Dans ses articles, il critiquait souvent la politique de Mohammed ben Salmane, le prince héritier d'Arabie saoudite.

Dans Soir 3 sur France 3 - le mercredi 10 octobre
C'est toujours le mystère autour de la disparition de Jamal Khashoggi. Des images de vidéosurveillance accréditent la thèse de l'enlèvement, voire de l'assassinat. Elles montrent le journaliste saoudien dans les locaux du consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, un van est posté à la sortie, puis plus rien... La presse turque a publié leurs noms et leurs visages: quinze hommes de nationalité saoudienne présentés comme des agents du renseignement.
La télévision turque a également diffusé ces images de vidéosurveillance sur lesquelles on voit leur arrivée à l'aéroport d'Istanbul, leur passage à la douane puis un van qui les conduit au consulat, avant d'en ressortir pour embarquer vers l'Arabie saoudite. Un aller-retour express, le 2 octobre dernier. C'est justement ce jour-là que Jamal Khashoggi, le journaliste dissident, a disparu. La dernière fois qu'il a été vu, c'est en entrant au consulat d'Arabie saoudite.
Il venait y chercher des documents administratifs. Depuis, plus personne ne l'a revu. Exilé aux Etats-Unis, Jamal Khashoggi travaillait pour le "Washington Post". Dans ses articles, il critiquait souvent la politique de Mohammed ben Salmane, le prince héritier d'Arabie saoudite. Alors, que s'est-il passé derrière les fenêtres du consulat? Jamal Khashoggi a-t-il été enlevé ou assassiné? Son sort préoccupe le président américain.
Ce soir, depuis la Maison-Blanche, Donald Trump a évoqué des contacts au plus haut niveau avec le pouvoir saoudien. On en a déjà parlé avec le roi Salmane, c'est un homme bien, on a de bonnes relations. Je ne suis pas content de ce qui est arrivé. Personne ne sait ce qui s'est passé, ils ne le savent pas là-bas. Mais la situation est très grave et nous prenons cela très au sérieux. consulat saoudien mais cette fouille n'aurait pas encore eu lieu.
L'enquête se poursuit après le violet le meurtre d'une journaliste bulgare.