Nos extraits de Secrets d'histoire sur France 2

Revenir en haut
Secrets d'histoire sur France 2
#secretsdhistoire
Le mardi à 20h45
Secrets d’histoire est une émission de télévision diffusée sur France 2 et présentée par Stéphane Bern. Chaque numéro tente d’élucider un épisode mystérieux de l’histoire, et plus particulièrement, celle de France. L’émission est diffusée les dimanches après-midi sur France 2 durant la saison 2007/2008, avec une durée d'une heure environ. Poursuivie au cours de l’été 2008, diffusée en première partie de soirée, elle retransmet quatre...

LES PRESENTATEURS & PRESENTATRICES

Stéphane Bern

LES PERSONNALITES DONT ON PARLE LE PLUS SOUVENT

François Mitterrand

7 fois

Jacques Chirac

5 fois

Nicolas Sarkozy

5 fois

Louis XV

5 fois

Louis XVI

5 fois

Charles de Gaulle

4 fois

Claude-Nicolas Ledoux

3 fois

Louis XIV

2 fois

Martin Carlin

2 fois

LES EXTRAITS DES EMISSIONS

SECRETS D'HISTOIRE D'HIER

Ce qu'on a dit sur Louis XVI

Louis XVI Secrets d'histoire d'hier Louis XVI Secrets d'histoire d'hier Louis XVI Secrets d'histoire d'hier
...rince Charles-Joseph de Ligne. -Il a eu ce mot: "Mme du Barry est une femme "bonne à voir", car c'était une belle femme et il a ajouté : "bonne à avoir". -Emu par la détention de son amie Charles-Joseph de Ligne s'érige en libérateur de Jeanne du Barry. -Il veut défendre sa cause et le fait auprès de Marie-Antoinette et

Louis XVI

. "Voilà une belle ambassade dont vous vous êtes chargé" dit le roi. Il lui répond : "Sire, "c'est parce que je suis le seul "et qui ose le faire." -

Louis XVI

se laisse convaincre, mais interdit à Jeanne de vivre à moins de 50 km de Versailles. Elle achète alors le château de St-Vrain au sud de Paris et re...
Louis XVI Secrets d'histoire d'hier Louis XVI Secrets d'histoire d'hier Louis XVI Secrets d'histoire d'hier
...-

Louis XVI

et Marie-Antoinette montent sur le trône de France. L'une de leurs premières décisions est d'exiler la comtesse du Barry. -Marie-Antoinette voulait se débarrasser de cette "créature" qui avait été l'objet de scandales. -Elle a exilé de la cour tous les proches la du Barry. -Tandis que le cercueil de Louis XV quitt...
Louis XVI Secrets d'histoire d'hier Louis XVI Secrets d'histoire d'hier Louis XVI Secrets d'histoire d'hier
...er, Louis Signot, qui la suivait dans tous ses heurs et ses malheurs, lui a confectionné ce qui allait devenir le potage du Barry à base de chou-fleur. -Mais Jeanne se sent isolée. A Versailles, le comte de Maurepas décide à son tour de plaider sa cause arguant de sa bonne conduite depuis la mort de Louis XV. En octobre 1776,

Louis XVI

accepte de rendre sa liberté à Mme du Barry et surtout Louveciennes. -Quand elle se retrouve à Louveciennes, Jeanne est une très jolie jeune femme encore de 33 ans, peut-être un peu plus potelée, mais ça lui va très bien. -Elle est libre et elle mène une vie de célibataire, ce qui est tout à fait extraordinaire...

Ce qu'on a dit sur Claude-Nicolas Ledoux

Claude-Nicolas Ledoux Secrets d'histoire d'hier Claude-Nicolas Ledoux Secrets d'histoire d'hier Claude-Nicolas Ledoux Secrets d'histoire d'hier
...Ce pavillon n'a rien d'un lieu de plaisir. En revanche, la vue sur la vallée de la Seine est époustouflante. C'est pourquoi Mme du Barry fait construire par un jeune architecte,

Claude-Nicolas Ledoux

, un pavillon de musique au fond de son jardin, véritable hymne à l'amour du roi. Par le péristyle, on accède directement à la salle à manger. Le jour de l'inauguration, le 2 septembre 1771, c'est ici que la favorite offre à Louis XV un dîner aux chandelles. Sur une aquarelle, on distingue très bien le roi et Mme du Barry, Zamor, le petit page de la maîtresse de maison, et même la levrette Mirza entre les bras d'un Chambellan. Au-dessus des convives, des musiciens chantent des airs à la mode. Les plus grands artistes ont travaillé pour ce lieu. A l'origine, les murs devaient être ornés de quatre peintures de Jean-Honoré Fragonard : "Un rendez-vous", "La poursuite", "la lettre d'amour" et "L'amant couronné", mais ces allusions trop appuyées déplaisent à Jeanne....
Claude-Nicolas Ledoux Secrets d'histoire d'hier Claude-Nicolas Ledoux Secrets d'histoire d'hier Claude-Nicolas Ledoux Secrets d'histoire d'hier
...aux plus intimes. -Cette jeune femme endormie dans le plus simple appareil, c'est Mme du Barry représentée sur un coussin. C'est le témoignage de son goût pour une sculpture chargée d'érotisme. -Elle attire tous les regards et, par conséquent, elle est capable dans une certaine mesure de faire la mode. Elle va protéger

Claude-Nicolas Ledoux

qui est le grand architecte néoclassique de cette époque. -Régnant sur le coeur du roi, Mme du Barry se console en profitant des fastueuses commandes de mobilier que lui permet sa position. Au château normand de Champ de Bataille, le décorateur Jacques Garcia conserve pieusement quelques témoignages du...
Claude-Nicolas Ledoux Secrets d'histoire d'hier Claude-Nicolas Ledoux Secrets d'histoire d'hier Claude-Nicolas Ledoux Secrets d'histoire d'hier
...u-delà d'une simple vie de courtisane ou de maîtresse royale. C'est une tragédie humaine. C'est une fille du peuple qui devient l'égale d'une reine qui finit condamnée par ce peuple qui prétend qu'elle l'aurait trahi. -Pour parachever ce portrait, je voudrais citer le mot d'un des amis fidèles de Jeanne du Barry, l'architecte

Claude-Nicolas Ledoux

: "Honorer les femmes après la mort, "c'est leur rendre ce qu'elles nous ont prêté pendant la vie. "Les ériger en divinités, c'est rendre "au soleil un culte reconnaissant." Merci de votre fidélité et je vous donne rendez-vous pour un nouveau numéro de "Secrets d'histoire". Sous-titrage MFP. -Bie...

Ce qu'on a dit sur Martin Carlin

Martin Carlin Secrets d'histoire d'hier Martin Carlin Secrets d'histoire d'hier Martin Carlin Secrets d'histoire d'hier
...é de laquelle il va vivre. Elle aurait certainement aimé avoir un enfant du roi. Elle va se trouver avec un enfant tout fait, qui vit dans ses jupons. -L'appartement de Mme du Barry reste un endroit protégé du château de Versailles. Peu de personnes ont l'occasion de le visiter. Cette table somptueuse a été conçue par le célèbre ébéniste

Martin Carlin

à partir de ces marqueteries de pierre dure. Sur le dessus, une scène tirée des fables d'Esope : "Le Grand-Duc dont se moquent les7 oiseaux." Fabriquées à Florence au 17e s, ces plaques ont été sans doute récupérées sur un cabinet plus ancien, puis recyclées pour cette création. Chose rare à Versailles : les ch...
Martin Carlin Secrets d'histoire d'hier Martin Carlin Secrets d'histoire d'hier Martin Carlin Secrets d'histoire d'hier
...es choses plus spécifiques. Tout ça, plus, plus, plus, c'est ce qu'on appelle le trop. Elle voit les choses avec un oeil différent. -Mme du Barry a possédé une commode très célèbre qui avait été livrée pour sa chambre dans son appartement à Versailles. Elle a également possédé ce guéridon. C'est une table volante exécutée par

Martin Carlin

, un grand ébéniste du 18e siècle, avec un pied unique de forme tripode. La face est agrémentée de plaques de porcelaine qui sont somptueuses, une plaque centrale ronde de grande dimension qui a été exécutée d'après un tableau de Karl van Loo. -A Versailles, si le roi se montre très amoureux de sa favorite,...

Ce qu'on a dit sur Louis XIV

Louis XIV Secrets d'histoire d'hier Louis XIV Secrets d'histoire d'hier Louis XIV Secrets d'histoire d'hier
...à la cour, comme à Louveciennes. -Dès 1769, Louis XV offre à Jeanne un cadeau digne de leur amour, le château de Louveciennes, dont il lui accorde l'usufruit jusqu'à la fin de ses jours. Le magnifique tilleul que vous voyez là a d'ailleurs été planté par les soins de Mme du Barry en 1782. La demeure, elle, a été construite sous

Louis XIV

. Ce pavillon n'a rien d'un lieu de plaisir. En revanche, la vue sur la vallée de la Seine est époustouflante. C'est pourquoi Mme du Barry fait construire par un jeune architecte, Claude-Nicolas Ledoux, un pavillon de musique au fond de son jardin, véritable hymne à l'amour du roi. Par le péristyle, on accède directement...
Louis XIV Secrets d'histoire d'hier Louis XIV Secrets d'histoire d'hier Louis XIV Secrets d'histoire d'hier
...ouges et noires caractéristiques de la forme la plus virulente de la petite vérole. -Mme du Barry a un chagrin sincère en perdant Louis XV, car elle l'a vraiment aimé. -Le 4 mai 1774, pourtant, la raison d'Etat prend le pas sur l'amour. -Il sait qu'il doit mourir enfin, le plus possible, et il ne va pas oublier que même

Louis XIV

avait renvoyé Mme de Maintenon avant sa mort et il va renvoyer Mme du Barry à Rueil, chez le duc d'Aiguillon, pour ne plus jamais la revoir. -Le roi veut éviter à sa favorite l'humiliation d'être chassée de la cour après sa mort. Malgré son chagrin, c'est la tête haute que Jeanne quitte Versailles. -Quand même,...

Ce qu'on a dit sur Madame de Pompadour

Madame de Pompadour Secrets d'histoire d'hier Madame de Pompadour Secrets d'histoire d'hier Madame de Pompadour Secrets d'histoire d'hier
...Même

Madame de Pompadour

n'a pas eu un tel pactole. -Et elle fait encore des dettes : elle veut des équipages, des oeuvres d'art... Elle est absolument insatiable. -Mais elle ne demande rien. Dès qu'il peut lui apporter quelques milliers de livres, il le fait, et il est heureux. Et elle lui fait aussi des petits cadeaux, comme une pet...

SECRETS D'HISTOIRE DU 16 MAI

Ce qu'on a dit sur François Mitterrand

François Mitterrand Secrets d'histoire du 16 mai François Mitterrand Secrets d'histoire du 16 mai François Mitterrand Secrets d'histoire du 16 mai
...Mitterrand. Il ira à Souzy-la-Briche retrouver Anne Pingeot et Mazarine. C'est le lieu des week-ends secrets de la famille secrète de

François Mitterrand

. -N. Sarkozy va, de manière très pragmatique et très logique, considérer que ça n'est pas très intéressant comme domaine dans le patrimoine présidentiel, et va l'échanger, c'est un échange unilatéral, avec la Lanterne, à Versailles. -La Lanterne, dont le jardin jouxte le parc du château de Versailles,...

Ce qu'on a dit sur Louis XV

Louis XV Secrets d'histoire du 16 mai Louis XV Secrets d'histoire du 16 mai Louis XV Secrets d'histoire du 16 mai
...à agir. -Coups d'Etat, démissions, consécrations ou abdications, l'histoire de l'Elysée reste liée à l'exercice du pouvoir et aux hommes qui l'incarnent. L'histoire d'un pouvoir en perpétuel mouvement. -La marquise de Pompadour est très présente dans ce salon qui porte son nom. Regardez ce portrait de la favorite de

Louis XV

, "Mme de Pompadour "au manchon", peint par Drouais. Le roi ne peut rien lui refuser, comme de nombreux châteaux. Et en 1753, Mme de Pompadour acquiert l'Elysée, qu'elle lèguera à

Louis XV

pour en faire une résidence pour les ambassadeurs étrangers. Regardez, tout ce décor est 18e siècle : les boiseries,...
Louis XV Secrets d'histoire du 16 mai Louis XV Secrets d'histoire du 16 mai Louis XV Secrets d'histoire du 16 mai
...On y trouve encore le chiffre de

Louis XV

qu'elle voulait accueillir. -Elle a fait mettre sur des boiseries un couple de colombes. Dans chacune de ses maisons, on trouve ces colombes. -La tapisserie qui orne le mur nord du Salon Pompadour indique l'emplacement de son lit, entre 2 colonnes, face au parc. Avec le passage de Mathilde d'Orléans,...
Louis XV Secrets d'histoire du 16 mai Louis XV Secrets d'histoire du 16 mai Louis XV Secrets d'histoire du 16 mai
...des 400 militaires de l'Elysée. -C'est ici qu'on accueille les visiteurs qui ont rendez-vous avec M. le Président. -D'entrée, on est frappé par la blancheur du marbre de Carrare et par cette sculpture, 200 drapeaux commandés par Mitterrand à Arman pour commémorer le bicentenaire de la Révolution française. Qu'il soit contemporain,

Louis XV

ou Empire, l'art est prédominant. Depuis sa création, les 11 000m2 de l'Elysée ont été décorés au gré de ses occupants. 300 pièces devenues bureaux sous la Ve République. -Avant le général de Gaulle, l'Elysée était dans un état très IIIe République, Napoléon III. De Gaulle a plutôt substitué l'Empire au style...

Ce qu'on a dit sur Jacques Chirac

Jacques Chirac Secrets d'histoire du 16 mai Jacques Chirac Secrets d'histoire du 16 mai Jacques Chirac Secrets d'histoire du 16 mai
...La cohabitation était d'une violence terrible. Tout ça fait que quand il a été élu Président, il s'est senti tellement chez lui. On était chez J.

Chirac

au 1er étage. On arrivait dans cet endroit où il C'était vraiment son petit chez-lui. -Lorsque son petit-fils Martin naît, J.

Chirac

dit à son chauffeur: "On part à la maternité." Son chauffeur: "On ne peut pas. Il faut prévenir les motards."

Chirac

lui dit: "Je suis le Président? On y va." Cette espèce d'impatience, de vitalité, peut l'amener à aller au-delà du protocole. -N. Sarkozy, fidèle à son esprit d'ouverture, est ami avec J. Attali. Ce conseiller spécial de F. Mitterrand reçoit en 1982 un message prémonitoire. -Un jour, je reçois ce message : "Jeune avocat gaulliste a beaucoup d'admiration pour vous. "Souhaite devenir Président. Voudrait vous voir."...
Jacques Chirac Secrets d'histoire du 16 mai Jacques Chirac Secrets d'histoire du 16 mai Jacques Chirac Secrets d'histoire du 16 mai
...Choix des plats, vins, service... Tout doit être impeccable. Une cérémonie réglée au métronome, où J.

Chirac

et F. Mitterrand ont réussi à imposer leur goût. -Le président n'aimait pas les vins très chers, les vins très snobs, si on peut dire. Il avait une cave composée surtout de vins de nos provinces. Il variait ces vins à sa table. -Sous

Chirac

, pendant les dîners d'Etat, on respectait les traditions de la...
Jacques Chirac Secrets d'histoire du 16 mai Jacques Chirac Secrets d'histoire du 16 mai Jacques Chirac Secrets d'histoire du 16 mai
...Et il se promenait. -Après midi, Mitterrand travaille pendant de longues heures. -Avant de partir, il a réinstallé, pour le président

Chirac

, le mobilier du bureau de de Gaulle.

Chirac

et Sarkozy l'ont gardé. -Vous voyez, le bureau, c'est celui du Général. Tous ces meubles, le tapis, l'ensemble du mobilier, étaient au Général. a nourri son attachement à ce palais par tout ce qu'il y a vécu quand il venait voir Pompidou, quand il venait comme jeune ministre sous de Gaulle... Il s'était construit une histoire lente avec l'Elysée. Et il a vécu des moments durs quand il était Premier ministre et Mitterrand Président. La cohabitation était d'une violence terrible. Tout ça fait que quand il a été élu Président, il s'est senti tellement chez lui. On était chez J. Chirac au 1er étage. On arrivait dans cet endroit où il C'était vraiment son petit chez-lui. -Lorsque son petit-fils Martin naît, J....

Ce qu'on a dit sur Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy Secrets d'histoire du 16 mai Nicolas Sarkozy Secrets d'histoire du 16 mai Nicolas Sarkozy Secrets d'histoire du 16 mai
...Il est venu. Je lui ai fait visiter l'Elysée. C'était

Nicolas Sarkozy

. -C'est vraiment pas le palais qu'il cherchait, c'est... C'est vraiment un homme de pouvoir. Pas un homme de confort. -Il a réduit tous les temps de la solennité présidentielle. Les déjeuners, dîners, rendez-vous, réunions sont plus rapides. Ça contraste avec la pesanteur de la fonction qui avait ses vertus....

Ce qu'on a dit sur Charles de Gaulle

Charles de Gaulle Secrets d'histoire du 16 mai Charles de Gaulle Secrets d'histoire du 16 mai Charles de Gaulle Secrets d'histoire du 16 mai
...Elle mourra au cours de son septennat. Les Français en seront affectés. *-A l'Elysée, *dès l'annonce de la mort de Mme Coty, personnalités et inconnus *sont venus exprimer leur sentiment de respect. -Quand

Charles

et Yvonne de

Gaulle

s'installent à l'Elysée, la générale s'exclame : "Il va nous falloir vivre en meublé." -Mme de Gaulle n'a rien changé. En femme de militaire, on ne change pas l'endroit où on est affecté. -Les Français la perçoivent comme "tante Yvonne", c'est-à-dire une petite dame charmante, gentille, pleine d'attentions... Un peu bigote. -Elle fait réhabiliter la minuscule chapelle de l'Elysée. Le couple assiste régulièrement à l'office dit par leur neveu, le père Blanc, François de Gaulle. Le Général installe un exécutif fort à l'Elysée, et Yvonne donne au palais son ton austère et conservateur. Pas question d'y recevoir une personne divorcée ou coupable d'adultère....
Charles de Gaulle Secrets d'histoire du 16 mai Charles de Gaulle Secrets d'histoire du 16 mai Charles de Gaulle Secrets d'histoire du 16 mai
...de cette 1re cérémonie officielle, le parc retrouve sa sérénité, devenant l'endroit le plus intime du pouvoir. Il siffle son chien. Des images témoins de moments privilégiés qui font de ce parc un lieu où nos présidents se dévoilent un peu. -Si on devait définir les jardins de l'Elysée, je parlerais de jardins secrets.

Charles de Gaulle

commençait toujours sa journée par une visite des jardins. Le jardinier était le 1er à recevoir ses confidences. -Un lieu propice aux grandes décisions -La solution est politique, Debré. J'en suis toujours plus convaincu. La France a des intérêts stratégiques en Algérie. -Un homme d'Etat a parfois...

Ce qu'on a dit sur Algérie

Algérie Secrets d'histoire du 16 mai Algérie Secrets d'histoire du 16 mai Algérie Secrets d'histoire du 16 mai
...Charles de Gaulle commençait toujours sa journée par une visite des jardins. Le jardinier était le 1er à recevoir ses confidences. -Un lieu propice aux grandes décisions -La solution est politique, Debré. J'en suis toujours plus convaincu. La France a des intérêts stratégiques en

Algérie

. -Un homme d'Etat a parfois besoin de se replier sur lui-même, de penser, et la présence de la nature est fortement conseillère. Pour un Président sportif, c'est un lieu de défouloir où il peut laisser exprimer son dynamisme. -Une nature apaisante peuplée d'arbres centenaires et de fleurs apparues au 19e siècle. -Toutes ces plantes dites de terre de bruyère apparaissent vraiment... Rhododendrons, azalées... Toutes ces plantes qui fleurissent tôt, qui illuminent la propriété dès les 1ers rayons du soleil, sont très à la mode. A cette époque, le parc fleurit. -Un amour des fleurs partagé, par exemple, par Giscard d'Estaing. -Vous connaissez le jardinage ?...