43% des mélanomes cutanés chez les jeunes seraient dûs à l'utilisation de cabines de bronzage.

Dans Journal 13h00 sur France 2 - le mercredi 10 octobre
Elles demandent l'interdiction des cabines UV en France. C'est la 1re fois qu'elles vont si loin. Elles ont compilé toutes les études sur le sujet et leurs conclusions sont très alarmantes. Ces soleils artificiels procurent un teint hâlé, doré ou préparent, selon certaines idées reçues, la peau pour l'été. Pourtant, les jours des cabines de bronzage sont peut-être comptés. L'Anses recommande ce matin leur fermeture. Le risque de cancers est avéré.
Il est prouvé que la pratique du bronzage en cabine augmente le risque de développer des cancers de la peau. Toute exposition avant 35 ans augmente le risque de développer un cancer de la peau, un mélanome cutané, de près de 60 %. 43% des mélanomes cutanés chez les jeunes seraient dûs à l'utilisation de cabines de bronzage. Les UV artificiels risquent aussi de provoquer des dommages de l'ADN et le vieillissement prématuré de la peau. Des dangers que les clients n'ignorent pas.
Oui, on est au courant, mais on le fait quand même car il n'y a pas de soleil dans ce pays! On cherche la chaleur, mais je sais que c'est dangereux et qu'il ne faut pas le faire souvent. J'ai beaucoup réduit. Il y a plein de choses cancérigènes. L'exposition au soleil naturel n'est déjà pas très bonne pour la santé. Ce matin, les professionnels du secteur contestent la dangerosité du bronzage artificiel. Le bronzage en cabine en France, c'est 10 000 emplois. C'est plus de 5000 entreprises.
Appeler à l'arrêt du bronzage en cabine avec des conséquences aussi importantes, avec aussi peu d'éléments factuels et scientifiques, c'est hallucinant. Si on ne fait rien, les scientifiques ont établi des projections précises. Dans les 30 prochaines années, 566 à 2288 personnes pourraient mourir suite à une exposition aux ultraviolets artificiels.
Depuis plusieurs années, les dermatologues et l'Académie de médecine demandent l'interdiction de ces cabines de bronzage, sans être suivis pour l'instant par les gouvernements. Marie-Sophie Lacarrau: Ce mercredi est aussi un jour important pour la réforme des retraites. Le gouvernement reçoit les syndicats pour leur dévoiler les résultats de sa grande consultation. Réunion sous tension ce matin, au ministère des Solidarités et de la Santé. Les contours de ce qui nous attend se dessinent.
Saluer les partenaires sociaux un à un pour afficher la méthode: la concertation. La réforme des retraites s'annonce explosive. Le principe: supprimer les 42 régimes existants et les faire converger vers un seul régime, le même pour tous. A.Buzyn: C'est une réforme attendue qui va permettre d'aller vers plus d'égalité, plus de lisibilité, plus d'équité.