Ce matin, deux économistes américains ont été récompensés par le prix Nobel, pour leurs travaux sur le réchauffement climatique.

Dans Le 19.45 sur M6 - le lundi 8 octobre
La barrière sera enfoncée beaucoup plus vite que prévue. Au 21e siècle, le réchauffement climatique va aller trois fois plus vite qu'au 20e siècle. Nous sommes en train de perdre le contrôle de ce dérèglement climatique. Le GIEC raconte l'impact de la fièvre au quotidien. Ce ne sera pas juste plus cinq degrés. Ce sera des événements climatiques, la remontée du niveau de la mer, des sécheresses considérables. Le GIEC ne nous éclaire pas vraiment sur les solutions. Sur le terrain, ça patine.
Chacun joue dans son camp. Illustration dans l'automobile. Ily a un objectif de 40% L'association européenne des constructeurs automobiles est L'accord de Paris a été ratifié en 2015 par pratiquement tous les pays. La Russie ne l'a pas encore Les Etats-Unis l'ont ratifié mais souhaitent en sortir. Les COP se suivent et se ressemblent. La numéro 24 commence dans deux mois en Pologne. Emmanuel Macron a réagi à ce nouveau rapport.
Il a confirmé sa volonté d'imposer son leadership sur le sujet avant la tenue de la prochaine COP 24, en décembre, en Pologne. Pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré, les experts du GIEC assurent qu'il faut des changements dans tous les aspects de la société. Mais quels sont-ils? Le défi qui s'annonce est-il réaliste? Cyrielle Stadler vous répond. Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre? En privilégiant d'abord les énergies propres.
Parce qu'aujourd'hui, la combustion des énergies fossiles, tels que le charbon, le gaz et le pétrole, est responsable des trois quarts des émissions de CO2 dans le monde. Je vous le rappelle, le CO2, c'est l'un des gaz carbonique responsables de l'effet de serre. Concrètement, les experts préconisent un passage à l'électrique, notamment dans l'automobile. En ce sens, la France veut interdire, d'ici 2040, la vente de véhicules essence et diesel. Fini aussi le charbon.
D'ailleurs ce matin le gouvernement a annoncé la fermeture des 4 dernières centrales thermiques françaises. Toujours selon le rapport du GIEC, il faut maintenir le nucléaire, tout en trouvant des solutions alternatives efficaces, comme l'énergie solaire, par exemple. Les éoliennes, elles, sont sur la sellette. Des chercheurs américains viennent de démontrer qu'elles contribueraient au réchauffement climatique. Leurs pales propulseraient en fait de l'air chaud en direction du sol.
Est-il possible d'évacuer le gaz carbonique de l'atmosphère? Oui, en fabriquant "des puits de carbone". Cela veut dire tout simplement replanter des arbres. la déforestation massive de l'augmentation de 15% des gaz à effet de serre. Ensuite, obliger les industries polluantes comme les raffineries ou les cimenteries à s'équiper de systèmes d'extraction de CO2. Et pour cela, il faut viser le porte-monnaie. Aujourd'hui, la taxe carbone est fixée à 20 euros par tonne émise.
C'est trop peu, selon les spécialistes, pour pousser les pollueurs à investir. Il faudrait la fixer à au moins 100 euros. L'objectif de 1,5 degré est-il réalisable? Oui, mais seulement si on change profondément nos modes de vie. Dans notre assiette d'abord, il faudrait diminuer notre consommation de viande par 2 pour réduire de moitié les émissions de méthane dues à l'élevage. Nos logements également sont mal isolés, du coup on utilise trop d'énergie, pour se chauffer par exemple.
Rien qu'en France, les associations préconisent la rénovation thermique de 700 000 logements par an. Une transition écologique possible sur le plan économique. Ce matin, deux économistes américains ont été récompensés par le prix Nobel, pour leurs travaux sur le réchauffement climatique. Ils militent notamment pour une taxe carbone uniforme et imposée à tous les pays, pour réduire les émissions Et à propos d'environnement, en Corse, les opérations de dépollution ont commencé.
Objectif: limiter l'extension de la traînée de fuel et concentrer la nappe, grâce à un système de bras articulé. Ces manoeuvres font suite à la collision, hier, de deux embarcations. Un navire tunisien s'est encastré dans un porte-conteneurs chypriote, à environ 28 km au nord-ouest du Cap Corse. L'accident n'a fait aucune victime. Un mot de météo, avec cette vigilance orange aux orages.
Quatre départements sont concernés, à commencer par les Bouches-du-Rhône, l'Hérault, l'Aude, et les Pyrénées-Orientales. Ces orages parfois violents s'accompagneront de fortes pluies. La plus grande prudence est recommandée dans les déplacements. Démarcher de riches contribuables français en leur promettant d'échapper au fisc.