Des policiers soutiennent les futures actions des gilets jaunes, le 17 novembre.

Dans Le 19.45 sur M6 - le mercredi 7 novembre
Ecoutez. Beaucoup de gens galèrent. Mais ily a aussi beaucoup de gens qui sont dignes. Vous sortez tous de grandes écoles et vous ne savez pas ce que c'est. Vous avez eu des opportunités dans la vie! Arrêtez! Tout le monde ne vient pas de votre milieu. Chose peu commune, dans la matinée, le Conseil des ministres s'est tenu non pas à l'Elysée, mais dans la préfecture des Ardennes. Le mouvement de contestation contre la hausse des taxes sur les carburants.
Des policiers soutiennent les futures actions des gilets jaunes, le 17 novembre. Le syndicat Unité SGP Police F0 des policiers en tenue appelle à la non-délivrance des PV, ce jour-là. Hausse du baril de pétrole et augmentation des taxes: les Français sont-ils les seuls au monde à payer leur carburant aussi cher? Au fil des ans, notre pouvoir d'achat en a-t-il souffert? Cyrielle Stadler vous répond. Dans quels pays le carburant est-il le moins cher?
Sans surprise, Xavier, c'est dans les pays producteurs de pétrole. Au Venezuela, l'essence est à moins de 1 centime d'euro le litre. En Iran, à 24 centimes. Aux Etats-Unis, à 62 centimes. A l'opposé, c'est à Hong-Kong que le sans plomb 95 est le plus cher, à 1,80 euro le litre. Dans ce palmarès également: la Grèce et l'Italie, La France, elle, est en 10e position, avec 1,54 euro par litre, quasiment aussi chère que l'Allemagne et la Grande-Bretagne. Quel impact sur le pouvoir d'achat?
Prenons l'exemple d'un travailleur au SMIC. En 1973, lors du choc pétrolier, avec une heure de son salaire, il pouvait se payer 3 litres de carburant.
il a pu remplir de plus en plus son réservoir, jusqu'à atteindre, cette année, 6,7 litres, toujours avec une heure de travail au SMIC. Plus précisément, selon une étude du cabinet Bloomberg, un Français utilise, en moyenne, 1,56% de son salaire quotidien pour se payer Pour un Grec, c'est 3,54% Il doit donc travailler près de 2,5 fois plus qu'un Français pour un litre d'essence. Est-ce que les prix vont continuer à augmenter? Très probablement, selon les spécialistes.
Et ce malgré la baisse du prix du baril de pétrole. Il est passé de 74 euros, ily a deux semaines, à 63 euros, aujourd'hui.