On en a parlé 6 fois dans l'émission
Lundi 14 janvier à 12h25 sur France 3
- Bonjour à tous. Nous sommes le lundi 14 janvier, merci d'être avec nous. Depuis hier soir les Français peuvent lire la lettre d'Emmanuel Macron.
On en a parlé 4 fois dans l'émission
Dimanche 13 janvier à 19h30 sur France 3
Les causes de l'accident ne sont toujours pas clairement identifiées, ce qui inquiète les responsables de la station. Demain, les risques d'avalanches seront toujours aussi élevés. - Dans l'actualité politique, le coup d'envoi de la campagne pour En plein mouvement des "gilets jaunes", Marine Le Pen se fixe un objectif: battre Emmanuel Macron...
On en a parlé 3 fois dans l'émission
Jeudi 10 janvier à 23h15 sur France 3
l'organisation qui m'inquiète. En tant que maire, je suis prêt à ouvrir une salle pour que ce débat puisse avoir lieu, mais je n'ai pas les compétences pour l'organiser. - A 900 km de là, dans l'Hérault, de nombreux maires ont tranché: ils refusent d'organiser les débats et renvoient la balle à Emmanuel Macron.
On en a parlé 3 fois dans l'émission
Mardi 08 janvier à 22h45 sur France 3
- Notre invité ce soir est Patrick Rambaud, avec le 1er épisode d'un nouveau feuilleton politique, bonsoir. C'est "Emmanuel le Magnifique", après "Nicolas 1er" et "François le Par rapport à Nicolas Sarkozy et François Hollande, quelles sont les caractéristiques particulières d'Emmanuel Macron?
On en a parlé 3 fois dans l'émission
Mardi 01 janvier à 12h25 sur France 3
Un discours sans annonce qui n'a pas convaincu l'opposition et les "gilets jaunes"... - Un Président debout, un ton pugnace, un discours offensif... C'est dans un décor volontairement sobre qu'Emmanuel Macron a d'abord affirmé comprendre la colère des Français.
On en a parlé 2 fois dans l'émission
Jeudi 10 janvier à 19h30 sur France 3
- Le gouvernement pourra-t-il finalement compter sur la mobilisation des maires pour mener le grand débat national? Les 35.000 élus de terrain ne veulent pas endosser le rôle de l'Etat et s'interrogent sur l'indépendance des débats, sans oublier que le comportement d'Emmanuel Macron ces derniers mois les a rendus méfiants...
On en a parlé 2 fois dans l'émission
Vendredi 04 janvier à 19h30 sur France 3
Il est l'écrivain français le plus connu et le plus traduit à l'étranger... Quatre ans après "Soumission", Michel Houellebecq revient avec usérotoninell- C'était ce matin le premier Conseil des ministres de l'année. Comme le veut la tradition, le gouvernement a d'abord présenté ses voeux à Emmanuel Macron.
On en a parlé 2 fois dans l'émission
Vendredi 04 janvier à 12h30 sur France 3
La manifestation avait même été organisée dans ce but précis. - On a joué de ça, on voulait montrer au reste des Français qu'on n'était pas libres. - Le groupe "La France en colère" réunissant plusieurs milliers de "gilets jaunes" a adressé une lettre ouverte à Emmanuel Macron...
On en a parlé 2 fois dans l'émission
Mercredi 02 janvier à 00h25 sur France 3
- Il l'a écrite car il y avait un désamour profond des Français vis-à-vis de lui. Il avait besoin de redire aux Français qui l'avaient adoré en 2007: "Moi, je vous aime, j'aime la France." - Mais cette fois, la lettre n'empêchera pas Nicolas Sarkozy d'être battu à l'élection présidentielle. Emmanuel Macron, lui, n'est pas en campagne électorale.
On en a parlé 1 fois dans l'émission
Lundi 14 janvier à 23h05 sur France 3
- F. Letellier : Ce débat peut-il mettre fin au conflit des "gilets - C. Bouillon : Ça peut mettre fin en tout cas à une fracture territoriale que l'on ressent, et une fracture sociale aussi. - L'une des premières revendications, c'est le retour de l'ISF, qu'Emmanuel Macron a supprimé en arrivant à l'Elysée.