On en a parlé 9 fois dans l'émission
Samedi 09 juin à 19h00 sur France 5
Des intempéries meurtrières. Des remous chez les Républicains. En cause: un tract pour que "La France reste la France". Slogan critiqué en interne. Un accrochage chez Jean-Jacques Bourdin. Face à lui, Nadine Morano qui renâcle à répondre aux questions. - Où faites-vous des économies? - A aucun moment Emmanuel Macron n'a parlé de baisse.
On en a parlé 9 fois dans l'émission
Samedi 09 juin à 13h00 sur TF1
C'est en réalité Donald Trump qui a mené le jeu. A chaque étape, il provoque ses alliés et plaisante, comme ici avec le Premier ministre canadien. - D. Trump: Justin a accepté de supprimer tous les droits de douane et les barrières commerciales entre le Canada et les Etats-Unis. Je suis très heureux. - Avec Emmanuel Macron, même mise en scène.
On en a parlé 8 fois dans l'émission
Hier à 12h10 sur France 3
Dans les sondages, une majorité de Français se disent mécontents de la politique actuelle. - F. Letellier: Bonjour, bienvenue dans Dimanche en politique. "L'argent est préférable à la pauvreté, ne serait-ce que pour des raisons financières", comme le dit si bien Woody Allen. D'argent, il est beaucoup question depuis le début du quinquennat. Emmanuel Macron est présenté comme le président des riches.
On en a parlé 8 fois dans l'émission
Mercredi 13 juin à 17h50 sur France 5
On en a parlé 8 fois dans l'émission
Dimanche 10 juin à 12h10 sur France 3
- F. Hollande : L'Europe, c'est la deuxième puissance économique du monde. Elle a aussi des excédents commerciaux. L'Europe, c'est un ensemble démocratique, avec des institutions. pour dire qu'il y aurait des réponses. - F. Letellier : Quand vous dites l'Europe, vous rendez hommage aussi à l'action d'Emmanuel Macron...
On en a parlé 7 fois dans l'émission
Hier à 18h20 sur France 5
On en a parlé 7 fois dans l'émission
Jeudi 14 juin à 17h50 sur France 5
On en a parlé 7 fois dans l'émission
Mercredi 13 juin à 12h45 sur M6
Le trafic, qui a repris depuis, a été interrompu à cause d'une panne de signalisation. Déjà éprouvés par les grèves, les 500 000 usagers qui l'empruntent chaque jour sont desabusés. "On met un pognon de dingue sur les minimas sociaux et les gens ne s'en sortent pas". La phrase d'Emmanuel Macron qui choque l'opposition.
On en a parlé 6 fois dans l'émission
Lundi 11 juin à 17h50 sur France 5
On en a parlé 6 fois dans l'émission
Mercredi 06 juin à 17h50 sur France 5