son gardien Jasper Cillessen. Umtiti reste sur un festival avec son club du Barça. Ça va être une passe en retrait pour Cillessen, qui dégage. Jean-Marc Ferreri: Une maîtrise du jeu française pour ces premières minutes. Une grosse possession de balle.
Les 10 joueurs de champ des Pays-Bas sont dans leur moitié de terrain. Denis Balbir: Kylian Mbappé est venu chercher le ballon pour le donner à N'Golo Kanté. C'était un match en Allemagne avec un 85 ballons touchés, pour lui, 6 interceptions... Les statistiques ne manquent pas pour dresser des lauriers à N'Golo Kanté, en plus de ses qualités naturelles. natu relles. Coup franc pour l'équipe de France. Coup de sifflet de monsieur Alberto Undiano Mallenco.
Jean-Marc Ferreri: On va essayer de trouver la profondeur. Ils sont très regroupés derrière, ces joueurs néerlandais. Denis Balbir: Accélération de Mbappé, qui n'a pas marché. Hernandez a reçu la passe de Paul Pogba. Le ballon a été repoussé par Babel, directement sur Umtiti. Ça va peut-être craquer à un moment ou à un autre. Jean-Marc Ferreri: A force de défendre si bas... Denis Balbir: Le ballon est tombé directement dans les bras du gardien néerlandais.
Jean-Marc Ferreri: La passe de Griezmann était magnifique. Cette demi-volée de l'intérieur du pied était pas suffisamment forte pour inquiéter le gardien des Pays-Bas. L'appel était intéressant, dans l'axe. Carine Galli: Le début de match est intéressant. Didier Deschamps est plutôt serein et content de ce que ses joueurs produisent. Denis Balbir: L'équipe de France a la maîtrise. Ça doit le rassurer. Et ça nous rassure. Cette équipe de France est bien en place, sans être flamboyante.
Elle tente sa chance à de multiples reprises, comme sur cette frappe qui a testé Cillessen, une fois de plus. Jean-Marc Ferreri: L'accélération de Hernandez a été intéressante. Il aime bien prendre ce couloir. Il a fait une très belle Coupe du Monde, comme Pavard, sur le côté droit. C'est vraiment les deux révélations de cette Coupe du Monde, côté français. Denis Balbir: C'est la première fois que Frenkie de Jong est appelé. C'est un monument du footbaIl néerlandais, Wesley Sneijder.
Sa sélection l'a remercié. Il a dit au revoir à sa sélection des Pays-Bas. Il a fait beaucoup pour son pays. Jean-Marc Ferreri: C'était un formidable joueur. Denis Balbir: Il avait fait un bref passage à Nice. Jean-Marc Ferreri: Ça n'a pas été une grande réussite. Denis Balbir: Ça n'enlève rien à toute la carrière de Wesley Sneüdet Jean-Marc Ferreri: Le match est effectivement rassurant. On avait vu cette équipe de France assez émoussée lors des derniers moments joués en Allemagne.
Les joueurs avaient pioché un peu physiquement. C'était logique car ils n'avaient pas repris l'entraînement le même jour dans leur club. Denis Balbir: Les huit derniers duels joués en France contre les Pays-Bas ont été remportés par les C'est de bon augure pour ce soir. A deux reprises seulement la France n'a pas réussi à marquer de but contre les Pays-Bas. C'était en 1921 et en 1980. Ça remonte. On va voir des buts ce soir.
Jean-Marc Ferreri: On a déjà eu trois tirs cadrés des Français en 10 minutes. Denis Balbir: Hernandez participe beaucoup au jeu. Matuidi est arrivé à temps pour centrer. Jean-Marc Ferreri: Oh, la mauvaise tête en retrait! Denis Balbir: Kylian Mbappé ouvre le score pour l'équipe de France! Il est là, notre champion du monde! Kylian Mbappé! Il fait chavirer ce Stade de France, qui attendait ce moment avec impatience. L'erreur est profitable à l'équipe de France!
Elle est profitable à une idole des jeunes. Il marque! Jean-Marc Ferreri: Quelle erreur, cette tête du Néerlandais, qui s'est trompé de sens! Ça a profité à Blaise Matuidi, qui a mis ce ballon pour Kylian Mbappé au deuxième poteau. Ensuite, on connaît son adresse devant le but. Il a poussé le ballon, Kylian On va revoir l'action. Ce ballon qui est mal dégagé et donné de la tête. Merci du cadeau. Le ballon a été donné par Blaise Matuidi.
Kylian Mbappé n'a plus qu'à ouvrir son intérieur du pied et à mettre le ballon au fond.